background preloader

ARACT

ARACT
Related:  chap 4 l'amélioration des conditions de travail dans l'entreprisMOOCS

Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Dernière mise à jour le 13 mars 2014 Synthèse Constitué dans tous les établissements occupant au moins 50 salariés, le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail. A savoir Le fait de porter atteinte ou de tenter de porter atteinte soit à la constitution, soit à la libre désignation des membres, soit au fonctionnement régulier du CHSCT, est puni d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 3 750 euros. Sommaire Fiche détaillée Quel est le rôle du CHSCT ? Le comité contribue à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs de l’établissement et de ceux mis à sa disposition par une entreprise extérieure et à l’amélioration des conditions de travail, notamment par : l’analyse des conditions de travail et des risques professionnels auxquels peuvent être exposés les travailleurs. Quelle composition ? Siègent au CHSCT : Quel fonctionnement ? Le CHSCT reçoit de l’employeur :

GPEC Faire de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences signifie, d'une part, pour les ressources humaines de maîtriser les évolutions de l'emploi et d'autre part, de permettre à chaque salarié d’élaborer et de mettre en œuvre un projet d'évolution. Détecter les métiers stratégiques ou sensibles et anticiper les besoins en compétences sont des éléments indispensables au maintien de la compétitivité des entreprises et au développement de l’employabilité des salariés. C’est pour cela que le législateur a choisi de statuer et d’inciter les entreprises à se lancer dans une démarche de GPEC, avec l’obligation d’ouvrir des négociations pour les entreprises de plus de 300 salariés. Ce dossier vous propose de mieux identifier les différents enjeux d’un dispositif de GPEC et d’en comprendre les principes clés. Découvrez également les principales étapes d’une démarche de GPEC, de sa négociation, à sa mise en œuvre et son suivi.

Stress au travail Plus d’un salarié européen sur 5 déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail. Le phénomène n’épargne plus aucun secteur d’activité. La démarche de prévention collective consiste à réduire les sources de stress dans l'entreprise en agissant directement sur l'organisation, les conditions de travail, les relations sociales… On parle de stress au travail quand une personne ressent un déséquilibre entre ce qu’on lui demande de faire dans le cadre professionnel et les ressources dont elle dispose pour y répondre. Les situations stressantes qui s’installent dans la durée ont toujours un coût pour la santé des individus qui les subissent. Bon stress ? Selon des idées répandues, le bon stress permettrait aux salariés de donner le meilleur d’eux-mêmes, tandis que le mauvais stress rendrait malade. Faire le lien entre stress et travail Les cas de stress dans l’entreprise sont parfois niés ou attribués uniquement à la fragilité ou à l’inadaptation au poste de certains salariés.

La décision à l’œuvre - MESHS La décision à l’œuvre Pierre-Marc De Biasi — L’(in)achèvement du texte : fiction critique et processus génétiques « FINI! mon vieux! — Oui, mon bouquin est fini! Pierre-Marc De Biasi est écrivain et directeur de recherche au CNRS. Dominique Viart — L’inscription de la décision dans l’œuvre. Depuis Francis Ponge, l’hésitation — et donc la décision — de l’écrivain devant sa page ne se dissimule plus : elle s’affiche, devient partie intégrante de l’œuvre, qui l’énonce et parfois en joue. Dominique Viart est professeur de littérature française moderne et contemporaine à l’université Lille 3 (ALITHILA, EA 1061). Séance introduite par Marianne MASSIN, maître de conférences en philosophie de l’art et esthétique à l’université Lille 3, membre du laboratoire Savoirs, textes, langage (STL, UMR 8163 ; CNRS - Lille 3 - Lille 1).

monentretiendembauche.sfr Document unique, outil essentiel de la prévention Le document unique transcrit les résultats de l’évaluation des risques et liste les solutions à mettre en œuvre. Plus qu’un simple inventaire, ce document obligatoire est un outil essentiel pour lancer une démarche de prévention dans l’entreprise et la pérenniser. Ce document doit être mis à jour au minimum chaque année. Le document unique est une obligation pour toutes les entreprises depuis 2001. Identifier les dangers et analyser les risques Le document unique doit, selon la loi, comporter un « inventaire » des risques professionnels identifiés dans l’entreprise. Document unique : ce qu’il peut contenir Une identification des dangers C’est l’inventaire exigé par la loi. Une hiérarchisation des risques Les risques identifiés, notés selon les critères propres à l’entreprise (probabilité d’occurrence, gravité, fréquence, nombre de personnes concernées…), sont ensuite classés. Des propositions d’actions de prévention Toute mesure de prévention pertinente est discutée.

2.4- Outils & moyens de la GPEC : comment faire évoluer mes collaborateurs ? En quoi consiste la GPEC ? est un outil des ressources humaines ayant pour objet la gestion préventive de l’emploi. Elle consiste à anticiper les mutations de l’entreprise pour en gérer les conséquences en matière de ressources humaines par le biais d’actions, actions de formation notamment. C’est un outil qui permet d’avoir une vision des compétences à maintenir ou à développer et ainsi d’adapter les thèmes de formation aux besoins présents et futurs de l’entreprise. doit permettre d’ajuster les compétences des salariés à leur poste de travail. Elle oblige le chef d’entreprise à établir un référentiel des emplois et compétences. Quels sont les outils de la GPEC permettant d'identifier les compétences et les emplois à faire évoluer ? Ces outils sont au nombre de trois : la description de poste,l’entretien annuel d’évaluation,la formation. Que faut-il attendre de la description de poste dans le cadre d'une GPEC ? Cet entretien permet de :

European Network For Workplace Health Promotion Mental health is important for business. In the 21st century the mental health and well-being of your employees is crucial to the success of your organisation. But, how should you as an employer start to address mental health issues in your workplace? And what activities and policies do you need to set in place? In a European campaign work. in tune with life. move europe (Folder: PDF 0.1 MB), the European Network for Workplace Health Promotion (ENWHP) started an initiative to help promote mental health in workplaces. Under the leadership of the BKK Bundesverband (National Contact Office Germany), the 8th ENWHP pan-European initiative aimed to: Increase the awareness of companies and the general public about the needs and benefits of mental health promotion at work Attract companies to take part in the campaign and to convince them that investments in workplace mental health promotion initiatives are worthwhile.

Feuilles d'Exercices pour les Mathématiques Projet MEET Qu'est-ce que Business Game ? Business Game est un jeu sérieux proposant une simulation des activités que les entreprises effectuent habituellement sur le marché réel. Le jeu consiste en une compétition virtuelle entre des entreprises qui cherchent à surpasser leurs concurrents. Business Game, déjà utilisé au niveau universitaire, a été adapté par les partenaires au projet M.E.E.T. afin d’être utilisé par les élèves du secondaire. Comment ça marche ? Une classe est divisée en équipes (3-5 élèves). Dans le cadre d’un tournoi, chaque équipe assure la gestion d’une entreprise virtuelle et prend des décisions stratégiques et opérationnelles sur un marché concurrentiel. Quel est le but du jeu ? Chaque équipe doit identifier et mettre en oeuvre les meilleures stratégies pour améliorer l’efficacité des entreprises dans le but de remporter la compétition et de vaincre les entreprises représentées par les autres équipes. Sur quoi portent les décisions à prendre ? Pourquoi jouer à Business Game ?

Motivation des salariés : le Job Crafting, donner du sens au travail Crédits photo : Shutterstock.com / Ivelin Radkov Le Job Crafting consiste à laisser le salarié libre de choisir sa propre manière d'organiser son travail. Encore une expression anglo-saxonne et jargonneuse. Mais qu'on ne s'arrête pas à la vitrine, car le Job Crafting recèle un concept riche de sens. Justement, c'est l'art de redonner du sens au travail. Tout droit venu d'outre-Atlantique, où il se développe massivement dans les organisations de toute taille et de tout secteur d'activité, puis après avoir transité par la Belgique, le Job Crafting s'installe progressivement dans l'Hexagone. Créativité et efficacité accrues Crédits photo : DR Yann Coirault, responsable de l'offre bien-être au travail, et pilote de l'innovation chez CSP Formation. Concrètement, qu'est-ce que le Job Crafting ? Le Job Crafting en 3 axes et profils de salariés

2.3- La gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) : domaines d'application Qu'est ce que la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) ? La GPEC est une démarche d’anticipation et d’adaptation des emplois et des compétences d’une entreprise destinée à accompagner au mieux son développement économique. En conséquence, cette démarche prend en compte les transformations du marché et de l’environnement de l’entreprise et se fonde sur des scenarii d’évolution de sa stratégie. Ces actions peuvent être individuelles comme collectives. L’idée de la GPEC est de prévenir et anticiper l’évolution des emplois et des compétences afin de préparer l’entreprise à relever des enjeux : sociaux : départs en retraite, pénurie de main-d’œuvre, organisation du travail, etc. Dans cette démarche, il faut donc : dresser l’état des lieux des emplois et des qualifications ;analyser les perspectives d’évolution de l’entreprise et identifier ses besoins, etc. Quand la négociation sur la GPEC doit-elle avoir lieu ? Non. D'autres thèmes peuvent-ils être abordés ? Non. Oui.

Xmind Ces 7 astuces pourraient améliorer votre expérience en tant qu'utilisateur d'XMind: positionnement libre des sujets, insertion rapide d'images, de liens, de fichiers et quelques autres astuces encore. XMind s'est converti ces dernières années en l'outil quotidien de mind mapping parmi les nombreux praticiens de la carte heuristique de par le monde. La rapidité de sa prise en main mais aussi sa puissance comme outil d'organisation des idées jouent un rôle important dans ce succès. Des collégiens l'utilisent mais aussi des chercheurs et des développeurs de logiciel. Dans ce billet, je partagerai quelques astuces issues de mon expérience comme utilisateur d'XMind depuis plusieurs années. Astuce #1: positionner librement les branches principales (ou "sujets principaux")Souvent, les utilisateurs d'XMind sont frustrés par le fait que le logiciel impose le positionnement des branches principales. Astuce #2: positionner librement les sujets flottants La balle est dans votre camp!

Aide : Visite guidée - Simuland.net - n°1 de la simulation d'entreprise en ligne Visite guidée Pour jouer, inscrivez-vous Inscription La première chose à faire pour commencer à jouer sur Simuland, est de s'inscrire. Connexion Une fois l'inscription effectuée, il faut se logger sur le site : rentrez votre login et votre mot de passe. Nous attirons votre attention sur une donnée optionnelle : une fois inscrit, vous pouvez uploader un Avatar à partir de la page mon compte. - Formulaire de connexion - Une fois connecté, rejoignez une partie pour commencer à jouer La page « Parties » est divisée en 3 sous sections : - Les 3 sous sections de la page « Parties » - Mes parties en cours Cela correspond aux parties auxquelles vous jouez actuellement. Jouer dans une nouvelle partie Cette section correspond à toutes les parties auxquelles vous pouvez participer, mais dans lesquelles vous ne jouez pas encore. Résultats des parties finies Ce sont les parties dans lesquelles vous avez joué et qui sont maintenant terminées. Vous êtes dans une partie ? Description générale des pages

Related:  Gestion de carrièreselmiabdelhani