background preloader

Bercy.gouv.fr : Espace presse Hervé NOVELLI se félicite que les auto-entrepreneurs aient généré un chiffre d'affaires supérieur à 1,1 milliard d'euros au premier semestre 2010

http://www.economie.gouv.fr/presse

Related:  autoentrepreneurAu-delà du PIB

Auto Entrepreneurs artisans Un auto-entrepreneur ayant une activité artisanale doit-il obligatoirement s’inscrire au Répertoire des Métiers (RM) ? C’est une question qui revient souvent et c’est bien naturel : En effet, parmi les nombreuses activités possibles pour créer son auto entreprise, l’artisanat est une piste intéressante et sérieuse pour beaucoup d’auto-entrepreneurs ! Pourtant ce régime a été annonçé comme une manière simple de créer son entreprise sans trop de formalités, et on peut donc se demander s’il est ou non nécessaire de s’inscrire au Répertoire des Métiers (certains l’appellent aussi Registre des Métiers) si on fait une inscription en auto-entrepreneur ! Immatriculation au Répertoire des Métiers obligatoire pour les artisans autoentrepreneurs : pour quelle raison ?

FAIR - IDIES - Institut pour le développement de l’information é Plusieurs membres du FAIR ont été conviés individuellement à participer aux travaux des quatre réunions de la Commission de concertation sur les indicateurs complémentaires au PIB (Florence Jany-Catrice, Dominique Méda, Géraldine Thiry, Patrick Viveret) et ont assisté aux trois premières réunions (17 février, 3 mars, 17 mars). L’objectif de cette Commission coprésidée par le CESE et France Stratégie est de « proposer un tableau de bord d’une dizaine d’indicateurs afin d’éclairer les décisions de politiques publiques. Ce tableau de bord pourrait notamment répondre aux attentes de la proposition de loi visant la prise en compte des nouveaux indicateurs de richesse dans la définition des politiques publiques, proposition de loi adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale mercredi 29 janvier 2015.

Vidéos en classe — Éducnet Les objectifs du soutien à la production de ressources Le développement des usages du numérique éducatif invite à produire, diffuser et distribuer de nouvelles ressources pour l'École, adaptées à des pratiques numériques raisonnées, à la nouvelle organisation des espaces et des temps scolaires et à la diversité des équipements et infrastructures. En lien avec les réformes engagées et afin de favoriser des pratiques numériques qui s'inscrivent dans la culture professionnelle des enseignants, le ministère de l'éducation nationale soutient la production et la diffusion de ressources numériques pour l'École (RNE) offrant une réelle plus-value métier. Le dispositif de soutien à la production et diffusion de ressources numériques pour l'École participe à la construction du service public du numérique éducatif (Art L131-2 du code de l'éducation). Les types de soutien

La révolution et les banques ? Cycee me demande de rebondir sur une vidéo d'Eric Cantona où l'ancien joueur de Manchester explique qu'une révolution simple, pacifique et efficace passerait par la vidange massive, par les particuliers, de leurs comptes en banque. Je me suissouventexprimésur le sujet : mes petites expériences personnelles[1] au fil du temps avec diverses banques (avec plus ou moins d'argent sur le compte) me confortent dans le rejet que j'ai de ces institutions voulues incontournables. Méfiance renforcée à la lumière des deux dernières années d'un chaos économique (loin d'être fini) provoqué par les dérives, au minimum indécentes, de ces établissements ne passant jamais pas la case "responsables". Ne plus avoir d'argent sur son compte ? Ceux-là ont pour leur consommation courante, intérêt à faire jouer l'alternative, le réseau, les relations, les courses en commun, la culture, l'échange de services et les opportunités à proximité pour s'extraire au maximum du joug bancaire.

Le protectionnisme est-il la solution ? Davantage que le protectionnisme, c'est plutôt une action internationale mieux coordonnée qui apporterait des réponses à la crise suscitée par les nombreux dysfonctionnements de la mondialisation libérale. La crise actuelle traduit la faillite des dogmes économiques qui ont prévalu depuis trente ans. Sa profondeur remet en particulier en cause la volonté d'aller vers toujours plus de liberté dans les échanges commerciaux et les investissements internationaux. En France comme dans la plupart des pays développés, les appels se multiplient pour un retour à une forme ou une autre de protectionnisme. Le libre-échange généralisé n'était évidemment pas la panacée qu'on avait essayé de nous vendre, mais un retour de bâton protectionniste comporterait lui aussi nombre de pièges et d'illusions.

Peut-on s'associer à plusieurs auto-entrepreneurs ? Le piège de la société créée de fait « Certains entrepreneurs, qui ont clairement un projet commun, ont cru trouver une solution idéale dans le fait de s'inscrire chacun en auto-entrepreneur au lieu de s'associer pour fonder une société, constate Serge Thomas, conseiller d'entreprise au sein du réseau national associatif d'expertise-comptable CER France.. Or, lorsque deux personnes travaillent ensemble sur le même projet, de manière récurrente, avec les mêmes clients, les mêmes locaux, il existe un risque de requalification en société créée de fait. L'administration fiscale peut ainsi estimer que dans les faits, elles se sont comportées comme des associés et que donc il s'agit d'une société, et non de deux auto-entreprises. » « Le risque de la requalification en société de fait est notamment juridique, précise Frédéric Cameo Ponz, président du Réseau des Boutiques de gestion.

Institut pour le développement de l’information économique et so L’inépuisable controverse sur « le » chiffre du chômage En se donnant comme objectif d’« inverser la courbe du chômage » fin 2013, François Hollande a fait des chiffres du chômage le principal critère sanctionnant la réussite ou l’échec de l’action présidentielle. Mais de quelle courbe parle-t-on ? La mesure du chômage ne fait pas consensus et deux sources se concurrencent, celle de l'Insee et celle de Pôle emploi. Québec : Quelle place pour les TICE ? Consultant écouté des deux côtés de l'Atlantique, rédacteur de blogs célèbre, Mario Asselin est aussi un ancien directeur d'école. C'est dire qu'il est bien placé, à la bonne distance, pour évaluer l'intégration des TICE dans le système éducatif québécois. " En ce qui concerne l'appropriation des TICE par les enseignants, je dirais que la clé du succès réside dans la mise en réseau qui agit en support aux enseignants". Un rapport parlementaire français souligne l'importance des TICE dans le système éducatif québécois. Le Québec a-t-il vraiment investi en ce domaine? Le Québec a investi beaucoup d'argent dans l'appareillage autour des TICE, mais pas beaucoup dans les usages au contact des TICE. La formation des enseignants, entre autres, est un des parents pauvres du système éducatif québécois.

Saloperie en 4x3 Soutenez moi un peu (oups) [dons] Voila un appel à don, j’en fait régulièrement. Vu que je ne re-trouve pas de travail, que les promesses de contrat des uns sont du vent et ne parlons pas des arnaques sur projets.. Et oui voila.. Accord sur les technologies de l’information (ATI) Genève, le 15 septembre 2008 Qu’est-ce que l’ATI? L’ATI a été négocié et signé en 1996, dans le but d’accroître les échanges de produits des technologies de l’information et des télécommunications. L’ATI comptait à l’origine 14 signataires, qui représentaient plus de 90 % du commerce mondial des produits des technologies de l’information. Les signataires sont depuis au nombre de 43 et ils représentent 70 pays ou territoires douaniers distincts et plus de 97 % du commerce mondial des produits des technologies de l’information.

Cumuler plusieurs activités en auto entrepreneur Un auto entrepreneur peut-il cumuler plusieurs activités et dans ce cas quels sont les seuils de chiffre d’affaires autorisés ? C’est une question qui revient fréquemment et pour une bonne raison : un auto entrepreneur va souvent expérimenter une première activité puis se rendre compte qu’il peut développer son chiffre d’affaires et gagner plus d’argent en exerçant une ou plusieurs autres activités de service ou de vente… Si l’activité initiale n’est pas rentable,on va naturellement vouloir en changer ou la compléter avec autre chose ! Redéfinir la prospérité. Jalons pour un débat public LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Philippe Arnaud Notre conception de la prospérité est "gravement problématique", entendent montrer les auteurs de ce livre, qui nous invitent à repenser le concept en profondeur. Un défi de taille, puisqu'il s'agit ni plus ni moins de remettre en question le rapport que nous établissons entre nature et culture. Prospère vient de prosperus en latin, qui signifie conforme ou favorable aux espérances, aux attentes, rappelle Isabelle Cassiers, professeur à l'Université catholique de Louvain (Belgique), dans l'introduction de l'ouvrage auquel ont participé une quinzaine de chercheurs de tous horizons.

Atelier Aménagement Numérique des Territoires - Le point sur... Le réseau internet L’architecture de l’internet Le réseau mondial comprend trois grands niveaux : le transport : il s’agit des réseaux longue distance (dorsales ou backbones), créés et gérés par des sociétés d’envergures nationale et internationale. Interconnectés les uns aux autres, ils relient entre eux les pays et les grandes agglomérations. Crimes et délits du banquier "La banque de détail a représenté près de 65% du Produit Net Bancaire total des banques françaises. " C'est sur ce constat, qui devrait faire prendre conscience au client que c'est lui le patron, que débute le dernier rapport de l'UFC-Que Choisir sur l'explosion des frais bancaires dont le client est le dindon. Un rapport qui donne envie de faire du pâté de banquier à la machette : Abus de la fragilité financière des clients, arnaques sur tarifs opaques, création de produits délirants, frais de découvert dépassant le taux d'usure et au mépris de la loi...

oui, les URLs du site economie.gouv ont été archivées, d'autres ont disparu..je vais essayer de les retrouver.. by actualiz Jul 18

Rappelant le développement spectaculaire du e-commerce, dont le chiffre d’affaire en 2010 a dépassé les 31 Md€, et dont le nombre de sites marchands a quasiment atteint les 82.000, et qui emploie désormais plus de 60.000 personnes, Frédéric LEFEBVRE s’est félicité de l’impact du e-commerce sur l’inflation, estimée à - 0,2 point par an. 58% des personnes âgées de 18 ans et plus ont commandé des produits ou services par Internet en 2010, contre 51% 2 ans plus tôt. Il a rappelé l’opportunité que les sites de e-commerce peuvent représenter pour les artisans et commerçants pour trouver de nouveaux débouchés et accroître leur clientèle by gislk Apr 28

Related:  crédit aux particuliers (conso & immo)Commerce électroniquePaquet "Télécom"Des Projets en TESTInternet, infos et servicesIndicateurs de richesse