background preloader

Elinor Ostrom

Elinor Ostrom
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ostrom. En octobre 2009, elle est la première femme à recevoir le « prix Nobel » d'économie, avec Oliver Williamson, « pour son analyse de la gouvernance économique, et en particulier, des biens communs »[3],[4]. Biographie[modifier | modifier le code] Née à Los Angeles en 1933 d'Adrian et de Leah Awan, respectivement juif et protestante, Elinor Ostrom fut diplômée de Beverly Hills High School en 1951, puis d'une licence de sciences politiques à l'UCLA en 1954. Elle fut ensuite employée dans une entreprise de Boston. Pendant son doctorat, elle rencontra Vincent Ostrom lors d'un séminaire qu'il animait sur l'organisation de l'économie publique locale. En 1965, elle soutint sa thèse en sciences politiques à l'UCLA, où elle avait effectué toutes ses études supérieures, avec un mémoire portant sur la gestion des ressources partagées d'eau souterraine[6]. Travaux[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Elinor_Ostrom

Related:  Personnalités et organismes de référenceCOMMUNSéconomie collaborative

Hervé Le Crosnier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hervé Le Crosnier à Brest en octobre 2011 Hervé Le Crosnier est enseignant-chercheur à l'Université de Caen. Il dispense des enseignements sur les technologies du web (informatique) et la culture numérique (sciences de l'information). Ancien conservateur des bibliothèques, de 1984 à 1995, Hervé Le Crosnier a créé la liste de diffusion Biblio-fr qui a servi de forum aux bibliothécaires et professionnels du livre et de la documentation de 1993 à 2009[1].

Elinor Ostrom ou la réinvention des biens communs Première femme à obtenir un Prix Nobel d’économie (en 2009) pour ses développements sur la théorie des communs [1], Elinor Ostrom est décédée ce mardi 12 juin, à l’âge de 78 ans. Chercheuse politique infatigable et pédagogue ayant à cœur de transmettre aux jeunes générations ses observations et analyses, elle avait, malgré sa maladie, continué son cycle de conférences et la rencontre avec les jeunes chercheurs du domaine des communs au Mexique et en Inde. Récemment encore, elle exprimait son sentiment d’urgence à propos de la conférence Rio+20 qui se déroule actuellement [2]. Une conférence durant laquelle le terme de « communs » devient un point de ralliement, jusqu’à figurer dans le titre du « Sommet des Peuples pour la justice sociale et environnementale en défense des biens communs ». Leçons de l’histoire De la tragédie à l’écologie

Nouvelle économie institutionnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La nouvelle économie institutionnelle (de l'anglais « New Institutional Economics », on parle également de « néo-institutionnalisme ») désigne un ensemble de courants de pensée qui a contribué au renouvellement de l'analyse économique des institutions dans les années 1970. Cette appellation souligne que le néo-institutionnalisme s'est construit à partir d'un retour (qui correspond d'ailleurs le plus souvent à une simple déclaration d'intention) sur les travaux des institutionnalistes américains du début du XXe siècle (Thorstein Veblen, John R. Petite Poucette, la génération mutante Michel Serres, diplômé de l’Ecole navale et de Normale Sup, a visité le monde avant de l’expliquer à des générations d’étudiants. Historien des sciences et agrégé de philosophie, ancien compagnon de Michel Foucault, avec qui il a créé le Centre universitaire expérimental de Vincennes en 1968, il a suivi René Girard aux Etats-Unis, où il enseigne toujours, à plus de 80 ans. Ce prof baroudeur, académicien pas tout à fait comme les autres, scrute les transformations du monde et des hommes de son œil bleu et bienveillant.

Philippe Aigrain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Aigrain. Philippe Aigrain Revue du Mauss permanente La posture classique d’un certain « anti-libéralisme » consiste à dénoncer dans l’offensive néolibérale une marchandisation du monde et à lui opposer la défense des services publics nationaux pour les uns et des biens publics mondiaux pour les autres. Autant dire que la lutte politique se maintient sur un terrain bien connu où s’affrontent le Marché et l’État. Les « antilibéraux », sans trop le savoir ou sans trop s’en inquiéter, s’installent en fait sur le terrain de l’adversaire lorsqu’ils prennent fait et cause pour la production de services par l’État au nom d’une opposition qui s’est constituée précisément pour faire du marché la règle et de l’État l’exception. Ce travers est aussi pénalisant que l’aveuglement volontaire à l’égard des pratiques bureaucratiques étatiques au prétexte qu’il ne faudrait pas faire le « jeu du marché ». On sait pourtant que ce genre de raisonnement a coûté historiquement aux « forces de progrès » : un discrédit durable.

Association pour le maintien d'une agriculture paysanne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Panier provenant d'une récolte encadrée par une AMAP. Une association pour le maintien d'une agriculture paysanne (AMAP) est, en France, un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et une exploitation locale (généralement une ferme), débouchant sur un partage de récolte régulier (le plus souvent hebdomadaire) composée des produits de la ferme. Michel Serres Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne le philosophe contemporain. Pour le peintre baroque du XVIIIe et homophone, voir Michel Serre. Pour les homonymes, voir Serres. Michel Serres, né le à Agen (Lot-et-Garonne), est un philosophe, historien des sciences et homme de lettres français.

Valérie Peugeot Valérie PEUGEOT Chercheuse à Orange Labs, en charge des questions de prospective au sein du laboratoire de sciences humaines et sociales Présidente de l’association VECAM Après une formation initiale en droit et sciences politiques, Valérie Peugeot a travaillé successivement au Parlement européen puis dans différents think tanks autour des enjeux de politique européenne, de mondialisation et de société de l’information. Elinor Ostrom ou la réinvention des biens communs La théorie des biens communs, ou plus précisément des « communs », suivant le terme anglais commons, qui est plus général et moins focalisée que la traduction française actuellement utilisée, a connu plusieurs périodes : les études historiques, l’analyse du fonctionnement des communs naturels et la construction des communs du numérique. Elinor Ostrom et l’approche institutionnelle de l’économie politique des communs est essentielle dans ce parcours pour comprendre le renouveau de l’étude des communs et l’apparition de mouvements sociaux qui se revendiquent de la défense ou de la construction des communs. Leçons de l’histoire L’histoire de l’Angleterre et du mouvement des enclosures, qui opposa très violemment les pauvres des campagnes aux propriétaires terriens entre le XIIIe et XVIIe siècle a été la première incarnation des analyses et des mouvements sur les communs. De la tragédie à l’écologie

Mancur Olson Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Olson. Mancur Olson, né le à Grand Forks (Dakota du Nord) et décédé le , est un économiste américain, contributeur à la théorie des choix publics (public choice). Il est connu principalement pour ses deux ouvrages Logique de l'action collective (1965) et The Rise and Decline of Nations (1982). Formation[modifier | modifier le code]

Slavoj Žižek Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Slavoj Žižek Philosophe occidental Époque contemporaine Slavoj Žižek (prononciation : /slaˈvɔj ʒiˈʒɛk/), né le 21 mars 1949 à Ljubljana, en Slovénie, est un philosophe slovène de tradition continentale. Formé en Slovénie et en France, il est chercheur en 2012 à l'Institut de sociologie de l'université de Ljubljana et est régulièrement invité dans des universités étrangères, particulièrement aux États-Unis (Columbia, Princeton, New School for Social Research, New York et Michigan). Association des développeurs et utilisateurs de logiciels libres pour les administrations et les collectivités territoriales Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Association des Développeurs et Utilisateurs de Logiciels Libres pour les Administrations et les Collectivités Territoriales L’association ADULLACT a été créée en 2002 en France à l'initiative d'élus, de directeurs informatiques et de passionnés pour « constituer, développer et promouvoir un patrimoine commun de logiciels libres métiers » [ 1 ] .

Related: