background preloader

BIG Data

Facebook Twitter

Blockchain : la fin du Big data ? Si la production des données numériques dans le monde a le vent en poupe, 90% de ces données ont été produites dans les deux dernières années, Facebook y est bien pour quelque chose.

Blockchain : la fin du Big data ?

Le plus grand réseau social en ligne a récolté 300 petabytes de données personnelles depuis son commencement, cent fois la quantité que la Bibliothèque du Congrès a pu collecter en deux siècles ! Dans l’ère du big data, les données sont avidement rassemblées et analysées : les entreprises et les organisations les utilisent pour personnaliser des services, optimiser les processus de prise de décisions, prévoir des tendances futures et plus encore.

Aujourd’hui, les données sont un actif de valeur de l’économie mondiale. La préoccupation est croissante, concernant la vie privée des utilisateurs. Des grandes quantités d’informations personnelles parfois sensibles sont stockées sur les serveurs de grands groupes. On connaît l’adage : «Lorsqu’un service est gratuit sur le web, le client c’est vous.» A propos. Dataminr : cette boîte dont Twitter veut priver les espions américains. Décidément, la Silicon Valley et le renseignement ne se sentent plus.

Dataminr : cette boîte dont Twitter veut priver les espions américains

En tout cas si l’on en croit le dernier épisode rapporté par le Wall Street Journal (payant) : Twitter viendrait d’exiger de Dataminr, une entreprise dont elle détient 5%, de cesser sa coopération avec certaines agences américaines. Tom Cruise dans « Minority Report » - UFD Le réseau social aurait agi par peur de paraître trop proche des espions, avance le journal, qui s’appuie sur des sources anonymes. De son côté, Twitter s’est fendu d’une réaction laconique, qui a tout d’une claque au visage des autorités fédérales : « [Nos] données sont largement publiques et le gouvernement américain peut faire la recension des comptes publics par ses propres moyens, tout comme n’importe quel utilisateur. » Dit comme ça, on voit mal pourquoi la CIA, le FBI et leurs copains tiennent tant à utiliser Dataminr.

Pourquoi les médias sociaux ne changent-ils pas le monde. La prolifération de l'usage des médias sociaux n'a pas abouti à un changement social significatif, estiment les chercheurs Alex Pentland, Manuel Cebrian et Iyad Rahwan dans un article (.pdf) du dernier numéro de la revue Communications of the ACM.

Pourquoi les médias sociaux ne changent-ils pas le monde

Pour Alex Pentland, le directeur du Laboratoire des dynamiques humaines du Media Lab du MIT (dont nous avons souvent parlé, notamment en rendant compte de son livre sur la physique sociale) et du groupe de travail sur la science de la connexion, Iyad Rahwan (@iyadrahwan) directeur du groupe de recherche Scalable Cooperation du Media Lab et Manuel Cebrian du groupe de recherche consacré aux données Data61 de l'agence nationale de la recherche australienne, le CSIRO, si les médias sociaux ont fourni un carburant aux mobilisations spontanées, ils n'ont pas aidé à construire un changement social durable et réfléchi, c'est-à-dire des actions collectives coordonnées. The CIA Is Investing in Firms That Mine Your Tweets and Instagram Photos. SOFT ROBOTS THAT can grasp delicate objects, computer algorithms designed to spot an “insider threat,” and artificial intelligence that will sift through large data sets — these are just a few of the technologies being pursued by companies with investment from In-Q-Tel, the CIA’s venture capital firm, according to a document obtained by The Intercept.

The CIA Is Investing in Firms That Mine Your Tweets and Instagram Photos

Yet among the 38 previously undisclosed companies receiving In-Q-Tel funding, the research focus that stands out is social media mining and surveillance; the portfolio document lists several tech companies pursuing work in this area, including Dataminr, Geofeedia, PATHAR, and TransVoyant. In-Q-Tel’s investment process. Dix tendances tech qui vont bouleverser notre société. Par Alexandra Yeh, Direction de la Prospective, France Télévisions Fjord, cellule du département Design & Innovation du cabinet de conseil Accenture vient de publier l'édition 2016 de son rapport d'analyse des tendances, qui en compte dix cette année.

Dix tendances tech qui vont bouleverser notre société

De l'arrivée de l'EX à la prise de décision assistée par algorithmes en passant par la fin du marketing de masse, les avancées technologiques devraient bouleverser notre environnement et entraîner des mutations profondes de nos sociétés, autant dans les sphères publique et professionnelle que privée. 1 L’Internet des objets signe la fin du marketing de masse L’Internet des objets désigne l’ensemble des objets connectés qui nous entourent et nous assistent au quotidien.

Selon Fjord, ce nouvel environnement connecté a profondément transformé notre manière de consommer. 2Éthique et objets connectés 3L’arrivée de l’EX (employee experience) About Us. We’re a dedicated group of mapping nerds who want nothing more than to bring you a solid and painless mapping experience.

About Us

We started as a custom map shop in the summer of 2010 with our friends at Batchgeo. Since then we’ve been quietly perfecting our mapping solution to become the on-demand service we are today. A Data-Backed Aproach: The Top 100 Big Data Experts to Follow. We are at the beginning of a revolution that will impact every business and life on this planet.

A Data-Backed Aproach: The Top 100 Big Data Experts to Follow

While we live in the information age, it is vital to have a way to process all the information into something tangible and usable. Thankfully, this is where big data comes into play.