background preloader

E-phy

E-phy

Identification et lutte contre les ravageurs Cette page est le résultat de la compilation de diverses informations issues de livrets Fertiligène, Round Up, Phytopoche et de l’hebdomadaire professionnel “Le Lien Horticole” Les substances actives indiquées ci-après ne sont qu’une information sans garantie. Consulter le site e-Phy pour plus d’information sur les S.A. autorisées et actives contre le ravageur. Voir aussi la banque de données de l'INRA. Acarien, Tétranyques tisserands Araignée rouge Aleurode Bupreste Capricorne asiatique Charançon Chenille défoliatrice, tordeuse, processionnaire Cochenille, Cochenille à bouclier, Cochenille noire Cuscute Duponchelia fovealis Mineuse : marronnier, platane Mollusque Mouche mineuse Noctuelle Otiorhynque Phytopte ou acarien galligène Puceron, Puceron lanigère Saperde Scolyte du Thuya Tenthrède Tigre Tipule Thrips Les traitements d’hiver Contre quels ravageurs ? Conseils et Adresses : voir le dossier “Phytosanitaire” Acarien Tétranyque tisserand (Tetranychus urticae) Araignée rouge Aleurode Bupreste

Les États accélèrent leurs plans de transition vers une économie verte-Mozilla Firefox Les gouvernements et les entreprises prennent à l’unisson des mesures pour accélérer la transition vers un avenir vert, sobre en carbone, économe en ressources et socialement inclusif. C’est ce que démontre un nouveau rapport des Nations Unies, intitulé « Vers une économie verte : pour un développement durable et une éradication de la pauvreté ». Le Secrétaire Général de l’ONU, déclarait à cet effet : « De la Chine à la Barbade, du Brésil à l’Afrique du Sud, les pays conçoivent des stratégies et des activités relevant de l’économie verte pour promouvoir la croissance et l’emploi, la protection de l’environnement et l’égalité. Alors que le monde entier attend la Conférence Rio+20 des Nations Unies sur le développement durable, prévue en juin 2012, le rapport du PNUE consacré à l’économie verte met à mal le mythe du compromis entre l’économie et l’environnement. On peut, notamment citer : Pour consultez le rapport en entier :

Portail Santé Environnement Travail -  AGENTS ET SOURCES D’ÉMISSION Accueil | Toutes les actualités ( Fil RSS ) | TOUT SAVOIR EN IMAGES | INFOS REGIONS | QUI FAIT QUOI ? GLOSSAIRE Retrouver les définitions des termes utilisés En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus En savoir plus © Anses - mise à jour le : vendredi 8 août 2014 Contacts Plan du site Mentions légales Partenaires

Fiche de culture | Bonsaï & Notes Les plantes compagnes. Dans la Nature, la présence d’une espèce dans un système donné est étroitement liée à celle de toutes les autres (arbres, oiseaux, mammifères, insectes et micro-organismes du sol,…), tous vivent en relation intime. L’association de différentes cultures favorise la création de milieux riches, diversifiés et plus équilibrés. Une couverture végétale se crée, elle protège le sol de l’érosion, favorise l’infiltration de l’eau, réduit l’évaporation et par sa décomposition, améliore la fertilité et la structure du sol ; Exception faite du bonsaï, qui lui, ne vit plus dans la nature, mais au mieux dans un jardin. Donc, quoi de mieux que d’adapter la technique du compagnonnage pour nous éviter au maximum l’usage des pesticides ou insecticides. Il y a trois méthodes principales pour aménager le jardin pour favoriser les auxiliaires et chacun peut, en fonction de son lieu d’habitation, de ses ressources et de l’espace dont il dispose, les adapter différemment : Gilles.

Frigo solaire - Réfrigérateurs autonomes à glace solaire SOLAREF Autonomous solar ice fridges - Accueil-Mozilla Firefox Phytalis : calcul des doses Les doses renseignées sur l'étiquette sont des doses homologuées qui vous garantissent l'efficacité du traitement et qui limitent les risques pour votre santé ou pour l'environnement. Ne préparez que le volume de bouillie nécessaire au moment de l'utilisation, vous devez savoir que les produits, une fois dilués dans l'eau, ne se conservent pas plus de 48 heures. Estimez le plus précisément possible la surface que vous avez à traiter et la quantité de bouillie (produit dilué) dont vous aurez besoin. Cette quantité de bouillie dépend de votre pulvérisateur. Une fois que vous connaissez les données ci-dessus vous pouvez aisément calculer la quantité de produit à mettre dans votre pulvérisateur.

Palmarès des Green Business Awards 2011-Mozilla Firefox En partenariat avec l’ADEME et Ernst & Young, BFM BUSINESS a décerné hier soir ses Green Business Awards. La cérémonie de remises des prix s’est déroulée à l’Espace Pierre Cardin à Paris et a réuni plus de 500 personnes. La soirée a été retransmise intégralement à la radio et à la télévision sur BFM BUSINESS. Au total, cinq prix ont été remis. Ces dernies récompensent les initiatives des entreprises et des entrepreneurs qui contribuent, chaque jour, à mettre en œuvre des projets dans le domaine de l'économie verte. « La crise de la dette, la déroute des marchés financiers, la rigueur budgétaire ont pu placer au second plan les questions d’environnement dans les discours politiques. Autre évènement marquant de la soirée, un hommage a été rendu au projet Solar Impulse en présence de son fondateur et président Monsieur Bertrand Piccard. Voici le Palmarès Green Business Awards 2011 : · Prix de l'innovation technologique : Biofluides Environnement · Prix de la création d’entreprise : Sintéo

Bijlage20.pdf Ground Water and Drinking Water Homepage | Drinking Water In the United States, we enjoy one of the best supplies of drinking water in the world.However, many of us give little or no thought to the water that comes from our taps whether it comes from a public water system or from your own, individual well. Consumers often have questions about their drinking water and relay those to EPA through our contact us page or by calling our Safe Drinking Water Hotline. Here are some of the popular subject areas requested:- Water on Tap A general guide for consumers that explains how drinking water is regulated by EPA and the states, protected from natural and manmade threats, and how it gets from source to tap. Drinking water is important to all of us. Learn more about what this involves and how you can help: Source Water Protection One of the most important aspects of safe drinking water is the protection of both ground water and surface water sources.

Environmental Health News: Front Page

Related: