background preloader

L'étranger gazouille

L'étranger gazouille
Une réécriture en tweets du roman d’Albert Camus « Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. » (1er tweet du TwittRoman) « J’espère que vous serez tous présents à mon exécution et que vous me haïrez » (dernier tweet du TwittRoman) Et si Meursault avait connu Twitter ? Ce travail mené dans le cadre de l’étude du roman poursuivait plusieurs objectifs : développer des compétences d’écriture et de créativité, aider les élèves à s’approprier l’œuvre par l’identification au personnage-narrateur, engager une réflexion sur la structure du récit et la temporalité romanesque … Déroulement de l’activité Le travail a pris la forme d’un atelier d’écriture en salle multimédia. La littérature par immersion On ne soulignera jamais assez l’intérêt d’une pédagogie de la littérature qui fonctionne ainsi : par immersion. La contrainte du tweet Une réflexion sur l’oeuvre Enfin, cette expérience s’est révélée particulièrement adaptée au roman L’étranger. A quoi sert la twitterature ?

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/lettres/francais/Pages/2011/124_Letrangergazouille.aspx

Related:  Twitter en classe de françaisA trierUsages divers sur i-voixséquences2011

Des devoirs de français sur Twitter Un projet pédagogique d’Annie Côté Au Québec, à l’École secondaire Les Sentiers de Charlesbourg, Annie Côté enseigne le français à des élèves âgés de 16-17 ans. Durant plusieurs semaines, elle a leur a proposé des devoirs de français sous forme de tweets : un projet original pour susciter l’investissement, favoriser la créativité, améliorer la maîtrise de la langue. L’enseignante elle-même fignole le libellé des devoirs sous forme de gazouillis en 140 caractères, comme dans le sujet suivant : « Devoir: donnez une définition. Donc définissez, dépourvus de doutes et de défectuosités, dais, davier ou débuché. Dans deux dodos, déballez!

Comprendre les médias sociaux avec une simulation - prof' doc' La simulation se présente sous la forme d’un site web à installer sur un serveur, avec une base de données. Pour des questions de droit, il n’existe pas de version publique de ce site, chaque établissement devant avoir son hébergement et sa propre déclaration d’utilisation des données personnelles, quand bien même les données ici ne sont stockées ou archivées que le temps de la séance pédagogique. La simulation installée doit être déclarée à la CNIL. Sur demande via le formulaire de contact de ce site, une période de démonstration peut être mise à disposition des professeurs documentalistes qui souhaitent tester cette simulation (en réunion de bassin par exemple), sur Afin de contrôler l’utilisation de cette simulation, l’inscription nécessite la connaissance d’une clé, à changer régulièrement par l’administrateur. Utilisation pédagogique L’utilisation pédagogique de l’outil est intégrée dans une séquence de niveau Troisième, intitulée Les traces numériques.

Livres numériques - i-poèmes " Le poème est le plus court chemin d'un homme à un homme. " (Paul Eluard) Ecrire un photo-roman Des liens vers des projets aboutis Préalables Etude des caractéristiques du roman-photo Réflexion commune sur les choix de départ pour la structure globale du récit Entretien avec François Bon « Un vrai bonheur à voir tout cela naître » - Peut-on soutenir que l'avènement de l’ordinateur représente une mutation culturelle aussi forte que la découverte de l’imprimerie ? Personne pour le nier. Ce qui est intéressant, après une longue période de stabilité, c’est de réexaminer comment se sont passées ces précédentes mutations. En déplier les paramètres, le vocabulaire. Manière d’appréhender la mutation au présent en ou rouvrant le dossier des mutations passées.

Twitter et l’enseignement du français au secondaire : une entrevue exclusive avec Annie Côté - Conseil supérieur de la langue française Twitter et l’enseignement du français au secondaire : une entrevue exclusive avec Annie Côté Au printemps 2011, Annie Côté, une enseignante de français en cinquième secondaire de l'école secondaire Saint-Pierre et des Sentiers, de l'arrondissement Charlesbourg de la ville de Québec, a proposé à ses élèves de rédiger huit devoirs sur la plateforme Twitter, à raison d'un devoir par semaine. Ces devoirs devaient, comme l'impose le site de microblogage, comporter au maximum 140 caractères, incluant la ponctuation et les espaces. Chaque devoir devait également respecter un thème précis, lequel différait chaque semaine. Au terme de cette première expérience, madame Côté a eu l'occasion de présenter son bilan et son appréciation du projet à quelques reprises dans les médias1. De son côté, le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) lui a proposé de répondre à quelques questions portant sur l'usage de la langue française dans les médias sociaux.

5 trucs rapides et efficaces pour repérer de fausses nouvelles La diffusion de fausses nouvelles sur Internet et sur les réseaux sociaux est un véritable fléau. Tandis que Facebook et Google ont annoncé un partenariat pour mettre à jour les règles de leurs moteurs et ainsi vérifier l'exactitude des informations diffusées, Apple a lancé un appel aux entreprises du secteur technologique afin qu'elles créent de nouveaux outils pour lutter contre les fausses nouvelles. Mais comment les repérer et éviter de les propager? Voici notre petite liste de trucs rapides et efficaces pour éviter de tomber dans le piège des fausses nouvelles.

Des lycéens poètes aux semelles de tweet Selon Paul Eluard, « le poème est le plus court chemin d’un homme à un homme » : en témoigne peut-être le projet « i-poèmes », travail d'écriture poétique, collaborative et numérique. Réalisé conjointement par les premières L du lycée de l’Iroise à Brest et des lycéens italiens apprenant le français au Liceo Cecioni à Livourne, il montre comment faire de Twitter un réseau à la fois social, créatif et pédagogique. De manière plus générale, il articule des activités variées (analyse de l’image, lectures, écritures, travail de la langue, pratique réfléchie de la poésie …) pour donner aussi du sens à l’école.

Etudier une oeuvre littéraire avec Facebook Par Jean-Michel Le Baut Si Lorenzaccio avait ouvert un compte Facebook à quels groupes appartiendrait-il ? Qui seraient ses amis ? Des lycéens bretons redonnent vie ainsi aux personnages de la pièce de Musset. "L’usurpation d’identité se confond ici, savoureusement, avec l’imposture littéraire", prévient Jean-Michel Le Baut. « Le monde entier est un théâtre », écrivait Shakespeare, Facebook aussi ! Après le livre Qu’en sera-t-il de la littérature (et de son apprentissage) ? Avec la révolution de l’imprimerie, la transmission, la culture, l’éducation furent à réinventer. Le 21ème siècle nous ouvrirait-il un chantier de même importance ? Le récent essai de François Bon, qui prend le risque d’aborder cette question, est moins celui d’un théoricien que d’un « praticien réflexif ». A partir de son expérience singulière d’écrivain (évocations du corps en train de lire ou d'écrire sur l'ordinateur et les tablettes, exploration de la bibliothèque personnelle, interrogations sur l'organisation interne des dossiers dans les disques durs, histoire des équipements informatiques ou des sites internet successifs…), il donne à voir et à penser une mutation collective, essentielle, historique : le passage du livre au numérique.

Related: