background preloader

OH OUI DES POILS !

OH OUI DES POILS !
Related:  Les poilsBody Positivity !Pilosité

L'épilation (Histoire) Vendredi 20 juin 2008 5 20 /06 /Juin /2008 13:33 Histoire et Faits de société Le rasage intégral ou partiel c’est-à-dire touchant le crâne, le visage, les aisselles, le torse, les mamelons, le ventre, le sexe, les jambes, les fesses, l’anus, la raie, le bas-ventre, le bas du dos, le dos en entier, etc…est dans certains coins du monde pratique courante mais dans un but tout autre que celui de la sexualité. Le rasage intime est aussi une coutume très ancienne au Moyen-Orient et tout au long de l'Antiquité gréco-romaine, qui est toujours maintenue en contrée islamique, et commence à connaître un regain d'énergie en Occident. Par exemple, c’est un rituel chez les jeunes mariés avant la nuit de noces coranique afin d’assujettir et d’inférioriser la femme. De plus, en Inde, la femme qui se marie avec un aristocrate se doit d’être totalement rasée pour pouvoir être offerte à son seigneur comme un nouveau-né docile. Source :

Le clitoris ce cher inconnu documentaire ARTE part 1 Un médecin américain met en garde contre l'épilation pubienne SANTÉ - C'est l'été et la pression de l'épilation parfaite est encore plus forte qu'en temps ordinaire. Rassurez-vous, si par manque de temps ou d'envie, vous avez zappé la case bandes de cire, vous venez peut-être d'échapper à un staphylocoque doré. Un docteur américain a en effet appelé à la fin de la guerre aux poils pubiens. "Certaines théories sociologiques, explique Emily Gibson, directrice du centre de recherche sur la santé à la Western University dans l'état de Washington (lien en anglais), suggèrent que cette tendance a à voir avec la mode des bikinis et des strings, des acteurs et actrices sans poils, un désir de revenir à l'enfance, un tentative hygiéniste ratée, ou une volonté de devenir plus attractive pour son partenaire." "Si les poils pubiens sont là, c'est pour une bonne raison" Car, explique la spécialiste, si "les poils pubiens sont là, c'est pour une bonne raison. En France, le débat n'est pas nouveau.

Laura Plageman Landscapes L’artiste et éducatrice Laura Plageman nous propose avec cette superbe série appelée « Response » de froisser et modeler des impressions de différents éléments de la nature pour leur donner un angle nouveau, dévoilant ainsi des créations étranges et très réussies. Plus d’images de son projet dans la suite de l’article. Et si on gardait nos poils pubiens ? L’avantage des mois de novembre, c’est qu’on peut officiellement passer en mode fourrure d’hiver. Terminées les épilations frénétiques, balancés les rasoirs, oubliées les amourettes de vacances : femmes hirsutes, bonjour. C’est le moment béni où on se met en jachère. La peau apprécie. Le portefeuilles aussi. On gagne du temps et on arrête de se raconter que l’épilation est un soin, alors qu’objectivement, c’est une torture. Il y a des hommes qui aiment les poils. Quand j’avais quinze ans (il y a quinze ans), on se rasait les jambes et les aisselles, mais on ne touchait pas au pubis. Pour les demoiselles plus jeunes, je peux comprendre que ce soit une autre paire de manches. Voici donc de bonnes raisons de garder haut son gazon. – La fourrure est plus hygiénique. Il ne s’agit pas de retourner dans les 70’s, mais de faire ce que VOUS voulez. Tous les articles Sexe , Vis ta vie Les autres papiers parlant de Poils

Aimer nos corps (féminisme) La tyrannie de l’épilation L’épilation est-elle naturelle ? Parmi les jeunes femmes que nous interrogeons sur leur pratique épilatoire, il s’en trouve pour nous dire qu’"il est naturel de s’épiler", que "le poil ce n’est pas la nature de la femme" ou même que "le poil est contre-nature" ou que "un corps épilé est totalement en harmonie avec la nature". Ceci peut paraître parfaitement absurde. L’épilation est-elle culturelle ? Or qu’est-ce que la culture ? La norme du glabre (il ne faut pas montrer de poil) est l’exemple d’un ensemble de croyances ("le poil c’est sale"), de valeurs ("le poil c’est laid") et de comportements (couper, arracher, ou au minimum cacher ses poils) qui s’est imposé, au fil des dernières décennies, à partir des images médiatiques répétées à l’infini. L’épilation contemporaine n’est ni naturelle ni culturelle, elle est idéologique L’opposition entre nature et culture est factice. L’été sans épilation, M.I.E.L. Les poils se développent chez l’homme différemment selon les parties du corps.

Naked Silhouette Alphabet Coup de cœur pour l’artiste grecque Anastasia Mastrakouli étudiant actuellement à l’Ionian University Department of Audio Visual Arts. En utilisant le corps féminin nu masqué derrière une vitre humide, elle créé un alphabet des plus réussis appelé « Naked Silhouette Alphabet ». Plus d’images dans la suite. Buisson ardent : le retour polémique du poil pubien Tee-shirt blanc et touffe noire velue : Gaby Hoffmann pète les plombs et brise un verre à main nue. Son personnage dans la série à succès « Girls », hymne générationnel pour citadines de moins de 30 ans, frise l'hystérie... mais elle n'est pas la seule à laisser sa toison en friche. Les très politiquement correctes Gwyneth Paltrow et Cameron Diaz ont récemment respectivement chanté les louanges du « buisson 1970's » ou du « ravissant rideau de poils ». Plus impertinent encore, la chanteuse pop Lady Gaga apparaît en couverture du magazine transgenre « Candy », toute en moustache et poils pubiens. Depuis au moins deux décennies, le poil est banni. Plus près de nous et à plus grande échelle encore, pinces à épiler et cires de tout bord ont toujours signifié la volonté de l'homme de s'éloigner de son animalité : la domestication massive du poil attesterait de la victoire de la civilisation. Néanmoins, le sexe féminin au naturel continue de déranger.

Pourquoi cette campagne ? | Osez le clito ! Le poil: un objet politique, reflet de notre époque De nos jours, le consensus autour de la question de l’épilation est tel que la question que se posent les femmes n'est pas "dois-je m’épiler ou pas ?" mais "comment me débarrasser du poil le plus longtemps possible?". La pilosité est associée à l’animalité, au manque d’hygiène, et suscite toutes les méfiances. Il n’en n’a cependant pas toujours été ainsi, et cette éradication du poil à tout prix en dit long sur notre société. Décryptage. La place du poil dans l’histoire L’éradication du poil est une préoccupation ancestrale puisqu’on a retrouvé les premières pinces à épiler rudimentaires dans des sépultures datant de la préhistoire. Puis, jusqu’au XIXe siècle, l'engouement pour l'épilation du corps s'essouffle et il faut attendre le début du XXe siècle et l’apparition des bains de mers et des vêtements courts pour la remettre au goût du jour. Le poil en 2010-2011 Le poil, au même titre que les cheveux, est soumis aux canons de la beauté et aux diktats de la mode. Le poil, un objet militant

Optical Illusions with Naked Bodies Focus sur le photographe français Olivier Valsecchi qui nous présente une série de clichés absolument magnifique appelée Klecksography. Utilisant le corps humain comme un matériau, ce dernier nous offre des visuels de sculptures organiques, jouant sur la symétrie, à l’image des travaux de Rorschach. Sous les jupes des filles : épilation, mode d'emploi La théorie du triangle On aime bien se dire que certaines parties de notre corps échappent au conformisme et aux canons esthétiques du moment, mais pas à notre liberté. On pourrait imaginer que l’épilation pudiquement appelée du maillot est un domaine où la norme sociale n’intervient pas : chaque femme fait ce qui lui plaît et aucune mode ne vient la contraindre ou inspirer son intimité. Or, il suffit de comparer des films grand public des années 70 avec d’autres des eighties jusqu’à aujourd’hui pour redécouvrir l’évidence : il est très difficile d’échapper aux tendances. Pis encore : même les reconstitutions historiques les plus pointues se refusent à contredire le diktat du jour en matière d’épilation. La Lady Chatterley de Pascale Ferran porte des dessous très variés et historiquement fidèles, mais, lorsqu’elle est nue, elle ne montre pas l’origine du monde. Epilation maillot : toutes les questions que l'on se pose On le veut, ce petit triangle parfait.

David Jay Photography FASHION, The SCAR Project, NYC Email David Jay at: davidjayphotography@yahoo.com Telephone: New York: +1 646 763 2903 Sydney: + 61 410 568 784 © Copyright David Jay. FolioLink™ © ISProductions 2014 David Jay Home Portfolios The Unknown Soldier The SCAR Project The Alabama Project The SCAR Project/Men Information Contact GuestBook Go to Portfolio Description Copyright Sound The Unknown SoldierThe SCAR ProjectThe Alabama ProjectThe SCAR Project/MenFELT CoversAll Night LongRed Haired Girl In Green RoomPenny For Your ThoughtsMidnight SunNorthern LightWeekend in TokyoStealing BeautySATYA Fall 2013 campaignMarrakesh Contact Guestbook

Related: