background preloader

Les droits de l’enfant, et leur « Convention internationale » (CIDE)

Les droits de l’enfant, et leur « Convention internationale » (CIDE)
1989. Les dirigeants de la planète s’engagent à construire un monde digne des enfants : le 20 novembre la Convention relative aux droits de l’Enfant est adoptée à l’unanimité par l’ONU.Pour la première fois de l’Histoire, un texte international reconnait explicitement les moins de 18 ans comme des êtres à part entière, porteurs de droits sociaux, économiques, civils, culturels et politiques – des droits fondamentaux, obligatoires et non négociables. Le consensus est inédit : avec 195 Etats, c’est le traité relatif aux droits humains le plus largement ratifié de l’histoire ! Seuls les États-Unis et la Somalie manquent à l’appel – le Soudan du Sud l’ayant ratifié en mai 2015. Bien plus qu’un texte à forte portée symbolique, cette Convention est juridiquement contraignante pour les Etats signataires, qui s’engagent à défendre et à garantir les droits de tous les enfants sans distinction – et à répondre de ces engagements devant les Nations unies. Le fondement du travail de l’UNICEF !

https://www.unicef.fr/dossier/convention-internationale-des-droits-de-lenfant

Related:  vcapdoc5. Les grandes déclarations des droits de l'HommeConvention internationale des droits de l'enfantEDUCATION MORALE ET CIVIQUE

Les symboles de la République De nombreux pays ont un drapeau bleu, blanc, rouge mais chaque drapeau à son histoire. Celle du drapeau français est particulièrement mouvementée ! Elle commence à la Révolution française. Avant, les Rois de France avaient un drapeau avec des fleurs de lys. Discours sur la Déclaration des droits de l'homme et du Citoyen (août 1789) Discours sur la Déclaration des droits de l'homme et du Citoyen Séance du 1er août 1789 Le 27 juillet 1789, l'Assemblée nationale constituante décidait d'élaborer une Déclaration des droits de l'homme et du Citoyen dans le souci de calmer la révolte. Pour la majorité des députés la Déclaration est un préliminaire indispensable à la rédaction d'une Constitution. Plusieurs projets de déclaration avaient été transmis au comité de constitution : le 9 juillet, celui de Mounier, le 10 ceux de La Fayette, Lally-Tollendal, le 21 celui de Sieyès et le 27, celui de Clermont-Tonnerre.

Les symboles de la République expliqués aux enfants Les principaux symboles de la République française sont nés tout au long de son histoire, et notamment au moment de la Révolution française. Ces symboles représentent les valeurs et les fondements de notre République. Cette photo a été prise le 31 octobre 2006 à l’entrée de l’hôpital Saint-Antoine, à Paris.

Constitution de la République française Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004. En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples, la République offre aux territoires d’outre-mer qui manifestent la volonté d’y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l’idéal commun de liberté, d’égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique. Article 1er La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.

SIENE Quelles ressources ? Plusieurs critères permettent de constituer cette base de ressources numériques régulièrement actualisée : l'obtention récente de la marque « Reconnu d'Intérêt Pédagogique » (RIP)un soutien par le ministère dans le cadre d'accords conventionnels ou de partenariatsune utilisation et des propositions par les réseaux académiques dans les bases de scénarios pédagogiques PrimTICE et ÉDU'Base visant un partage de bonnes pratiquesune mise en avant par le ministère dans le cadre des programmes actuels ou nouveaux pour aider les enseignants dans leur repérage. Dans le périmètre des ressources recensées, le choix se porte principalement sur des ressources d'organismes publics ou institutionnels, des ressources éditoriales spécifiquement développées pour l'éducation.

Histoire de l'assemblée nationale L'histoire de la représentation nationale depuis deux siècles est étroitement liée à celle du principe démocratique et du chemin accidenté qu'il a dû parcourir avant de trouver dans nos institutions une consécration définitive. Si les Français ont périodiquement élu des représentants depuis 1789, le mode de désignation et les pouvoirs de ces mandataires ont considérablement varié selon les époques, les périodes d'effacement de l'institution parlementaire coïncidant généralement avec un recul des libertés publiques. A cet égard, les dénominations ne sont pas innocentes. Celle d'Assemblée nationale, choisie dans la ferveur de 1789, ne réapparaîtra - si l'on excepte la brève parenthèse de 1848 - qu'en 1946. Se succéderont entre temps des appellations plus ou moins réductrices (« Chambre des représentants », « Corps législatif », « Chambre des députés » ...) qui traduisent, à des degrés divers les réticences, voire l'hostilité déclarée de... Lire la suite...

éduscol — Enseigner avec le numérique Questionnement systématique Le questionnement systématique facilite le recul nécessaire pour> développer le sens critique> distinguer les faits des opinions> éviter les amalgames et dépasser les idées préconçues> s'interroger sur les limites de l'objectivité et de la neutralité de l'information. Il s'avère très utile notamment pour organiser des débats. S'interroger à propos d'un événement Éduquer aux médias en général Questionnement systématique Le questionnement systématique facilite le recul nécessaire pour> développer le sens critique> distinguer les faits des opinions> éviter les amalgames et dépasser les idées préconçues> s'interroger sur les limites de l'objectivité et de la neutralité de l'information. Il s'avère très utile notamment pour organiser des débats. S'interroger à propos d'un événement

L’éducation aux médias et à l’information La responsabilisation des personnes par le biais de l’éducation aux médias et à l’information (MIL) est un prérequis important au développement d’un accès équitable à l’information et à la connaissance mais aussi à la mise en avant de systèmes d’information et médiatiques pluralistes, indépendants et libres. L’éducation aux médias et à l’information reconnait le rôle primordial de l’information et des médias dans notre vie quotidienne. Elle est au cœur de la liberté d’expression et d’information parce qu’elle permet aux citoyens de comprendre le fonctionnement des médias et d’autres moyens d’accès à l’information, d’en évaluer le contenu avec un esprit critique et de prendre des décisions raisonnées en tant qu’utilisateurs ou créateurs d’information et de contenu médiatique. L’éducation à l’information et l’éducation aux médias sont souvent considérées séparément.

Éducation aux médias et à l'information - L'EMI et le Socle commun 2016 « Par la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013, la République s'engage afin de permettre à tous les élèves d'acquérir le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, porteur de la culture commune. Il s'agit de contribuer au succès d'une école de la réussite pour tous, qui refuse exclusions et discriminations et qui permet à chacun de développer tout son potentiel par la meilleure éducation possible » (Bulletin officiel n°17 du 23 avril 2015) Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer Éducation aux médias et à l'information - TraAM EMI 2015-2016, synthèse et analyse Thématiques Cette deuxième édition 2015-2016 du TraAM EMI a regroupé 6 académies ayant travaillé en équipes pluridisciplinaires dans la mise en place de projets médias en réseau autour de deux axes thématiques, à savoir la liaison école-collège (cycle 3) et l'infopollution, plus précisément hoax, rumeurs et désinformation. Les académies impliquées Suite à l'appel à projets, 6 académies ont été retenues : Besançon - Marion Bazeaud (Professeur documentaliste)Clermont-Ferrand - Nicole Pavoni (Professeur de lettres modernes)Dijon - Johann Jambu (Professeur documentaliste)Nantes - Isabelle Le Seven (Professeur documentaliste)Nice - Roxane Obadia (Professeur documentaliste)Orléans-Tours - Vincent Patigniez (Professeur documentaliste) et Karen Prévost-Sorbe (Professeur Histoire Géographie) Comme l'an dernier, on remarque une forte représentation des enseignants documentalistes chez les référents et au sein des équipes.

Related: