background preloader

Un immense besoin d'éducation populaire

Un immense besoin d'éducation populaire
Où va le monde et que peuvent les hommes ? C'est à ces deux questions que l'éducation populaire tente à sa manière de répondre. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Christian Maurel, sociologue, cofondateur du collectif national Education populaire et transformation sociale Où va le monde et que peuvent les hommes ? 1- La crise économique, sociale et écologique profonde que nous traversons nous conduit à penser que le monde ne peut rester en l'état et qu'il est urgent que les hommes reprennent collectivement leur destin en main. 2- Nous vivons un redéploiement des inégalités tant dans notre pays que sur l'ensemble de la planète. 3- La démocratie délégataire connaît une grave crise de légitimité. Les hommes, notamment ceux qui subissent les événements, ont un urgent besoin de s'exprimer, de mettre des mots sur ce qu'ils vivent, d'apprendre à voir, de comprendre, de s'engager en sachant mieux l'Histoire qu'ils font. Christian Maurel a publié Education populaire et puissance d'agir.

Que peut signifier plus d’autonomie pour les établissements scolaires? Laisser plus d’autonomie aux établissements scolaires représente une rupture avec la tradition de la fonction publique. Et si c’était la meilleure voie disponible pour sauver le service publique d’enseignement ? S’il s’agit bien d’une idée de gauche, le concept d’autonomie "est devenu, dans le monde de l’éducation nationale, un concept qui fait débat, dessinant des clivages. Il est largement défendu par la majorité présidentielle actuelle", écrit le blog Educ‘ de La Provence. la Toile de l’éducation du Monde (19/1/2011) L’autonomie n’est pas simple. Appliquée aux élèves elle pose plus de questions qu’elle n’apporte de solutions. L’idée de base semble être que si cette idée plaît au gouvernement elle est forcément de droite. Est-il possible d’envisager les bons et les mauvais aspects de la question, de naïvement poser le problème d’une manière différente? L’autonomie des établissements peut-elle présenter une opportunité pour le maintien d’un service public d’enseignement? The economist

Utopsies | Culture et éducation à l'ère numérique RAR : l'engagement des personnels, élément clé de réussite - Le Cercle de Recherche et d'Action Pédagogiques et les Cahiers pédagogiques La Dgesco a publié en janvier un bilan sur les Réseaux ambition réussite. Officiellement, des résultats positifs, liés en particulier aux évolutions des pratiques professionnelles autour de la présence de professeurs référents. Encore faut-il que ces postes complexes ne soient pas pourvus à la va-vite par l’administration. Le bilan plutôt positif des Réseaux ambition réussite publié par le ministère intéresse tous les établissements par les trois facteurs de réussite qui émergent : un pilotage pédagogique réel au niveau du réseau, une continuité entre écoles et collèges, et, surtout, l’existence de professeurs ressources. Les professeurs ressources et le bilan des RAR Une moyenne… et des écarts Tout va-t-il pour le mieux dans les RAR ? François-Régis GuillaumeObservatoire des zones prioritaires (OZP)

Expo Itinérante – Art numérique dans les EPN Un Epi de la Drôme a obtenu le soutien de partenaires institutionnels pour mener à bien un projet concernant l’art numérique. Dans un soucis de mutualisation et de mise en réseau, il se propose de faire profiter les autres EPN de la Région qui le souhaitent. Ainsi, Il s’agit d’une idée inspirée de celle du speed show : Présentation Le projet consiste à sélectionner les œuvres de 4 à 8 artistes utilisant le numérique (art numérique, net art), selon le nombre de machine de chaque EPN et nos financements; nous choisirons prioritairement les artistes qui résident ou sont originaires de la région Rhône Alpes. Ensuite nous exposerons ces travaux sur les ordinateurs de votre espace avec une notice biographique sur chaque artiste et son travail. Nous partons dans l’idée que la durée, sur chaque lieu, sera brève : d’une soirée/journée, la plupart du temps, à un week end au maximum.

Blog Archive » Myeurop : regarder ailleurs, mieux comprendre ici Myeurop est un site d’information sur l’Europe animé par deux journalistes et un informaticien passionnés. Leur concept de base : "traiter l’actualité qui concerne les gens, l’info qui leur est proche, d’origine nationale le plus souvent, en la comparant ou en la rapprochant systématiquement et en temps réel avec ce qui se passe ailleurs, dans les pays européens. (…) Myeurop est fait pour les citoyens qui veulent comprendre et élargir leur champ de référence." Sur une page expliquant le projet Myeurop, ils se déclarent indépendants vis-à-vis des institutions, des gouvernements, des partis d’opposition, des groupes de pression et même du "grand capital". Une brève navigation sur le site permet immédiatement d’apprécier la justesse de leur slogan : "Regarder ailleurs, mieux comprendre ici". Partagez cet article sur:

How can museums preserve our digital heritage? This is a guest post by Hilary Young, the Museum of London's Digital Curator. You can email her or follow her on Twitter at @youngwemyss Museums are experiencing a digital revolution. Born digital objects, or things that have no physical equivalent, are shifting what we understand museum objects to be. Simultaneously, born digital collections are forcing museum professionals to rethink the concept of the museum in general. The Museum of London tells the story of the city and its people. Most museums, thankfully, still have traditional curatorial specialisms whereby curators' in-depth knowledge of their collections, appreciation of their significance and professional relationships with those who use the collections underpins their role. Digital objects form a significant part of our cultural and intellectual heritage, particularly as some traditional objects we've collected in the past are being replaced by digital equivalents. Take the Sukey app. Image: Phil Jones / Shutterstock.com

Lien_telematique Une nouvelle fois, le gouvernement a choisi, soutenu par sa majorité au Parlement, de réduire les moyens de fonctionnement du service public de l'Education nationale. En 2011, 16 000 emplois vont être supprimés. Notre académie paie un lourd tribut puisque ce seront 386 emplois qui disparaîtront. Les conséquences, nous les connaissons trop bien : - dégradation de conditions de travail de tous, due à l'augmentation du nombre d'élèves par classe ; - abandon des élèves en difficultés (rased, soutien. . . ) - déficience de la continuité du service public (diminution du nombre de TZR et de ZIL, non remplacement. . . ) - distorsion grandissante entre les missions assignées et les moyens - Management de plus en plus agressif - Suppression de la formation qu'elle soit initiale ou continue

Des musées numérisés Certains musées s'emparent du numérique pour renouveler l'expérience de la médiation culturelle. La preuve en quinze exemples de dispositifs, conçus aussi bien pour de grosses structures que pour de plus modestes. Depuis les années 1980, la montée des technologies numériques, du multimédia et des technologies de l’information a suscité l’intérêt de nombreux musées. L’audioguide un peu désuet s’est transformé en guide multimédia, les écrans ont envahi les lieux d’expositions, de nouveaux modes d’accès à l’information sont apparus (e.g. via les smartphones). Ces dispositifs, toujours plus sophistiqués, créent ainsi de nouveaux rapports entre le musée et le visiteur. Des tables interactives aux systèmes de guidage à réalité augmentée, voici une sélection hétérogène de dispositifs technologiques originaux et innovants mis en place dans des musées. La Vierge au lapin de Titien au Musée du Louvre : immersion picturale Table multitouch au musée Nestploria : toucher du doigt le passé

@ Brest - Biens communs et propriété intellectuelle Brest- Dakar Les petits débrouillards vous invitent à une soirée autour de la propriété intellectuelle. Soirée centrée sur une visioconférence, depuis le forum mondial sciences et démocratie qui se tiendra vendredi et samedi à Dakar. Le rendez-vous est donné ce vendredi 4 février, à 19h, au local des petits débrouillards, rue Paul Dukas à Brest. La soirée se déroulera ainsi : 19h-20h : Le téléchargement c’est forcément payant ou illégal ? 20h-20h45 : Visioconférence avec Dakar.

Kit de démarrage du #muséogeek débutant Je reçois souvent des demandes d’étudiants en histoire de l’art, en muséologie, en communication, parfois même en marketing pour relire leur note d’intention ou leur mémoire – encore plus depuis que j’ai commencé à travailler pour le musée du quai Branly. Et tout comme des professionnels, des étudiants, des mentors m’ont aidé il n’y a pas si longtemps, je fais de mon mieux pour les aider. Aussi, j’ai pensé que le plus simple serait encore de rassembler quelques ressources qui me semblent fondamentales pour aborder le numérique au musée. C’est donc une approche très généraliste, non spécialisée que je propose ici. N’hésitez pas à en proposer d’autres en complément dans les commentaires. "So you want to become an apprentice?" Quelques lectures pour bien démarrer Les lieux pour échanger au quotidien Les blogs à suivre en France Les blogs et personnes à suivre à l’étranger Personnes à suivre sur Twitter Conférences et événements réguliers Conférences et événements passés Like this:

Education française : entre ringardise et déficit de motivation A en juger par les témoignages de jeunes étudiants français qui ont renoncé à devenir professeurs et dont le journal Le Monde se faisait écho il y a peu, on est surpris de voir combien la désaffection à l’égard de la profession d’enseignant trouve sa justification là où certains ne l’attendaient pas forcément : enseigner serait un métier ennuyeux, sans perspective de développement personnel, sans créativité, sans surprise, sans qu’on comprenne ni où ni comment on pourra trouver la motivation suffisante pour aller de l’avant. En clair, enseignant est un métier de ringard. Ringardise ? Sécurité de l’emploi et longues vacances ne seraient plus des arguments suffisants pour rendre attractive une profession certes jugée mal payée, mais surtout perçue comme figée dans un système sclérosant, où l’autonomie personnelle est inexistante, où l’on souffre, et où l’on est laissé pour compte, livré à soi même, sans plus jouir de prestige, de reconnaissance, voire de respect. Modernité ! Motivation

Before You Were Born…Museums had Networks In honor of this week’s Museum Computer Network conference, I want to talk a bit about the early history of museum computing. MCN Logo in 1998 Most people are not aware that MCN was born out of a cooperative computing project in the New York City area in 1967, under the direction of Dr. Jack Heller. Fifteen New York-area museums joined forces to explore ways that an electronic index of the Metropolitan Museum’s collections could be used beyond the Met. With funding from the New York Council of the Arts and the Old Dominion Foundation, the consortium formed the Museum Computer Network to create a prototype system for a shared museum “data-bank.” The first MCN conference was in 1968, and the group — now an international membership organization– is continuing strong today, some 40 years of its incorporation in 1972 under the directorship of David Vance as its first president. The museum community has long been an innovator in the use of technology.

Comment faire bouger le système ? - Le Cercle de Recherche et d'Action Pédagogiques et les Cahiers pédagogiques Comment faire bouger le système dans la bonne direction ? Je m’appuie ici sur son architecture en quatre éléments : un enseignement supérieur dual, un enseignement scolaire élitiste, une ségrégation croissante entre établissements, des épreuves de concours et une formation purement académiques. Selon que l’on choisit d’agir de manière privilégiée sur l’un ou l’autre de ces éléments, quatre angles d’attaque se dessinent. S’attaquer au dualisme de l’enseignement supérieur C’est sans doute le treizième des travaux d’Hercule ! S’attaquer à la coupure entre l’école primaire et le collège L’existence du Socle commun, texte gravé dans le marbre de la loi et qui s’applique à l’ensemble de l’école obligatoire constitue alors un excellent point d’appui. S’attaquer à la ségrégation croissante entre les établissements Il s’agirait de réexaminer les procédures de la carte scolaire avec en point de mire la reconstitution de la mixité scolaire. S’attaquer aux épreuves des concours

Related: