background preloader

Echanger et Coopérer

Echanger et Coopérer
Vous allez trouver toute la documentation pertinente sur ce que sont les Accorderies Vous y trouverez également de l’information à jour sur les activités des Accorderies existantes. Vous êtes membres ? Vous avez aussi accès à l’Espace membre, ce qui vous permet de consulter les services offerts, de modifier votre profil et vos offres ou demandes de services, de voir et d’imprimer votre état de compte, etc... N’hésitez pas à contacter votre Accorderie si vous avez besoin d’aide pour naviguer sur le site et dans l’Espace membre, ou pour toute autre question sur les Accorderies en général. Les Accorderies : à la télé!

http://www.accorderie.fr/

Related:  Consommation collaborativeRéparer - Fabriquer - DIY#3eme révolutionFabLabs, Makers, Hackerspacescollaborative consumption and others

Consommation collaborative Un article de Encyclo-ecolo.com. La consommation collaborative Le dossier sur la consommation collaborativeLe tour du monde de la consommation collaborative Ce qu'est la consommation collaborative La consommation collaborative est un phénomène proche de celui de la Consommation non marchande qu'incarne en France, le portail de consommation responsable consoGlobe.com, site qui propose quasiment toutes les formes de conso collaborative : conso de produits éthiques et écologiques circuits courts, amap, etc dons entre particuliers location entre particuliers troc et occasion entre particuliers services et entraide au niveau local infos pratiques sur le fait maison et local etc

Panneau Solaire - Panneau de chauffage solaire fait en canettes Il est en réalité incroyablement simple et économique de construire un chauffage solaire d'appoint pour sa maison. Le plus intéressant est que le système d'accumulation de la chaleur est construit a partir de canettes en aluminium vides! Plusieurs facteurs font qu'entre les énergies renouvelables (et écologiques), et les énergies conventionnelles (non renouvelables et non écologiques), le choix qui s'impose est d'abord celui de l'énergie conventionnelle avec pour argument principal le prix. Par exemple, les gigantesques profits générés par les monopoles sur les réserves stratégiques de pétrole.

Si t'as froid, repeins ton mur. Une PME marseillaise a mis au point la peinture chauffante. Marseille envoyé spécial Le liquide est gris, c'est une peinture comme les autres, à appliquer au pinceau ou au rouleau. La différence, de taille, avec un badigeon classique, c'est que cette substance est conçue pour chauffer à la température souhaitée, bref, pour faire office de radiateur. Lorsqu'il pénètre dans le petit atelier Renaudin dans le VIIIe arrondissement de Marseille, le quidam hésite entre le charlatanisme médiatique et l'invention du siècle.

A Tokyo, les fablabs sont plus fab que lab Loin des campus et du MIT, les espaces de fabrication 3D à Tokyo s’adaptent à la culture locale: n’importe qui peut y venir avec du matériel, un dessin, une idée, et payer pour créer son objet unique et personnalisé. Tokyo, de notre correspondante Au Japon, la culture DiY a-t-elle du mal à s’implanter? Nous avons fait le tour des espaces dédiés à la fabrication numérique, qui s’inspirent du modèle des fablabs tout en adaptant le concept à la société japonaise, où l’achat reste la première des solutions pour s’équiper, loin des vagues de recyclage écolo européennes et américaines. Fablab Shibuya, créé en 2012 FabLab Shibuya, situé depuis 2012 en plein cœur du quartier du design et de la mode tokyoïte, tient encore davantage de l’initiative que du concept de fablab.

Giessen : un jardin extraordinaire où « on sème et on s’aime » Au cœur de l’Alsace, à Châtenois, des maraîchers novices retrouvent le chemin de l’emploi en arpentant des plates-bandes au milieu des légumes bio. Avec Jean-Luc, Marie ou Martial, ils sont plusieurs à travailler aux Jardins du Giessen, chantier d’insertion qui écoule ses récoltes par son réseau d’abonnés, dans plusieurs Ruches alsaciennes et qui a même ouvert sa propre Ruche, animée par les salariés permanents et en insertion. Les cageots parfaitement alignés sur des racks se remplissent peu à peu. Un demi chou, des carottes, des radis noirs, aussi. Sur une balance, Barbara pèse le juste poids de carottes qui seront ajoutées au reste dans les cageots. Foire aux Savoir-Faire Ouverture du nouveau local à la rentrée ! Situé au 39, rue du Sceptre à Ixelles, ce nouvel espace, ouvert dès septembre, est un lieu collectif où nous valorisons la rencontre, l’autonomie, la créativité, par l’échange de savoir-faire et la récupération des ressources matérielles. Désireux/ses de transmettre et/ou d’acquérir des nouvelles techniques ? Les ateliers donnent le goût de faire par soi-même et peuvent aussi bien toucher à des produits de la consommation courante (produits d’entretien, colle, peinture, bijoux, déco, jeux, objets usuels...), qu’à des techniques plus spécifiques, telles que la couture, la vannerie, l’énergie... Ouverts en semaine, l’espace, les outils, le matériel de récup’ et les recettes de la Foire sont à disposition de tout le monde !

Une société de simulation Koert van Mensvoort (@mensvoort) est un artiste, chercheur et philosophe hollandais. Il anime depuis plusieurs années l'excellent Next Nature (@nextnature), qui n'est pas seulement un site d'information qui interroge notre rapport au monde (dont a été tiré récemment un livre, le Next Nature Book), mais aussi un laboratoire de designers qui proposent d'étonnantes interventions pour interroger notre rapport à la technologie. C'est le cas du Nano Supermarket, une collection de prototypes censée utiliser les nanotechnologies pour nous faire réfléchir à leur impact ; et In-Vitro Meat, une passionnante réflexion sur notre rapport à la nourriture à l'heure où les technologies permettent de la produire artificiellement. Concept Sniffer from Lloyd on Vimeo. Ils témoignent du rôle et de l'importance prise par la simulation informatique et combien elle est un support à notre stimulation sociale et cognitive... Nous vivons dans un espace médiatisé par la technologie.

Tokyo à l’ère des fabshops Tokyo, de notre correspondante (texte et photos) Le monde suivra-t-il Tokyo ? Au-delà des fablabs, les makers iront-ils de plus en plus faire leurs courses dans des grandes surfaces dédiées ? « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre Daniel Testard est un boulanger atypique. Il ne travaille que deux jours par semaine pour pouvoir s’occuper de son jardin, pratiquer le chant et la musique, écrire et s’exercer à la méditation. Il ne vend pas lui-même son pain : il fait confiance à ses clients qui paient directement leurs achats, dans une corbeille. Il récupère l’eau de pluie, qu’il filtre et incorpore aux farines de blé anciens, biologiques, qu’il se procure illégalement. « J’ai toujours résisté à l’idée que soit on augmente son chiffre d’affaires, soit on disparaît. » Une pratique construite depuis 30 ans, à Quily, dans le Morbihan, qui vise à bâtir une vie harmonieuse où le travail n’aliène pas mais rend libre. Un petit livret à la couverture orange, une impression ancienne, un objet que l’on a envie de garder précieusement. Il l’a écrit il y a quelques années, après avoir réinventé son métier.

Related:  counneries"La vie share" : partage & modes de vie collaboratifsAssociations et projets - à trierEntraides/ServicesRessourcerie and coNo MonnaiediversPaysage de la coopérationConsommation collaborative