background preloader

Petit Lexique de l’Open Data

Petit Lexique de l’Open Data

http://www.data-publica.com/content/lexique-de-lopen-data/

Related:  Open dataBig DataData - DonnéesSI

Une brève histoire de l'Open Data La donnée connaît aujourd’hui un regain d’intérêt, qu’il s’agisse de l’open data ou des big data. Il convient de distinguer les deux sujets, même s’ils partagent un objet commun, la donnée. Les big data s’intéressent plus particulièrement aux potentialités offertes par l’exploitation d’un volume de données en croissance exponentielle. « Comment la CNIL devrait-elle aborder l’Open Data ? » par François Bancilhon Chainage avant vs. chainage arrière, séparation des données et des applications, et CNIL vs. Open Data : voici le point de vue de François Bancilhon sur la manière dont la CNIL devrait aborder les questions d’Open Data. Chainage avant et arrière Il existe en démonstration automatique deux méthodes différentes pour démontrer un fait : On part du fait et on construit la démonstration en marche arrière en postulant des faits qui impliqueraient le fait à démontrer, puis on fait la même chose pour les faits en question et si on trouve à un moment que tous ces faits postulés sont vrais, la démonstration est terminée. C’est ce que l’intelligence artificielle appelle le « chaînage arrière ».Inversement, on peut partir des faits connus et déduire tout ce qui est possible à partir de ces faits.

MyData/Midata : initiative britannique pour accéder, contrôler et exploiter ses données personnelles MyData/Midata : initiative britannique pour accéder, contrôler et exploiter ses données personnelles Le projet MyData : renverser la relation consommateur, concrètement Source Internet Actu En 2010, dans l’ouvrage Informatique, Libertés, Identités, nous posions la question : “Que pourrais-je accomplir, moi, si je disposais, sous une forme réellement exploitable, des informations sur mes trajets et mes communications des années passées ? Mooc : la standardisation ou l’innovation Le développement des cours en ligne massifs et ouverts (Mooc pour massive online open courses) attise autant l’enthousiasme que le rejet. Pourtant, comme nous l’avons déjà signalé, ils n’ont rien de magique et paraissent bien souvent plus une réponse économique qu’éducative. En accentuant la concurrence entre universités et entre les étudiants eux-mêmes… les Mooc semblent répondre à un problème pédagogique par une solution économique très spécifique. Or, l’enjeu éducatif n’est pas là. C’est ce que nous explique dans cette tribune Dominique Boullier, professeur de sociologie à Sciences Po, coordinateur scientifique du MediaLab et directeur exécutif du projet d’innovation pédagogique Forccast. Le projet des Mooc consiste à standardiser l’apprentissage.

Le projet Gutenberg est orphelin : décès de Michael Hart Michael Hart est décédé le 6 septembre, à l'âge de 64 ans. Il restera dans l'histoire de la culture numérique comme le fondateur du « projet Gutenberg », un projet coopératif majeur datant des débuts de l'internet et ayant réussi à créer un gigantesque fonds de livres numérisés offerts en partage. Il y a quarante ans, en juillet 1971, le jeune Michael Hart reçoit son sésame pour utiliser, en temps partagé, l'ordinateur Xerox de l'Université d'Illinois à Urbana-Champain. Peu versé sur le calcul, il se demande ce qu'il pourrait bien faire d'utile à la société à partir d'un tel outil, limité, n'utilisant qu'un jeu de caractères en capitales, et très lent en regard des ordinateurs d'aujourd'hui. Il utilisera son temps pour recopier la « Déclaration d'Indépendance » des États-Unis, en songeant aux idées de bibliothèques universelles lancées par les « pères fondateurs » de l'informatique, notamment Vannevar Bush, Joseph Licklider ou Ted Nelson.

L’avenir de la réutilisation des données publiques En préfiguration de Lift avait lieu l’Open Data Garage, une journée d’ateliers et de conférences qui a permis de faire le point sur les initiatives open data françaises. Retour sur cette journée via ses contributions les plus éclairantes. « Trop souvent, le savoir c’est le pouvoir et les élus pensent que le pouvoir ne se partage pas », estime Christophe Castaner, vice-président de la région PACA et maire de Forcalquier en introduction de cette journée. « Il est important de porter le discours politique comme quoi l’information est un droit, un service public. On sait que la libération des données publiques concourt directement à l’attractivité d’un territoire, à sa capacité d’innovation.

Une nouvelle loi pour booster l’open data en Europe Cette nouvelle législation devrait permettre aux pays européens de partager plus librement les données à travers les frontières. Grâce à cette nouvelle loi, les informations du service public devraient être accessibles gratuitement et être ré-utilisées facilement par toutes les parties, rapporte The Verge. Cela comprend notamment, les données de météo, de cartographie, différentes statistiques ou encore les archives issues de différentes institutions comme les musées et les bibliothèques. Facebook : Vos données, ce sont aussi un peu les siennes A quelques jours de son entrée en bourse (prévue vendredi), il s'agit pour Facebook de se montrer présentable et respectable. D'abord sur la forme, en corrigeant l'attitude négligée de son jeune PDG, dont les retards et l'éternel sweat à capuche semblent donner des frissons d'horreur aux futurs investisseurs. Ensuite et surtout sur le fond, en se préoccupant enfin de ramener le réseau social aux 900 millions de membres dans la légalité... car ce n'est pas encore le cas. Comme prouvé par une bande d'étudiants en droit pointilleux, regroupés sous le nom Europe vs Facebook , Facebook contrevient en une vingtaine de points aux directives européennes régissant la vie privée en ligne, et ne semblait pas, jusqu'à aujourd'hui, plus pressé que ça d'y remédier. Le délai est passé depuis belle lurette et le dossier n'a pas beaucoup avancé, mais la perspective de l'entrée en bourse -- autrement plus excitante qu'une injonction de la CNIL -- semble avoir fait son petit effet.

Les cours en ligne vont révolutionner l’éducation selon Clinton Recevez nos newsletters : L’ancien président américain estime que les MOOC, ces cours en ligne gratuits et ouverts à tous, peuvent permettre de résoudre le problème du coût des études aux États-Unis. «Vous allez assister à un changement de grande ampleur» dans l’enseignement supérieur, a prédit Bill Clinton .Selon le Times Higher Education qui reprend les propos de l’ancien président américain, ce changement pourrait passer par une certification des cours en ligne, car elle permettrait de rendre «le système moins coûteux», seule «solution durable» à l’explosion de la dette étudiante selon l’ancien président américain.

Des données bonnes pour la corbeille ? Crédit photo : podoboq / Flickr D’ici quelques semaines, le gouvernement français va lancer une plateforme en ligne sur laquelle on pourra accéder à des données provenant des administrations publiques. Inspiré du mouvement international pour l’ouverture des données publiques (open data), le futur « data.gouv.fr » doit améliorer la transparence de l’Etat, mais aussi contribuer à la croissance économique en fournissant aux entreprises la matière première nécessaire à la production d’applications et de services en ligne innovants. Les attentes sont particulièrement fortes dans la presse (ici, par exemple) : les journalistes disposeront enfin de données de qualité pour surveiller les gouvernants, critiquer l’action publique et offrir à leurs internautes des applications susceptibles de renforcer leurs pouvoirs en tant que citoyens !

OpenData, tendance de fond pour les SI des collectivités ? Ce qui émerge comme une tendance forte pour les SI gouvernementaux et des collectivités locales est l’Open Data. Un «Forum européen sur l'open data» s'est même déjà tenu en France à Rennes, ville pionnière pour l'initiation de ce mouvement, le 29 novembre 2010. Mais Bordeaux, Montpellier, Marseille et Paris pour ne citer qu'elles, ont aussi des projets, ouvrent des plateformes avec les premières données, ce qui démontre le dynamisme de la France sur ce sujet s'engouffrer dans une politique européenne datant de 2005. Mais de quoi parle-t-on ? L'open data est le terme utilisé quand l’Etat à la volonté d’ouvrir au public les données de l’administration ; et de passer d’une logique où le gouvernement protège ses données à une logique de diffusion massive. Ce mouvement a été initié dans des pays anglo-saxons : Australie, États-Unis ( et Royaume Unis quand David Cameron a ouvert un portail après son élection (

Comment diagnostiquer les effets de sa campagne ? La question se pose depuis que la publicité existe : quel est son impact précis sur les comportements d’achat ? La société d’études de marché GfK va y répondre avec un nouvel outil, MediaScan Exposure Effect, solution qui permet aux annonceurs, régies et agences médias d'établir un diagnostic des effets d'une communication publicitaire. L’outil réunit deux expertises de l'analyse média : l'analyse "attitudinale", permettant de comprendre l'appréciation d'une communication ainsi que son impact sur la notoriété et l'image d'une marque (pour conduire à sa préférence), et l'analyse d'impact de cette même campagne sur le comportement d'achat de la cible. C'est donc le retour sur investissement média complet que MediaScan Exposure Effect mesure et permet d'optimiser pour les produits de grande consommation en utilisant un panel de 20 000 foyers représentatifs de la population française.

SSII : un nouveau nom pour attirer les diplômés Actu | Insertion pro Céline Authemayou | Publié le , mis à jour le Le sigle risque de rester encore quelque temps dans l'esprit des étudiants. Les SSII, principal employeur des jeunes diplômés ingénieurs dans les TIC (technologies de l'information et de la communication), changent de nom, à l'initiative du Syntec Numérique. Lors de la présentation semestrielle des chiffres du secteur le 11 avril 2013, le syndicat professionnel a annoncé la nouvelle identité des sociétés de services en ingénierie informatique. Un état des lieux de l’Open Data David Eaves, conseiller auprès de plusieurs institutions pour l'ouverture des données, a profité de son discours inaugural à l'Open Data Camp 2011 de Varsovie pour dresser un bilan, et évoquer des pistes pour l'avenir. Où en est l’Open Data ? Au cours de mon récent discours d’inauguration à l’Open Data Camp (qui se tenait cette année à Varsovie), j’ai tenté de poursuivre l’intervention que j’avais faite lors de la conférence de l’an passé.

Related:  Open dataA ClasserDonnées publiques (Open Data)À classer