background preloader

Les pratiques des jeunes face au numérique

Les pratiques des jeunes face au numérique

http://www.scoop.it/t/les-pratiques-des-jeunes-face-au-numerique

Related:  jeunes et numériquemétamorphoses du livre et de la lectureGroupe1

Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveaux médias D’où que l’on regarde, quand on parle du rapport des jeunes à l’Internet et aux réseaux sociaux, tout le monde évoque d’abord les risques, les dangers, les menaces qui pèsent sur eux. Des dangers qui justifient bien souvent toutes les dérives sécuritaires… Pourtant, les chercheurs dénoncent largement ce retournement, cette tentation anxiogène de l’hypercontrôle qui définitivement n’aidera ni les parents ni les jeunes à aborder et comprendre les formes des nouvelles sociabilités qui se développent en ligne.Après avoir observé un problème concret et récent, retour sur une étude de fond sur les rapports des jeunes à l’Internet. En 2008, la Fondation Mac Arthur a livré les résultats d’une imposante étude qualitative sur la pratique des nouveaux médias par les jeunes. Ce projet de recherche sur la jeunesse numérique a rassemblé sur 3 ans plus de 28 chercheurs et s’est intéressé aux pratiques de plus de 800 jeunes. Typologie des pratiques des jeunes

La numérisation du patrimoine littéraire En janvier 2010 un Rapport sur la numérisation du patrimoine écrit [1] est rendu au Ministre de la culture et de la communication. Une quarantaine de pages qui dressent un état des lieux des « avancées hétérogènes » du numérique dans le monde des bibliothèques et du livre, qui rappelle la genèse du concept de « bibliothèque numérique ». L'idée d'une numérisation des ouvrages du patrimoine littéraire est née au début des années 70 avec le Collusion : une extension pour savoir qui vous suit sur Internet Collusion est une extension qui vous permettra de découvrir les sites web qui vous suivent et collectent des données sur vous. Le suiveur suivi Au fond, vous pensez que les fervents défenseurs de la confidentialité sur Internet en font trop ?

Amitié, ennui, Snapchat, Facebook, Ask.fm… retour sur les billets de l’Observatoire de la vie numérique des adolescents (12-17 ans) Car si les « natif digitaux » font beaucoup parler d’eux à travers l’inquiétude mêlée d’admiration qu’ils suscitent chez leurs aînés, parents, et éducateurs, la réalité de ce qui se trame pour les ados à l’ombre des réseaux reste largement opaque. Pour lever le voile sur ces pratiques émergentes, confidentielles, et parfois tumultueuses que les chiffres des sondages ne savent pas saisir, la FFTélécoms a confié à l’experte des usages numériques Joëlle Menrath la réalisation d’une enquête ethnographique auprès de 25 adolescents dans 3 régions de France. Une série de « billets » livre les résultats de cette investigation à la croisée de l’ethnographie et de la psychologie : « Facebook, c’est mort » ! Vive Snapchat !

ARL metamorphoses numeriques du livre Les 30 novembre et 1er décembre 2009 à Aix-en-Provence, l'Agence régionale du Livre PACA a organisé, sous la direction d'Alain Giffard, un colloque intitulé "Les métamorphoses numériques du livre". Nous vous proposons de visionner ci-dessous des extraits vidéos des interventions réalisées. D'autres rendez-vous professionnels sur ce thème suivront.

Les 5 piliers de l’E-réputation Le 22 Août 2009, dans l’un des premiers billets de ce blog, Amine avait rédigé le billet: l’E-réputation: Mode d’emploi où il expliquait à qui s’adressait l’e-réputation avec un schéma qui spécifie les processus de surveillance et de management qui en découlent. Aujourd’hui, je représente dans le schéma ci-dessous ma vision de l’e-réputation, qui à mon sens, s’appuie sur 5 piliers issus des processus de surveillance et de management. 1. 6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux Dans son livre, la chercheuse danah boyd explore la vie des jeunes sur Internet. Nous lui avons demandé des pistes pour comprendre leur comportement. Après dix années de travail auprès de jeunes Américains, danah boyd, blogueuse sans majuscule, chercheuse chez Microsoft Research et professeure associée à l’université de New York, publie un livre pour éclairer l’usage que les adolescents ont des réseaux sociaux. It’s complicated : the social lives of networked teens (disponible gratuitement en anglais, en attendant une traduction en français) veut expliquer aux parents ce que font concrètement leurs enfants sur Internet, s’attachant à démonter plusieurs fantasmes et à nuancer les risques les plus couramment évoqués (cyberaddiction, perte d’identité, disparition de leur vie privée, harcèlement, mauvaises rencontres). It’s complicated, du nom d'un statut Facebook, illustre toutes les facettes de cette vie en ligne qu’ont ces adolescents aux yeux rivés sur leur smartphone. 1.

Lecture et adolescents, à l’heure du numérique Conférence-débat : Lecture et adolescents, à l’heure du numérique Savoir lire ne veut pas dire aimer lire : en quoi l’univers littérature jeunesse permettrait-il alors de raccrocher les adolescents à la littérature, comment le documentaliste pourrait-il être le « passeur » et le CDI ce tiers-lieu favorisant les échanges autour de moments de lecture partagée. A l’heure où l’école marque officiellement son entrée dans l’ère du numérique, les professionnels de la lecture (enseignants, bibliothécaires, éducateurs…) se doivent d’investir le terrain des ados hyperconnectés y compris hors temps scolaire au travers d’espaces virtuels et de réseaux sociaux. Magalie Bossuyt présentera lors de la journée-événement du 4 décembre consacrée à la lecture, une conférence intitulée « Adolescents et lecture à l’heure du numérique ». Cette journée sera l’occasion de faire un point et d’échanger sur la lecture numérique.

L’école, Charlie et les autres : entrer dans la boîte noire des classes Dossier présenté par Laurence De Cock et Vincent Casanova Avec les contributions majoritairement des collègues du collectif Aggiornamento, mais aussi de APSES et de Questions de classes. Suzanne Citron, Maryse Broustail, Laetitia Léon-Benbassat, Servane Marzin, Laurence De Cock, Vincent Casanova, Vincent Mespoulet, Laurent Fillion, Bernard Girard, Marie Gloris Bardieu Vaïente, Elisabeth Hervouet, Grégory Chambat, Laurent Gayme, Farida Gillot, Vanessa Mercier, Eric Fournier, Gabriel Kleszewski, Philippe Olivera, Simon Grivet, Samuel Kuhn, Olivier Le Trocquer, Isabelle Bourdier-Porhel, Christophe Naudin, Geneviève Royer, Mathieu Ferradou, Sophie Gaujal, Olivier Barberousse, Jean-Charles Buttier, Axel Berra-Vescio, Carine Gabayet, Défendin Détard, Stéphanie Maffre, Louisa Martin-Chauvin « Après que » : Le présent s’en ressent et s’emballe doublement : frénésie médiatique et fièvre herméneutique vont de pair.

Culture et pratiques numériques juvéniles : Quels usages pour quelles compétences ? 1Dans les sociétés contemporaines, les technologies de l’information et de la communication (TIC) modifient en profondeur les rapports qu’entretiennent les individus entre eux, aussi bien dans leur vie professionnelle que dans leur vie personnelle. Les jeunes générations semblent vivre ces mutations de manière plus rapide et plus intense que les autres classes d’âge. Entre 12 et 17 ans, les adolescents passent en moyenne 16 heures sur internet chaque semaine, contre 14 heures devant la télévision (Crédoc, 2010). Ils sont ainsi, avec les cadres, les seules catégories à consacrer plus de temps à internet qu’à la télévision. Ce sont également les 12-17 ans qui détiennent le taux d’équipement en ordinateurs le plus élevé (96 %), davantage que les 18-24 ans (89 %) et les autres classes d’âge.

Les Français et la lecture en 2017 : les pratiques numériques progressent Malgré un contexte de crise et de ralentissement du marché du livre depuis plusieurs années, les Français sont toujours aussi nombreux à lire des livres. 84 % se déclarent spontanément lecteurs de livres : 24 % considèrent même en lire beaucoup (37 % moyennement, 24 % peu et 16 % pas du tout) Après précision des genres littéraires, ce taux de lecteurs augmente. Comme en 2015, 9 Français sur 10 ont lu au moins un livre au cours des 12 derniers mois, quel que soit son genre littéraire. À noter que les Français lisent le plus souvent les livres dans leur intégralité, cependant certains genres, comme les livres pratiques, se lisent par bribes et d’autres, comme le dictionnaire, sont seulement consultés. Ils lisent toujours aussi régulièrement (49 % lisent tous les jours ou presque) et la répartition des types de lecteurs (petits / moyens / grands) est stable.

Sophrologie : comment elle s’impose dans le monde du travail Comment la sophrologie a-t-elle fait son entrée dans les entreprises ? Ses effets positifs dans la vie de tous les jours sont désormais reconnus par le corps médical et en dehors : pour diminuer l'anxiété et le stress, combattre l'insomnie et certaines addictions, améliorer sa concentration et ses résultats sportifs, etc. Assez logiquement, les personnes ayant bénéficié de cette méthode ou l'ayant pratiqué (dirigeants, salariés, représentants du personnel, médecine du travail...) ont pensé à l'introduire dans le milieu du travail pour accompagner les situations de stress (changement d'organisation, réduction de personnel, accroissement d'activité...), ou aider les salariés à mieux gérer leurs émotions et accroître leur efficacité professionnelle. Dans quels cas précis fait-on appel à un sophrologue sur le lieu de travail ?

Quelles sont les pratiques numériques des jeunes (dossier) Grande question de notre temps : que font les jeunes sur Internet ? Quelles sont leurs pratiques numériques ? À cette question, bien des études et sondages essayent de répondre. Pour faciliter la compréhension du sujet, Michel Guillou (spécialiste du numérique éducatif – TICE) a mis en ligne la présentation Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives, un dossier riche d’informations sur les publics jeunes et leur relation aux technologies. Données chiffrées et actualisées

Related: