background preloader

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail
Publié le 17-MAR-14 par ANACT | Imprimer Au cours des dernières années, le sujet « qualité de vie au travail » (QVT) a progressivement rejoint l’agenda stratégique des entreprises. L’importance prise par les phénomènes de stress et l’irruption des risques psychosociaux (RPS) sont passés par là, de même que les difficultés rencontrées face à la multiplication des négociations dans l'entreprise (seniors, égalité, RPS,...). Mais les transformations actuelles du travail et la perception toujours plus nette des liens existant entre qualité de vie au travail, qualité du travail et performance ont également joué un rôle moteur dans cette évolution. Un cadre défini par l'ANI du 19 juin 2013 Les partenaires sociaux ne s’y sont pas trompés et ont jugé utile de négocier, dans un domaine où rien ne les y contraignait, avec à la clé, un accord national interprofessionnel (ANI) signé le 19 juin 2013. Cet accord invite à une approche « systémique » et à l’expérimentation. Related:  Comment faire du cadre juridique du travail un facteur de motivachap 4 l'amélioration des conditions de travail dans l'entrepris

Deux hôpitaux marseillais soignent la qualité de vie au travail Publié le 11-DEC-12 par ANACT | Imprimer Deux établissements hospitaliers privés ont saisi l’opportunité de la certification par la Haute Autorité de santé pour définir un projet commun et inscrire la qualité de vie au travail parmi les axes stratégiques d’amélioration. Deux établissements à forte culture d’entreprise et à taille humaine. « Nous avons profité de la certification de la Haute Autorité de santé pour harmoniser nos pratiques et faire émerger une culture d’entreprise nouvelle, avance Chérifa Nimal, directeur de la qualité et de l’évaluation des soins de l’hôpital Ambroise-Paré – Paul-Desbief. Vie professionnelle et vie privée Des groupes de travail thématiques ont été mis en place. L’accès au logement, la création d’une association sportive, l’élaboration d’une charte des valeurs et d’un dispositif d’accueil des nouveaux embauchés participe aussi à la politique de qualité de vie instaurée dans les établissements. Partir d’une feuille blanche Un management « porte ouverte » Vidéo

Industrie automobile : des conditions de travail difficiles Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 2 mai 2014, mis à jour le 2 mai 2014 On a tous en tête les images du film "Les Temps Modernes" dans lequel Charlie Chaplin parodie les gestes répétitifs du travail à la chaîne. Cette satire sociale de l'industrialisation renvoie à un thème aujourd'hui entré dans les mœurs : la pénibilité au travail. Industrie automobile : des conditions de travail difficiles Industrie automobile : des conditions de travail difficiles Derrière les carrosseries rutilantes que l'on expose comme des œuvres d'art, on oublie souvent la sueur et la souffrance des corps qui les ont façonnées. Qu'entend-on par pénibilité ? On estime que la pénibilité apparaît quand les sollicitations physiques et psychiques entraînent un effort d'adaptation qui laisse des traces durables chez un individu, par exemple de la fatigue, des souffrances physiques ou morales. Au début du XXe siècle, la voiture n'en est qu'à ses prémices. La productivité fait une progression exponentielle

L’ANI sur la QVT et l’Egalité Professionnelle L’Accord National Interprofessionnel du 19 juin 2013 vers une politique d’amélioration de la Qualité de Vie au Travail et de l’Egalité Professionnelle est désormais validé depuis les premières annonces de signatures de syndicats le 8 juillet dernier. Je vous propose quelques idées clés sur cet ANI. Objet de l’accord L’accord vise à favoriser l’égalité d’accès à la Qualité de Vie au Travail (QVT) et à l’Egalité Professionnelle (EP) pour tous les salariés. Il s’agit d’augmenter la prise de conscience et la compréhension des enjeux par toutes les parties prenantes (dont les employeurs, les salariés et leur représentants) de la QVT et de l’EP. Cet accord fournit un cadre pour l’amélioration de la QVT et de l’EP, dans une approche systémique. Portée de l’accord et cadre des négociations Cet accord ne crée pas une obligation supplémentaire pour les entreprises. Si la négociation aboutit, l’accord d’entreprise ou de branche sera conclu pour une durée de 3 ans. Délimitation des champs de la QVT

Les risques psychosociaux et la responsabilité du chef d’entreprise Introduction Les risques psychosociaux et la responsabilité du chef d’entreprise La notion de travail trouve son origine dans le mot latin tripalium, un instrument à 3 pieux, un instrument de torture, de combat pour gladiateurs ou destiné à ferrer les chevaux rétifs. Travailler serait donc vécu comme une torture. Torture physique dans le film « les temps modernes », torture morale et risques psychosociaux aujourd’hui en répercussion des pressions mises en œuvre par toutes les organisations en recherche d’efficacité économique pour les entreprises privées, d’efficacité de l’action publique pour les organisations de la fonction publique. Lorsque les entreprises investissent dans leur système de production de richesses, on constate trop souvent encore qu’elles ne prennent en compte que les aspects organisationnels, techniques et financiers. Lorsqu’on s’interroge sur la signification de l’adjectif « psychosocial » qui qualifie le risque, deux sens différents viennent à l’esprit. I. A. 1. 2.

Nigel Marsh. Trouver l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle Diffusé le 06-AUG-12 par Pour Nigel Marsh, l'équilibre entre travail et vie privée est bien trop important pour être laissé aux mains de son employeur. Lors de la conférence TEDxSydney, Marsh dessine l'organisation d'une journée idéale - elle permet de concilier le temps passé en famille, le temps pour soi, et la productivité - puis offre des perspectives pour y parvenir. Video en anglais, sous-titres en français disponibles. Nigel Marsh est l'auteur de "Fat, Forty and Fired" and "Overworked and Underlaid." TED est une association à but non lucratif dédiée àu débat d'idées.

L'obligation d'emploi en faveur des travailleurs handicapés Dernière mise à jour le 12 février 2014 Synthèse Tout employeur du secteur privé et tout établissement public à caractère industriel et commercial occupant au moins 20 salariés, doit employer, dans une proportion de 6 % de son effectif salarié. Cette obligation d’emploi s’applique établissement par établissement pour les entreprises à établissements multiples. Elle s’applique également aux personnes handicapées, dans la fonction publique selon des modalités particulières (sur ce point, on peut consulter le site du FIPHP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique). A savoir Sommaire Fiche détaillée Quels sont les bénéficiaires de l’obligation d’emploi ? La liste des bénéficiaires de l’obligation d’emploi est donnée par l’article L. 5212-13 du Code du travail. Les personnes reconnues travailleurs handicapés par la « Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées » (CDAPH). Comment l’employeur peut-il s’acquitter de son obligation d’emploi ?

Travailler Mieux Comment agir ? - Démarches- Outils La démarche de prévention La méthodologie d’une démarche de prévention des risques psychosociaux se construit à partir d’étapes qui ont chacune leur importance et doivent être adaptées aux caractéristiques et à la taille de chaque entreprise. Si la démarche est engagée « à chaud » sur une situation de risque avérée, elle devra prendre en compte le nécessité d’apporter une réponse adaptée au contexte particulier avant de revenir à la démarche globale exposée ici. On peut distinguer les 5 étapes suivantes : 1. L’enjeu de la démarche est tel que, si elle est conduite de façon rigoureuse et en accordant une place prépondérante au dialogue social, les implications qui s’en suivent ont, dans des proportions variables, un impact sur l’organisation du travail et les moyens qui peuvent le cas échéant y être consacrés. Dans tous les cas les instances représentatives du personnel devront être consultées aux différentes étapes de la démarche dans le cadre de leurs prérogatives respectives. 2. 3. 4.

Related: