background preloader

Les classes inversées, vers une approche systémique (2)

Les classes inversées, vers une approche systémique (2)
Ce texte est issu de la journée d’étude, « Apprendre et enseigner à l’ère numérique », qui s’est tenue au Collège des Bernardins le 6 octobre 2016. Dans notre première contribution, nous avons essentiellement présenté et commenté la version originale de la classe inversée. Selon les pratiques observées et nos recherches, nous avons cependant constaté auprès d’enseignants à différents niveaux, de l’école primaire à l’enseignement supérieur, une émergence d’une large variété de classes inversées orientées vers une prise en charge de plus en plus grande de l’apprentissage par l’apprenant lui-même. Pourrait-il en être autrement ? Il y aurait donc différentes façons de mettre en place la classe inversée ? Nous avons ainsi proposé sur notre Blog dès 2014 et dans notre livre consacré aux classes inversées, une extension du concept initial de classe inversée. Mais, en fait, qu’est-ce qui est inversé dans ces classes inversées ? Le Type 1 concerne principalement la mise à distance des contenus.

http://theconversation.com/les-classes-inversees-vers-une-approche-systemique-2-67324

Related:  Revue de presse - CLINEClasse inversée théorieCLASSES INVERSEESidées pédagogiquesArticles, écrits, vidéos sur CI

Le modèle IMAIP – présentation de M. LEBRUN et C. BATIER sur le mooc Elearn² Au cours de la première semaine du Mooc Elearn², Marcel Lebrun développe son approche IMAIP. C’est simple et drôlement efficace, et ça justifie de s’inscrire au Mooc si il en est encore temps. Comme souvent, Marcel Lebrun nous donne une perspective historique. Pourquoi je ne crois pas à la classe inversée ? - Se hace camino al andar Je préfère préciser tout de suite que ce texte n’a pas pour but de critiquer mes collègues adeptes de la classe inversée, je ne me situe pas du côté de ceux qui critiquent la classe inversée comme ils critiquent « les pédagogistes », je dirais même qu’actuellement les collègues qui pratiquent la classe inversée sont parmi ceux qui font preuve de la plus grande créativité et capacité à évoluer et à se remettre en question sans cesse. Mes réticences portent sur les fondements de ce concept. Je n’ai jamais adhéré à l’idée de classe inversée mais j’ai eu du mal à comprendre clairement pourquoi quelque chose me gênait, ce petit texte est donc simplement un point sur l’état actuel de ma réflexion. 1) Un concept erroné basé sur une vision caricaturale de l’apprentissage et de la transmission : Apprendre, ce serait donc recevoir une connaissance que l’on pourrait ensuite vérifier en l’appliquant.

Classes inversées, retour sur un phénomène précurseur (1) Ce texte est issu de la journée d’étude, « Apprendre et enseigner à l’ère numérique », qui s’est tenue au Collège des Bernardins le 6 octobre 2016, dans le cadre d’une réflexion partagée de la Chaire du Collège des Bernardins sur « L’humain au défi du numérique », et du séminaire de recherche « École et République ». La journée d’étude aborde les questions de fond des transformations que le numérique engendre dans l’apprentissage et l’enseignement et s’interroge sur les bénéfices apportés à l’humain. Par Marcel Lebrun, Professeur en technologies de l’éducation, Université catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve (Belgique), et intervenant au Collège des Bernardins. Le concept de « classes inversées », d’origine anglo-saxonne (flipped classroom) et développé depuis 2012, a connu un engouement incomparable en moins d’un an. Ainsi, les événements CLIC – CLasses Inversées, le Congrès – sont passés d’environ 200 participants en 2015 à plus de 800 participants en 2016.

Une expérience de classe inversée en éducation musicale au collège REP+ (...) Présentation de Mme Toupin, enseignante en éducation musicale au collège [REP+] Alain-Fournier du Mans Atelier 6 : journée numérique - mars 2016 La classe inversée : vers de nouvelles modalités d’enseignement, d’apprentissage ? L’objectif de cet atelier était d’interroger la pratique de la classe inversée, de définir ses enjeux, de voir les apports des outils numériques dans la mise en oeuvre, de constater les éventuels inconvénients, limites, difficultés, de préciser la notion d’inversion, de vérifier s’il s’agit d’une pratique innovante ou de faire des rapprochements avec des pratiques déjà existantes, d’observer les effets sur les apprentissages .... L’établissement dans lequel exerce Mme Toupin est classé REP + . Il est composé de 16 classes dont les effectifs tournent autour de 19 à 24 élèves.

La bienveillance en éducation : principes de la classe inversée Assises de l'éducation - St Etienne-du-Rouvray 20 novembre 2013 / INSA de Rouen Jacques BERNARDIN Président du GFEN Thème apparu lors de la consultation de l'été 2012, « l'école de la bienveillance » est repris depuis, que ce soit dans les propos ministériels comme dans les débats concernant la Refondation de l'école. 10 (fausses ?) raisons de ne pas s’essayer à la pédagogie inversée Comme je l’ai expliqué dans un précédent article, le fait de passer d’une pédagogie transmissive à une pédagogie plus active présente des avantages indéniables (lien). Mais franchir le pas et mettre en place un dispositif de classe inversée (encensée par certains ou décriée par d’autres) n’est jamais facile. Voici un certain nombre de remarques que l’on peut entendre au sein de nos lieux d’enseignement… 1) Les élèves ne vont pas jouer le jeu

Ressources pour se lancer - Inversons la Classe La classe inversée, ça vous tente, mais où trouver des ressources ? Existe-t-il des capsules vidéos déjà prêtes dans ma discipline pour se lancer ? Quels outils techniques sont-ils disponibles ? Que font les autres inverseurs dans leur temps de classe ? Méthode de la classe inversée: des vidéos plutôt que des devoirs «La classe inversée, c'est une des approches qui va amener l'élève à réfléchir davantage à ce qu'il fait, à ce qu'il comprend et à ce qu'il ne comprend pas», lance M. Tremblay, lors de sa conférence au 69e congrès de l'Association canadienne d'éducation de langue française (ACELF), qui se tient à Québec jusqu'à samedi. Et ça marche. Dans sa classe de l'école Alexander-Wolff, à Shannon, tous ses élèves vont regarder leur vidéo du jour, dans laquelle ils retrouvent souvent un peu d'humour, sur le site monsieureric.net. «Tant et aussi longtemps que les élèves sont actifs dans une pratique, elle est gagnante. Le jour où ils se désengagent, il faut que je revoie mon enseignement», croit M.

Franck Ramus : "Mets-toi ça dans la tête !" : Les stratégies d’apprentissage à la lumière des sciences cognitives - confirme les pratiques en classe inversée Dès le cours préparatoire (et souvent dès la maternelle), les élèves reçoivent de bien mystérieuses consignes : « apprenez la leçon pour la semaine prochaine ». Encore dociles à cet âge, bien peu d’élèves ont le culot nécessaire pour oser demander à leur enseignant : « mais comment fait-on pour apprendre une leçon » ? Au grand soulagement de la plupart des enseignants, qui se retrouveraient d’emblée mis en difficulté, et seraient obligés de livrer quelques consignes sommaires (et peu efficaces) : « relis la leçon jusqu’à ce que tu la retiennes ». Pourtant, si l’on y réfléchit bien, savoir apprendre de manière efficace devrait être l’une des compétences fondamentales que l’école primaire a pour mission d’enseigner, aux côtés des incontournables lire, écrire, compter. C’est en effet une compétence dont tous les élèves auront besoin tous les jours de leur longue scolarité, jusque dans l’enseignement supérieur, puis au-delà dans leur vie professionnelle. Comment retenir l'information ?

Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion.

Classe inversée : les 10 pièges à éviter Le professeur change de posture dans la relation maître-élève scolaire est habituellement chargé, autant pour les

Related: