background preloader

Mouvement pour un renouveau de l'éducation

Mouvement pour un renouveau de l'éducation
Qu’est-ce que le Printemps de l’éducation ? Association loi 1901 créée en mai 2012, Le Printemps de l’éducation a pour mission de fédérer et représenter les acteurs du renouveau éducatif et de nourrir la réflexion et les échanges à travers la recherche et la diffusion de pratiques innovantes. Association loi 1901 créée en mai 2012, le Printemps de l’éducation a pour mission de fédérer et représenter les acteurs du renouveau éducatif et de nourrir la réflexion et les échanges à travers la recherche et la diffusion de pratiques innovantes… > En savoir plus

http://www.printemps-education.org/

Technologies et education La journaliste américaine spécialisée dans les questions d'éducation, Peg Tyre (@pegtyre) auteur notamment de La bonne école, revient dans un long article pour Medium sur l'usage de l'informatique à l'école. La révolution de l'apprentissage personnalisé assisté par la technologie promet un enseignement adapté, permettant aux algorithmes de recalibrer en continu les apprentissages pour répondre aux besoins des élèves. Faut-il croire que tout le monde va pouvoir recevoir demain l'éducation personnalisée qui était autrefois réservée à l'élite ?

Actions recensées Voici toutes les actions innovantes ou expérimentales recensées dans l’académie de lille. Map Data Map data ©2013 GeoBasis-DE/BKG (©2009), Google Pédagogie Freinet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les pays avec des Mouvements de l'École moderne, les associations de la Pédagogie Freinet. La pédagogie Freinet est une pédagogie originale, mise au point par Célestin Freinet, fondée sur l'expression libre des enfants ; texte libre, dessin libre, correspondance inter-scolaire, imprimerie et journal étudiant, etc., qui se perpétue de nos jours. C’est dans les camps de concentration de Vichy, que Freinet trouva le temps et l’occasion de repenser en profondeur son œuvre pédagogique.

Des sciences cognitives à la classe : Entretien avec Olivier Houdé Les sciences cognitives frappent à la porte de la classe. Mais les concepts et outils développés dans les laboratoires ont-ils une pertinence dans les classes ? Les enseignants s’interrogent sur les apports de la psychologie expérimentale et des neurosciences et sur la possible articulation entre les résultats scientifiques et les pratiques de classe. Suite à la semaine du cerveau, pour poursuivre cette exploration, nous avons interrogé Olivier Houdé, instituteur de formation initiale, professeur de psychologie à l’Université Paris Descartes, directeur du Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Éducation de l’enfant (LaPsyDÉ) et membre senior de l’Institut Universitaire de France. "L'enseignement repose toujours sur l'idée qu'il faut accumuler et activer des fonctions cognitives, et jamais sur l'idée de travailler sur les capacités d'inhibition." (O.

AJ pour l'éducation D’après l’enquête PISA réalisée en 2012, la France se situe à la 25ème place concernant le niveau de ses élèves en mathématiques, dans la moyenne des 65 pays étudiés. L’échelle des scores varie de 368 pour le Pérou à 613 pour Shanghai (Chine). Celui obtenu par la France s’établit à 495 alors que la moyenne des pays de l’OCDE atteint 494. Le décrochage de la France dans cette discipline est net. En 2000, notre pays obtenait un score de 517 en mathématiques (à la 8ème place15), soit une baisse de 22 points en douze ans (et une baisse de 16 points par rapport à 2003, où le score s’élevait à 511 points). Cette chute s’explique par une légère baisse du score des élèves performants (les 10 % des élèves les plus performants ayant obtenu 6 points de moins en 2012 qu’en 2003) et une baisse nettement plus marquée du score obtenu par les élèves les moins performants (les 10 % des élèves les moins performants ayant obtenu 23 points de moins en 2012 qu’en 2003).

Éducation nouvelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Éducation nouvelle est un courant pédagogique qui défend le principe d'une participation active des individus à leur propre formation. Elle déclare que l'apprentissage, avant d'être une accumulation de connaissances, doit être un facteur de progrès global de la personne. Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire L'ancienne enseignante a démissionné de l'éducation nationale, mais n'a pas renoncé à diffuser les outils de l'école de demain Ne dites pas d'elle qu'elle est « professeure » : cela efface son sourire, assombrit son humeur. D'abord parce que l'année scolaire qui vient de débuter se fera sans elle : Céline Alvarez n'a pas repris, ce 2 septembre, le chemin de l'école maternelle Jean-Lurçat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où elle avait entrepris, en 2011, de croiser la pédagogie Montessori avec la recherche en sciences cognitives. Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette jolie trentenaire a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement. Et elle le justifie sans s'embarrasser de fausse modestie : « C'était pour infiltrer le système et parvenir à le changer, pas pour enseigner.

L'Agence nationale des Usages des TICE - La classe inversée : que peut-elle apporter aux enseignants ? par Isabelle Nizet * et Florian Meyer * La classe inversée exerce un attrait indéniable sur les enseignants qui souhaitent diversifier leurs approches pédagogiques et tenter de nouvelles expériences avec leurs élèves. Il semble cependant nécessaire de bien comprendre en quoi cette approche offre des bénéfices réels, alors que peu de recherches scientifiques ont démontré son efficacité à l’aide de données probantes, comme le soulignent Steve Bissonnette, professeur à la TÉLUQ, et Clermont Gauthier, professeur à l’Université Laval au Québec.

Related:  EDUCATIONEducation