background preloader

Un blog sur Internet, la bibliothéconomie et la confiture de figues

Un blog sur Internet, la bibliothéconomie et la confiture de figues

https://figoblog.org/

Related:  BibliothèquesCapes doc 2019

Pour la Cour de justice de l'UE, le prêt d'ebooks en bibliothèque est assimilable au prêt en format papier - Politique Le prêt au format numérique est-il assimilable au prêt d'un livre papier ? La Cour de Justice de l'Union Européenne a tranché pour le oui. Ce jeudi 10 novembre, la Cour de Justice de l’Union Européenne devait clarifier sa position sur le prêt des livres numériques, suite à une demande émanant des Pays-Bas. La modernité, c’est le bruit ? « Bertrand Calenge : carnet de no Dans ma quête des manichéismes opportuns (i.e. qui facilitent les postures), j’en ai encore trouvé un joli. Bon, il ne date pas d’hier, mais j’ai beaucoup de choses à faire et à penser, alors j’attends que mon cerveau ait fini ses triturations inconscientes avant de ressortir quelques réflexions que je vous livre. Le "coupable", c’est ce billet de Bibliobsession, qui évoquait il y a deux mois (oui, je sais, mon cerveau est lent…) une dimension des bibliothèques comme lieu possible de ‘déconnection’ et de retour sur ses pensées, bref d’utile redécouverte de l’intérêt de l’attention… L’hypothèse de Silvère est – je résume en espérant ne pas trahir – qu’un des intérêts de la bibliothèque peut justement être d’y savourer le confort d’un living-room studieux et que la déconnection (des réseaux) de certains espaces peut favoriser l’appétence de ceux qui, justement, recherchent ce type d’ambiance.

Médiation numérique en bibliothèque : accompagner l'innovation et le changement ? (Ce texte a été publié, dans une version légèrement raccourcie, dans le magazine ARCHIMAG N° 249 Novembre 2011) Diffusion de l'innovation selon E. Rogers (1964) Une notion émergente La notion de médiation numérique est apparue depuis quelques années dans le jargon des professionnels des musées et de la lecture publique. le Blog de Yann BERGHEAUD Je ne tiendrai pas le suspense bien longtemps : il est patent que nous n’avons pas réussi à intégrer le numérique dans l’éduction. Pourtant les efforts financiers n’ont pas été ménagés depuis maintenant plus d’une décennie. Les « plans Campus Numériques » et autres programme de financement se sont succédés à un rythme soutenu. Les établissements, du primaire au supérieur, ont été équipés en solutions logicielles et matérielles : environnement numérique de travail, portail de ressources numériques (Université thématiques,…), équipement en Wi-Fi, plan de financement des ordinateurs portables des étudiants, tableaux blancs interactifs,…. Mais en fin de compte, il convient de faire le constat que, malgré ces équipements massifs, le système éducatif n’a pas su intégrer le numérique aux pratiques des enseignants. L’on dénombre toujours des expériences pédagogiques novatrices de la part de nos collègues mais il n’y a pas eu de massification des usages numériques en pédagogie.

Droits d’auteur et lectures publiques : les bibliothécaires invoquent les droits culturels Après avoir rencontré la Société civile des éditeurs de langue française (SCEF), le 14 novembre 2016, pour un premier tour de table relatif aux droits d’auteur sur les lectures en public, l’Association des bibliothécaires de France (ABF) affûte ses arguments. Exception totale pour les bibliothèques Dans un communiqué publié le 17 novembre, les bibliothécaires repoussent officiellement la perspective, pour leurs collectivités, de payer des droits sur les lectures en public organisées dans le cadre de leurs programmations culturelle : une exception totale en faveur des bibliothèques nous semble la meilleure solution. les lectures publiques et les heures du conte relèvent de plusieurs droits culturels reconnus par la Déclaration universelle des droits de l’homme tel que le droit de participer librement à la vie culturelle. Cette référence aux droits culturels est loin d’être anodine dans la mesure où ces droits figurent dans la loi NOTRe du 7 août 2015 (article 103).

Vive les bibliothèques sur Netvibes ! Netvibes June 19th 2009 at 06:52 PM Peut être l’ignorez vous mais les bibliothèques et médiathèques sont de grands utilisateurs de Netvibes ! Il nous semblait donc important de les mettre à l’honneur cette semaine. En effet, les pages publiques de Netvibes sont largement utilisées par ces établissements, car elles permettent de rassembler un contenu pertinent, régulièrement actualisé, des ressources documentaires, des widgets d’actualité thématiques….Et les utilisateurs sont toujours contents de pouvoir y trouver des suggestions de lecture, des découvertes musicales sous formes de podcasts, des outils de recherche et ressources spécialisées ou encore suivre les évènements qui ont lieu dans leur bibliothèque préférée.

Ne faisons pas des abonnés de nos bibliothèques, les victimes de notre manque d’engagement. La veille apprivoisée #16 Bottez utile - Par L.Dujol. CC-BY-SA Sélection hebdomadaire d’informations parues sur le web concernant le monde de l’info-doc et les enjeux du numérique. MAJ : Suite à la réponse faite par la bibliothèque de Martigues au billet de François Bon cité ci dessous, le texte de ce billet à été modifié. En commentaire d’un billet publié sur "Le souffle numérique" au sujet de l’affaire Gallimard/Publie.net, le directeur le bibliothécaire responsable du portail et de l’offre numérique de la bibliothèque de Martigues écrit :

Gérer une bibliothèque ? Bienvenue à tous, anciens, nouveaux ou futurs utilisateurs de PMB ! PMB, c'est un logiciel de gestion de bibliothèque d'une richesse indéniable. PMB, c'est une communauté qui s'est créée dans l'esprit des logiciels libres. Jeux vidéo en bibliothèque : comment les structures municipales accueillent les joueurs - Pop culture Certaines bibliothèques et médiathèques s'efforcent de proposer des espaces jeux vidéo dans leurs locaux. Un processus lent et semé d'embûches. Nous avions déjà exploré le gigantesque travail de la Bibliothèque Nationale de France dans l’archivage du patrimoine vidéoludique en France.

Reproduire des couvertures d’ouvrages dans ses notices bibliographiques. Un usage très bridé Des vignettes pour illustrer ses notices bibliographiques : les couvertures d’ouvrages. Article à paraître dans Actualités du droit de l’information (ADBS) La citation, un thème qui m’est cher, comme l’on peut en juger par le titre d’un autre billet. Contrairement aux apparences, si la couverture d’ouvrage reproduite sous forme de vignette peut paraître anecdotique, son appréhension n’est pas neutre. Elle rejoint une préoccupation que j’ai exprimée dans une brève rédigée à propos du procès La Martinière/Google, notant qu’il s’agit « d’une décision emblématique qui souligne le fossé qui sépare deux systèmes juridiques – le Copyright et le droit d’auteur – et (..) que l’enjeu est de définir la loi applicable et d’obtenir un consensus – ce qui se traduirait par un rapprochement – au niveau international », un rapprochement inévitable qui pourrait se faire par le biais du test des trois étapes.

Related:  Bibliothécaires et bibliothèquesBiblogosphèreBlogs de professionnelsSitesRevues PRO Bib