background preloader

L’avenir de la programmation : le langage naturel - Rue89 - L'Obs

L’avenir de la programmation : le langage naturel - Rue89 - L'Obs
Il existe deux types de programmation du langage naturel ; celle qui est effectuée par les grosses compagnies comme IBM et Apple, sur laquelle on ne possède bien souvent que quelques indications, et celle élaborée par les milliers de créateurs, souvent amateurs, de « chatbots » (programmes conversationnels). Celle-ci peut susciter l’intérêt du non-programmeur désireux de s’initier à cette discipline, car les outils sont disponibles et les procédés bien balisés. Les connaissances structurées : une tâche complexe et couteuse en ressources Comment fonctionnent les « gros » programmes de reconnaissance du langage naturel ? En gros, on peut travailler selon deux stratégies distinctes. Le premier est de fournir à l’ordinateur une base de connaissances structurée, précise, associant à une multitude de mots clés des relations, suivant un système formalisé. Un gros programme de reconnaissance du langage comme Watson, l’ordinateur champion de Jeopardy, utilise en fait la première approche.

http://www.internetactu.net/2012/09/05/lavenir-de-la-programmation-36-programmer-le-langage-naturel/

Related:  Web sémantique

Le Web sémantique : un nouvel outil pour les TICE Ce travail présente une vue générale sur le web sémantique et ses moteurs de recherche qui présentent les nouveaux outils pour les TICE. Le fonctionnement du web sémantique intègre au web actuel la possibilité d’agréger plusieurs données liées entre elles : soit « sémantiquement », soit par des attributs qui les déterminent. Le Web sémantique désigne un ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du World Wide Web accessible et utilisable par les programmes et agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le W3C. 1.

WolframAlpha : Une nouvelle sorte de science pour une nouvelle sorte de moteur de recherche Par Rémi Sussan le 03/06/09 | 6 commentaires | 6,463 lectures | Impression Aujourd’hui, vous avez sans doute déjà visité et utilisé WolframAlpha, et, selon vos préférences, vous l’avez trouvé plutôt extraordinaire, ou (surtout si vous êtes peu porté sur les chiffres), globalement décevant. Difficile pour l’instant de juger l’engin, qui n’en est, nous affirme-t-on, qu’à ses débuts (un truc à noter pour les collégiens et lycéens : il donne la solution des équations et trace les courbes de fonctions !). En revanche, on peut déjà se poser des questions sur sa signification exacte, et se demander si sa naissance constitue ou pas une date mémorable dans l’histoire de l’informatique et dans le domaine de l’intelligence artificielle notamment. Car pour son créateur, le physicien Stephen Wolfram, également créateur du fameux logiciel Mathematica, pas de doute.

petit répertoire d'exercices sommaires pour la lecture à voix haute introduction, après un atelier à l’EnsaPC À l’École d’arts de Cergy, la semaine dernière, pour cause de grève à l’école primaire, une grande Sidonie de CE1 est venue nous écouter dans la salle de danse où on lisait, j’avais parlé de ce moment magique, ce que je ne savais pas alors c’est ce qu’elle en avait dit à sa mère, au retour : « Maman, tu sais, ils sont comme nous, ils font de la lecture. » Temps alors de mettre au clair ce pourquoi nous aussi, comme en CE1, faisons de la lecture. Préalablement : ces exercices ne sont pas des recettes de cuisine, juste un récapitulatif de propositions faites par moi-même en atelier à tel moment et avec tel groupe – et y aller doucement dans l’application, sans accompagnement de départ ils peuvent facilement aussi être destructifs ;

02/07 - Web Sémantique : de la recherche à l'usage - enfin? Mercredi 2 juillet 18h au Campus SophiaTech (Bâtiment Forum) Plan d'accès "Quand le lien fait sens" par Fabien GANDON, Inria Là où le Web reliait initialement des documents il est devenu maintenant un moyen de relier et décrire tout ce que l’on peut imaginer. Le web de données augmente un web historiquement documentaire, avec un déploiement parallèle de données structurées et liées selon les mêmes principes mais destinées aux logiciels qui consultent le Web.

Initiation à RDF Le cadre de description de ressource RDF (Resource Description Framework) est un langage pour représenter des informations à propos de ressources sur le Web. Le but de cette initiation est de fournir au lecteur les connaissances élémentaires nécessaires pour utiliser effectivement RDF. Elle introduit les concepts de base de RDF et décrit sa syntaxe XML. Web sémantique : Google active son Knowledge Graph en français Google a attendu le lancement de la conférence LeWeb 2012 pour annoncer le déploiement en France et dans six autres pays de sa base de données Knowledge Graph. Celle-ci permet d'introduire une dose de web sémantique dans les résultats de recherche. Par exemple, une recherche sur la Tour Eiffel donne à la fois des résultats sous forme de liens vers des sites web, mais également une boîte d'informations sur l'objet de la recherche lui-même. Mieux cibler les recherches

Collaboratif + recherche sémantique : une alliance Jalios - Antidot Quand deux fournisseurs de solutions IT français unissent leurs compétences respectifs…Jalios (outils intranets et extranets collaboratifs) et Antidot (solutions de recherche BtoB), vont monter ensemble des projets de portails collaboratifs et affiner la recherche sémantique. Les deux éditeurs ont déjà travaillé en commun sur des projets logiciels pour plusieurs clients (Agence Régionale du Développement et de l’Innovation, Haute Autorité de Santé…). Fabrice Lacroix, Président et fondateur d’Antidot, considère que le partenariat avec Jalios va créer de la valeur pour les utilisateurs de JCMS (la plateforme de gestion de contenu, de gestion documentaire et de portail de l’éditeur), qui « vont gagner du temps en trouvant facilement l’information utile dont ils ont besoin rapidement. » De son côté, Vincent Bouthors, P-DG de Jalios, assure que cette nouvelle collaboration constituera « un succès technique et commercial ».

Une définition simple du web sémantique Pour paraître savant, il m’arrive de temps à autre de présenter BaseClip très vaguement : « on fait du web sémantique »… Je me doute bien que dans 99,99% des cas mon interlocuteur ne sait pas ce qui se cache derrière cette phrase, quand bien même il aurait déjà vu ou entendu l’expression. Logo BaseClip Mais alors le web sémantique, qu’est-ce que c’est ? Pour comprendre il faut commencer par s’intéresser à deux concepts de linguistique qui sont mis en opposition : la syntaxe et la sémantique.

Sépage, un outil marketing pour personnaliser l’offre sur internet Le concept initial ? A partir des nouvelles technologies du Web Sémantique, permettre aux acteurs du voyage de personnaliser leur offre de voyages en ligne. Le produit qui découle de ce concept, GlobeAdvent s'appuie sur un cœur technologique issu de 7 années de recherche, permettant, grâce à l'analyse de données publiques, de "comprendre" les spécificités de plus de 200 000 destinations. En se basant sur plusieurs milliers de critères de comparaison (e.g. géographie, climat, types d'activités, événements, commentaires d’internautes), GlobeAdvent parvient, à partir d'un seul exemple de destination, à identifier plusieurs destinations similaires à proposer aux visiteurs. Quel « plus » pour le tourisme ?

Related: