background preloader

Ltls

Facebook Twitter

Lycée de Tous Les Savoirs

Laurent Desplats : Professeur normalien agrégé d’Économie-Gestion - Enseignant en DCG (Classe préparatoire à l'expertise comptable, L3) en économie (DCG1&2) et en management (DCG3) au Lycée Jean-Baptiste de Baudre à Agen (Lot & Garonne). Initiateur dès 2008 du Lycée de Tous Les Savoirs, puis en 2020 des causeries en ligne du LTLS, un cycle de rencontres-conférences-débats pluridisciplinaire et indisciplinaire, à destination de toute la communauté scolaire (étudiants, élèves, professeurs, extérieurs). Oeuvrier sans le savoir mais surtout, indiscipliné passeur de frontières ! (en photo, un hommage à Pierre Sebaï)

Comment rédiger une bonne lettre de motivation. Léonard de Vinci, né le 15 avril 1452, aurait fêté son 564ème anniversaire vendredi dernier.

Comment rédiger une bonne lettre de motivation

Les "migrants" dessinés par Edmond Baudoin. "Tellement de gens en France sont prêts à aider les migrants, mais les médias n'en parlent pas".

Les "migrants" dessinés par Edmond Baudoin

Le dessinateur Baudoin, lui, en parle, tout en donnant son interprétation dessinée du mot migrant. "Tous les jours des hommes, des enfants, des femmes, il en meurt tous les jours dans la Méditerranée et c’est terrible. Je suis né à Nice. Embauche : les fautes d'orthographe deviennent rédhibitoires. Publié le 26/10/2021 22:38 Mis à jour le 26/10/2021 23:37 Article rédigé par C.Guyon, E.Bach, M.Anglade, S.Korwin - France 3.

Embauche : les fautes d'orthographe deviennent rédhibitoires

L'association des DCG Agenais - DCG Agen. Lycée de Tous Les Savoirs en DCG123. L'expert comptable ! Travailler moins, travailler autrement ou ne pas travailler de tout - Serge Latouche. Le Nouveau Monde, tableau de la France néolibérale - 2021. Dans quel pays vivons-nous ?

Le Nouveau Monde, tableau de la France néolibérale - 2021

« Un nouveau monde », disent-ils. Mais lequel ? Pour répondre à cette question, il fallait mener une enquête de grande ampleur sur la France contemporaine. Le Nouveau Monde, auquel ont participé près de quatre-vingt-dix auteurs – chercheurs en sciences sociales, journalistes, écrivains, praticiens et militants –, brosse un tableau sans équivalent de la France à l’heure néolibérale. Le numérique - Isabelle Compiègne - 2021. « Les questions économiques sont trop importantes pour être laissées à une petite classe de spécialistes et de dirigeants.

La réappropriation citoyenne de ce savoir est une étape essentielle pour transformer les relations de pouvoir. » En présentant l’évolution en longue durée des inégalités entre classes sociales dans les sociétés humaines, Thomas Piketty propose une perspective nouvelle sur l’histoire de l’égalité. L. « En 2016, Jean Tirole, prix Nobel d'économie, publie Économie du bien commun, un ouvrage vite porté aux nues par la critique.

l

Pourtant cet ouvrage, à commencer par son titre même ne laisse pas d'interroger et de susciter critiques et étonnements. En effet ce qui est désigné par l'auteur comme l'« économie du bien commun » n'est en fait rien d'autre que son ancienne théorie des incitations et de la réglementation, à peine remise au gout du jour. Les propositions de Tirole sont si éloignées de celles qui, à partir des travaux d'Elinor Ostrom - prix Nobel d'économie 2009 - constituent aujourd'hui l'approche par les Communs, qu'il m'a paru nécessaire ici, pour la clarté des choses et couper court au risque de confusion, de procéder à quelques mises au point.

En confrontant les deux approches, tant sur le plan de la théorie qu'à propos de ce bien commun essentiel qu'est le climat, les différences apparaissent dans toute leur ampleur. Invasion Los Angeles - 1988 - Le néolibéralisme au cinéma. Ce qui nous attend en 2021. Hyperconnectés : le cerveau en surcharge. Aurélien Barrau, Astrophysicien et philosophe. La crise est finie - 1934.

Hommage à l'anthropologue David Graeber (1961-2020) Auteur de nombreux ouvrages tels que *Pour une anthropologie anarchiste * (éd.Lux, 2006*) * ou encore Dette : 5000 ans d’histoire ( ed.

Hommage à l'anthropologue David Graeber (1961-2020)

Les "jobs à la con" sont partout (et c’est à ça qu’on les reconnaît…) 2018. En 2013, dans un article paru dans le magazine Strike, David Graeber nous alertait sur la multiplication des « Job à la con », ces emplois rémunérés inutiles, superflus et néfastes, au point que même les salariés qui les occupent ne parviennent pas à en justifier l’existence, en particulier lorsqu’on les compare à des professions comme celles du professeur ou de l’infirmière, moins bien payés en dépit de leur importance.

Les "jobs à la con" sont partout (et c’est à ça qu’on les reconnaît…) 2018

David Graeber avait ouvert sans le savoir les vannes d’un malaise de plus en plus présent dans le monde du travail. Devenu viral, son article a provoqué une pluie de réactions mondiales et un abondant courrier des lecteurs dont il tire aujourd’hui un livre, Bullshit Jobs (Les Liens qui Libèrent, 2018), une analyse étayée de nombreux témoignages qui soulèvent tous la même question : A quoi bon ? A quoi je sers ? Pour quoi faire ? Le Covid d’Etat permanent. Quiconque aura regardé les débats de l’Assemblée nationale samedi pourrait se dire qu’il a vu comment les démocraties acceptent de s’effacer.

Le Covid d’Etat permanent

Il n’a pas fallu plus de cinq heures de débats pour que la majorité vote une nouvelle loi d’état d’urgence sanitaire donnant les pleins pouvoirs au gouvernement jusqu’au 1er avril 2021… Dans toute autre démocratie, le Premier ministre aurait soutenu lui-même son texte, avec à ses côtés le garde des Sceaux, puisqu’il s’agit de réduire les libertés. Les musées sont inutiles... mais indispensables ! Krzysztof Pomian - 2020. Il nous montre que, derrière l'histoire des musées, c'est l'histoire même de nos sociétés que nous retrouvons : Avec Musée, une histoire mondiale (vol.1) : Du trésor au musée (Gallimard, octobre 2020), l'historien Krzysztof Pomian se penche sur une histoire encore méconnue, pour une branche historiographique qui commence néanmoins à se développer.

Les musées sont inutiles... mais indispensables ! Krzysztof Pomian - 2020

Cette institution apparemment complètement inutile est en même temps indispensable : il suffit d'essayer d'en priver une nation pour s'en convaincre. (Krzysztof Pomian) Selon lui, le musée est un phénomène mondial, or une histoire mondiale des musées n’a encore jamais été écrite. Il s'agit, par ce livre, de de combler cette lacune, à l'heure où les musées, fermés par la pandémie, ont dû développer de nouvelles formes de médiation pour répondre aux normes sanitaires tout en permettant une expérience intime avec les œuvres.

Hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire assassiné

L'appel du photographe brésilien Sebastiao Salgado pour défendre les indigènes du Brésil contre le coronavirus. Éloi LAURENT : Et si la santé guidait le monde ? L'espérance de vie vaut mieux que la croissance. Éloi Laurent soutient que l’espérance de vie et la pleine santé doivent devenir nos boussoles communes dans ce nou­veau siècle, permettant de nous orienter les yeux grands ou­verts dans un monde où bien-être humain et vitalité des écosystèmes sont irrémédiablement entrelacés et projetés ensemble à toute allure dans une spirale de plus en plus vi­cieuse qu’il nous faut à tout prix inverser. Être prospère au­jourd’hui, c’est se donner les moyens de garantir la poursuite de l’aventure humaine dans vingt ou trente ans. Être pros­père, c’est donc d’abord être en bonne santé.

En se laissant guider par une pleine santé accordant toute leur place aux écosystèmes qui nous font vivre, il devient possible de réorienter nos systèmes économiques pour donner un sens parta­gé à la transition écologique : une transition aussi bien indivi­duelle que collective, personnelle que relationnelle, biologique qu’écologique. Les capitalismes à l'épreuve de la pandémie - Robert BOYER. Quelles normes comptables pour une société du commun ? Du libéralisme autoritaire - Éditions Zones. L'équilibre - Therapie taxi. Alain Supiot décrypte la crise sanitaire et sociale. Professeur émérite au Collège de France, titulaire de la chaire « Etat social et mondialisation : analyse juridique des solidarités », le juriste Alain Supiot, auteur de très nombreux ouvrages, L’esprit de Philadelphie, La gouvernance par les nombres, Le travail n’est pas une marchandise ou La force d’une idée pour ne citer qu’eux, revient pour Alternatives Economiques sur les croyances et le programme néolibéral qui ont conduit au démantèlement méthodique des piliers de l’Etat social, dont on redécouvre soudainement l’utilité à la faveur de la crise sanitaire.

Les propagandes visant à faire passer le cours pris par la globalisation économique pour un fait de nature, s’imposant sans discussion possible à l’humanité entière, semblent avoir recouvert jusqu’au souvenir des leçons sociales qui avaient été tirées de l’expérience des deux guerres mondiales. La foi dans l’infaillibilité des marchés a remplacé la volonté de faire régner un peu de justice dans la production et la répartition des richesses à l’échelle du monde, condamnant à la paupérisation, la migration, l’exclusion ou la violence la foule immense des perdants du nouvel ordre économique mondial.

Le sentiment de « malaise dans la civilisation » n’est pas nouveau, mais il a retrouvé aujourd’hui en Europe une intensité sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale. La saturation de l’espace public par des discours économiques et identitaires est le symptôme d’une crise dont les causes profondes sont institutionnelles. Ce n'est ni en défaisant l’État social ni en s’efforçant de le restaurer comme un monument historique que l’on trouvera une issue à la crise sociale et écologique. "90% de ce que nous enseignons est le passé" Georges Steiner. Bernard Maris, penseur critique, assassiné le 7 janvier 2015.

Traitée de "fucking bitch", la réponse cinglante d'Alexandria Ocasio-Cortez à un élu républicain. Frédéric Lordon, en résistance, encore et encore (départ 1h03'02'') - 2019. Fahrenheit 11/9 - 2018. Le capital au XXI siècle , le film - 2020. Synopsis LE CAPITAL AU XXIE SIECLE est l’adaptation d’un des livres les plus importants de ces dernières années. En mélangeant références à la pop culture et interventions d’experts parmi les plus influents de notre époque, le film est un voyage à travers l’histoire moderne de nos sociétés. Un appel de Vincent Lindon : « Comment ce pays si riche… » George Steiner, France Culture, 2012. Le Gai Savoir - Nietzsche - 1882. Rediffusion du 02/09/2012 La philosophie n’est pas une mode. La philosophie est une nécessité. Les problèmes qu’elle se pose ne sont pas les problèmes d’aujourd’hui, mais les problèmes de toujours.

Ainsi Le Gai Savoir se propose, chaque dimanche d'ouvrir, sans raison, un chef d'œuvre de la pensée et d'en servir la moelle aux auditeurs de France-Culture. Conçue comme un cours, improvisée comme un dialogue, scandée par la lecture de quelques extraits de chaque texte, l’émission commence, cette semaine, par le livre qui lui donne son titre autant que sa raison d’être : Le Gai Savoir de Nietzsche, un ouvrage merveilleux qui réussit le tour de force insensé de rendre son lecteur heureux, sans jamais rien lui cacher d’un monde qui n’est pas là pour lui faire plaisir.

A la lecture : Elsa Zylberstein. L’hôpital, une industrie comme les autres ? Alexandria Ocasio Cortez. Les Chemins de la philosophie sur France Culture. Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux.

Thomas Piketty à Bordeaux - octobre 2019 - Capital et idéologie. Site Thinkerview ; des interviews longues. Vous avez volé mes rêves et mon enfance !  Greta Thunberg 2019. Thomas Piketty le 10 octobre à 19h à Bordeaux. Enseignement de l’économie : la victoire à la Pyrrhus du patronat. Michel Serres (1930-2019) Cynthia Fleury : " Le soin est un humanisme" - 2019.

Nicolas FILLON - L'expérience locale d'une entreprise mondiale