background preloader

Learning centre: quels enjeux pédagogiques, professionnels et collectifs?

Learning centre: quels enjeux pédagogiques, professionnels et collectifs?
L’inspection générale (IGEN), la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) et l’école supérieure de l’éducation nationale (ESEN) ont organisé en mars 2011 un séminaire sur la perspective de création de learning centres dans les établissements scolaires de second degré[1]. Cette perspective est déjà celle dans laquelle travaillent les bibliothèques universitaires comme les médiathèques de la lecture publique. Parmi les professeurs-documentalistes, cette proposition fait débat et suscite chez certains l’expression d’inquiétudes. A partir des réserves, réticences et oppositions exprimées dans une lettre ouverte adressée à l’auteur[2], ce billet s’efforce, en dépassant les procès d’intention, d’apporter quelques éléments de réponse. Figure imposée ou figure libre ? Une première inquiétude se traduit par le fait de « voir appliqué aux CDI des établissements scolaires du second degré le concept de Learning Center ». Négation ou renforcement de la mission enseignante ? [1] [4]

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-pierre-veran/200312/learning-centre-quels-enjeux-pedagogiques-professionnels-et-colle

Related:  Learning center 3C Design Thinking

Vers un CDI numérique ? Présentation d'un projet de « CDI numérique » au collège Gustave Roux de Hyères dans le Var, coordonné dans l'établissement par Mme Stéphanie Longhi, professeur-documentaliste, et animé par l'équipe d'accompagnement du CRDP de l'académie de Nice. Le contexte L'idée est née avec la participation du collège des hôpitaux, « Institut Pomponiana », à l'expérimentation « Tablettes numériques » lancée en septembre 2011 dans l'académie de Nice.

Bibliothèques d'aujourd'hui. À la conquête de nouveaux espaces Voici un livre qui fera date et que tout bibliothécaire, apprenti ou vétéran, doit avoir lu, d’un bout à l’autre de ses 394 pages chargées de tout ce qui fait question dans les bibliothèques d’aujourd’hui. À cette somme aussi parfaitement informée et actualisée, on aura du mal à adresser de minuscules reproches : la faiblesse de l’article concernant la Bibliothèque nationale de France, riche pourtant en leçons, ou l’illustration de l’excellent article de Didier Guilbaud sur l’évolution des bibliothèques départementales de prêt, réduite au seul exemple des Bouches-du-Rhône (excellent aussi au demeurant). Pour le reste, cet ouvrage à multiples facettes est un phare dans l’océan où les bibliothèques d’aujourd’hui naviguent à vue. L’architecture des bibliothèques Des outils pour porter un projet de construction

Centre de connaissances et culture - Les centres de connaissances et de culture Télécharger la vidéo " Du CDI au centre de connaissances et de culture " La transcription du clip Les centres de connaissances et de culture, dits "3C", sont des projets éducatifs et pédagogiques à part entière. Ils s'appuient sur les compétences du professeur-documentaliste, qui peuvent s'appuyer sur les CRDP. Entretien avec David Aymonin sur le learning center Le learning center est au centre de nombreuses interrogations. Quoi de mieux dès lors que d’interroger David Aymonin, celui qui dirigea le Rolex center et qui est aujourd’hui en Nouvelle Calédonie au SCD de Nouméa après après avoir été conservateur de bibliothèques en Métropole mais aussi responsable de diverses structures documentaires de par le monde. Vous trouverez ici quelques éléments sur lui, même s’ils sont déjà un peu anciens.

- Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis La présentation du premier projet de Learning Centre pour un lycée public a eu lieu au lycée Emile Mathis de Schiltigheim, le 14 février dernier. A l'invitation du Recteur de l'académie de Strasbourg la presse s'est fait l'écho de cet événement dont la réalisation effective est attendue pour la prochaine rentrée. De fait, il ne nous sera pas permis de "juger sur pièce" avant six mois et l'on se contentera pour l'instant de pointer quelques lignes de clivage. Il est question "d'espaces séparés pour des usages différents" dont seule la bibliothèque renvoie aux missions du professeur documentaliste ; les "salles modulables" étant, semble-t-il, dédiées aux enseignants disciplinaires.

Du CDI au Centre de Connaissances et de Culture (CCC) Jeudi 2 janvier 2014 4 02 /01 /Jan /2014 01:15 Le 7 novembre 2013, lors d’une rencontre avec les professeurs-documentalistes de la Dordogne, l’occasion été donnée à Jean-Pierre VERAN, IPR-EVS honoraire, de répondre aux questions sur la démarche d’expérimentation proposée en 2012 par la Direction de l’enseignent scolaire de transformer les centres de documentation et d’information (CDI) en Centres de Connaissances et de Cultures (CCC). Jean-Pierre VERAN livre ici quelques unes des questions posées et ses réponses. -La notion de service qui est au cœur des CCC est-elle compatible avec nos missions d'enseignements ? Un élève qui demande 'un service acceptera-t-il d'être accompagné dans une démarche de formation souvent plus longue que la réponse au besoin exprimé ?

Pour en finir avec Le Learning center E01: l’intrusion administrative dans la pédagogie pour casser les disciplines au profit d’une autre logique disciplinaire: Voici donc la nouvelle série de l’année. J’espère qu’il n’y aura qu’une saison d’ailleurs. La liberté pédagogique tant clamée n’est qu’un leurre.

Documentation : Du CDI au CCC dans les établissements scolaires ? CLDP, SDI, CDI, CCC,… s’agit-il uniquement d’un changement d’acronyme ? Internet, ressources numériques, tablettes, liseuses, wikipédia, moteurs de recherche, e-sidoc,… De nouveaux outils, de nouvelles sources d’information, n’est-ce pas le bon moment pour réfléchir à notre profession ? Lançons le débat ! « Et si on enseignait vraiment le numérique ? Culture de l’information et politique documentaire : au milieu du gué ? Les activités principales recensées dans la fiche «enseignant» du Répertoire des métiers de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur[1] comptent deux activités corrélées à la fonction de professeur documentaliste. Elles sont ainsi libellées : ◗ « Contribuer à faire acquérir la maîtrise et la culture de l’information (professeur documentaliste) ◗ Mettre en œuvre la politique documentaire de l’établissement (professeur documentaliste) » On observera qu’en novembre 2011 le professeur documentaliste (re)trouve dans le REME sa fonction de professeur, fonction qui n’apparaît pas dans l’arrêté du 12 mai 2010 définissant « les compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d’éducation pour l’exercice de leur métier ». On notera toutefois que ce REME, à l’inverse d’un arrêté, « n’a pas de portée juridique et réglementaire » comme l’indique la présentation du document.

Nouveaux espaces et nouveaux services Ces mystérieux Learning Centers sont-ils pour les bibliothèques publiques et universitaires un nouveau paradigme à l’heure du numérique ou les bibliothèques ont-elles toujours été des « lieux d’apprentissage » et des « boîtes à idées » dont on se plaît désormais à souligner cette dimension par des termes anglo-saxons dans une optique de buzz ? Quels enseignements tirer des exemples étrangers pour construire ou réaménager une bibliothèque et moderniser ses services ? La journée d’étude organisée par Médiaquitaine le 26 mai dernier a constitué une « boîte à idées » stimulante pour des participants venus de la France entière. Du CDI au 3C (Centre de connaissances et de culture) Le Learning center est de nouveau d’actualité sous l’appellation francisée de centre de connaissances et de culture simplifié en 3C.De quoi s’agit-il ? La circulaire de rentrée 2012, parue le 27 mars 2012, fait intervenir pour la première fois l’appellation de centre de connaissances et de culture dans le septième point, sous rubrique : Innover, expérimenter et évaluer : trois piliers pour une école des réussites. Orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012 circulaire n° 2012-056 du 27-3-2012 émanant deu MEN DGESCO."Ainsi, dans le cadre d’expérimentations, les établissements peuvent réfléchir à la mise en œuvre de « centres de connaissances et de culture » (3C). Ce projet éducatif et pédagogique s’appuie sur les compétences du professeur-documentaliste qui peut, dans cette perspective, recourir au soutien des CRDP.

Du CDI au learning center ? Suite à la demande de l’Inspection Générale, les professeurs-documentalistes s’interrogent sur la faisabilité, dans les établissements du second degré, de la mise en place d’un learning center (LC) ou d’un CDI qui tende vers ce concept. Le diaporama ci-joint a été élaboré pour lancer la discussion sur le sujet lors de la deuxième réunion des documentalistes du bassin de Toulon. Il se présente comme une synthèse des travaux et conférences menés sur le thème des learning centers (rapport de Suzanne Jouguelet, Séminaire de l’ESEN du 23 au 25 mars 2011, conférences de Jean-Louis Durpaire et de Françoise Chapron...) et s’organise selon le plan suivant : Le concept de learning center (Jouguelet, Lamouroux, Bulpitt, Arot)Qu’est-ce qu’un learning center ?DéfinitionHistoriqueArrivée des learning centers en Europe : le contexteArrivée des LC en FrancePhilosophieAutres caractéristiquesCritères définissant un LCMissionsRéinventer les CDI ?

Related: