background preloader

26 courtes vidéos : L'EDUCATION EN QUESTIONS

26 courtes vidéos : L'EDUCATION EN QUESTIONS
26 films de 13 minutes chacun... Chaque film croise les apports d'une grande figure de la pédagogie avec les questions que se posent au quotidien les praticiens de notre temps. Repères historiques, questions philosophiques et travaux pédagogiques avec des élèves tissent ainsi un "paysage réflexif" qui permet de s'interroger sur les grandes questions de l'éducation et la manière de les affronter aujourd'hui à la lumière de l'histoire de la pédagogie... Ainsi, dans chaque film, on "entre" dans l'oeuvre d'un ou d'une grande pédagogue (sans prétendre, bien sûr, être exhaustif), on voit travailler des maîtres et des élèves sur des thématiques qui se réfèrent à leurs apports et on s'interroge sur les principaux défis éducatifs... Outils d'information, de culture, de réflexion, chaque film est aussi un outil de formation qui peut être utilisé dans le cadre d'une réflexion individuelle ou collective. Attention ! Cliquez sur le nom de l'auteur pour visionner le film

http://www.meirieu.com/EDUCATION%20EN%20QUESTION/l_education_en_questions.htm

Related:  Cafipemfméthodes pédagogiquescatherinebruneauPédagogie et numériquemariepyrus

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : La coopération entre élèves : des recherches aux pratiques N° 114, décembre 2016 Auteur(s) : Reverdy Catherine Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Les effets positifs de l’apprentissage vicariant Depuis le rapport Delaubier, publié en 2002, le système scolaire français a franchi un pas vers la reconnaissance des spécificités cognitives des enfants à haut potentiel intellectuel (dits « surdoués » ou « intellectuellement précoces ») et les enseignants ont été sensibilisés à l’échec particulièrement injuste de certains d’entre eux. Jacques Bert nous apprend que la PMEV ferait particulièrement bon ménage avec la précocité. Du sur mesure Les objectifs de cette méthode sont en effet en adéquation avec les besoins de cette catégorie d’enfants. Vouloir respecter le rythme et les possibilités de chacun, c’est aussi admettre et vérifier, qu’à âge égal, les niveaux de performance et d’acquisitions scolaires des élèves ne sont pas homogènes.

Comment faire travailler en groupe ? – Les joies de l'erreur De nombreuses modalités sont possibles pour faire travailler les élèves en groupes. Pourtant, il est fréquent de n’en pratiquer qu’une ou deux auxquelles nous nous habituons facilement. Moduler cette pratique de base peut donc devenir nécessaire. Il s’agit parfois seulement de modifier légèrement, à chaque fois, la démarche initiale. En effet, coopération, collaboration, dévolution, différenciation et individualisation, démarche expérimentale et échanges respectueux de soi et des autres devraient constituer des visées essentielles et des préoccupations constantes pour l’enseignant. Voici quelques-unes de ces possibilités proposées sous forme de carte mentale, afin de jongler plus facilement avec ces options d’un cours à l’autre en fonction des objectifs spécifiques à la séance.

Une hackeuse révèle ce que vous devez arrêter de faire en ligne RÉSEAUX SOCIAUX - Stephanie Carruthers est une hackeuse bien intentionnée, connue sous le nom de Snow, qui travaille aussi bien pour des startups que pour de grandes entreprises. En 2014, elle a remporté le concours d'ingénierie sociale Capture the Flag de la DEF CON, l'une des conférences de piratage informatique les plus anciennes et importantes du monde. Elle est souvent invitée dans les conventions de piratage informatique et partage son expérience avec les entreprises souhaitant améliorer leur sécurité en ligne. Nous l'avons contactée sur Twitter pour l'interroger sur son travail et lui demander des conseils pour être plus en sécurité en ligne. Je crois que je ne me sentirai jamais en sécurité en ligne.

[A.P.D.E.N. - Congres 2015] Professeur documentaliste depuis 2000, en poste en collège depuis 2007, j’ai exercé plusieurs missions académiques : membre du pôle de compétences TICE pendant 6 ans, j’ai été IATICE et webmestre du site Documentation Rouen. Actuellement je participe au site Doc pour Docs et je suis webmestre du Site des BEF (Bassins d’Éducation et de Formation) dans mon académie. J’interviens dans la formation continue et initiale, que ce soit en documentation ou d’autres disciplines, pour les personnels de direction ou les CPE. Le collège Matisse est situé dans la banlieue de Rouen en Réseau d’Éducation Prioritaire. "Comment apprend l'élève ?" Conférence de Daniel FAVRE - Formation des personnels de l'académie de Dijon mercredi 24 septembre 2014 Conférence de Daniel FAVRE faite lors du séminaire Réussite Educative, le vendredi 18 avril 2014 à l’amphithéâtre Bouchard de Canopé Dijon Daniel FAVRE est Docteur en neurosciences et Professeur en sciences de l’éducation à l’université de Montpellier 2. Depuis 1994, il mène des recherches sur les liens existants entre la violence scolaire et l’échec scolaire. Comment apprend l'élève ? Conférence de Daniel... par ac-dijon-formation

Appreciative Inquiry : 50 questions pour changer de pédagogie L’approche de l’appreciative inquiry (enquête positive) est peut-être la cousine ou l’héritière de la méthode Coué, ce pharmacien qui proposait de positiver chacun des actes de notre vie en répétant « chaque jour je vais de mieux en mieux ». Cette approche renouvelle des approches un peu surannées du type force/faiblesse, opportunité/menace, qui partaient d’une analyse de situation et des contextes pour proposer des moyens d’agir. L’appreciative inquiry prend le parti de faire grandir ce qui fonctionne déjà en soi, dans une équipe ou au sein d’une organisation. Elle adopte une pensée et un questionnement résolument positif.

Ne jamais oublier les 4 C : Communiquer – Collaborer – Créer – Critiquer Jean-Marc Merriaux, Directeur du Numérique pour l’Education, ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, au Forum Educavox, rappelle la nécessité, sur les questions d’éthique dans l’éducation de se reposer sur les valeurs de probité, de transparence et de respect des autres, tout en tenant compte du collectif et de l’individuel. Il faut repenser le numérique, car c’est une réinvention permanente. Nous sommes des réinventeurs en gardant les fondamentaux de nos pays, liberté, égalité et fraternité.

Jocelyn Bell, passion pulsars Tout comme Rosalind Franklin avant elle, Jocelyn Bell Burnell n’est pas passée loin d’un prix Nobel. Pourtant, le fruit de ses recherches ne lui a pas d'emblée été attribué, conformément à l'effet Matilda, théorisé par l’historienne des sciences Margaret Rossiter, qui veut que la contribution des femmes scientifiques à la recherche soit souvent minimisée au profit des hommes. Née en juillet 1943, Jocelyn Bell Burnell se passionne très jeune pour l’astronomie, lorsqu’elle accompagne son père à l’observatoire d’Armagh. C'est tout naturellement qu'elle s'oriente vers les sciences, et qu'elle commence, après avoir obtenu son diplôme à l’université de Glasgow en 1965, ses études en radioastronomie à l’université de Cambridge. Elle participe alors à la construction d’un radiotélescope destiné à étudier les quasars, sous la direction de l’astronome britannique Anthony Hewish.

Related:  `test 1026