background preloader

Des devoirs de français sur Twitter

Des devoirs de français sur Twitter
Un projet pédagogique d’Annie Côté Au Québec, à l’École secondaire Les Sentiers de Charlesbourg, Annie Côté enseigne le français à des élèves âgés de 16-17 ans. Durant plusieurs semaines, elle a leur a proposé des devoirs de français sous forme de tweets : un projet original pour susciter l’investissement, favoriser la créativité, améliorer la maîtrise de la langue. L’enseignante elle-même fignole le libellé des devoirs sous forme de gazouillis en 140 caractères, comme dans le sujet suivant : « Devoir: donnez une définition. Donc définissez, dépourvus de doutes et de défectuosités, dais, davier ou débuché. Dans deux dodos, déballez! Quelques exemples de sujets et de réalisations Sujet 1 : Rendre un hommage « Les deux pieds dans la flaque, je saute. Sujet 2 : Écrire un horoscope « Famille: Faites fi des félonies, frivolités qui forment les fissures. Sujet 3 : Présenter un fait divers « dernière heure: un amant éconduit projette de décrocher la lune pour reconquérir le cœur de sa belle.

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/lettres/francais/Pages/2011/124_Desdevoirsdefran%C3%A7aissurTwitter.aspx

Related:  Réseaux sociaux et pédagogieTwitter en classe de françaisUsages divers en français2011

Twissertation par Françoise Cahen, lycée Maximilien Perret Détail de la séquence -L’évaluation finale de la séquence sur Médée consistait en un devoir d’invention en deux étapes : Lors du procès (imaginaire) de Médée, inventez le réquisitoire que le procureur pourrait prononcer contre elle. Vous devrez développer au moins trois arguments différents, dans trois paragraphes distincts, en rappelant des épisodes précis de son histoire. (10 points)Lors du procès de Médée, imaginez le plaidoyer que son avocat pourrait prononcer pour sa défense. Développez également au moins trois arguments, dans différents paragraphes.

L'étranger gazouille Une réécriture en tweets du roman d’Albert Camus « Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. » (1er tweet du TwittRoman) « J’espère que vous serez tous présents à mon exécution et que vous me haïrez » Partager le plaisir des mots Entretien avec Delphine Regnard Delphine Régnard enseigne les lettres classiques au Lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie. Elle utilise Twitter dans ses classes pour favoriser les échanges et pour organiser des jeux d’écriture. Entretien avec François Bon « Un vrai bonheur à voir tout cela naître » - Peut-on soutenir que l'avènement de l’ordinateur représente une mutation culturelle aussi forte que la découverte de l’imprimerie ? Personne pour le nier. Ce qui est intéressant, après une longue période de stabilité, c’est de réexaminer comment se sont passées ces précédentes mutations. En déplier les paramètres, le vocabulaire. Manière d’appréhender la mutation au présent en ou rouvrant le dossier des mutations passées.

Une appropriation numérique de Phèdre - GT Lettres et TICE - Académie de BESANÇON Comment faire comprendre un texte classique à des élèves pour qui cette langue est inaccessible, et dont la forme est si loin de leurs pratiques langagières ? C’est à partir de ce paradoxe que j’ai essayé de proposer des activités mettant en œuvre des outils numériques afin de mieux leur faire s’approprier les thèmes développés dans cette pièce forte de sentiments puissants et tragiques. Contexte : Discipline : Français. Etablissement : lycée.Classe, effectif : 35 élèves.Niveau : Seconde.Groupes ou classe entière : en travaux dirigés principalement.Création de la ressource : février 2014.Nom et e-mail professionnel de l’enseignant : Stéphane FONTAINE stephane.fontaine@ac-besancon.fr.

Expérience Twitter en classe de français Jean Doré, enseignant de 5e secondaire de l’école Augustin-Norbert-Morin de la commission scolaire des Laurentides, a eu l’idée d’intégrer le célèbre réseau social Twitter dans le cadre de ses cours de français. Une expérience que ses élèves ont bien appréciée! Plus concrètement, durant la projection du film, les élèves devaient prendre des notes sur une feuille de papier, à partir d’une série de questions (Est-il coupable ou non? Pourquoi? Êtes-vous pour ou contre la peine de mort? Écrire ensemble par-delà l'océan A l’occasion de la journée internationale de la francophonie, des élèves québecois et du Mantois (du lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie) ont rédigé des textes communs. Tout a commencé avec Twitter : sur ce réseau social, j’ai tissé des liens professionnels avec nombre de professeurs de lettres (une soixantaine) dont des professeurs enseignant le français à l’étranger, notamment au Québec, pays francophone. C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de deux enseignants de Québec : Annie Côté, professeure de français en 5ème secondaire à l’école Saint-Pierre et des Sentiers, et Sylvain Bérubé, enseignant de français en 1ère et 3ème secondaire (élèves de 12-13 et 14-15 ans) à l’école secondaire De Rochebelle.

Après le livre Qu’en sera-t-il de la littérature (et de son apprentissage) ? Avec la révolution de l’imprimerie, la transmission, la culture, l’éducation furent à réinventer. Le 21ème siècle nous ouvrirait-il un chantier de même importance ? Le récent essai de François Bon, qui prend le risque d’aborder cette question, est moins celui d’un théoricien que d’un « praticien réflexif ». A partir de son expérience singulière d’écrivain (évocations du corps en train de lire ou d'écrire sur l'ordinateur et les tablettes, exploration de la bibliothèque personnelle, interrogations sur l'organisation interne des dossiers dans les disques durs, histoire des équipements informatiques ou des sites internet successifs…), il donne à voir et à penser une mutation collective, essentielle, historique : le passage du livre au numérique.

Comment participer à Twictée ? - Twictee Soyons pragmatiques, pour participer à Twictée il suffit de : – disposer d’un compte Twitter personnel ou en tant qu’enseignant – disposer d’un compte Twitter pour sa classe, c’est ce qui est communément appelé une twittclasse – s’abonner via Twitter au compte @TwicteeOfficiel (et activer les notifications afin d’obtenir en direct les informations indispensables à chaque twictée) – consulter le Kézako qui est la meilleure des FAQ pour entrer dans Twictée – consulter et respecter la charte du twictonaute afin d’assurer à chacun un déroulement dans les meilleures conditions Twitter et l’enseignement du français au secondaire : une entrevue exclusive avec Annie Côté - Conseil supérieur de la langue française Twitter et l’enseignement du français au secondaire : une entrevue exclusive avec Annie Côté Au printemps 2011, Annie Côté, une enseignante de français en cinquième secondaire de l'école secondaire Saint-Pierre et des Sentiers, de l'arrondissement Charlesbourg de la ville de Québec, a proposé à ses élèves de rédiger huit devoirs sur la plateforme Twitter, à raison d'un devoir par semaine. Ces devoirs devaient, comme l'impose le site de microblogage, comporter au maximum 140 caractères, incluant la ponctuation et les espaces. Chaque devoir devait également respecter un thème précis, lequel différait chaque semaine. Au terme de cette première expérience, madame Côté a eu l'occasion de présenter son bilan et son appréciation du projet à quelques reprises dans les médias1. De son côté, le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) lui a proposé de répondre à quelques questions portant sur l'usage de la langue française dans les médias sociaux.

Au plaisir des mots : lire, écrire et publier avec Twitter Présentation (rapide) du réseau social Twitter est bien moins utilisé que Facebook et est nettement différent dans son fonctionnement. Il s’agit surtout d’un instrument de veille qui permet de s’abonner à des comptes, publics ou privés (avec accord du gestionnaire du compte) de personnes issues non d’un réseau préexistant mais qu’il faut construire. Ainsi, il s’agit non de (re)trouver des « amis » mais de trouver des comptes qui publient (en 140 caractères) des informations de tous ordres : des liens (le plus souvent enrichis de commentaires), des informations, des commentaires, des notes prises à tel ou tel colloque, etc. Proposer à des élèves de « tweeter », c’est leur proposer de s’astreindre à l’essence même de ce qui fait l’intérêt du Web2.0 : Le projet

Related: