background preloader

Appel des appels

Appel des appels
Nous, professionnels du soin, du travail social, de la justice, de l’éducation, de la recherche, de l’information, de la culture et de tous les secteurs dédiés au bien public, avons décidé de nous constituer en collectif national pour résister à la destruction volontaire et systématique de tout ce qui tisse le lien social. Réunis sous le nom d’Appel des appels, nous affirmons la nécessité de nous réapproprier une liberté de parole et de pensée bafouée par une société du mépris.

http://www.appeldesappels.org/

Related:  ltlssociété et citoyenneté

Si j'aurais su ... je serais né en Suède ! Détails Publié le dimanche 22 décembre 2013 17:44 Nous avons le grand honneur et le grand plaisir de présenter sur notre site le premier film de Marion Cuerq : Si j'aurais su ... je serais né en Suède ! Pour l'apprécier encore plus, il faut savoir que Marion Cuerq a 21 ans, qu'avant de commencer ce film, elle n'avait jamais touché à la vidéo, ni filmé, ni monté de film, que son budget était très limité, son matériel aussi. Elle demande qu'on ne voie pas son film comme un film pro, mais vous verrez qu'il se défend très bien !

31 000 MILLIARDS DE DOLLARS JURIDIQUEMENT SAISISSABLES POUR L’ÉCONOMIE DES NATIONS ! Ancien de Goldman Sachs, Mario Draghi est un des artisans du dépeçage en règle des Etats et des peuples européens. Président de la BCE, il a précisément la possibilité de mettre en œuvre un retour à une certaine souveraineté monétaire en Europe. Au lieu de cela, il veille au grain en s’assurant que les marchés supplantent les Etats Nations. La perte de souveraineté nationale engendre-t-elle une souveraineté à une échelle plus large ? On serait tenté de dire oui. Si c’est le cas l’ensemble des peuples de l’UE doit revendiquer la propriété et le contrôle de la politique de la BCE. Brésil : La première génération de brésiliens globalisés serait-elle celle du développement durable? Brésil / / Amérique du sud Une grande étude menée auprès de 1.784 jeunes, appelée ‘O Sonho Brasileiro’ (le Rêve Brésilien) révèle des jeunes engagés et actifs pour un monde plus durable. Ils ont été interrogés dans le but de comprendre les valeurs, la vision du pays, le rôle de cette première génération mondialisée, ainsi que ses rêves pour le futur. Optimisme, formation, vie professionnelle Ce sont les mots qui reviennent le plus souvent sur leurs lèvres. 76% des jeunes Brésiliens de 18 à 24 ans voient le pays évoluer positivement, et 89% sont fiers d’être brésiliens. Enfin, ceux-ci disent se consacrer en priorité à leur formation afin d’assurer leur avenir professionnel.

vivre nos différences En ce début d'année, année à la fois olympique avec l'organisation des jeux olympiques à Londres en août prochain et année internationale de l'énergie durable proclamée par l'ONU, nous sommes régulièrement confrontés à la manière de regarder, de vivre avec des personnes de culture et d'horizon différent en particulier dans les espaces urbains. Cette cohabitation multiraciale et multiculturelle peut conduire à des actes de discrimination, de violence comme à des actes de conciliation, d'ouverture à la différence. Ecouter cette histoire qui pourrait inspirer un certain regard sur notre voisin si différent, si spécial, si pas comme nous... Il était une fois, Il y a très longtemps, au coeur d'un village nordique, l'atelier d'un modeste menuisier.

Le Congrès Indigène En 1974, le gouverneur du Chiapas, Docteur Manuel Velasco Suarez décide de convoquer un Congrès indigène en l’honneur de Fray Bartolomé de Las Casas premier évêque de San Cristobal et admirable défenseur des Indiens contre les Conquistadores. Bien sûr il n’avait pas le temps d ‘organiser personnellement ce Congrès. Il chargea donc le Directeur des Affaires Indigènes, le licencié Angles Roblés. Celui-ci avait été l’élève de Don Samuel au Séminaire. Alors il se dit que l’évêque de San Cristobal était la personne la mieux indiquée pour cet hommage à son illustre prédécesseur…C’est alors que la conception de ce rassemblement indien changea complètement d’optique. Pour le gouverneur, il s’agissait d’un évènement folklorique om les indiens seraient venus en costumes traditionnels avec leurs instruments de musique pour danser et divertir les personnes présentes.

Atlas des Futurs du Monde Pénuries africaines Contrairement à l’image répandue d’un continent gagné par la soif, l’Afrique dispose de vastes aquifères et de plusieurs bassins versants majeurs comme ceux du Sénégal et du Niger en Afrique de l’Ouest, du Congo en Afrique centrale, du Zambèze et de l’Okavango en Afrique australe, ou encore du Nil en Afrique de l’Est. D’ici à 2033 pourtant, sous l’effet cumulé de la croissance démographique, de la croissance économique et de facteurs environnementaux (changements climatiques et pollution), de plus en plus de pays seront affectés par des situations hydriques tendues. Ce sera notamment le cas pour les pays d’une large bande territoriale couvrant l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Est et s’étendant du Maroc au Kenya.

Le citoyen ordinaire au pouvoir : la prise de décision politique par les assemblées locales d’habitants en Suisse ! En France, nous avons malheureusement la très fâcheuse tendance à réduire la démocratie directe à l’exercice du référendum, national ou local. On oublie la pratique de l’assemblée locale d’habitants, comme pouvoir législatif local, qui, loin d’être un leurre ou quelque chose d’infaisable, fonctionne en Suisse dans les 4/5èmes des communes (dont 36 communes de plus de 10 000 habitants) et dans 2 cantons (assemblée populaire cantonale comme organe décisionnel principal du canton) !!! Ce que nous montre la Suisse c’est que la démocratie directe, c’est aussi – et de manière complémentaire, harmonieuse – la pratique de l’assemblée d’habitant comme mode de gouvernement. C’est-à-dire qu’à l’échelle locale (de la commune, ou en Suisse également du canton), ce n’est pas, comme en France, un petit nombre d’élus (une fois tous les 6 ans !) qui dirige et prend les décisions concernant la communauté, mais l’ensemble de la population, après débats, discussions, et par votes. (2) : Ibid, p. 25

Aux Etats-Unis, les luttes s'organisent peu à peu et ça et là Traduit par Emcee Peuples indigènes, travailleurs, militants contre le réchauffement climatique, contre l'alimentation malsaine, contre la torture, et un ours blanc. Un groupe de femmes indiennes a organisé une marche tout le long du Mississippi - 1800 km - pour sensibiliser la population aux problèmes de pollution. Elles transportent un seau d'eau non polluée d'un litre et demi récupérée à la source du Mississippi dans le but de déverser cette eau claire à l'embouchure du fleuve pour lui montrer ce qu'il pourrait être. Les militants du Mouvement pour la Justice Climatique sont peut-être plus influents qu'on l'imagine.La compagnie pétrolière française, Total, a revendu à perte à son partenaire canadien Suncor sa participation à 49% à un projet de valorisation du pétrole tiré de sables bitumineux au Canada, perdant ainsi 1,65 milliards de dollars. Pourquoi? Le coût devient trop élevé et les bénéfices chutent.

Ecolo-Info » Activisme » Pourquoi prenons-nous des risques fous avec ce qui est précieux ? Cette question, posée par la journaliste Naomi Klein lors d’une récente conférence TED, a le mérite de mettre les pieds dans le plat : pourquoi sommes nous si enclins à reproduire sans cesse les mêmes erreurs ? N’est-il pas temps d’inventer une autre histoire ? Prenons le temps d’y réfléchir un peu. Mettez une bonne claque à mère Nature, qu’ils disaient… L’auteur du célèbre No Logo est intervenue il y a peu lors d’une conférence TedWomen. Elle en a profité pour raconter son expérience à bord d’une expédition scientifique à scruter les effets hautement toxiques de la marée noire dans le Golfe du Mexique.

Le village du vivre-ensemble - Vivre Ensemble Le vivre-ensemble… Chacun a son idée du vivre-ensemble. Chacun a déjà ses engagements, ses préoccupations favorites, son attention particulière… Ses réalités et ses rêves. Recueillons, rassemblons, exprimons-les, et mettons en commun ce qui nous est cher, nos expériences, nos richesses, nos points d’attention personnels, nos marottes, nos étoiles… Pour moi, pour nous, le bien vivre-ensemble, c’est surtout de prendre soin de … Mettons tout ça ensemble sous forme d’un village à construire. En tenant compte de la contribution, des richesses de chacun.

bonjour on me signale que vous avez perlé l'appel : si vous voulez voir mon pearltree, je l'ai perlé aussi ds "mouvement social" by vvfx Oct 19

Related: