background preloader

La perspective avec un ou deux points de fuite

La perspective avec un ou deux points de fuite
Related:  La perspective en vidéoDesign thinking

Apprendre le dessin en perspective Envie d’apprendre à dessiner en perspective comme un pro de l’architecture ? Besoin d’un dessin en perspective cavalière pour réorganiser votre maison ou votre chambre ? Vous n’êtes pas très calé ni en Photoshop ni en Illustrator et vous préférez dessiner à la main ? Dans ce tutoriel, Antoine Claux, professeur chez Artmédium.info, vous aide aujourd’hui à apprendre à dessiner en perspective un bâtiment. La base du dessin Afin de réaliser un dessin en perspective, il est important de commencer par la ligne d'horizon. Le point de fuite Vous pouvez dessiner 2 objets assez curieux en perspective sur la ligne d'horizon. Comment dessiner le bâtiment Vous pouvez dessiner 2 demi-parallèles qui se croisent. Comment réaliser le devant du bâtiment Une fois les murs réalisés, vous pouvez retracer une ligne parallèle à celle du bas. Comment réaliser le toit du bâtiment Vous aurez un quadrilatère en haut du bâtiment. Mots clefs : dessin bâtiment paysage perspective

Dessiner une rue en perspective Vous vous initiez au dessin et vous avez beaucoup de difficultés à appréhender la méthode du dessin en perspective ? Vous désirez maîtriser la technique pour établir une trame convergeant vers le point d'horizon afin de dessiner une rue en perspective ? Laurence de Marliave, peintre et graveur des Ateliers de l'Étoile (Atelierdeletoile.org), vous montre comment dessiner une rue en perspective. Établir une trame Prenez une feuille de dessin et définissez le point d'horizon qui représente la perspective. une trame qui présente la rue et son environnement en perspective. L'utilité d'une trame pour un dessin en perspective L'établissement de cette trame s'avère incontournable pour dessiner en perspective. Pour conclure Le dessin en perspective peut paraître rébarbatif et compliqué. Mots clefs : dessin perspective rue trame horizon

Lean startup: être en adéquation avec les besoins de ses clients Cette méthodologie agile « lean startup » révolutionne la création d’entreprises. Mais est-elle applicable aux TPE et PME existantes ? En d’autres mots, les PME pourraient-elles s’inspirer de l’état d’esprit et des méthodes des startups pour booster leurs performances ? Les entreprises traditionnelles doivent remettre leurs clients au centre de leurs préoccupations dès aujourd’hui et étudier comment elles peuvent s’adapter à leurs usages. Comment fonctionnent les startups qui réussissent ? « Très schématiquement, explique Guillaume Chevalier (Shift), les startups fonctionnent selon des étapes itératives, afin d’améliorer petit à petit la définition du produit ou service, des clients et du business model : 1. « Work smarter, not harder » Ces itérations rapides permettent de formuler des hypothèses (« les clients veulent ça » ou « les clients sont prêts à payer 10 € pour ça »). « Aucun business plan ne résiste au 1er contact client » Des PME traditionnelles assises sur leurs certitudes 1.

Innovatech - Analyse fonctionnelle: votre client a-t-il vraiment besoin de votre produit ? L’ analyse fonctionnelle est une méthode de travail qui permet de définir les fonctions essentielles d’un produit, au prix le plus juste. Parmi les dix principales causes d’échec en développement de produits, les entrepreneurs relevaient en priorité que leur «produit ne répondait aux attentes des clients» (enquête canadienne de 2004). C’est vrai, dans près d’un cas sur deux (42%). De ce point de vue, l’ « analyse fonctionnelle » peut-être à la fois une bonne façon d’éviter cet écueil et un formidable outil de créativité et d’innovation. L’ analyse fonctionnelle est une démarche qui « consiste à rechercher et à caractériser les fonctions offertes par un produit pour satisfaire les besoins de son utilisateur ». Explication par l’exemple : Comment écrire dans l’espace ? Des chercheurs de la NASA et des ingénieurs russes se sont posés cette question. 1. 2. pensé un kopeck : ils ont simplement utilisé un crayon ! Les étapes de l’analyse fonctionnelle Étape 1 : phase de préparation 1.

Innovatech - Le design thinking s'intéresse au client pour innover Le design thinking, encore un beau mot à la mode pour une méthodologie toute simple? C’est un peu ça, en effet. Le cabinet de conseils IDEO a analysé des pratiques de management d’innovation qui fonctionnaient dans la Silicon Valley et en a retiré une méthodologie appelée design thinking. Ce 28 mars, on abordera ce sujet durant un atelier d’une journée. Lisez la suite pour vous motiver à y participer, car finalement, c’est simple mais loin d’être simpliste et inutile. En bref, le design thinking consiste à trouver une solution qui tient compte des 3 parties prenantes autour d’un nouveau produit innovant : la rentabilité pour l’innovateur, la faisabilité technique pour l’ingénieur et le bénéfice réel pour le client. La particularité (quand même) c’est qu’on va placer le client/l’utilisateur final au coeur des réflexions. On perd beaucoup de temps à vouloir innover trop vite Pourquoi cette « pensée design » ? Comprendre sa cible de manière empathique pour mieux innover Et ça marche !

Le design global au service de l’image de marque | Information & Communication Pour installer, maintenir ou corriger une image de marque afin de développer efficacement les ventes et la fidélité, les critères évoqués sont généralement la qualité des produits, la qualité de la relation client, et la communication. Pour les PME, les services d’une grande agence de communication sont financièrement inaccessibles, ainsi que les outils et études de mesure précise de leur image, dans l’esprit de leurs clients, mais aussi de leurs partenaires et de leurs collaborateurs. Le design global, une méthodologie adaptée aux PME ? Intervenant avant la communication, le design global a pour objectif d’assurer en continu la cohérence et la pertinence des signes émis par votre entreprise, via sa marque, son personnel, ses locaux, ses produits. Le design global c’est d’abord une méthode, c’est donc économe ! La première étape clé d’une image de marque globale réside dans la définition de l’image que l’on souhaite communiquer. Au départ, un bilan s’impose !

Tout le monde parle de design global « Le design ne signifie pas donner une forme à un produit plus ou moins stupide, pour une industrie plus ou moins sophistiquée. Il est une façon de concevoir la vie, la politique, l’érotisme, la nourriture et même le design. » Le designer italien, Ettore Sottsass, n’y va pas par quatre chemins : pour lui, le design, c’est donner du sens. Et si le design se définit en tant que processus permettant, à partir d’une stratégie d’entreprise, d’un projet d’entreprise, d’une intention commerciale ou marketing, de concevoir des éléments utiles, cohérents, émettant des signes organisés de l’entreprise vers ses publics, alors, le design est global. Le design est global, à la condition que l’entreprise veuille bien assurer une cohérence aux signes qu’elle émet : identités de ses marques, produits, packagings, sites Internet, cohérence des contenus au travers d’une charte éditoriale, éditions diverses, architecture de son siège, de ses magasins. L’approche systémique du design Cohérence.

Innovatech - Mettre en place une démarche de design thinking Le design thinking est une méthode qui va vous permettre d’innover à partir d’un problème ou d’un challenge. Suivez les 6 étapes. Ce 28 mars, nous organisions un atelier sur le Design Thinking (dont on avait déjà parlé dans cet article). Animé par Simplexity, il nous a permis de nous mettre dans l’action d’une démarche qui a du sens avant, pendant et après une quelconque expérience. Selon Simplexity, l’innovation est possible quand : il y a une expérience désirable dans le quotidien des gensil y a un aspect viable pour le businessc’est techniquement faisable « Le design ce n’est pas juste l’aspect, c’est aussi comment ça fonctionne » (Steve Jobs) 1) Identifier le challenge L’objectif du design thinking c’est d’aider à innover. Alors, ce challenge, ce problème, quel est-il ? Exemple d’un outil : la méthode des 5P : les 5 pourquoi pour mieux creuser le problème. Ex: notre journal interne ne fonctionne plus. 2) L’empathie On va aller à la rencontre des gens, discuter, observer, interviewer.

Design Thinking Process and Methods 3rd Edition - dcc-edu 3rd Edition of the world’s most popular guide for Design Thinking just published. Used as a textbook in leading design schools including Parsons graduate program in New York and University of California. Process and 150 step-by-step methods Templates and teaching exercises Expanded and revised content and case studies This is the most detailed Design Thinking Guide available anywhere. Paperback: 690 pagesPublisher: Design Community College Inc.; 3 edition (August 21, 2016)Language: EnglishISBN-10: 194080549XISBN-13: 978-1940805498Product Dimensions: 6 x 1.6 x 9 inchesShipping Weight: 2.5 poundsBlack & White Bleed on White paperBISAC: Design / Reference Order 15 or more of a single title for your class or team and get a 15% discount on the price of each book.

Related: