background preloader

Hôpitaux - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction

Hôpitaux - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction

http://www.game-addict.org/adresses-hopitaux.html

Des cures de désintox pour les accros d'Internet En Californie, un camp propose à tous les cyberdépendants des séjours pour revenir aux joies de l'enfance, loin des connexions et des réseaux. New York À chaque addiction son remède. En Californie, un camp de «digital detox» propose aux cyberdépendants de smartphones, tablettes et ordinateurs de retrouver un peu d'«humanité» pendant quatre jours, en se déconnectant. Aucun gadget, ni Internet, donc, mais des activités censées les replonger en enfance.

Rapport : La cyberdépendance : état des lieux et propositions I - Qu'est-ce que la cyberdépendance ? L'arrivée de l'Internet dans les foyers français a ouvert, il y a une dizaine d'années, une nouvelle dimension de l'outil informatique et, avec l'accélération progressive du débit des échanges, un espace de liberté sans limites. Aujourd'hui, la pratique du jeu électronique via l'informatique s'est considérablement accrue et a fait naître, avec elle, de nouvelles interrogations. Parmi celles-ci, celle des conséquences éventuelles sur la santé des joueurs apparaît, aux yeux de la représentation nationale, comme primordiale. La dépendance aux écrans fait des ravages chez les enfants - Santé L'utilisation excessive de jeux informatiques en réseaux prend une tournure alarmante chez les jeunes Chinois. C'est le premier pays à avoir reconnu la dépendance au web comme un trouble clinique. Dans le documentaire "Web Junkies", on peut constater les effets tragiques de l'addiction aux jeux vidéo sur la vie des jeunes Chinois qui passent plus de dix heures par jours à jouer sans faire de pause pour manger, dormir ou même aller aux toilettes.

Les remèdes pour les addicts du numérique se développent Les thérapies contre l'addiction aux nouvelles technologies se développent, du papier peint anti-Wifi aux vacances 100% offline, en passant par les cures de désintoxication. « Les gens se connectent sans arrêt, partout, dans toutes les positions - au lit, au restaurant, dans les salles d'attente », constate Remy Oudghiri, directeur de l'institut de sondage français Ipsos et auteur d'un livre sur la « e-dépendance ». Les écrans ont colonisé les années 2010. Aux États-Unis, près de la moitié des adultes disposent d'un smartphone, et plus d'un tiers arborent une tablette numérique. « Ce surgissement soudain des possibilités infinies de connexion, après une période initiale d'enthousiasme, conduit chaque utilisateur à réfléchir sur la façon de savourer l'existence tout en profitant de leur connexion.

Êtes-vous cyberdépendant Êtes-vous cyberdépendant? Par Alain Rioux, Ph. D., Psychologie Gestionnaire de Psycho-Ressources, Québec, Canada | Voir ma page Psycho-Ressources | Êtes-vous cyberdépendant? Il semble que le terme « addiction à l’Internet » ait été utilisé pour la première fois lors du colloque de l’American Psychological Association (APA) qui s’est déroulé à Toronto en 1996. À cette occasion, la psychologue américaine, Kimberly Young, présentait un article intitulé: Internet Addiction : The emergence of a New Clinical Disorder.

Digital detox, le jeûne des hyperconnectés Pour répondre au malaise généré par une connexion permanente, centres de thalasso et hôtels spa ont ajouté le sevrage numérique à leur menu. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Catherine Rollot Avant de plonger dans l’inconnu, son réflexe a été de lire un dernier mail. Quand Internet prend les commandes La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes Lundi, 16 h 30 : Mathieu est devant son ordinateur. Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré.

Réfléchissez avant de cliquer : campagne de sensibilisation de la CNIL auprès des jeunes A l’occasion de la fête de l’Internet, la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a lancé le 17 mars 2012 une campagne de sensibilisation auprès des adolescents sur des précautions à prendre quant à l’utilisation des réseaux sociaux sur Internet. Baptisé « réfléchissez avant de cliquer« , ce dispositif de communication comprend une vidéo mettant en scène des adolescents qui doivent assumer la conséquence de leurs actes à l’occasion d’une soirée où ils peuvent décider de publier (ou pas) des photos, vidéos et autres contenus de cette fête… et aussi d’être identifiés (le « tag » sur Facebook). A partir d’une vidéo interactive, l’adolescent doit faire des choix de publication ou non (partage ou non) de vidéos, photos et contenus sur Internet… Le jeune construit ainsi son propre parcours de vidéo en vidéo… Il devra ainsi assumer la conséquence de ses actes. Jeunes et réseaux sociaux : réfléchir avant de publier, de partager et d’échanger Licence :

Related: