background preloader

Le complexe de l'albatros Dr Alain Gauvrit

Le complexe de l'albatros Dr Alain Gauvrit
L'inhibition intellectuelle chez l'enfant intellectuellement précoce Se défendre ou s'interdire ? Docteur Alain GAUVRIT pédopsychiatre, ancien psychiatre des hôpitaux Communication présentée à la conférence-débat organisée par le GARSEP à l'Espace Hermès de Muret (Haute-Garonne) le 25 avril 2001 « …Exilé sur le sol au milieu des huées, Ses ailes de géant l'empêchent de marcher » (Charles BAUDELAIRE, L'Albatros) S o m m a i r e Qu'est-ce que l'intelligence ? En dehors de BINET, qui disait malicieusement que l'intelligence est ce que mesure son test, on retrouve dans chaque essai de définition un ou plusieurs aspects de cette faculté impalpable et protéiforme : - aptitude à comprendre, - faculté de connaître, - capacité d'adaptation à des situations nouvelles, de faire des choix, - instrument d'abstraction, de combinaison, de synthèse, etc.. Pour ma part, je dirais qu'il s'agit d'une mosaïque d'aptitudes mentales : - où interfèrent la logique, l'intuition, la mémoire et la connaissance (ou la culture),

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/garsep/gauvrit.htm

Related:  dharminanemo7713

Activités, en ergothérapie, à faire avec des élèves de 5 ans. Je suis enseignante au préscolaire. Je cherche des activités en ergothérapie à faire avec des élèves de 5 ans. J'aimerais savoir si vous avez (en banque) quelques activités à me proposer? Merci d'avance! Pervers narcissiques : "Les personnes les plus intelligentes sont les plus exposées" Dans votre manuscrit, vous analysez longuement la relation d’emprise, véritable "main basse sur l’esprit" selon le psychanalyste Saverio Tomasella, qui permet de pendre le pouvoir sur quelqu’un. En quoi consiste-t-elle ? Nous pourrions le définir en un seul mot : "décervelage". Le processus en œuvre dans le décervelage consiste en une perte progressive des capacités psychiques d’une personne soumise à des manipulations quotidiennes qui agissent comme des micros agressions. Le poison est instillé à dose homéopathique. Le manipulé devient peu à peu inapte à opérer la distinction entre ce qui est bon ou mauvais pour lui et n’a pas conscience de ce "décervelage".

Notre cerveau est neurosocial! Voici le trosième article sur les richesses incommensurables de notre cerveau! L’article s’inspire du livre Votre cerveau n’a pas fini de vous étonner, une œuvre présentée par Patrice Van Eersel, rédacteur en chef du magazine Clés. M. Questions diverses Questions diverses Pourquoi peut-on être surdoué et dyslexique ? La dyslexie est un trouble d’apprentissage qui porte sur l’apprentissage et l’automatisation de la lecture. Elle est indépendante de l’intelligence. On peut être intelligent et dyslexique. Il faut d’ailleurs être intelligent pour être diagnostiqué « dyslexique ».

La théorie de la désintégration positive – Dabrowski Les données issues de cet article sont toutes tirées de l’ouvrage collectif : Kazimierz Dabrowski (1902-1980): l’homme. On ne saurait évoquer la théorie de la désintégration positive sans évoquer préalablement l’homme que fut Dabrowski. Car si son parcours de vie fut à l’origine de sa théorie, c’est sa façon de vivre, en adéquation totale avec sa théorie, qui lui a insufflé sa force. Kazimierz Dabrowski est né le 1er septembre 1902 en Pologne, deuxième enfant d’une fratrie de 4. Sa petite sœur meurt d’une méningite alors qu’il n’a que 6 ans – expérience qui influencera sa vision de la mort.

L’histoire abracadabrante mais vraie de Caliméro – La Fille Pas Sympa C’est l’histoire d’un gars. Un gars blanc, hétérosexuel et cisgenré. Appelons-le Caliméro. Il est attiré par une fille, qu’il décrit comme « fascinante », il lui fait des tas d’éloges, lui lance subtilement des messages pour qu’elle comprenne qu’il est sensible à ses charmes. Il la voit comme une sorte d’infirmière, à qui il peut confier ses détresses, quelqu’un qui n’a pas de volonté propre ou d’envies autres que celles d’être attentive à ses souffrances de poète incompris par la vie.

La théorie des besoins psychologiques de base : clarifier les sources du climat motivationnel (Deci & Ryan, 2002, 2008) - Bloc notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et ataraxie sont les trois mamelles qui nourrissent l'Épicurien de la connaissance Selon Laguardia et Ryan (2000, p. 284), « la théorie de l’autodétermination adopte le concept de l’eudémonie ou de la réalisation de soi comme critère d’existence de bien-être mais, de plus, elle définit explicitement ce qu’il faut entendre par la réalisation de soi et par quels processus elle est atteinte ». En effet, la TAD soutient que les humains ont des besoins psychologiques fondamentaux et que la satisfaction de ces besoins psychologiques fondamentaux est essentielle à leur croissance, à leur intégrité et à leur bien-être. Ainsi, quand ces besoins sont satisfaits, l’organisme connaît la vitalité (Ryan & Frederick, 1997, cités par Laguardia & Ryan, 2000), la congruence interne (Sheldon & Elliot, 1999, cités par Laguardia & Ryan, 2000) et l’intégration psychologique (Deci & Ryan, 1991) : comme ces besoins fournissent une grande partie du sens et des intentions sous-jacents à l’activité humaine, leur satisfaction est ainsi vue comme un but « naturel » de la vie (Deci & Ryan, 2000).

et troubles associés Réels ou supposés ? Beaucoup d'enfants, d'adolescents et d'adultes doués sont erronément diagnostiqués comme ayant des troubles du comportement, voir des troubles mentaux. On essaie, à coup de médicaments ou de thérapies inutiles, de les faire entrer dans le moule de l'école, de l'entreprise ou de la famille, ou de rendre leur vie ou leur situation plus satisfaisante. D'autres, par contre, ont des troubles qu'ils compensent ou camouflent grâce à leur intelligence, au point qu'on les considère simplement doués. D'autres, enfin, souffrent de troubles très réels, mais ni eux ni les professionnels qui les traitent ne réalisent le lien entre ces troubles et leur douance.

FRED ET MARIE, LE SPOT QUI DÉNONCE LES PERVERS NARCISSIQUES C’est l’histoire de Fred et Marie. Elle était belle, l’histoire. « Mon Fred », « Ma Marie », tout ça. Et puis un très sale truc les a rongés, tous les trois, Fred, Marie et l’histoire.

Related: