background preloader

Web sémantique

Web sémantique
La majorité du Web est destiné à être lu. Il n'est pas fait pour être manipulé de façon intelligente par des programmes informatiques, en général incapables de caractériser les informations qu’ils parcourent.Le Web sémantique vise à faciliter l'exploitation des données structurées, pour donner du sens au contenu des pages Web, en permettant leur interprétation par des machines. Il ne s’agit pas d’un web à part, mais plutôt d’une extension ou d’une amélioration du Web courant où chaque donnée acquiert un sens défini, afin de créer un réseau d'informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables. L’ensemble repose sur des normes, des standards ouverts comme RDF et SPARQL, et des recommandations évitant ainsi redondances, conversions lourdes et permettant la traçabilité des données sources.Les enjeux en bibliothèques sont multiples. Généralités AMAR, Muriel et MENON, Bruno. SUR, Serge, BLOCH, Laurent, BOULLIER, Dominique, et al. BNF. PEYRARD, Sébastien. WENZ, Romain.

http://www.enssib.fr/le-dictionnaire/web-semantique

Related:  Numérique en BibliothèqueNumérique en bibliothèque IIWEB SEMANTIQUEWeb sémantiqueWeb Sémantique

Cloud Print Imprimez partout Google Cloud Print est compatible avec tous les types d'imprimantes. Cependant, nous vous recommandons d'utiliser une imprimante connectée à Internet pour profiter au maximum de toutes les possibilités offertes par le service. Vous pouvez associer une imprimante à votre compte Google Cloud Print en quelques secondes et lancer des impressions immédiatement. Imprimez tout

Bibliothèque numérique Balzac La publication en mode texte de la première édition de La Comédie humaine (dite édition Furne, 1842-1855), paginée et encodée, est le fruit d’un partenariat entre le Groupe International de Recherches Balzaciennes, la Maison de Balzac (musée de la Ville de Paris) et le groupe ARTFL de l’Université de Chicago. Ce dossier est adapté aux personnes déficientes visuelles. De plus, chacun peut utiliser les options de son navigateur pour agrandir la taille des caractères (Menu affichage puis taille du texte pour Mozilla Firefox et pour Internet Explorer ). Pourquoi une édition électronique de La Comédie humaine ?

Web sémantique - WikiNotions Attention ! Cette fiche est une première rédaction, en cours d'élaboration.Ses contenus ne sont pas encore validés. Caractéristiques Niveau débutant Accueil L’accueil est un des mots polysémiques dont les bibliothécaires raffolent (comme service public, par exemple). Il désigne tantôt l’activité d’accueil (médiation, interaction) accomplie dans les bibliothèques, tantôt les services proposés à des publics spécifiques (et en fonction de leur spécificité), tantôt les opérations et outils de fidélisation ou d’extension des publics (communication, horaires, tarification…). Les deux premières acceptions sont traitées ici. Littérature abondante. Quelques ressources Enssib sont listées ci-dessous. Généralités

Open access L’Open Access, ou Libre accès à l’Information Scientifique et Technique, repose sur un principe : rendre accessible gratuitement, en ligne, toute production issue d’un travail de recherche. Ressources LENOIR, Marie, PETIT, Marianne. Vous avez dit open access / open data ? : Journée d’étude Médiat Rhône Alpes – 5 octobre 2015. La bibliothèque scientifique numérique Ni une bibliothèque au sens où l’on entend ce terme, comme une collection ou un lieu, ni tout à fait exclusivement numérique, car en lien étroit avec tous les supports, mais néanmoins résolument scientifique, car tout entière au service des chercheurs et de la recherche, la Bibliothèque scientifique numérique (BSN) a aujourd’hui entamé une nouvelle phase de son existence. Qu’elle soit désignée comme un « programme », un « dispositif », un « cadre d’actions », un « outil », une « infrastructure de recherche », cette BSN encore jeune est souvent mal connue et comprise au-delà du cercle de ses acteurs directs. Pour mieux comprendre comment la bibliothèque scientifique numérique peut aujourd’hui constituer un outil majeur au service de la documentation, retour sur sa genèse, ses dix-huit mois de fonctionnement et le début de la deuxième phase. La genèse Contexte Création

Web sémantique Une réponse à une question éternelle... adaptée à l'Internet Le web sémantique s'inscrit dans la longue quête visant à offrir un accès simple, efficace et complet à l'information. Il doit permettre de réaliser la synthèse entre la fiabilité et la précision des versions papier d'encyclopédies ou de guides et la capacité du web à présenter en quelques secondes des contenus mis à jour en continu, filtrés en fonction des besoins et dotés d'assez de connaissances pour guider dans le choix, par exemple, d'une jurisprudence, d'un hôtel ou d'un médicament. Une fédération d'énergies et de compétences Il est déjà adopté par des acteurs ayant une longue tradition d'organisation et de publication d'information (éditeurs juridiques, scientifiques, médicaux, services documentaires, etc.) pour de nouveaux usages et services (e-tourisme, social networking, création collaborative de contenus, sites de communautés, etc.).

Open Data : 20 questions qui se posent au gouvernement français « Suite aux élections législatives du 17 juin 2012, le gouvernement possède désormais la majorité parlementaire nécessaire à la mise en œuvre de sa politique, notamment en matière d’ouverture des données publiques. Plusieurs éléments semblent propices au développement d’une politique nationale ambitieuse sur le sujet : Nous avons donc, pour la première fois au pouvoir, des responsables qui non seulement connaissent la définition de l’open data – ce n’était pas gagné – mais qui en plus ont développé des démarches d’ouverture dans leurs précédentes fonctions, apparemment convaincus de l’intérêt social et économique du sujet. Or malgré ces expériences et notes d’intention, aucune stratégie gouvernementale n’a encore été dévoilée. Selon Itespresso, la feuille de route gouvernementale du numérique ne sera d’ailleurs pas établie avant la fin du mois et il reste beaucoup de travail. La stratégie à venir sera-t-elle réellement à la hauteur des attentes ?

La conservation préventive Par conservation préventive, on entend l'ensemble des actions directes ou indirectes menées en faveur des collections qui ont pour but de prévenir les dégradations et de prolonger la durée de vie des documents : le contrôle de l'environnement, l'élaboration et le suivi d'un plan d'urgence, le transfert de support (micrographie pour l'archivage, numérisation et édition de document de substitution pour la communication)... Environnement et conservation des collections de bibliothèques par Astrid-Christiane Brandt, Jean-François Foucaud (Recommandations sur le site de la Direction du livre et de la lecture) Les conditions environnementales et les modes d'entreposage ont une grande influence sur la conservation des documents graphiques. Le contrôle de l'environnement et la mise en place de bonnes conditions de stockage constituent la première des mesures préventives. Reproduction photographique : fabrication de microfilms et de microfiches

Affluences, l’appli pour trouver une place à la bibliothèque Recevez nos newsletters : Lancée en 2014, l’application permet de connaître le taux d’occupation d’une bibliothèque, le temps d’attente pour y obtenir une place ou les établissements libres à proximité. L’année a déjà bien débuté, et la période des premières révisions approche. Revient alors toujours la même question. Qu’est-ce que le Web Sémantique ? - C/blog Pareille question n’aurait eu d’écho, il y a quelques années à peine, qu’au sein de la communauté des chercheurs attachés à transformer une vision pleine de promesses en réalité tangible. Aujourd’hui, avec l’arrivée à maturité de ces technologies, l’intérêt de plus en plus marqué à leur égard des grandes enseignes telles que Facebook, Google, Microsoft ou Yahoo!, ou encore le développement croissant de l’Open Data, un cap a semble-t-il été franchi.

Partager ne veut pas dire ouvrir Suite à plusieurs rencontres, faites aussi bien au sein du collectif ou d’autres engagements personnels ou professionnels, je rencontre, lis ou entend régulièrement des personnes intéressées par le partage de données ou de contenus en ligne, en particulier dans le milieu muséal ou patrimonial. Certains sont encore sceptiques quant aux avantages, craignant, qui pour son image, qui pour ses euros : pour une fois, ce billet ne les concerne (presque) pas. D’autres ont franchi le pas et se sont décidés à ouvrir leurs données, à les émanciper, à les rendre « libres ». Chouette ! « On a tout mis sous licence Creative Commons »

Ministère de la culture - Direction générale des patrimoines - Service des musées de France - Joconde, portail des collections des musées de France DAHL Nils Carl Michaelies Flindt, Vue du port de Korsor, huile sur toile, 1863, Beauvais, musée de l’Oise © Réunion des musées nationaux-Grand Palais, MUDO - Musée de l’Oise, Martine Beck-Coppola - Utilisation soumise à autorisation1/20 GISLEBERTUS, La tentation d’Eve, calcaire taillé, 1140, Autun, musée Rolin © S. BOURDEL Edouard, Nasse à anguilles, osier, 1ère moitié 20e siècle, Caudebec-en-Caux, MuséoSeine, © ALAIN HUON - utilisation soumise à autorisation20/20

Related:  open_data, web de données, indexation