background preloader

La gauche doit proposer un nouveau pacte social : le revenu de base

La gauche doit proposer un nouveau pacte social : le revenu de base
Article écrit pour Politiko.fr Les élections primaires du parti socialiste viennent de battre leur plein ces deux dernières semaines, mais les propositions, elles, continuent de sonner creux. Plus que jamais, le problème du PS n’est pas qu’il se meurt, c’est qu’il ne finisse pas de mourir, continuant ainsi de donner de stériles espoirs à une grande partie des français qui attendent pourtant de véritables solutions alternatives qui pourraient enfin apporter à la société un renouveau démocratique, économique et social. Puisque rien ne viendra des politiciens, c’est à nous d’exprimer nos demandes. Dans cet article, j’aimerais commencer par aborder la nécessité d’un renouveau du pacte social français, en montrant que le système actuel est fondé sur des mythes qu’il convient de dépasser : les acquis sociaux, le plein emploi, l’État protecteur. Les acquis sociaux, oui mais pour qui ? La fin des politiques pro-emploi Pour une juste redistribution des gains de productivité Illustrations BarbaraLN Related:  2011

Entretien sur le revenu universel (vidéo) Rencontre dans un café parisien avec Seb Musset et Stéphane Laborde pour parler du revenu universel. L'objectif de ces deux blogueurs et agitateurs de la scène politique est de placer le revenu universel (ou dotation inconditionnelle) au cœur du débat de 2012. Et il est vrai que c'est un sujet qui a été pas mal esquivé par la gauche jusqu'ici, mal connu et desservi en outre par les approches libérales qui s'en sont emparées, via Christine Boutin notamment. Le revenu universel est pourtant probablement une des idées les plus subversives pour le système qui soit. Elle mérite donc qu'on en débatte, d'autant qu'en tirant ce fil là on en arrive très vite à parler de fiscalité, de rapport au travail, de temps libéré et de citoyenneté. Je reproduis ici le texte du billet de Seb Musset, issu de son blog. video Le revenu universel (selon Corinne Morel-Darleux) Publié par seb musset on samedi 22 janvier 2011 Libellés : economie, faisons un rêve, video

Je suis candidat pour 2012, soutenez cette campagne hors du commun ! Voilà, c’est fait ! Depuis 10:41 ce matin, je suis officiellement candidat pour 2012. Mon slogan : "Nous avons le pouvoir de changer le Monde, il suffit d’être assez nombreux à en prendre conscience !" Si vous voulez nous aider à atteindre la masse critique nécessaire, rejoignez-nous sur www.touscandidats2012.fr ! Déjà plus de 500 candidats et soutiens à cette campagne hors du commun, parmi lesquels Pierre Rabhi, Mélanie Laurent & ZAZ : Je mettrai à jour ce billet régulièrement, avec les affiches des membres de mon réseau, dans l’ordre de leur déclaration de candidature. Il y aura un lien vers leur site web en cliquant sur leur affiche. Vous verrez qu’il n’y a pas que les politiciens qui ont des choses intéressantes à dire… au contraire ! Classé dans 2012 Changement climatique Climat Colibris Crise Elections Energie Pierre Rabhi Système Mélanie Laurent

Le revenu de base inconditionnel Guéant estime que Hollande n'a "pas la carrure" pour être président Le ministre de l'intérieur, Claude Guéant, a estimé vendredi 21 octobre que le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, n'avait "pas la carrure" pour être président mais qu'en revanche, Nicolas Sarkozy était "une valeur sûre", dans une interview accordée au Figaro. "C'est maintenant que les Français vont pouvoir comparer le candidat socialiste François Hollande et le presque candidat Nicolas Sarkozy", a expliqué M. Guéant, jugeant que "François Hollande n'a pas la carrure". "Martine Aubry a dit qu'il n'avait pas d'épine dorsale. Ségolène Royal, qui le connaît bien, a critiqué son indécision. Laurent Fabius a lancé: 'François Hollande président? "François Hollande se targue d'avoir été le collaborateur de François Mitterrand et de Lionel Jospin. A l'inverse, Claude Guéant a décrit Nicolas Sarkozy comme "une valeur sûre".

Allocation universelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le revenu de base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans conditions de ressources ni obligation de travail, selon la définition du Basic Income Earth Network (BIEN)[1]. Il reconnaît la participation de l'individu pour la société, indépendamment de la mesure de l'emploi. Cette proposition est aussi appelée : « revenu universel »[2], « revenu inconditionnel »[2], « revenu inconditionnel suffisant »[3], « revenu d'existence »[4], « revenu minimum d'existence »[5] « revenu social »[6], « revenu social garanti »[4], « allocation universelle »[4], « revenu de vie »[7], « revenu de citoyenneté »[8], « revenu citoyen »[9],[10], « dotation inconditionnelle d'autonomie »[11] ou « dividende universel »[4]. Le revenu de base a été expérimenté notamment au Canada, en Inde ou en Namibie. Montant[modifier | modifier le code] Financement[modifier | modifier le code]

L’encre des cartons d’emballage contamine nos aliments (Source : Futura-Sciences) Les aliments conditionnés dans les emballages en carton absorbent les substances chimiques des encres contenues dans ces emballages, selon des tests réalisés par l’association UFC Que Choisir. Quelle est la proportion de produits contaminés ? Quels sont les risques ? Nos cartons alimentaires seraient-ils toxiques ? « Sur les 20 produits testés, 14 contiennent des niveaux préoccupants d’huiles minérales provenant des encres de ces emballages en carton », signale l’association. Avant d'être triés pour le recyclage, les cartons d'emballage laissent passer les substances chimiques des encres et contaminent les aliments. © Boris, Flickr CC by nc-sa 2.0 Substances chimiques dans les aliments : que risque-t-on ? Ces résultats « sont loin d’être anodins ». Il ne s’agit pas d’un phénomène marginal.

NAMIBIE : Subvention du revenu de base: 'Laissez d’autres goûter ce que nous avons goûté' WINDHOEK, 17 fév (IPS) - Une Allocation du revenu de base (BIG) universelle créerait la paresse et la dépendance chez les pauvres de la Namibie, déclarent des politiciens. Un projet-pilote audacieux a été initié pour prouver que cette affirmation est fausse. IPS a parlé avec l'un des bénéficiaires de la BIG. Bertha Hamases, 32ans, est une femme élancée, maigre, avec un visage fané et un éclat amical dans ses yeux. Ici, des ouvriers agricoles expulsés se sont réunis dans la misère. Q: Pouvez-vous décrire votre vie avant la BIG? R: Je suis venue à Otjivero il y a huit ans. J'ai donc pris mes quatre enfants et je me suis installée dans le village. Une fois par mois, j’allais à Windhoek pour demander de l'argent auprès des parents. La vie dans tout le village était difficile. Q: En 2008, le projet de la BIG a commencé; comment cela a-t-il changé vos conditions de vie? Pendant deux mois, je suis toujours restée à Otjivero, économisant de l'argent. Q: Qu’est-ce qui a changé à Otjivero lui-même?

UE: les citoyens face aux banques 495,621 ont signé. Allons jusqu'à 500,000 Publié le 29 Septembre 2011 C'est incroyable, ils sont en train de recommencer. Il est absolument nécessaire de renflouer la Grèce afin de sauver la Grèce, sauver l'Europe et sauver l'euro. Comment nos gouvernements ont-ils pu rédiger un plan de sauvetage qui renfloue les banques et les spéculateurs, sans rien donner à la Grèce?

10 (mauvaises) raisons de ne pas croire au revenu de vie Marc Vasseur a tristement raison : le « revenu citoyen de Villepin fait pour l’instant quasi lettre morte. Pourquoi ? Parce que le revenu de vie n’est pas une idée de loi de plus pour législateur ennuyé. Le revenu de vie est un véritable levier pour un changement de société. Bref, afin de mieux expliquer tout cela, je me suis lancé dans une petit « FAQ » visant à répondre aux 10 objections que j’entends le plus souvent. 1. Pour certains, le revenu universel est une idée libérale qui vise uniquement à se débarrasser de l’état providence. Face à l’échec de l’état providence dans sa forme actuelle, le revenu universel s’impose donc comme une évidence aux yeux de certains libéraux. 2. Selon le point de vue de l’interlocuteur, tandis que certains y voient une idée libérale, d’autres y voient une affreuse idée communiste. D’une manière générale, il faut arrêter d’essayer de cataloguer le revenu universel d’idée « de droite » ou « de gauche ». 3. 4. 5. 6. Oui, et alors ? 7. 8. 9. 10.

Exposed: Massive New Spy Center Built to Track Your Emails and Phone Calls March 21, 2012 | Like this article? Join our email list: Stay up to date with the latest headlines via email. The following is a transcript of a Democracy Now! NERMEEN SHAIKH: A new exposé in Wired Magazine has revealed new details about how the National Security Agency is quietly building the largest spy center in the country in Bluffdale, Utah, as part of a secret NSA surveillance program codenamed "Stellar Wind." AMY GOODMAN: In addition, the NSA has also created a supercomputer of almost unimaginable speed to look for patterns and unscramble codes. James Bamford joins us now from London, England. James Bamford, welcome to Democracy Now! JAMES BAMFORD: I’ll give it a try. “The spring air in the small, sand-dusted town has a soft haze to it, and clumps of green-gray sagebrush rustle in the breeze. “Today Bluffdale is home to one of the nation’s largest sects of polygamists, the Apostolic United Brethren, with upwards of 9,000 members.

Related: