background preloader

Pratiques_de_pedagogie_differenciee.pdf

Pratiques_de_pedagogie_differenciee.pdf
Related:  TechniquesPédagogie différenciée

M. Develay : Plus de maîtres que de classes On dit que le diable, celui qui divise et qui détruit les harmonies, est dans les détails. Cela conduirait-il symétriquement à penser que la lumière qui apporte la vie et facilite la connaissance, cause d’harmonie, est dans l’essentiel ? Dans ce cas, que peut-on trouver comme puissance mythique dans le « plus de maîtres que de classes » ? Un détail ou l’essentiel pour refonder l’école ? Le diable ou la lumière ? 1. La circulaire du 15 janvier 2013 précise entre autres : « Les écoles prioritairement concernées par l'attribution de ce moyen supplémentaire sont celles de l'éducation prioritaire, mais aussi des écoles repérées localement comme relevant de besoins similaires… Diverses formes d'interventions pédagogiques peuvent être choisies dont la co-intervention dans la classe avec le maître titulaire ou la prise en charge de groupes d'élèves en fonction de leurs besoins. La mission du maître supplémentaire vient en appui de ses collègues dans la classe. 2. 3. Un détail, ou l’essentiel ?

L’apprentissage par définitions : méthode, exemples et usages L’apprentissage par définitions est une méthode quasi universelle d’auto-apprentissage que tous peuvent utiliser dans tous les domaines. Je n’ai jamais rencontré de restrictions à son utilisation. Elle mène tous et chacun à une compréhension assez complète, à son niveau, à son rythme ou au rythme de groupe qui l’emploie. L’apprentissage par définitions consiste : 1- À obtenir quelques références clés d’un domaine, ce peut être un texte fondateur, un manuel ou un article spécialisé; une personne curieuse peut prendre simplement un mot. 2- De là, on circonscrit sommairement les limites du contexte du mot; par exemple si on sait que ça concerne la biochimie, on n’ira pas au delà de l’interface entre la biochimie et la chimie ou entre le biochimie et la biologie. Ces deux étapes prennent moins de deux minutes. 3- À partir des références, on prend un mot significatif du domaine et on obtient sa définition complète, qui s’applique au contexte, et son étymologie. Une définition complète. Limite

Multiple Intelligences by Karen McKenna on Prezi Maitres surnuméraires : à quelles conditions ? La publication de la circulaire sur les "maîtres surnuméraires" dans les écoles donne chair à une question importante pour la refondation de l'Education prioritaire : comment faire de cette proposition un levier pour le travail collectif, au service de la réussite de tous ? On en parle beaucoup, mais ce n’est pas si nouveau : il y a presque dix ans, un intéressant rapport de la DEPP tentait d’évaluer l’impact des maîtres surnuméraires (MS) dans les écoles, mis en place dans le cadre de la déclinaison des politiques d’éducation prioritaires sur les territoires. L’étude concluait notamment qu’on attendait beaucoup de lui, par son effet d’entrainement, « rassembleur, expérimenté, volontaire, voire formateur », référent, sécurisant. Au passage, notons que ces qualités sont souvent celles qu’on cite pour les directeurs efficaces, nous y reviendrons. L’expérience du Centre Alain-Savary - Comment ne pas « saupoudrer », noyer le MS sous une foule de priorités ? Articuler les métiers

Présentation Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée. Exemple de classe inversée Ce concept connait un succès grandissant : de plus en plus de professeurs à travers le monde modifient leur façon de “faire la classe” pour passer à un modèle plus pratique et plus humain. Ce modèle part d’une idée très simple : le précieux temps de classe serait mieux utilisé si on s’en servait pour interagir et travailler ensemble plutôt que de laisser une seule personne parler. La classe inversée : plus qu’une méthode, une philosophie Professeur guidant un groupe de travail Il s’agit donc davantage d’une philosophie que d’une méthode à proprement parler. Un modèle plus humain Les interactions deviennent plus conviviales Les avantages de ce modèle sont multiples, mais le principal est la liberté qu’il procure.

Gestion mentale, KeZaKo ? Nous vous proposons aujourd’hui un diaporama permettant de comprendre les enjeux et les principes de la gestion mentale, concept élaboré par Antoine de la Garanderie. Cette méthode (dont le nom peut il est vrai paraitre un peu étrange…) permet de travailler avec les élèves sur leurs stratégies d’apprentissage : de la mise en projet (ce qui pousse à apprendre, la source de motivation) aux différents stades de l’évocation. Ainsi, la gestion mentale permet de comprendre comment on s’y prend pour percevoir une information, la comprendre, la mémoriser et enfin la restituer. Le schéma visuel, auditif, kinesthésique (le mouvement) est ainsi largement repris par les experts en communication. GDE Erreur: Impossible de charger les réglages du profil Cette ressource est sous licence Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported

texte réglementaire La mise en place de dispositifs « plus de maîtres que de classes » est une dimension importante de la priorité donnée, dans le cadre de la refondation de l'école, à l'école primaire et à la maîtrise des compétences de base. Des moyens en enseignants seront mobilisés à cette fin dès la rentrée 2013 et tout au long de la législature. Ce dispositif nouveau repose sur l'affectation dans une école d'un maître supplémentaire. Cette dotation doit permettre la mise en place de nouvelles organisations pédagogiques, en priorité au sein même de la classe. Il s'agit, grâce à des situations pédagogiques diverses et adaptées, de mieux répondre aux difficultés rencontrées par les élèves et de les aider à effectuer leurs apprentissages fondamentaux, indispensables à une scolarité réussie. La détermination des modalités d'intervention est à définir en équipe, selon des contextes que les maîtres connaissent précisément, en fonction des besoins des élèves. 1. 2. 3. 4. 5.

L'exposé 1Dans les programmes de formation universitaire de premier cycle au Québec (Canada) comme ceux de la formation professionnelle en sciences de l’activité physique d’une durée de trois à quatre ans, selon le programme choisi, les étudiants doivent suivre des cours théoriques et des cours pratiques incluant les laboratoires d’intervention et les activités didactiques. Les premiers, souvent donnés en classe, se prêtent particulièrement aux exposés magistraux; les deuxièmes, se déroulant généralement dans des locaux spécialisés (gymnase, piscine, salle d’entraînement) ou en plein air, se prêtent davantage à une forme d’animation dirigée. À ces cours s’ajoutent les périodes de stage de durée variée dans un milieu d’intervention associé aux sciences de l’activité physique. En kinésiologie et en éducation physique et à la santé, ces mêmes étudiants marquent généralement une préférence pour les cours pratiques, car ils se retrouvent ainsi dans l’action. 2.1. 2.2. 4.1. 4.2. 4.2.1. 4.2.2.

Related: