background preloader

Ecophyto Pro en zones non agricoles

Ecophyto Pro en zones non agricoles
Related:  ECOPHYTOProduit phyto

Commission européenne : CORDIS : Nouvelles : Les abeilles plus vulnérables à une infection après une exposition aux insecticides Les abeilles plus vulnérables à une infection après une exposition aux insecticides [Date: 2011-08-31] Des scientifiques en France ont découvert que l'infection au parasite Nosema ceranae (N. ceranae) entraîne une plus forte mortalité pour les abeilles lorsqu'elles sont exposées à de faibles doses d'insecticides. Ces résultats, présentés dans la revue PLoS ONE, soutiennent la théorie selon laquelle une association de N. ceranae et de pesticides dans les ruches pourrait contribuer au dépeuplement de colonies. Près de 70 000 apiculteurs professionnels et amateurs travaillent avec les abeilles (Apis mellifera) en France. Les professionnels et les amateurs reconnaissent l'importance des abeilles pour notre environnement, notamment dans le fonctionnement des écosystèmes de notre planète et la productivité agricole. Les chercheurs ont exposé de manière chronique de nouvelles abeilles, dont des saines et certaines infectées par N. ceranae, à de faibles doses d'insecticides.

SCIENCES ET AVENIR - FEV 2010 - La réduction des pesticides va modifier la campagne française > Réplique exacte du magazine, l'édition digitale de Sciences et Avenir vous offre le même contenu que la version papier, enrichie par des vidéos complémentaires sur différents articles. > Où que vous soyez, le Sciences et Avenir reste directement accessible en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. > L'édition digitale est à votre disposition le mercredi soir à 20h, la veille de la sortie en kiosque de Sciences et Avenir. > Vous pouvez sélectionner, partager vos articles préférés sur des réseaux sociaux et des blogs et effectuer des recherches par mots-clés. Vos archives sont également accessibles simplement. > Achat au numéro ou formule par abonnement, vous bénéficiez de tarifs avantageux. Acheter le numéro de Sciences et Avenir >> J'achète Venez découvrir nos offres d’abonnement version papier et/ou version numérique. Choisissez l’offre qui vous convient le mieux. >> Je m'abonne Je suis déjà abonné(e) à la version papier de Sciences et Avenir et je souhaite bénéficier de l'édition digitale.

EcophytoPIC EcophytoPIC a pour objet de sensibiliser les professionnels du secteur agricole au sujet de la Protection Intégrée des Cultures et ainsi de faire évoluer les pratiques vers une réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Constitué d’une plateforme transversale et de plateformes filière, ce portail aborde non seulement les méthodes de lutte en protection des cultures mais également les notions de surveillance, les outils d’aide à la décision, la formation, l’innovation et la recherche et enfin et surtout la notion d’approche système. Il sera de plus un point de référence de la réglementation et des impacts des pratiques. Actuellement, les plateformes filières sont au nombre de six : Des passerelles entre la plateforme transversale et les plateformes filière facilitent la navigation au sein du portail. Retrouvez toutes les clés de navigation pour vous permettre d’explorer complètement les ressources du site dans le Focus 1 : "Présentation du portail EcophytoPIC".

Alerte aux PCB et pêche aux anguilles interdite en Tarn-et-Garonne La préfecture de Tarn-et-Garonne vient d'interdire la pêche de l'anguille et de l'alose feinte dans la Garonne parce qu'elles concentrent trop de PCB, dérivés chimiques potentiellement dangereux pour le consommateur. La surveillance mise en place par les pouvoirs publics a montré la présence de taux de PCB (polychlorobiphényles) supérieurs à la norme dans la chair des aloses feintes et de certaines anguilles pêchées dans la Garonne, a expliqué la préfecture lundi dans un communiqué. Les PCB, plus connus en France sous le nom de pyralènes, sont des dérivés chimiques utilisés à partir des années 30 et pendant des décennies dans l'industrie, comme isolants dans les transformateurs électriques, comme lubrifiants dans les turbines ou comme composants dans les peintures. La vente de produits contenant des PCB est interdite depuis 1987. Du fait de cette persistance, conjuguée à la faible solubilité dans l'eau, les PCB se sont accumulés dans les sols et les sédiments.

Ecophyto 2018 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le plan Ecophyto 2018 est en France l'une des mesures proposées par le Grenelle de l’environnement fin 2007 et reprise par le PNSE 2 (second Plan national santé environnement) en 2009[1]. Ce plan confié par le président de la République au ministre de l’Agriculture et de la Pêche vise à réduire et sécuriser l’utilisation des produits phytosanitaires (y compris pour des usages non agricoles). L'un de ses objectifs est de diviser par deux, si possible, l'usage de pesticides avant 2018 (formulation ambiguë car ne précisant pas s'il s'agit de tonnage, de matière active, des produits les plus utilisés ou les moins utilisés ou les plus toxiques, etc). Cadre et éléments de contexte[modifier | modifier le code] Objectif[modifier | modifier le code] Moyens[modifier | modifier le code] Un volet spécifique déclinera le plan dans les départements d'outre-mer. Formation[modifier | modifier le code] Organisation[modifier | modifier le code]

Certiphyto : un certificat pour sécuriser l'usage des produits phyto-pharmaceutiques Pour le bien-être de tous, tout acte professionnel et dès que l’action conduite porte sur l’utilisation, la distribution, le conseil, la vente de produits phytopharmaceutiques, sera bientôt soumis à la détention du certificat individuel pour les produits phytopharmaceutiques, dit communément Certiphyto, qui atteste de connaissances suffisantes pour utiliser les pesticides en sécurité et en réduire leur usage. Le certificat peut être préparé par : une formation seule ; un test seul ; une formation et un test. Cette liste est accessible sur le site Internet de chaque direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de chaque région et département d’outre-mer. Le certificat sera obligatoire : le 1er octobre 2013 pour les professionnels exerçant dans les secteurs de la distribution, de la prestation de services et du conseil ; Les conditions sont réunies pour que les 800 000 professionnels concernés puissent obtenir le certificat individuel dans les délais impartis.

Dirty Laundry 2: Hung Out to Dry | Greenpeace Philippines Publication - August 23, 2011 Research commissioned by Greenpeace International has revealed that clothing and certain fabric-based shoes sold internationally by major clothing brands are manufactured using nonylphenol ethoxylates (NPEs). NPEs -- which are used as surfactants in textile production -- subsequently break down to form toxic nonylphenol (NP). Nonylphenol is a persistent chemical with hormone-disrupting properties that builds up in the food chain, and is hazardous even at very low levels. Download the report (32 pages) The investigation involved the analysis of 78 articles of sports and recreational clothing and shoes bearing the logos of 15 leading clothing brands. Greenpeace is calling on the brands and suppliers identified in this investigation, and our previous Dirty Laundry report, to become champions for a toxic-free future – by eliminating all releases of hazardous chemicals from their supply chains and their products. Governments also have a crucial role to play.

PAYSAN BRETON 16/04/10 Légumes / Le plan Ecophyto 2018 inquiète - L’utilisation des phytos a déjà beaucoup baissé La réduction de 50% de l'usage des produits phytosanitaires, prévue dans le plan Ecophyto 2018, inquiète les légumiers bretons. "L'administration va prendre en compte l'année 2008 comme point zéro, tout simplement car les registres de ventes de phytos commencent à cette date. Nous aurions préféré une moyenne triennale ou une année antérieure", a précisé Louis Jestin de la Chambre régionale d'agriculture, intervenant à l'assemblée générale du Caté (la station expérimentale légumière et horticole du Nord Bretagne). PBI, couverts végétaux, génétique… "Les progrès réalisés par les légumiers ont commencé bien avant 2008, avec notamment l'accompagnement des stations d'expérimentation et de la Chambre d'agriculture. Baisse de 20 à 25% encore possible "20 à 25% de réduction est encore possible, si les techniques connues actuellement se mettent en place chez tous les légumiers", chiffre Michel Le Roux. Agnès Cussonneau

Écophyto Les outils du plan Ecophyto Autres actualités du plan Produits phyto et collectivités locales : le memento La Fédération Régionale de Défence contre les Organismes Nuisibles (FREDON) de Picardie a établi un memento des principaux points réglementaires en matière d’utilisation de produits phyto dans les collectivités locales. Forum biocontrôle : les conclusions des groupes de travail Ce mardi 22 avril, le forum était l’occasion d’organiser des groupes de travail afin de réfléchir à la place du biocontrôle dans la recherche et le développement, le monde de l’entreprise, en Outre-Mer et dans les zones non agricoles.

Des produits toxiques dans les vêtements de 14 grandes marques Les traces de substances chimiques toxiques détectées sont susceptibles de porter atteinte aux organes de reproduction des êtres vivants, selon un rapport de Greenpeace. Des traces de substances chimiques toxiques susceptibles de porter atteinte aux organes de reproduction des êtres vivants ont été détectées dans des produits de quatorze grands fabricants de vêtements. C'est ce qu'a annoncé l'ONG de défense de l'environnement Greenpeace, mardi 23 août à Pékin. Parmi les marques mises en cause figurent Adidas, Uniqlo, Calvin Klein, Li Ning, H&M, Abercrombie & Fitch, Lacoste, Converse et Ralph Lauren. Greenpeace a acheté dans dix-huit pays des échantillons de vêtements de ces marques, fabriqués notamment en Chine, au Vietnam, en Malaisie et aux Philippines. Les éthoxylates de nonylphénol sont des produits chimiques fréquemment utilisés comme détergents dans de nombreux processus industriels et dans la production de textiles naturels et synthétiques.

PESTICIDES POITOU CHARENTES 27/05/11 Certiphyto en 2010 - données-clés en Poitou-Charentes Les données présentées au Comité Régional VIVEA du 27 janvier 2011 indiquent que sur environ 15 000 agriculteurs contributeurs VIVEA en Poitou-Charentes, 5163 agriculteurs ont été formés sur l’année 2010. 82% de ces agriculteurs ont suivi la voie D (formation de 2 jours) et 18% la voie C (QCM + formation « santé/sécurité ») Pour la voie D, les principaux dispensateurs sont : le réseau CFPPA/Chambre d’Agriculture, ASFONA, FRCA, réseau MFR et Vitivista Pour la voie C, les réseaux FRSEA et CFPPA sont les principaux dispensateurs. Sur les 5163 agriculteurs formés en 2010, 3609 ont reçu leur certificat. D’ici la fin de la phase expérimentale de Certiphyto, soit au plus tard mi-juillet 2011, VIVEA estime qu’environ 67% des agriculteurs de Poitou-Charentes auront été formés. La phase généralisée du dispositif sera mise en œuvre dès lors que les décrets d’état seront diffusés, soit au plus tard le 13 juillet 2011. Une expérimentation réussie :

Produits phytosanitaires, biocides et fertilisants {sciences²} Abeille CNRS C'est un couple parasite plus insecticide qui pourrait expliquer certaines des mortalités massives d'abeilles domestiques. Une étude publiée dans Plos One par une équipe du Cnrs et de l'Inra l'affirme. Ces mortalités soulèvent une vive polémique depuis plusieurs années. Des apiculteurs mettent en cause les produits phytosanitaires, tandis que les producteurs se défendent à coups d'expériences de laboratoire montrant l'innocuité de leurs molécules aux doses utilisées en champs par les agriculteurs. (photo © Philippe Poirier et Cyril Vidau, Cnrs.) Depuis quelques années, la piste de synergies fatales entre plusieurs causes de ces effondrements des populations d'abeilles est poursuivie. Or, les abeilles infectées par Nosema ceranae et exposées régulièrment aux insecticides succombent, tandis que les abeilles saines supportent très bien ces doses d'insecticides. Le fipronil a été inventé en 1987 par Rhône-Poulenc et est aujourd'hui commercialisé sous le nom de Regent par BASF.

Related: