background preloader

Pourquoi cette campagne ?

Pourquoi cette campagne ?
Cette campagne est partie d’un constat : en matière de sexualités, l’égalité femmes - hommes reste à construire et l’intimité reste un lieu de pouvoir masculin. Qu’il s’agisse de livres scolaires ou médicaux, d’expositions, de littérature ou tout simplement de rapports humains, le clitoris est très souvent oublié, considéré comme mineur ou cantonné aux préliminaires. Les batailles des nos aînées pour la libération sexuelle ont été fondamentales pour l’émancipation des femmes. Ces batailles ne sont pas terminées. Nous revendiquons pour toutes et tous la possibilité de connaître notre corps, d’en jouir librement et de choisir nos sexualités hors de normes préétablies. Nous lançons la campagne Osez le clito !

http://www.osezleclito.fr/

Related:  Body Positivity !SexualitéLes Portes du PlaisirBlogs féministes/-ninssexe

JAMAIS SANS MON POIL Femmes, c’est à vous que je m’adresse aujourd’hui. Hommes, ne vous sentez pas délaissés : vous n’êtes jamais de trop, restez même, et il se peut que votre participation aujourd’hui soit des plus enrichissantes. Car aujourd’hui, je remise torchons et spatules à la cuisine pour aborder une autre question, celle de l’épilation féminine. Les deux conseils sexo que me demandent les hommes (Photo : Le Dernier Tango à Paris) Je reçois régulièrement des demandes de conseils sexo, tant de la part d’hommes que de femmes. Mais ce qui me perturbe est que les courriers de provenance masculine sont systématiquement structurés de la même manière et relèvent de fantasmes identiques. Voici les deux questions que me posent le plus souvent les hommes. Précisons au préalable que tous les hommes qui m’écrivent ne me demandent pas nécessairement de conseils sexo.

Le plaisir du texte - Roland Barthes Tout être humain éprouve du plaisir pour certaines choses dans la vie, à titre d’exemple : le sport, le voyage, le jeu, le cinéma, la lecture, la peinture… pour ceux qui prennent du plaisir de la lecture, leur degré de jouissance diffère d’un texte à un autre. C’est également ce que Roland Barthes a essayé de traiter, dans Le plaisir du texte, donnant accès à une nouvelle théorie du texte, celle du plaisir. En effet un texte qui produit le plaisir est un texte écrit en plaisir : « Le texte que vous écrivez doit me donner la preuve qu’il me désire. Cette preuve existe : c’est l’écriture. L’écriture est ceci : la science des jouissances du langage ».

Les Quotidiennes Coup de griffe Coupe Davis: les «Fedrinka» passent de l’enfer au paradis. Laborieuse, l'ascension! Ce quart de finale dans un Palexpo chauffé à blanc devait être l’Everest pour des Kazakhs quasi inconnus et une promenade de santé pour nos as Federer et Wawrinka. Mon premier soutien-gorge : histoire d'un acte manqué Avant de porter des maxi-push-up en béton armé, Amélie a dû acheter son premier soutien-gorge. Et ça ne s’est pas vraiment passé comme elle l’avait prévu. Il se passe pas mal de trucs dans la vie d’une gamine qui grandit.

Résultats de recherche Récemment, j’ai fait circuler sur Facebook un article intitulé Grandir en Allemagne, la (douce) vie des enfants de la naissance à 6 ans. Sophie nous y fait part de son expérience de jeune maman en Allemagne, avec, au programme : accouchement en maison de naissance, suivi par une sage-femme & traitement naturel, allaitement encouragé, long congé parental, dévouement à l’enfant, respect de son autonomie, végétarisme, etc. En résumé, un peu l’inverse de ce qui se pratique en France depuis une trentaine d’années… S’en est suivi un débat assez animé. D’un côté, celles (désolé pour le féminin exclusif, je n’ai pas vu un seul homme prendre la parole) qui louaient les bienfaits du modèle allemand, son côté ‘naturel’, l’accent mis sur le bien-être de l’enfant et, surtout, le respect de la maternité (facilitée notamment par d’importants congés parentaux – 14 mois à se partager entre le père & la mère).

La libération sexuelle: une supercherie pour exploiter sexuellement les femmes Un extrait des Femmes de droite d’Andrea Dworkin (Montréal, Les Editions du remue-ménage, 2012, pp. 93-104) Source : La révolution sexuelle, le droit à l’avortement, la gauche et les femmes – Andrea Dworkin « Norman Mailer a noté, durant les années soixante, que le problème de la révolution sexuelle était d’être tombée entre les mauvaises mains. Il avait raison. L'Art d'aimer Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Titre d'une édition moderne de l’Ars amatoria, Frankfurt, Kempffer, 1644) Plan de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

Femen partout, féminisme nulle part, par Mona Chollet «Les musulmans semblent éprouver un sentiment de puissance virile à voiler leurs femmes, et les Occidentaux à les dévoiler », écrivait l’essayiste marocaine Fatema Mernissi dans Le Harem et l’Occident (Albin Michel, 2001). L’engouement des médias français pour des figures comme les Femen ou Aliaa El-Mahdy, l’étudiante égyptienne qui, en 2011, avait posé nue sur son blog (1), offre une nouvelle confirmation de la justesse de cette observation. On a pu voir sur France 2, le 5 mars, un documentaire consacré au collectif d’origine ukrainienne implanté en France depuis un peu plus d’un an (2), et un autre intitulé Aliaa, la révolutionnaire nue sur La Chaîne parlementaire (LCP) pour le 8 mars, Journée internationale des femmes. « Si tu montres tes nichons,je reviens avec mon photographe » Femmes, vous voulez vous faire entendre ? Une seule solution : déshabillez-vous !

Mythes, légendes et femmes : pour une réhabilitation de la Sirène Quand on parle de femmes dans la mythologie, on pense bien souvent en premier à la Sirène, symbole qui a traversé les siècles. Mais que retenons-nous vraiment de cette figure mythique qui a marqué plus de civilisations qu’on ne le pense ? S’il y a bien une figure mythique que l’on tient pour acquise, tant elle est présente depuis des siècles dans l’imaginaire populaire, c’est la sirène. Quand on parle de « sirène », les premières images qui nous passent par la tête sont en général celles de la sirène d’Ulysse, la tentatrice à la limite du monstre marin, qui s’oppose aux peintures troublantes de femmes-oiseaux sur les vases grecs… Ou bien la célèbre rouquine du monde de Disney qui rêvait de « partir là-bas » — un peu, à son tour, comme la petite ondine du conte d’Andersen qui l’a inspirée. Mais autant essayer de reprendre le fil depuis le début.

Abolitionnistes du système prostitueur : ce que nous sommes, ce que nous voulons ! Le Monde.fr | | Par Mouvement du nid, Collectif féministe contre le viol, Fédération nationale solidarité femmes, Centre national d'information sur les droits des femmes… A voir les réactions passionnelles – et souvent outrancières – qui pimentent le débat sur la prostitution et l'éventuelle pénalisation des clients prostitueurs (qui après tout sont une minorité), on est en droit de penser que la question touche un point douloureux du corps social : celui de la mise à disposition sexuelle des femmes pour le plaisir masculin. Nous, abolitionnistes, défendons une idée audacieuse et novatrice : celle d'en finir avec ce symbole de la domination des hommes sur les femmes. Mais nous parlons aussi en qualité de citoyens.

Related: