background preloader

Biens communs

Facebook Twitter

Utiliser ou publier des contenus sous licences Creative Commons. Creative Commons. Les licences Creative Commons : comment ça marche ? Les Communs d’abord ! Un nouveau site web pour mettre en visibilité les Communs. Je republie ici un billet du site SavoirsCom1 à propos du lancement d'un nouveau site d'information : Les Communs d'abord ! Un super projet à soutenir et à suivre dans notre veille sur les Communs. Merci à l'équipe de lancement. Cette semaine, un nouveau site est lancé. Baptisé Les Communs d’abord ! ( ), il a pour ambition de constituer « un média web indépendant ayant pour but de donner une visibilité aux multiples initiatives, publications et débats liés au mouvement des Communs. » L’idée de cette initiative est née lors d’une réunion organisée par l’association Vecam, en juin 2016 lors de laquelle, constat a été fait que si les Communs sont de plus en plus présent dans l’actualité, il n’existait pas encore de média spécifiquement dédié à cette question.

Les initiatives autour des Communs foisonnent pourtant en France. 3 ) Donner une visibilité à la recherche académique sur les communs Les Communs d’abord ! SavoirsCom1 – Politiques des biens communs de la connaissance. Trouver des images sur le Web : moteurs de recherche, banques générales et thématiques. Les moteurs traditionnels de recherche, comme Google, Bing, Yahoo ou Ask offrent la possibilité de rechercher des images, mais les droits liés à l’utilisation de ces dernières ne sont généralement pas précisés : droit de l’information, droit de l’image, droit à l’image... Des filtres par type de licence sont néanmoins parfois proposés, par exemple, par les deux outils précités, pour affiner les requêtes.

Cela dit, cette option généralement disponible en recherche avancée est soit plus ou moins visible (Google> Recherche avancée d’images > droits d’usage ou Google Images > Outils de recherche > Droits d’usage), soit absente de certaines versions locales (filtrage par licence disponible dans la version américaine de Bing mais non proposé pour la déclinaison française). Par ailleurs, en dépit des différents filtres de protection appliqués, il n’est pas rare, pour une requête donnée, de voir s’afficher des images indésirables.

AbulÉdu Data Fr Olivier Le Couls, Désert mauritanien Art4apps En. Comment choisir une licence Creative Commons ? Infographie pédagogique. Comment attribuer ou utiliser une licence Creative Commons ? Frédérique Bordignon (ingénieur de recherche – Documentaliste IST à l’École des Ponts ParisTech) est l’auteure de ce schéma décisionnel pour choisir parmi 5 types de licences Creative Commons (parmi 6 licences disponibles). Voir ce schéma en fin d’article. Une infographie pour choisir sa licence Creative Commons Cette infographie réalisée en mars 2015 reprend les critères de choix qui s’opèrent lorsqu’on sélectionne une licence Creative Commons pour ses contenus : AttributionUtilisation commercialeModificationsLicence … et les classe selon « l’ouverture » consacrée au fichier : texte, photo, image, vidéo, séquence audio, musique… Un schéma pratique pour mieux comprendre ce que sont les licences Creative Commons.

Comment attribuer une licence Creative Commons ? Licence : Contrat spécifique : merci de prendre contactGéographie : Île-de-France Tags: cartographie, Creative Commons, droit, infographie. Open Culture : le site qui compile toute la culture libre de droit. Voilà qui est assez extraordinaire et on en aurait presque la larme à l'œil. Pour nous Français, en revanche, il faudra s'attacher à parfaire notre anglais, car la gigantesque compilation que propose Open Culture est entièrement en langue anglaise. Open Culture c'est le projet assez fou de dévoiler sous un site tous les trésors médiatiques, éducatifs et culturels libres de droit. Ainsi, l'utilisateur trouve, en accès libre et en format EPUB, HTML, Kindle, ou même à lire en ligne, 375 ebooks.

Ce sont également 150 manuels scolaires, 450 livres audio (MP3, iTunes), des leçons de langues étrangères et une multitude de films qui sont mis à disposition, référencés et classés. Des classiques comme les œuvres de Shakespeare, Jane Austen, Charles Dickens, Baudelaire et Dostoïevski sont téléchargeables, mais aussi des œuvres plus modernes comme Neil Gaiman, John Updike et David Foster Wallace. Voir sur Open Culture Sources : Makeuseof , Gutenberg , Lifehacker Pour approfondir. Les biens communs numériques. Ce dossier, réalisé par Stéphane Couture et Anne Goldenberg, en collaboration avec Samuel Goëta, s’attache à décrire des pratiques ou des initiatives concrètes autour des biens communs numériques.

La notion de biens communs fait aujourd’hui l’objet d’un intérêt renouvelé, en particulier par les mouvements sociaux et les acteurs et actrices de la société civile. Ainsi, en 2009, le « Manifeste pour la récupération des biens communs » a été lancé dans le cadre du Forum Social Mondial de Belém. Celui-ci se voulait un appel à élaborer un paradigme alternatif à la privatisation et à la marchandisation des biens et des services, dans des domaines aussi divers que l’accès à l’eau, les télécommunications ou la production scientifique. Ce renouvellement de l’intérêt pour les biens communs trouve notamment son inspiration dans les formes de collaboration et de partage inventées sur Internet, comme la production du logiciel libre ou l’émergence des licences Creative Commons.