background preloader

Ecophyto Pro en zones non agricoles

Ecophyto Pro en zones non agricoles
Related:  ECOPHYTOProduit phyto

SCIENCES ET AVENIR - FEV 2010 - La réduction des pesticides va modifier la campagne française > Réplique exacte du magazine, l'édition digitale de Sciences et Avenir vous offre le même contenu que la version papier, enrichie par des vidéos complémentaires sur différents articles. > Où que vous soyez, le Sciences et Avenir reste directement accessible en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. > L'édition digitale est à votre disposition le mercredi soir à 20h, la veille de la sortie en kiosque de Sciences et Avenir. > Vous pouvez sélectionner, partager vos articles préférés sur des réseaux sociaux et des blogs et effectuer des recherches par mots-clés. Vos archives sont également accessibles simplement. > Achat au numéro ou formule par abonnement, vous bénéficiez de tarifs avantageux. Acheter le numéro de Sciences et Avenir >> J'achète Venez découvrir nos offres d’abonnement version papier et/ou version numérique. Choisissez l’offre qui vous convient le mieux. >> Je m'abonne Je suis déjà abonné(e) à la version papier de Sciences et Avenir et je souhaite bénéficier de l'édition digitale.

EcophytoPIC EcophytoPIC a pour objet de sensibiliser les professionnels du secteur agricole au sujet de la Protection Intégrée des Cultures et ainsi de faire évoluer les pratiques vers une réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Constitué d’une plateforme transversale et de plateformes filière, ce portail aborde non seulement les méthodes de lutte en protection des cultures mais également les notions de surveillance, les outils d’aide à la décision, la formation, l’innovation et la recherche et enfin et surtout la notion d’approche système. Il sera de plus un point de référence de la réglementation et des impacts des pratiques. Actuellement, les plateformes filières sont au nombre de six : Des passerelles entre la plateforme transversale et les plateformes filière facilitent la navigation au sein du portail. Retrouvez toutes les clés de navigation pour vous permettre d’explorer complètement les ressources du site dans le Focus 1 : "Présentation du portail EcophytoPIC".

Programme de recherche TrameVerteUrbaine 2009-2012 - Programme de recherche TrameVerteUrbaine 2009-2012 Ecophyto 2018 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le plan Ecophyto 2018 est en France l'une des mesures proposées par le Grenelle de l’environnement fin 2007 et reprise par le PNSE 2 (second Plan national santé environnement) en 2009[1]. Ce plan confié par le président de la République au ministre de l’Agriculture et de la Pêche vise à réduire et sécuriser l’utilisation des produits phytosanitaires (y compris pour des usages non agricoles). L'un de ses objectifs est de diviser par deux, si possible, l'usage de pesticides avant 2018 (formulation ambiguë car ne précisant pas s'il s'agit de tonnage, de matière active, des produits les plus utilisés ou les moins utilisés ou les plus toxiques, etc). Cadre et éléments de contexte[modifier | modifier le code] Objectif[modifier | modifier le code] Moyens[modifier | modifier le code] Un volet spécifique déclinera le plan dans les départements d'outre-mer. Formation[modifier | modifier le code] Organisation[modifier | modifier le code]

Certiphyto : un certificat pour sécuriser l'usage des produits phyto-pharmaceutiques Pour le bien-être de tous, tout acte professionnel et dès que l’action conduite porte sur l’utilisation, la distribution, le conseil, la vente de produits phytopharmaceutiques, sera bientôt soumis à la détention du certificat individuel pour les produits phytopharmaceutiques, dit communément Certiphyto, qui atteste de connaissances suffisantes pour utiliser les pesticides en sécurité et en réduire leur usage. Le certificat peut être préparé par : une formation seule ; un test seul ; une formation et un test. Cette liste est accessible sur le site Internet de chaque direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de chaque région et département d’outre-mer. Le certificat sera obligatoire : le 1er octobre 2013 pour les professionnels exerçant dans les secteurs de la distribution, de la prestation de services et du conseil ; Les conditions sont réunies pour que les 800 000 professionnels concernés puissent obtenir le certificat individuel dans les délais impartis.

PAYSAN BRETON 16/04/10 Légumes / Le plan Ecophyto 2018 inquiète - L’utilisation des phytos a déjà beaucoup baissé La réduction de 50% de l'usage des produits phytosanitaires, prévue dans le plan Ecophyto 2018, inquiète les légumiers bretons. "L'administration va prendre en compte l'année 2008 comme point zéro, tout simplement car les registres de ventes de phytos commencent à cette date. Nous aurions préféré une moyenne triennale ou une année antérieure", a précisé Louis Jestin de la Chambre régionale d'agriculture, intervenant à l'assemblée générale du Caté (la station expérimentale légumière et horticole du Nord Bretagne). PBI, couverts végétaux, génétique… "Les progrès réalisés par les légumiers ont commencé bien avant 2008, avec notamment l'accompagnement des stations d'expérimentation et de la Chambre d'agriculture. Baisse de 20 à 25% encore possible "20 à 25% de réduction est encore possible, si les techniques connues actuellement se mettent en place chez tous les légumiers", chiffre Michel Le Roux. Agnès Cussonneau

Écophyto Les outils du plan Ecophyto Autres actualités du plan Produits phyto et collectivités locales : le memento La Fédération Régionale de Défence contre les Organismes Nuisibles (FREDON) de Picardie a établi un memento des principaux points réglementaires en matière d’utilisation de produits phyto dans les collectivités locales. Forum biocontrôle : les conclusions des groupes de travail Ce mardi 22 avril, le forum était l’occasion d’organiser des groupes de travail afin de réfléchir à la place du biocontrôle dans la recherche et le développement, le monde de l’entreprise, en Outre-Mer et dans les zones non agricoles.

PESTICIDES POITOU CHARENTES 27/05/11 Certiphyto en 2010 - données-clés en Poitou-Charentes Les données présentées au Comité Régional VIVEA du 27 janvier 2011 indiquent que sur environ 15 000 agriculteurs contributeurs VIVEA en Poitou-Charentes, 5163 agriculteurs ont été formés sur l’année 2010. 82% de ces agriculteurs ont suivi la voie D (formation de 2 jours) et 18% la voie C (QCM + formation « santé/sécurité ») Pour la voie D, les principaux dispensateurs sont : le réseau CFPPA/Chambre d’Agriculture, ASFONA, FRCA, réseau MFR et Vitivista Pour la voie C, les réseaux FRSEA et CFPPA sont les principaux dispensateurs. Sur les 5163 agriculteurs formés en 2010, 3609 ont reçu leur certificat. D’ici la fin de la phase expérimentale de Certiphyto, soit au plus tard mi-juillet 2011, VIVEA estime qu’environ 67% des agriculteurs de Poitou-Charentes auront été formés. La phase généralisée du dispositif sera mise en œuvre dès lors que les décrets d’état seront diffusés, soit au plus tard le 13 juillet 2011. Une expérimentation réussie :

Produits phytosanitaires, biocides et fertilisants ECOPHYTO BRETAGNE : rendez-vous de la recherche appliquée Les Chambres d’Agriculture de Bretagne, ARVALIS, Coop de France Ouest et Négoce Ouest organisent les 3 et 4 juin prochains un rendez-vous recherche appliquée ECOPHYTO BRETAGNE à destination des techniciens et conseillers d’OPA, d’agriculteurs leaders, de l’enseignement agricole (enseignants et élèves). Une visite sera organisée le vendredi 4 juin après-midi pour les élus politiques et les responsables des collectivités locales. Programme ECOPHYTO 2018Le programme ECOPHYTO 2018 (volet phytosanitaire du Grenelle de l'Environnement) se met en place en 2010 en Bretagne comme dans les autres régions françaises. Ce programme prévoit une réduction importante de l’usage des produits phytosanitaires : - 50 % si possible à l’échéance de 2018. En Bretagne, le programme a été adopté suite à des échanges entre la Profession agricole et l’administration. Il prend en compte les spécificités de la région. * ECOPHYTO Programme et inscription : * Visionner le reportage de Ty Télé : cliquez ici

L’utilisation des pesticides en France : état des lieux et perspectives de réduction Jean-Pierre Butault, Nathalie Delame, Florence Jacquet, Guillaume Zardet [1] Résumé Cet article dresse un état des lieux sur l’utilisation des produits phytosanitaires en France et évalue les possibilités de réduire leur emploi en mobilisant différents états de l’agriculture française définis par des niveaux de rupture allant jusqu’à l’agriculture biologique. Cet article vise à valoriser les travaux entrepris dans le cadre issu d’un contrat – ECOPHYTO R&D – passé entre l’Inra d’une part et les ministères de l’agriculture et de l’écologie d’autre part. La situation initiale est définie à partir des résultats du Réseau d’Information Comptable Agricole (Rica) et des enquêtes pratiques culturales de 2006. L’article en fichier PDF L’utilisation des pesticides en France : état des lieux et perspectives de réduction (PDF - 683.5 ko) Introduction L’Union européenne, et notamment la France, se sont engagées dans un processus de réduction de l’emploi de pesticides dans l’agriculture. 1. 1.1. 1.2.

FDSEA 49 21/02/13 10 fiches pratiques ont été réalisées sur le Certiphyto. La gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences mises en place par la FNSEA repose sur la volonté de contribuer au maintien de l'emploi agricole et a son développement. Dans ce cadre, et avec le souci de répondre au mieux aux employeurs et afin d'anticiper leurs besoins, les juristes spécialisés en droit social des 5 fédérations départementales de la région Pays de la Loire ont rédigé 10 fiches qui ont pour objectif de répondre à l’ensemble des questions que peuvent se poser les employeurs en matière de Certiphyto. Pour consulter les fiches pratiques, cliquez sur les liens ci-dessous :Fiche n°1 :Introduction Fiche n°2 :Qui est concerné ? Fiche n°3 :Comment obtenir le Certiphyto ? Fiche n°4 :Comment former les salariés ? Fiche n°5 :Quelles informations donner aux salariés de l’entreprise ? Fiche n°6 :Quelles sont les conséquences sur la relation de travail ? Fiche n°7 :Quel lien entre D.U.E.R. et Certiphyto ? Fiche n°8 :Quel est le rôle de la médecine du travail ?

Procédure de mise sur le marché : de l'évaluation à l'autorisation Les produits phytopharmaceutiques ne peuvent être utilisés ou placés sur le marché sans autorisation préalable. L’évaluation des risques L’évaluation, la mise sur le marché et l’utilisation des produits phytopharmaceutiques (herbicides, insecticides, fongicides, régulateurs de croissance et desinfectants des locaux de stockages des denrées d’origine végétales) destinés à la protection des plantes dans l’Union européenne sont régis par le règlement CE/1107/2009. Il établit une procédure complète d’évaluation des risques et d’autorisation pour les substances actives et les produits contenant ces substances. La mise sur le marché La mise sur le marché présuppose que chaque substance active soit sûre sur le plan de la santé, y compris les résidus dans la chaîne alimentaire, la santé animale et l’environnement. Un système en deux étapes d’améliorer l’harmonisation et la mise à disposition des produits phytopharmaceutiques, via la mise en place de 3 zones Adresse du site COLEOR Voir aussi

Related: