background preloader

BIG DATA

Facebook Twitter

Big Data, quelle véritable utilité pour les entreprises ?ConseilsMarketing.fr. Nous avons eu le plaisir d’interviewer Didier Gaultier Directeur de l’offre connaissance client chez Business & Décisions. 1 – Qu’est-ce que le Big Data, et à quoi cela peut servir dans une entreprise ?

Big Data, quelle véritable utilité pour les entreprises ?ConseilsMarketing.fr

Les Big Data, c’est avant tout une formidable opportunité pour les entreprises d’innover, de développer leurs ventes, leurs bénéfices, leurs marchés, d’adresser de nouveaux clients, et de créer de nouvelles offres. Pour les clients de ces entreprises et les consommateurs, c’est l’assurance d’une meilleure expérience client dans toutes leurs interactions avec les marques que ce soit au niveau marketing, commercial ou au niveau du service client.

La principale raison de cet état vient du fait que leur collecte, leur stockage et leur exploitation coutaient jusqu’à présent très cher. Plus cher en fait que la valeur apparente ou immédiate généré par l’exploitation de ces données. La conséquence inévitable qui en résulte est que certains leviers de croissance seront découverts avec l’usage. Le Big Data au service du marketing digital, définition et explication. Le Big Data et le marketing Digital expliqués en quelques lignes 2014 l’année du Big Data ?

Le Big Data au service du marketing digital, définition et explication

Evalué à 12,4 milliards de $ en 2014 le chiffre d’affaire généré par les solutions de Big data sont, selon le transparency market research, en passe d’atteindre les 48 milliards de dollars de chiffre d’affaire en 2020 soit presque 4 fois plus qu’actuellement. Cependant qu’est-ce que le Big Data ? Un mot qui ne passe pas inaperçu pourrait-on dire, le Big Data représente des enjeux stratégiques regroupés sous la notion des« 3V» : - Volume des données : La quantité de données traitées - Vitesse de traitement : Vitesse à laquelle ces données sont traitées, accès en temps réel aux informations par exemple. - Variété des données : Issues des réseaux sociaux, données textes, images, vidéos, etc…

Définition : Qu’est-ce que le Big Data ? Le phénomène Big Data L’explosion quantitative des données numériques a obligé les chercheurs à trouver de nouvelles manières de voir et d’analyser le monde.

Définition : Qu’est-ce que le Big Data ?

Il s’agit de découvrir de nouveaux ordres de grandeur concernant la capture, la recherche, le partage, le stockage, l’analyse et la présentation des données. Ainsi est né le « Big Data ». Il s’agit d’un concept permettant de stocker un nombre indicible d’informations sur une base numérique. Perdu(e) dans la définition du "Big Data"? Littéralement, le terme de « Big data » signifie « gros volume de données », mais ce nom est un peu réducteur.

Perdu(e) dans la définition du "Big Data"?

Dans le concept de « Big Data » ce n’est pas vraiment la quantité de données qui fait la nouveauté mais plutôt la combinaison des 3 V : - Volume : le « V » de « volume » décrit le fait que notre utilisation accrue des nouvelles technologies (smartphones, réseaux sociaux, machines connectées…) nous incite à produire de plus en plus de données lors nos activités quotidiennes aussi bien personnelles que professionnelles.

Le monde produit ainsi aujourd’hui énormément de données : 2,72 zettaoctets en 2012 . Et cela n’est pas prêt de s’arrêter ! Jusqu’en 2020 cette masse va évoluer à une vitesse folle pour représenter 40 zettaoctets. Qu’est-ce que le Big Data ? Le Big Data est un phénomène qui a débuté en 2012 et qui continue en 2013 : 28 Md$ d’investissements dans le monde en 2012, un total qui doit atteindre 34 Md$ en 2013 selon le cabinet Gartner.

Qu’est-ce que le Big Data ?

Le postulat du Big Data est simple : la donnée, sous toutes ses formes, est considérée comme une matière première, comme un capital dont l’entreprise regorge mais qu’il faut savoir exploiter pour pouvoir la valoriser. Je vous propose de découvrir dans cet article ce qu’est le Big Data et quelles sont les limites des Systèmes d’Informations actuels qui ont amené à l’émergence de cette approche. Qu'est-ce que le big data ? Le stockage et l'analyse de grandes masses de données Capter et stocker un maximum de données Le Big data data bouscule de fond en comble nos manières de faire du "business".

Qu'est-ce que le big data ?

Le concept, tel qu'il est défini actuellement, englobe un ensemble de technologies et de pratiques destinées à stocker de très grandes masses de données et à les analyser très rapidement. Pour décrire le principe du big data, il est coutumier de résumer ses caractéristiques majeures en utilisant 3 lettres "V" :Volume, Velocity, Variety. Nous étudierons aussi au cours de ce dossier le métier clé de "data scientist" ainsi que les principes de fonctionnement des principales briques technologiques.

Les 3 "V" "V" pour Volume La quantité de données générée est en pleine expansion et suit une loi quasi exponentielle. Analyser les données Data scientist et manager Encore faut-il bien maitriser les techniques d'analyse et savoir choisir la plus opportune afin de tirer les enseignements les plus pertinents. Définition du Big Data - Profitez des opportunités du Big Data - France. Définition du Big Data Chaque jour, nous générons 2,5 trillions d’octets de données.

Définition du Big Data - Profitez des opportunités du Big Data - France

A tel point que 90% des données dans le monde ont été créées au cours des deux dernières années seulement. Ces données proviennent de partout : de capteurs utilisés pour collecter les informations climatiques, de messages sur les sites de médias sociaux, d'images numériques et de vidéos publiées en ligne, d'enregistrements transactionnels d'achats en ligne et de signaux GPS de téléphones mobiles, pour ne citer que quelques sources.

Ces données sont appelées Big Data ou volumes massifs de données. Ecoutez les experts Le Big Data couvre quatre dimensions : volume, vélocité, variété et véracité. Volume : les entreprises sont submergées de volumes de données croissants de tous types, qui se comptent en téraoctets, voire en pétaoctets. Vélocité : parfois, 2 minutes c'est trop. Véracité : 1 décideur sur 3 ne fait pas confiance aux données sur lesquelles il se base pour prendre ses décisions.