background preloader

A Design and Innovation Consulting Firm

A Design and Innovation Consulting Firm

http://www.ideo.com/

Related:  Design thinking

unquidesigners Venez découvrir le nouveau porte-manteau de Unqui designers édité par N123 au salon Maison & Objet du 24 au 28 janvier. Photographies:Renaud Fogielman Participation au parcours D'TOUR : Unqui ouvre ses portes. 02/21 > BE Etats-Unis 236 > Entretien avec Charles Wessner - Les tendances en matière d'innovation aux Etats-Unis (partie 1/3) Innovation et transfert de technologieEntretien avec Charles Wessner - Les tendances en matière d'innovation aux Etats-Unis (partie 1/3) Le docteur Charles Wessner est expert à l'Académie nationale des sciences et directeur du programme "technologie, innovation et entrepreneuriat". Il est reconnu nationalement et internationalement pour son expertise dans les politiques d'innovation notamment sur les partenariats public-privé, l'entrepreneuriat, le financement des phases précoces des jeunes entreprises et les besoins des entreprises de hautes technologies. Il est étroitement associé aux travaux du Congrès américain et il apporte sa contribution aux principales commissions nationales en matière d'innovation.

Un nouvel ordre mondial Le travailleur travaillé... par le doute Retournez votre iPhone et vous y trouverez les huit petits mots du business plan qui a assuré la fortune d’Apple: « Conçu par Apple en Californie. Assemblé en Chine. » Avec une capitalisation boursière de 500 milliards de dollars, Apple est devenue la société la plus valorisée au monde. Sous ses diverses variantes, cette stratégie assure certes le succès de grandes entreprises mondiales, telles qu’Apple, mais aussi de moyennes entreprises et même de « micro-multinationales ». Un nombre croissant d'entreprises tirent le plus grand profit des deux grandes forces motrices de notre époque : la technologie et la mondialisation.

L’automne, ou le mouvement d’intériorisation 18 octobre 2013 Les mouvements énergétiques des saisons En cette rentrée automnale, nous nous lançons dans un nouveau projet pour l’année qui vient : celui d’écrire un article sur chaque saison, non pas à partir de la saison proprement dite comme nous l’avons déjà fait sur ce site (le printemps, l’été, l’automne, l’hiver), mais autour d’une réflexion sur le mouvement énergétique propre à chaque saison. Charles Marville, ou Paris avant les grands travaux d'Haussmann Pendant le Second Empire, Paris connut sous l’égide de Napoléon III et du Préfet Haussmann les plus importants travaux de son histoire. Des transformations qui permettront à la capitale d’entrer dans l’ère moderne, et qui feront de Paris une référence mondiale en matière d’hygiène et d’urbanisme. Charles Marville, de son vrai nom Charles-François Bossu, est un photographe méconnu qui fut pourtant au premier rang de ces métamorphoses. Photographe officiel de Napoléon III, il fut nommé en 1858 photographe de la ville de Paris. Sa tâche était double : conserver des traces historiques des quartiers qui allaient être détruits, et prouver ainsi le bienfait des nouveaux aménagements qui devaient apporter hygiène, confort et salubrité aux parisiens. Découvrez ci-dessous une sélection de ces photos prises par Charles Marville.

Remettre l’humain au centre des dispositifs de veille (partie 1) - m2ie En écho au diagnostic réalisé dans notre enquête sur la veille (cliquez ici) , nous formulons ici six propositions pour remettre la dimension humaine au centre des dispositifs de veille anticipative. Ce billet présente nos trois premières propositions. 1- Mettre en place une coordination facilitant l’accès à l’information et animant le dialogue L’interprétation des informations anticipatives relève davantage de processus cognitifs imaginatifs et créatifs que de traitements informatiques. Cela suppose un accès partagé à l’information préalablement recueillie et filtrée, et la mise en place de dispositifs collaboratifs, destinés à stimuler l’imagination et la créativité.

02/25 > BE Etats-Unis 237 > Entretien avec Charles Wessner - Les tendances en matière d'innovation aux Etats-Unis (partie 2/3) Innovation et transfert de technologieEntretien avec Charles Wessner - Les tendances en matière d'innovation aux Etats-Unis (partie 2/3) Après avoir abordé les grandes tendances [1], nous explorons dans la seconde partie de cette entrevue avec le Dr Wessner les mécanismes de soutien et de financement de l'innovation : les évolutions du SBIR, le capital risque, la valorisation dans les universités et la réforme des brevets. Tour à tour élogieux, critique et même sentencieux sur le système américain de l'innovation, le Dr Wessner nous livre ses vues en toute liberté sans pourtant égratigner le fonctionnement français. On lira avec intérêt les propos du Dr Wessner sur la nécessité d'adaptation du système américain d'innovation. Autres points à retenir de cette seconde partie d'entrevue : selon le Dr Wessner, le parlement, peu au fait des enjeux de l'innovation, et la politique américaine, en campagne électorale permanente, constituent des obstacles pour le système national d'innovation. A.

Shanghai, reine de l'écologie? En prenant l'exemple du pays le plus pollueur au monde, il serait intéressant de voir comment ses villes, notamment Shanghai (21ème ville-monde), essaye de parvenir à pallier ce surnom exhaustif. Dans un contexte actuel d'urbanisation massif de la Chine, c'est tout l'enjeu de penser l'avenir d'un pays, sous l'influences de fortes critiques et probations de nos sociétés occidentales actuelles et ce, par le moyen de ses mégalopoles. Sacré dilemme pour la ville la plus peuplée de Chine! Il faut toutefois savoir que de grands projets écologiques d'envergure sont prévus à Shanghai pour les années à suivre, le renseignement vaut le coup sachant également que la ville borde la mer. Lumière du Sud – Reiki, Shiatsu, Travail Energétique Mär22 Prennez soin de vous avec des séances de REIKI : - vitalise le corps - porte à l’actif les forces naturelles de guérison

Elle a décidé de regarder ses larmes au microscope. Ce qu’elle a découvert est tout à fait troublant… Un jour, Rose-Lynn Fisher se demandait si ses larmes de douleur avaient un aspect différent par rapport à ses larmes de joie, et elle a commencé à les analyser de près sous un microscope. Elle a étudié 100 larmes différentes et a constaté que les larmes de base (celles que notre corps produisent pour lubrifier nos yeux) sont radicalement différentes des larmes qui se produisent lorsque nous sommes en train de couper des oignons. Pareillement les larmes qui viennent suite à un fou rire sont complètement différentes des larmes de tristesse. Comme une goutte d’eau de mer, chaque larme minuscule porte un microcosme de l’expérience humaine.

B.I.G., le commando d'« innovation disruptive » de Pernod-Ricard C'est dans cette petite ruelle que Ricard a choisi d'installer le BIG, un groupe d'innovation disruptive © Mbzt Coincée entre deux terrasses de café, l'entrée de la Cour Damoye, à Paris, débouche sur l'une de ces petites rues pavées typique du vieux Paris. De vieilles façades d’ateliers rappellent qu’un jour, ébénistes, ferrailleurs et menuisiers ont fait de la Bastille un quartier industrieux. On n’entend plus un seul artisan dans la Cour Damoye. Mais on y travaille toujours, quoique différemment. Etreintes digitales C'est bien la preuve que le design est de plus en plus important pour les technologistes de tout poil. Pour ce deuxième jour de Launch festival à San Francisco, la conférence de start-ups ouvre sa scène à Yves Béhar, designer de légende, fondateur de fuseproject, créateur de la Jambox - entre autres. Extraits de son fireside chat avec Jason Calacanis...

Ces chercheurs qui créent : colloque « La recherche-création : Territoire d’innovation méthodologique » à l’UQAM Communiqué de presse Le 27 février 2014 – Les 19, 20 et 21 mars 2014, l'UQAM accueillera le colloque La recherche-création : Territoire d'innovation méthodologique. Cet événement d'envergure vise à réaliser un état des lieux de ce qu'est la recherche-création. Il confirme la place de Montréal en tant que pôle majeur dans ce domaine.

Dominique Bervard Origines : C’est en 1970 que le Docteur Gou Wen Bin (1934-1986) éminent chimiste spécialisé dans les silicates et les techniques d’émaillage fut nommé directeur d’une usine de céramique dans la ville de Chongqing. Constatant les dures conditions de travail, auxquelles étaient soumis les ouvriers (milieu humide, pieds en permanence dans la boue) il s’attendait à rencontrer chez ces derniers de nombreux problèmes de santé comme cela était le cas habituellement dans de semblables conditions, or, à sa grande surprise, il constata qu’il n’en était rien : la santé des ouvriers était exceptionnellement bonne.

Related:  Innovation Consulting OrganizationsTeaching Marketingcurating.our.mindInspiracion GraficacommunityEmpresas de diseñoOrgs resourcesARTInnovationDesign companyForecast TrendySites/concepts of interestArt and DesignDesign ThinkingEstudios, diseñadores, arquitectosArte, Diseño, Programas..UI/UXSustainability/ inovation worldDesign TreeAssociationsInnovaciónDesign Can Save the WorldDesign ThinkingDesign thinkingLearning