background preloader

Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveaux médias

Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveaux médias
D’où que l’on regarde, quand on parle du rapport des jeunes à l’Internet et aux réseaux sociaux, tout le monde évoque d’abord les risques, les dangers, les menaces qui pèsent sur eux. Des dangers qui justifient bien souvent toutes les dérives sécuritaires… Pourtant, les chercheurs dénoncent largement ce retournement, cette tentation anxiogène de l’hypercontrôle qui définitivement n’aidera ni les parents ni les jeunes à aborder et comprendre les formes des nouvelles sociabilités qui se développent en ligne.Après avoir observé un problème concret et récent, retour sur une étude de fond sur les rapports des jeunes à l’Internet. En 2008, la Fondation Mac Arthur a livré les résultats d’une imposante étude qualitative sur la pratique des nouveaux médias par les jeunes. Ce projet de recherche sur la jeunesse numérique a rassemblé sur 3 ans plus de 28 chercheurs et s’est intéressé aux pratiques de plus de 800 jeunes. Typologie des pratiques des jeunes

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2011/11/21/comment-les-jeunes-vivent-ils-et-apprennent-ils-avec-les-nouveaux-medias/

Related:  jeunes et numériqueLe NumériquevorganneComportements sociaux face aux divertissementsLes jeunes et l'informations

Amitié, ennui, Snapchat, Facebook, Ask.fm… retour sur les billets de l’Observatoire de la vie numérique des adolescents (12-17 ans) Car si les « natif digitaux » font beaucoup parler d’eux à travers l’inquiétude mêlée d’admiration qu’ils suscitent chez leurs aînés, parents, et éducateurs, la réalité de ce qui se trame pour les ados à l’ombre des réseaux reste largement opaque. Pour lever le voile sur ces pratiques émergentes, confidentielles, et parfois tumultueuses que les chiffres des sondages ne savent pas saisir, la FFTélécoms a confié à l’experte des usages numériques Joëlle Menrath la réalisation d’une enquête ethnographique auprès de 25 adolescents dans 3 régions de France. Une série de « billets » livre les résultats de cette investigation à la croisée de l’ethnographie et de la psychologie : « Facebook, c’est mort » !

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Rapport d'information n° 46 (2008-2009) de M. David ASSOULINE, fait au nom de la commission des affaires culturelles, déposé le 22 octobre 2008 Synthèse du rapport (97 Koctets) Disponible au format Acrobat (728 Koctets) Le Carré d’or, une application Iphone pour une itinérance culturelle parisienne Le point d’origine Cela pourrait commencer comme un conte… Il était une fois neuf Itinéraires culturels européens (le réseau des Sites clunisiens, l’itinéraire du Patrimoine des migrations, les chemins de Saint-Jacques, les chemins de saint Michel, les chemins de saint Martin de Tours, les voies de Mozart, l’itinéraire du Patrimoine juif, la via Francigena et l’itinéraire Transromanica) qui avaient tous pour particularité de se croiser à Paris, dans quelques kilomètres carrés partant du point zéro situé devant la cathédrale Notre-Dame. Un « carré d’or » qui rassemble et témoigne du patrimoine partagé des différents pays et cultures de l’Europe, porteur des valeurs fondamentales que sont les droits de l’homme, la démocratie culturelle, la diversité et l’enrichissement mutuel à travers les frontières et les siècles. Un point d’origine imaginaire en quelque sorte – car tous les itinéraires ne commencent pas à Paris – pour partir faire son propre chemin, celui que l’on a souhaité.

Les nouveaux enjeux du cinéma L’essor des « zones de chalandises » L’occasion de rappeler que Nantes reste une ville bien pourvue niveau cinématographique avec deux multiplex côte à côte (tout le monde a bien reconnu nos chers UGC et Pathé), et trois cinémas d’art et essais , le Katorza, le Concorde et le Cinématographe. Pour CL-E Poiroux, les problèmes sont les mêmes que pour le Cinématographe. Il a très vite constaté l’abandon des salles de quartiers pour les zones de « chalandises ». C’est grâce à la dynamique de son équipe et à un travail de proximité qu’il a pu voir ses entrées passer de 850000 à 1.2 millions en six ans, avec un écran de plus. Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : Jeunesses 2.0 : les pratiques relationnelles au cœur des médias sociaux n°71, février 2012

6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux Dans son livre, la chercheuse danah boyd explore la vie des jeunes sur Internet. Nous lui avons demandé des pistes pour comprendre leur comportement. Après dix années de travail auprès de jeunes Américains, danah boyd, blogueuse sans majuscule, chercheuse chez Microsoft Research et professeure associée à l’université de New York, publie un livre pour éclairer l’usage que les adolescents ont des réseaux sociaux. It’s complicated : the social lives of networked teens (disponible gratuitement en anglais, en attendant une traduction en français) veut expliquer aux parents ce que font concrètement leurs enfants sur Internet, s’attachant à démonter plusieurs fantasmes et à nuancer les risques les plus couramment évoqués (cyberaddiction, perte d’identité, disparition de leur vie privée, harcèlement, mauvaises rencontres). It’s complicated, du nom d'un statut Facebook, illustre toutes les facettes de cette vie en ligne qu’ont ces adolescents aux yeux rivés sur leur smartphone.

Internet : un bienfait ou un danger pour la démocratie ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Quelques dates clés 1969 : Création par le Département américain de la défense d’un réseau reliant plusieurs gros centres de calcul et des systèmes radio et satellites : Arpanet. Ce serait l’ancêtre d’Internet. Tendances - Les sites web sortent du online… Publié le 22 novembre 2011 Avoir un site présent uniquement sur le Web ne suffit plus. Certaines marques, accompagnées d’artistes, ont décidé de créer une passerelle pour matérialiser leurs interfaces digitales… Passage en revue de deux cas avant-gardistes avec Toyota et la bière portugaise Sagra… L’opposition on et offline a depuis quelque temps du plomb dans l’aile. Considéré comme peu onéreux mais esseulé, le online peut-il se suffire à lui-même? Depuis l’avènement de la mobilité, doublée d’un volet social et local, les professionnels ont tendance à dire non.

Les atouts du cinéma face à la télé et Internet Salle de cinéma à Lyon (photo Dufour/AFP). Art collectif, le cinéma s'élabore en équipe et se reçoit idéalement en partage, dans la ferveur d'une salle obscure. Contrairement aux arts depuis longtemps reconnus, le septième, né juste avant le XXe siècle, eut à s'extraire de son berceau naturel - l'attraction pour fêtes foraines - avant de conquérir ses lettres de noblesse.

Panorama des médias sociaux 2012 (The english version of this article is here: Social Media Landscape 2012) Il y a quelques années une analyste disait que dans cinq ans, les médias sociaux seront comme l’air (omniprésents). Nous sommes en 2012 et les médias sociaux n’ont jamais occupé une place aussi importante sur le web, à tel point que l’on en vient à se demander dans quelle mesure il est encore pertinent de dissocier les médias sociaux et le web. Pourtant, si l’on s’en tient à la définition que j’ai donnée (“Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet ou en situation de mobilité”), il existe bien une différence entre un site web classique et les médias sociaux, surtout si l’on étudie de plus près les différents types de médias sociaux. J’insiste sur le fait que c’est bien un panorama des médias sociaux, et non des réseaux sociaux, car je croise encore beaucoup trop d’interlocuteurs qui confondent les deux.

Culture et pratiques numériques juvéniles : Quels usages pour quelles compétences ? 1Dans les sociétés contemporaines, les technologies de l’information et de la communication (TIC) modifient en profondeur les rapports qu’entretiennent les individus entre eux, aussi bien dans leur vie professionnelle que dans leur vie personnelle. Les jeunes générations semblent vivre ces mutations de manière plus rapide et plus intense que les autres classes d’âge. Entre 12 et 17 ans, les adolescents passent en moyenne 16 heures sur internet chaque semaine, contre 14 heures devant la télévision (Crédoc, 2010). Ils sont ainsi, avec les cadres, les seules catégories à consacrer plus de temps à internet qu’à la télévision.

Related:  comprendre les réseaux sociauxMon réseau pour apprendre