background preloader

Éducation bienveillante : petit guide à l’usage des parents - Pomme d'Api

Parentalité positive, communication bienveillante… En ce moment, sur Internet et dans les rayons des librairies, ces termes ont la cote. Méthode efficace pour les uns, laxisme pour les autres… : la rédaction de Pomme d’Api fait le point sur “l’éducation bienveillante” dans le supplément pour les parents du magazine de février. Nous vous proposons de lire l’intégralité de l’article. Parents bienveillants, oui, mais… maladroits aussi ! Lors d’un dîner, un des invités renverse son verre. Qui d’entre nous oserait s’emporter contre lui en disant : “T’es vraiment maladroit ! Bienveillants vis-à-vis de nos enfants, pourtant, nous le sommes tous. 6 règles d’or et 6 formulations à bannir de notre vocabulaire pour une éducation bienveillante Les recherches les plus récentes sur le cerveau humain ont prouvé qu’une éducation empathique et respectueuse permet au cerveau de se développer de façon optimale. 1 – Distinguer l’enfant de ses actes. Jean a 4 ans. Détail de langage ? Faites le test.

https://www.pommedapi.com/parents/education-bienveillante/education-bienveillante-petit-guide-a-lusage-parents

Related:  mshemÊtre parent : Pédagogie et vie quotidienneCommunication non violente et parentalité positive

La roue des émotions : un outil d'intelligence émotionnelle et de non violence pour les enfants Connaître et accueillir ses émotions est un pilier de la non violence et du bonheur. Tant que le cerveau n’a pas atteint sa pleine maturité (pas avant 20 ans, certains chercheurs affirmant même vers 30 ans), les processus de gestion des émotions ne sont pas totalement fonctionnels. L’enfant a alors des difficultés à contrôler et maîtriser ses réactions émotionnelles.

Quand les neurosciences valident l'éducation bienveillante Catherine Gueguen, pédiatre passionnée par les découvertes récentes des neurosciences.© Sylvain Gripoix Pourquoi s'intéresser aux dernières découvertes sur le cerveau ? Des études récentes en neurosciences affectives (étude des émotions, sentiments, capacités relationnelles,etc.) prouvent que certaines expériences modifient en profondeur le cerveau des enfants, plus fragile et immature que ce qu'on avait imaginé et très malléable jusqu'à l'adolescence. Notre cerveau atteindrait même sa pleine maturité uniquement à la troisième décade de notre vie dans certaines de ses zones !

UNAF - Observatoire des familles : Une étude sur les besoins des parents d’enfants de 6 à 12 ans Cette étude menée dans plus de 60 départements par 50 UDAF et 3 URAF a permis de recueillir l’avis de 22 735 parents d’enfants de 6 à 12 ans. Son analyse permet d’identifier les réalités vécues par les parents et leurs attentes, notamment en matière de soutien à la parentalité. La scolarité et les écrans : deux préoccupations majeures Compassion et fixation des limites – Dr Haim Ginott Haim G. Ginott était enseignant, psychologue de enfants, et un médecin psychothérapeute travaillant avec les enfants et leurs parents. Il a élaboré des techniques pour parler aux enfants qui sont toujours employées aujourd’hui.

1, 2, 3, je me mets à l'éducation positive. Pourquoi ça marche, comment et pour qui Le concept de parentalité positive, bien qu'en plein essor, est encore mal compris et il est facile de se perdre dans l'ensemble des " méthodes " développées autour de cette thématique (Discipline Positive, Faber et Mazlish, Parentalité Créative, méthode Gordon...). L'objectif de ce cahier est d'expliquer simplement et clairement ce qu'on entend par parentalité / éducation positive en répondant aux questions essentielles : son origine, ses concepts, ses enjeux, ses objectifs, les différentes formations existantes et surtout leur mise en pratique au quotidien. La parentalité positive, méthode ni répressive ni laxiste, envisage les difficultés comme des occasions de dialogue et d'apprentisage. Elle se concentre sur les forces de chaque enfant et lui permet de gagner en autonomie et en responsabilité dans le respect de son développement et de son potentiel.

Fiches-outils pédagogiques téléchargeables Nous proposons un ensemble de fiches d’activités reproductibles, des outils pour apprendre à prévenir et à gérer positivement les conflits et ce, dans une démarche ludique favorisant la communication, le respect, l’autonomie, la coopération, etc. Cliquez sur le titre de la fiche pour la télécharger (PDF). Vivre ensemble (activités pour apprendre à se connaître et jeux de coopération) Qui suis-je ? Une activité de groupe pour adolescents afin de gagner en estime de soi.Citron-CitronMon passeport. Une activité pour découvrir les autres sous différentes facettes.Filet – pêcheurs – sardines.

Gérer les comportements difficiles chez les enfants : pistes et stratégies d'intervention Qui suis-je face aux comportements difficiles ? Mieux comprendre pour mieux intervenir Distinguer «comportement difficile» et «trouble du comportement» Les défenses de l'enfant Éduquer avec bienveillance L’éducation de ses enfants ou de ses élèves passe par l’apprentissage du « vivre ensemble » et du respect d’autrui. Ce qui suppose d’être bienveillant à leur égard. Mais comment s’y prendre ? Depuis les années 2000, une nouvelle posture éducative se développe, au point de s’affirmer aujourd’hui comme un nouvel idéal, propre à relever les défis du 21e siècle.

La parentalité • Un concept déjà ancien Le concept de parentalité est apparu dès la fin des années 1950 en sciences humaines. Son histoire et la diversité de ses usages soulignent les multiples dimensions de la transformation du statut de parent. ◊ Psychanalyse : devenir parent, un processus On considère généralement que la « mère » du concept de parentalité est la psychanalyste américaine Therese Benedek. En 1959, dans un article intitulé « Parenthood as a developmental phase », elle met en évidence que l’accès au statut de parent est une étape du développement de la personnalité au même titre que l’adolescence, et fonctionne selon les mêmes processus.

La pédagogie de l'enthousiasme C’est bien connu, il y a bien des manières d’enseigner. Chacun a sa manière d’envisager la place de l’élève, du maître, du groupe-classe, les neuro-sciences sont mises à contribution, les fantômes de grands disparus (Montessori, Freinet, Buisson, Piaget et toute une armée de précurseurs) sont appelés à la rescousse, de nouvelles idoles s’imposent comme « porteurs officiels de vérité incontestable » (et seront oubliées dans quelques années) … A mon tour, je me lance dans la bataille, et j’ose ici vous indiquer quel est le grand principe qui guide ma manière d’enseigner. Avec, bien entendu, une bonne dose de prosélytisme, pour faire comme mes petits copains. Je vais commencer par vous raconter une petite histoire en cours actuellement dans ma classe de CP : Appelons cet élève Kévin, bien entendu, ce n’est pas son véritable prénom.

Pour favoriser l'estime de soi des tout-petits : Guide pratique à l'intention des parents d'enfants de 0 à 6 ans Parce qu'il est plutôt centré sur lui-même et qu'il n'a pas encore la maturité intellectuelle ou le détachement affectif nécessaire, le tout-petit ne peut pas vraiment développer son estime de soi. C'est à ses parents de l'aider progressivement à se donner une valeur et à se percevoir comme une bonne personne en favorisant chez lui les sentiments de plaisir, d'amour, d'autonomie, de fierté et d'espérance. C'est l'objectif de cet ouvrage, qui présente de façon très concrète et accessible les principales notions théoriques concernant l'estime de soi des tout-petits. Ce guide comporte également plusieurs suggestions d'attitudes et de comportements visant à amener l'enfant à se sentir en sécurité, à développer son identité, à évoluer en société et à vivre des réussites.

Optimistra Deal du jour Optimistra et Neolys proposent aux salariés, thérapeutes, coachs, étudiants … une formation en 7 modules axée sur la mémoire. Au programme, l’initiation aux techniques indispensables pour travailler et entretenir sa mémoire mais aussi de nombreux apprentissages concernant le fonctionnement de la mémoire et différents concepts scientifiques. Formation en ligne “Memozen” à 49 € au lieu de 390 €* La formation en ligne proposée s’intitule “Memozen”. Voici son descriptif : -Plus de 4 heures de vidéos, -Des bonus gratuits, -Un contenu d’exception, Les Cahiers Filliozat Rire, sauter en l’air, se faire des bisous… manifeste nos émotions. Pleurer, trembler, aussi ! Les enfants ont une vie émotionnelle riche, mais comme leur cerveau est encore en construction, elle est souvent débordante.

Parents  :  répondre avec bienveillance aux remarques qui en manquent … – Happynaiss J’en parle régulièrement ici, des remarques, commentaires en tous genres et critiques plus ou moins frontales de l’entourage qui se mêle, avec plus ou moins de bonnes intentions, de l’éducation de nos enfants et de notre façon de faire. Quand on met un pied dans la parentalité positive, la bienveillance éducative, le maternage, les pédagogies alternatives et toutes les pratiques qui, d’une manière générale, sortent un peu du cadre « traditionnel », c’est encore plus vrai, car on peut faire face, au mieux à de l’incompréhension, au pire à un rejet et à de virulentes critiques de la part de ceux qui font ou ont fait autrement. Vos commentaires et une discussion avec une amie m’ont donné l’idée de recenser ici toutes les petites phrases, tournures, réponses et astuces que j’emploie régulièrement pour faire face et essayer de communiquer ma vision des choses sans qu’elle soit perçue comme une critique frontale des autres façons de faire. Les astuces « multi-usages ». S’adresser à son enfant

Related: