background preloader

Communs

Facebook Twitter

Les Communs Numériques : un modèle innovant de développement des ressources numériques - Laboratoire d'Analyse et de Décryptage du Numérique. 2.1.

Les Communs Numériques : un modèle innovant de développement des ressources numériques - Laboratoire d'Analyse et de Décryptage du Numérique

Pourquoi choisir le modèle des communs numériques pour une ressource ? La mutualisation est généralement le bénéfice premier induit par la mise en commun d’une ressource : mutualisation en termes de temps de conception, de maintenance, de ressources, etc. Plus encore, produire un commun numérique permet d’ériger une ressource comme référence dans un domaine. La valeur étant liée à l’usage qui en est fait – l’utilisation par les uns renforçant la valeur pour les autres – son adoption généralisée est une motivation suffisante en tant que telle. À la fois facteurs d’innovation, de libre concurrence et de coopération ouverte, les communs numériques s’accompagnent d’une collaboration facilitée dans tous les champs de notre société, créant des ponts entre le secteur privé et le secteur public, le champ lucratif et le non lucratif. 2.2.

Éditorialiser des productions numériques. Autant par la densité et le rythme de ses publications que par sa licence de diffusion ouverte, le blog S.I.Lex constitue une sorte de « livre en devenir permanent », selon la formule d’Hervé Le Crosnier.

Éditorialiser des productions numériques

Pourtant, le blog de Lionel Maurel ne se laisse pas si facilement saisir par un éditeur. La collection La Numérique des Presses de l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (Enssib) expérimente la fabrication d’un livre numérique gratuit à partir du blog S.I.Lex en pariant sur des formes d’éditorialisation qui interrogent la place de l’auteur et des lecteurs, la valeur de la gratuité, ainsi que le rôle du numérique.

Mixkit Art : des centaines d'illustrations libres de droit. Mixkit vient de mettre en ligne Mixkit Art, une banque d'illustrations et de créations totalement libres de droit.

Mixkit Art : des centaines d'illustrations libres de droit

Nous vous avons déjà présenté Mixkit sur le BDM, ce site propose des vidéos libres de droit d’excellente qualité. Le service lance aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité, là encore totalement gratuite : une bibliothèque d’illustrations. Comme pour les vidéos, c’est la qualité qui prime sur la quantité. Vous n’avez accès qu’à 300 illustrations, mais elles sont toutes d’excellente facture. Les illustrations sont classées par thème (émotions, activités, maison, animaux, food…) ou par collection. Les créas sont toutes très modernes et vraiment idéales à intégrer sur un projet digital ou print. Pour vous penchez sur les créations disponibles, rendez-vous sur ce lien. Recevez par email toute l’actualité du digital. Le souffle des communs sur l’école : pour une formation à la participation. Les licences libres et ouvertes. Le développement des licences libres est une forme emblématique de la lutte contre les enclosures du domaine intellectuel.

Les licences libres et ouvertes

Dardot-Laval saluent en particulier la protection du système GNU(43) (1983) par la licence GPL (General Public Licence, 1989), à l’initiative de Richard Stallman. D’après eux, celui-ci a en effet créé un "véritable commun à partir de la définition des droits et devoirs des usagers", instaurant un "régime juridique de la propriété intellectuelle commune" pour "protéger et délimiter la communauté d’usage et de production", notamment avec la clause de copyleft (44) et les libertés suivantes: liberté d’utiliser le logiciel quelque soit l’usageliberté d’étudier le code source et de le modifierliberté de le redistribuer sous forme de copies pour aider son voisinliberté de redistribuer aux autres vos propres versions modifiées. Peut-on copier en toute L-égalité ?

A l’instar de ce qui va suivre je dois le titre de cet article à ma collègue Anne Sophie Domenc qui a assuré l’essentiel de la préparation et du suivi de la copy party qui va, comme je vous l’avais annoncé il y a quelques mois, se dérouler au lycée, ce vendredi.

Peut-on copier en toute L-égalité ?

J’en profite, par ailleurs, pour remercier, en notre nom, Olivier Ertzscheid, Lionel Maurel et Silvère Mercier pour la disponibilité et l’attention dont ils nous ont fait la sympathie. Nous savons l’intérêt qu’ils portent à cet événement qui constitue tout de même une première et, au delà du clin d’oeil, pour sa dimension pédagogique dans le contexte spécifique d’un lycée. Usages de l’information numérique : comprendre les nouvelles enclosures algorithmiques pour mieux s’en libérer. 1internet of things, politics of algorithms, recommandation systems, enclosures, commons, interfaces, connected wearables 1 Carmes M. et Noyer J., « L’irrésistible montée de l’algorithmique. Méthodes et concepts en SHS », L (...) 2L’enjeu de cet article est de pointer un double changement dans les usages de l’information. Lettre TIC'Édu thématique N°05 Les (biens) communs de la connaissance et de l'information — Enseigner avec le numérique.

Sommaire 1.

Lettre TIC'Édu thématique N°05 Les (biens) communs de la connaissance et de l'information — Enseigner avec le numérique

Préambule. Usages de l’information numérique : comprendre les nouvelles enclosures algorithmiques pour mieux s’en libérer. 1internet of things, politics of algorithms, recommandation systems, enclosures, commons, interfaces, connected wearables 1 Carmes M. et Noyer J., « L’irrésistible montée de l’algorithmique.

Usages de l’information numérique : comprendre les nouvelles enclosures algorithmiques pour mieux s’en libérer

Méthodes et concepts en SHS », L (...) 2L’enjeu de cet article est de pointer un double changement dans les usages de l’information. 65410 76 bibliotheques et communs de la connaissance. Les communs pour aborder la culture numérique. Lors de notre journée du GRANE (Groupe de Réflexion Académique sur le Numérique Educatif), nous avons abordé les communs pour analyser comment ils peuvent nous faire entrer dans la culture numérique.

Les communs pour aborder la culture numérique

Usages pédagogiques. Il suffit de s’appuyer sur les récents textes officiels de l’Éducation nationale (refondation, socle etc.) pour recueillir un large panel de notions à travailler avec les élèves autour des communs.

Usages pédagogiques

Sur le terrain, les initiatives sont légion depuis un certain temps déjà et Hélène Mulot recense de nombreux usages pédagogiques autour des écritures collaboratives, de la co-création de contenus, du copié-collé, du document de collecte, de la formation aux publications en ligne, de la propriété intellectuelle, des droits d’auteurs… Mais ce qui semble nouveau c’est le recentrage de ces usages autour des communs de l’information et de la connaissance, un dénominateur… commun en quelque sorte. Enseigner les communs. C'est par rapport à la dimension "communautés de personnes" qu'Internet et le web 2 ont sans doute joué un rôle prépondérant dans la facette information et connaissance des communs, tout d'abord par le développement technique de réseaux vecteurs d'échanges, puis dans l'organisation même de ces réseaux. Forums ou réseaux sociaux obéissent à des règles de fonctionnement, à des modalités d'accès souvent établies collectivement par des membres de plus en plus habitués et encouragés à partager, à produire en commun, dans un esprit non marchand.

Cependant, tous les réseaux sociaux ne correspondent pas à la définition de communauté telle qu’elle est appliquée aux communs : "un commun c’est une communauté sans audience", explique Olivier Ertzscheid, pour lequel la caractéristique d’un commun est "précisément le fait qu’il dispose d’une communauté sans pour autant chercher une audience". Les communs de la connaissance, théorie et constats. "Nous parlons de communs de la connaissance dès lors qu’il y a une activité collective pour créer, maintenir et offrir des savoirs en partage"(15). Le principe de l'existence des communs de la connaissance a été soutenu en 2006 par Elinor Ostrom et Charlotte Hess dans un ouvrage rédigé... en commun: Understanding Knowledge as a Commons (16). La connaissance y est décrite comme une ressource partagée, un "écosystème complexe se heurtant à des dilemmes sociaux" et en cela elle ne déroge pas aux problèmes rencontrés par les autres biens communs.

De même, chaque discipline peut la revendiquer et y projetter tout naturellement ses propres intérêts: Internet, enclosure ou commun ? Le numérique relance un débat de plus de deux siècles... Communs de la connaissance et enclosures. « Internet est devenu une ressource essentielle au développement de nos sociétés, tant du point de vue économique que culturel ou social.

Communs de la connaissance et enclosures

À ce titre, il doit être considéré comme un bien commun, ou commun, qui ne peut être préempté par les intérêts de certains acteurs, publics ou privés, mais doit bénéficier à la communauté mondiale des utilisateurs. […] Les communs sont au cœur des conceptions qui ont présidées à la naissance d’Internet. Ils ont permis sa dynamique créative et l’émergence d’une économie du numérique.

Depuis, les communs se sont affirmés comme un fait social. Il s’agit aujourd’hui de trouver les moyens de continuer à faire grandir ce commun au bénéfice de toute la société. » Cette citation est extraite du rapport « Ambition numérique » remis par le Conseil National du Numérique (CNNum) au Premier Ministre le 18 juin 2015, dans le cadre de la préparation d’une grande loi sur le numérique.

Confusion sur les Communs. En réaction à la progression galopante de la propriété intellectuelle (PI) et à sa domination croissante d’Internet, un mouvement s’est développé pour résister à l’intrusion des entreprises aux quatre coins du cyberespace. Inspirés par le potentiel des médias numériques dans la distribution et la diffusion à grande échelle de données, d’images et de textes au profit de tous, des militants font campagne en faveur d’un réseau neutre et du libre accès à ce réservoir mondial d’informations et d’œuvres de création toujours croissant.

Des sites comme Wikipédia et divers logiciels en libre accès, signalent-ils, reposent sur la collaboration gratuite de millions de collaborateurs à travers le monde et offrent gratuitement des avantages à toute personne ayant accès à un ordinateur et à une connexion Internet. Terres et propriété intellectuelle Lorsqu’il est question de propriété, l’information se compare-t-elle vraiment à la terre ? Les communs de la connaissance. Biens communs. Dossier-InterCDI-Communs-de-la-connaissance.pdf. Une introduction aux communs de la connaissance. 1Alors que les références aux communs ou au bien commun se multiplient, souvent dans un usage racoleur et prêtant à confusion que l’on nomme le commons washing, l’approche scientifique de ce que recouvrent ces deux termes, et d’autres construits autour des mêmes racines, reste complexe et débattue.

Dans l’approche traditionnelle, les communs sont des structures sociales localisées, appuyées sur des ressources naturelles : pêcheries, forêts, réseaux d’irrigation, marais entretenus collectivement, etc. Les « communs urbains » forment une première approche qui se détache de ce corps de doctrine, puisque la propriété publique est concernée en même temps que l’activité autonome des habitants. Mais étendre la notion à des biens de très grande taille, d’une part, et à la connaissance et aux autres formes immatérielles, d’autre part, relève de débats importants. 1 Traduit en français en 2010 : Ostrom, E. (2010). » Communs et éducation populaire, partage d’expérience et perspectives - Remix biens communs. - Libres savoirs, les biens communs de la connaissance. De la ressource pédagogique à la ressource éducative libre. Expo sur les communs - Remix Biens Communs. Communs, Biens Communs, littératie des Communs : de quoi parle-t-on ?

Le 5 octobre, le festival Le Temps des Communs va être lancé. Les Communs de la connaissance à l'Ecole. Depuis quelques années maintenant, l’Éducation nationale, les professeurs documentalistes en particulier, se penchent sur la question des (biens) communs. Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ? Communs. Vers une littératie des communs (à l'Ecole) avec Hélène Mulot - J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser.

Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Symbioses Citoyennes. Qu'est-ce que les Communs ? Dossier InterCDI Communs de la connaissance. Dossier InterCDI Communs de la connaissance. Une introduction aux communs de la connaissance. Internet ou la révolution du partage. Deux logiques s'affrontent au cœur de la technologie, depuis que les principes émancipateurs du logiciel libre sont venus s’attaquer dans les années 1980 à ceux du droit de la propriété intellectuelle. Il semblait impossible il y a vingt ans que des acteurs non industriels ou non étatiques puissent parvenir à produire collectivement un système d’exploitation informatique ou une encyclopédie.

Pourtant, il existe aujourd'hui de nombreux objets, machines ou concepts, reproductibles et modifiables, à partager entre tous ceux qui le souhaitent grâce à la libre diffusion de leurs plans. Les principes juridiques fondateurs du logiciel libre servent aujourd’hui d’exemple. Ces pratiques collectives et contributives essaiment dans bien d’autres domaines : semences, médicaments, connaissances… Éducation aux médias et à l'information - TraAM EMI 2017-2018 : synthèse et analyse. Thématique. Flickr s'engage à ne supprimer aucune photo sous Creative Commons à cause de sa nouvelle limite.

NEC V 0801 web3. Voeux 2019 - Pouvoir Savoir. Les communs dans l'éducation, quelques axes proposés au débat (1) Enseigner les communs. S’orienter dans les ressources en open access avec ISIDORE, OpenAIRE et BASE. Biens communs numériques - Table ronde POSS2017. Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ? Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ? Dessine-moi un commun numérique – Matti Schneider (FR) Exposition Les communs - Wiki Remix Biens Communs. La Culture est-elle « structurellement » un bien commun ? – – S.I.LexLes communs : levier pour l’enseignement (du) numérique à l’école.

Les communs : levier pour l’enseignement (du) numérique à l’école - Les Communs d'Abord. QU’EST-CE QUE LES BIENS COMMUNS ? Les communs à l’heure du numérique – Le Lab OuiShare x Chronos – Medium. Netpublic. Annuaire de logiciels libres pour tous.

Vers les communs de la connaissance ... Demain les savoirs en partage ? (Festival POP Science - Lyon) - Les Communs d'Abord. Pour une économie politique des Communs. Des communs numériques pour l'émancipation et l'action. « Les communs, un outil d’inclusion sociale et d'égalité » Dossiers Des communs au commun : un nouvel horizon sociologique ? De la terre au savoir, construire l'espace des communs by Les Champs Libres. Sans titre. Petit périple dans le paysage des Communs. Comment choisir une licence Creative Commons ? Infographie pédagogique. Et si on libérait les critiques et avis que l’on laisse sur Internet ? – – S.I.Lex – Les bénévoles de l’Internet libre : 10 articles pour mieux les découvrir. Communs numériques : intérêts individuels au service du collectif. Vers une littératie des communs (à l'Ecole) avec Hélène Mulot -

En quoi la BiblioDebout constitue-t-elle un Commun ? – – S.I.Lex – Qu’est-ce que les communs (numériques) ? – SavoirsCom1. Les communs : culture de la participation et culture numérique. Vers une littératie des communs ?