background preloader

Les pratiques des jeunes face au numérique

Les pratiques des jeunes face au numérique
Related:  métamorphoses du livre et de la lecture

La numérisation du patrimoine littéraire En janvier 2010 un Rapport sur la numérisation du patrimoine écrit [1] est rendu au Ministre de la culture et de la communication. Une quarantaine de pages qui dressent un état des lieux des « avancées hétérogènes » du numérique dans le monde des bibliothèques et du livre, qui rappelle la genèse du concept de « bibliothèque numérique ». L'idée d'une numérisation des ouvrages du patrimoine littéraire est née au début des années 70 avec le projet Gutenberg dont l'objectif est de diffuser au plus grand nombre des textes de diverses natures (littérature, textes scientifiques..) relevant du domaine public. D'autres projets suivront portés par différentes institutions avec notamment en France le projet Gallica de la BNF ou par des moteurs de recherche comme Google Print devenu plus récemment Google Books.

USAGES - Blog Très à la mode il y a quelques années, les blogs ont peu a peu été délaissés par les jeunes au profit des réseaux sociaux. Il n'en demeure pas moins que les jeunes adolescents, et le moins jeunes, continuent à ouvrir des blogs et à les consulter. Les blogs de classe ou d'associations restent également des outils souvent utilisés. Ces usages ne devraient donc pas être sous-estimés dans une optique d'éducation globale au numérique. Les jeunes blogueurs véritablement actifs conçoivent le blog comme un site personnel sur lequel ils exposent, selon les cas, leurs expériences, passions, états d’âmes, créations artistiques, pensées philosophiques ou réactions sur l’actualité. Dans ces univers qu'ils ont créé, ils s’exposent et partagent aussi : en invitant les visiteurs à aller voir leurs blogs préférés, en laissant des commentaires sur d’autres blogs et en entamant parfois des discussions passionnées… Avec qui bloguent-ils ? Conseils clés : • Votre enfant blogue ?

ARL metamorphoses numeriques du livre Les 30 novembre et 1er décembre 2009 à Aix-en-Provence, l'Agence régionale du Livre PACA a organisé, sous la direction d'Alain Giffard, un colloque intitulé "Les métamorphoses numériques du livre". Nous vous proposons de visionner ci-dessous des extraits vidéos des interventions réalisées. D'autres rendez-vous professionnels sur ce thème suivront. N'hésitez pas à nous faire part de vos attentes en écrivant à contact@livre-paca.org. La métamorphose numérique du livre est engagée depuis une vingtaine d'années. Elle a connu plusieurs paliers : l'informatisation de l'imprimerie, la suprématie de l'ordinateur, l'apparition avec le web des premiers “écrits d'écran” et des premières pratiques de lecture numérique, l'ascension des moteurs de recherche, la librairie en ligne, la numérisation des bibliothèques et des livres d'édition, le livre numérique. Cette métamorphose a souvent été présentée selon une logique de substitution au livre imprimé. Liste des vidéos par Françoise Benhamou Liste des sons

Banques d'images Les répertoires Trouver des images sur le web Le site de l'académie de Rouen propose un répertoire très complet de banques d'images, classées thématiquement, libres de droit ou utilisables librement pour un usage personnel ou dans un cadre pédagogique. Bases et banques d'images : sélection thématique Educasources Cette sélection thématique est proposée par Educasources, base de ressources numériques en ligne, éditée par le SCÉRÉN. Les banques d'Images généralistes Le monde en images Le monde en images, site canadien, a pour objectif de répondre au besoin des enseignants de disposer de médias libres de droits. Flickr : groupe The Commons, les organismes publics Le groupe The Commons regroupe des organismes publics mettant à disposition leurs fonds photographiques sur Flickr, l'objectif étant de donner accès aux archives photographiques publiques du monde entier. Archim

Lecture et adolescents, à l’heure du numérique | CRDP de l'académie de Nice Conférence-débat : Lecture et adolescents, à l’heure du numérique Savoir lire ne veut pas dire aimer lire : en quoi l’univers littérature jeunesse permettrait-il alors de raccrocher les adolescents à la littérature, comment le documentaliste pourrait-il être le « passeur » et le CDI ce tiers-lieu favorisant les échanges autour de moments de lecture partagée. A l’heure où l’école marque officiellement son entrée dans l’ère du numérique, les professionnels de la lecture (enseignants, bibliothécaires, éducateurs…) se doivent d’investir le terrain des ados hyperconnectés y compris hors temps scolaire au travers d’espaces virtuels et de réseaux sociaux. Magalie Bossuyt présentera lors de la journée-événement du 4 décembre consacrée à la lecture, une conférence intitulée « Adolescents et lecture à l’heure du numérique ». Adolescents d’hier et d’aujourd’hui, des lectures différentes,Lecture et écrans, les ados hyperconnectésDes expériences de lecture partage via le numérique Deux interviews

Trouver des images sur le Web : moteurs de recherche, banques générales et thématiques Les moteurs traditionnels de recherche, comme Google, Bing, Yahoo ou Ask offrent la possibilité de rechercher des images, mais les droits liés à l’utilisation de ces dernières ne sont généralement pas précisés : droit de l’information, droit de l’image, droit à l’image... Des filtres par type de licence sont néanmoins parfois proposés, par exemple, par les deux outils précités, pour affiner les requêtes. Cela dit, cette option généralement disponible en recherche avancée est soit plus ou moins visible (Google> Recherche avancée d’images > droits d’usage ou Google Images > Outils de recherche > Droits d’usage), soit absente de certaines versions locales (filtrage par licence disponible dans la version américaine de Bing mais non proposé pour la déclinaison française). Par ailleurs, en dépit des différents filtres de protection appliqués, il n’est pas rare, pour une requête donnée, de voir s’afficher des images indésirables. AbulÉdu Data Fr Olivier Le Couls, Désert mauritanien Art4apps En

Les Français et la lecture en 2017 : les pratiques numériques progressent Malgré un contexte de crise et de ralentissement du marché du livre depuis plusieurs années, les Français sont toujours aussi nombreux à lire des livres. 84 % se déclarent spontanément lecteurs de livres : 24 % considèrent même en lire beaucoup (37 % moyennement, 24 % peu et 16 % pas du tout) Après précision des genres littéraires, ce taux de lecteurs augmente. Comme en 2015, 9 Français sur 10 ont lu au moins un livre au cours des 12 derniers mois, quel que soit son genre littéraire. À noter que les Français lisent le plus souvent les livres dans leur intégralité, cependant certains genres, comme les livres pratiques, se lisent par bribes et d’autres, comme le dictionnaire, sont seulement consultés. Ils lisent toujours aussi régulièrement (49 % lisent tous les jours ou presque) et la répartition des types de lecteurs (petits / moyens / grands) est stable. Le nombre de livres lus (papier + numérique) a sensiblement augmenté entre 2015 et 2017, passant de 16 à 20 livres (+4 livres).

Speed Booking : 3 minutes pour donner envie de lire J’ai découvert le concept de « Speed Booking » dans l’émission La grande Librairie du jeudi 8 septembre. Et j’en suis devenue fan ! D’ailleurs je suis loin d’être la seule puisque les organisateurs du Printemps du livre de Grenoble avaient proposé l’année dernière une soirée Speed Booking à la bibliothèque centre-ville de Grenoble. 3, 5, 10 minutes pour donner envie de lire A l’image du speed dating, les participants au speed booking déambules de table en table à la recherche du coup de foudre… littéraire bien sûr. Plus précisément, les participants disposent de quelques minutes seulement pour convaincre leur interlocuteur de lire le livre qu’ils présentent. Un vrai défi ! C’est aussi une manière ludique et dynamique de trouver sa prochaine lecture. A la rencontre de sa prochaine lecture Tous les moyens sont bons pour trouver un conseil ou une recommandation de lecture : amis, familles, libraires, blogs littéraires… Le speed booking est aussi l’un d’eux. Difficile d’y résister !

Focus sur La Revue Dessinée Marieke Mille : Comment est née La Revue Dessinée ? Sylvain Ricard : Ce projet a vu le jour sous l’impulsion de quatre auteurs de bande dessinée – Frank Bourgeron(2)Franck Bourgeron a décidé de lancer La Revue Dessinée en septembre 2011, il en est le rédacteur en chef. MM : Quel public visez-vous ? SR : Nous ciblons les lecteurs de 20 à 70 ans qui ont une culture en bande dessinée, curieux du monde qui les entoure et qui souhaitent trouver des informations sur des sujets variés. MM : Pourquoi avoir choisi de faire une version papier en sus d’une offre sur iPad en cette époque où il est beaucoup question de numérique ? SR : Au début, nous souhaitions faire une revue exclusivement numérique mais il nous est rapidement apparu que notre business plan n’était pas viable avec une offre seulement sous cette forme. Marieke Mille : Comment est née La Revue Dessinée ? MM : Quel public visez-vous ?

100 livres de l’École des Loisirs à écouter gratuitement – ClasseTICE 1d Partagez cet article Faire entendre un texte, un plaisir à partager Lu sur le site : Tous ceux qui s’essaient à la lecture à voix haute en sortent transformés. Le public, lui, se concentre, découvre à la fois un style, une histoire, un timbre de voix. Chaque voix, unique, interprétera le texte à sa manière. Alors, n’attendez pas, lisez et écoutez ! Écouter : cliquer ici Articles similaires Balabolka, un logiciel de synthèse vocale pour aider à la production d’écrit Le programme Balabolka permet la lecture des fichiers texte à haute voix. Dans "Différencier avec le numérique" Balabolka, une synthèse vocale pour aider à la production d’écrit Balabolka est un logiciel de synthèse vocale : on écrit et l’ordinateur lit. Dans "Adaptation scolaire et handicap" LibreOffice des écoles V2, un traitement de textes simplifié pour les élèves Dans "Outils d'édition, de création et de mise en forme"

"Histoire de la lecture" contée par Alberto Manguel 2005 |Auteur de l'essai "Une histoire de la lecture", récompensé du Prix Médicis en 1998, Alberto Manguel se faisait, sur France Culture, le conteur de l'histoire de la lecture pour une série en vingt épisodes. Première diffusion le 24 octobre 2005. Lettré érudit, incurable lecteur depuis sa plus tendre enfance, insatiable bibliophile, qui aujourd'hui nous parle mieux de la lecture qu'Alberto Manguel ? Le livre, la lecture sont au cœur de son œuvre, au centre de ses questionnements et de son existence depuis toujours. C'était par l'évocation de tableaux du début du XVIème siècle de Vittore Carpaccio illustrant la vie d'un autre grand lecteur érudit, Saint Jérôme, que s'ouvrait le récit d'Alberto Manguel. Par Alberto Manguel Réalisation Nathalie TriandafyllidèsIndexation web : Documentation Sonore de Radio FranceHistoire de la lecture, 1ère partie (1ère diffusion : 24/10/2005)

Related: