background preloader

La pollution et l’ozone

Related:  Internationale

Effet de serre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression effet de serre résulte d'une analogie entre l'atmosphère et les parois d'une serre. Son usage s'est étendu dans le cadre de la vulgarisation du réchauffement climatique causé par les gaz à effet de serre qui bloquent et réfléchissent une partie du rayonnement thermique [1]. Or le bilan thermique d'une serre s'explique essentiellement par une analyse de la convection et non du rayonnement : la chaleur s'accumule à l'intérieur de la serre car les parois bloquent les échanges convectifs entre l'intérieur et l'extérieur. Aussi, le terme scientifique, utilisé par la communauté des climatologues pour décrire l’influence des gaz à effet de serre, composants de l'atmosphère bloquant le rayonnement infrarouge, sur le bilan thermique de la Terre, est forçage radiatif. Historique[modifier | modifier le code] Svante August Arrhenius. Fonctionnement d'une serre[modifier | modifier le code] Mécanisme sur Terre[modifier | modifier le code]

L'action du Canada sur les changements climatiques - Information sur les changements climatiques - missions de gaz effet de serre Pays Tous les pays émettent des gaz à effet de serre du fait de leurs activités naturelles et humaines. Les pays développés, dont le processus d'industrialisation a débuté il y a 150 ans et qui dépendent de l'énergie pour faire fonctionner les véhicules et les usines et pour chauffer les maisons, produisent habituellement plus de gaz à effet de serre que les pays en développement. Ainsi, la Chine serait actuellement le pays qui émettrait la plus grande quantité de gaz à effet de serre. On trouvera de plus amples renseignements concernant les émissions de gaz à effet de serre des États membres de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) sur la page Web consacrée aux rapports nationaux aux termes de la CCNUCC à l'adresse suivante : (en anglais seulement). Secteurs

Indicateurs environnementaux - Émissions de gaz à effet de serre par secteur économique Une répartition des émissions du Canada par secteur économique montre les sources des émissions de gaz à effet de serre (GES) au Canada en 2012. Les émissions peuvent être attribuées à sept secteurs clés de l'économie : Exploitation pétrolière et gazière (25 % des émissions totales); Transport (24 %); Électricité (12 %); Bâtiments (11 %); Industries touchées par les échanges et rejetant de grandes quantités d’émissions (11 %), Agriculture (10 %); Déchets et autres (7 %). Répartition des émissions de gaz à effet de serre par secteur économique, Canada, 2012 Voir les données de ce graphiqueComment cet indicateur est calculé Note : Le secteur « Déchets et autres » inclut les émissions de l'industrie légère, de la construction, des ressources forestières, des déchets et de la production de charbon. Indicateurs connexes Renseignements supplémentaires Date de modification :

Definition effet de serre - Larousse Phénomène de réchauffement des basses couches de l'atmosphère terrestre induit par des gaz (les gaz à effet de serre [GES] : dioxyde de carbone, méthane, vapeur d’eau, chlorofluorocarbures [CFC], oxyde nitreux, etc.) qui les rendent opaques au rayonnement infrarouge émis par la Terre. 1. Un phénomène naturel amplifié par les activités humaines L'essentiel de l'énergie reçue par la Terre provient du Soleil sous forme de lumière visible (longueur d'onde comprise entre 400 et 700 nm). Une partie de ce rayonnement (30 % en moyenne) est réfléchie par les nuages ou par la surface terrestre. En effet, l'homme, par ses activités, produit des gaz à effet de serre qui amplifient l’effet de serre naturel. 1.1. Les gaz contenus dans l'atmosphère qui piègent le rayonnement infrarouge thermique émis par la surface terrestre sont appelés gaz à effet de serre (GES). Les différents GES n’ont pas le même impact sur le réchauffement. 1.2. Les émissions de gaz carbonique Les autres gaz 1.3. 2. 2.1. 2.2. 2.3.

Gaz à effet de serre : le Canada serait à mi-chemin de sa cible | Grands Titres Le reportage d'Emmanuelle Latraverse Le Canada est à mi-chemin de sa cible d'émission de gaz à effet de serre qu'il s'est fixée pour 2020, a annoncé mercredi le ministre de l'Environnement Peter Kent. En 2009, dans le cadre de l'Accord de Copenhague, le Canada s'est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 17 % d'ici 2020 par rapport aux niveaux de 2005. Le ministre attribue cette réduction à l'approche sectorielle adoptée par le gouvernement, qui a réglementé les émissions des secteurs de la production de l'électricité et du transport. Le ministre de l'Environnement du Canada, Peter Kent, en conférence de presse le 8 août 2012 Les estimations du ministère sont publiées dans un rapport intitulé Tendances en matière d'émissions au Canada, qui présente une projection des émissions de gaz à effet de serre jusqu'en 2020. De la « désinformation », accuse Équiterre Steven Guilbeault d'Équiterre en entrevue à Radio-Canada M.

CROATIE (1) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République de Croatie Republika Hrvatska (hr) Écouter La Croatie, officiellement la République de Croatie, en croate Hrvatska et Republika Hrvatska écouter, est un pays d'Europe du Sud qui s'étend de l'extrémité orientale des Alpes, sur ses confins au nord-ouest et des plaines pannoniennes au nord-est, jusqu'au littoral de la mer Adriatique au sud, en passant par le massif montagneux des Alpes dinariques au centre. Histoire[modifier | modifier le code] La Croatie fut, tout au long de son histoire, au carrefour de quatre grands espaces culturels, ce qui confère une richesse à son patrimoine, tant architectural qu'artistique. La Croatie contemporaine est également l'héritière du Royaume croate médiéval, d'abord indépendant puis associé en 1102 à la couronne hongroise et en 1527 intégré aux terres des Habsbourg, devenues l'Autriche-Hongrie de 1867 à 1918. Vlaho Bukovac Zagreb HNK Hvar Adhésion à l'Union européenne[modifier | modifier le code]

L'Alberta championne des GES | Alberta L'Alberta est responsable de la majeure partie des émissions de gaz à effet de serre (GES) au pays, soit 39 %. Cette situation est attribuable au développement de l'industrie des sables bitumineux. La province a été responsable de 39 % des émissions de gaz à effet de serre du pays en 2005, d'après une étude de Statistique Canada. Ces informations sont contenues dans une étude de Statistique Canada effectuée pour le compte d'Environnement Canada. On y apprend aussi que l'Ontario arrive en deuxième position avec environ 28 % des émissions, suivie de la Saskatchewan et du Québec qui représentent chacun environ 8 % des émissions déclarées de GES. Selon l'étude, les plus grandes industries canadiennes qui émettent des GES ont réduit leurs émissions de 0,5 % en 2005. L'étude a porté sur les 366 principaux émetteurs de GES au pays. Les centrales électriques au charbon Keephills à Wabamun, à 70 kilomètres à l'ouest d'Edmonton, occupent la troisième place avec 6,1 millions de tonnes.

SERBIE Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République de Serbie Република Сpбија (sr) Republika Srbija (sr) La Serbie (délimité en pointillés, le territoire du Kosovo). La Serbie, en forme longue la République de Serbie, en serbe latin Srbija et Republika Srbija, en serbe cyrillique Сpбија et Република Сpбија, est un État de l’Europe du Sud, qui fait partie des Balkans occidentaux et de l’Europe centrale ; son régime politique est de type démocratie parlementaire monocamérale. Les premières traces d’une présence humaine sur le territoire de l’actuelle Serbie remontent à la Préhistoire (culture de Vinča)[3]. À la suite de deux soulèvements contre les Turcs, le premier en 1804, le second en 1815, une Principauté de Serbie fut créée, autonome vis-à-vis de la Sublime Porte en 1830, officiellement indépendante en 1878. Le , la Serbie effectue une demande d'adhésion formelle à l'Union européenne[5]. Géographie[modifier | modifier le code] Relief[modifier | modifier le code]

Liste des pays par émissions de dioxyde de carbone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les dix premiers pays émetteurs de CO2 dans le monde en 2006 Ci-dessous figure la liste des pays du monde par émissions de dioxyde de carbone. Pour voir les émissions par habitant de chaque pays, consulter la liste des pays par émissions de dioxyde de carbone par habitant. Classement par émissions totales en équivalents de CO2 en 2007[modifier | modifier le code] Émissions de CO2 par habitant dans quelques pays Émissions de CO2 en Chine en millions de tonnes de 1980 à 2009. Émissions de CO2 en France en millions de tonnes de 1980 à 2009. Source : [PDF] (en) « CO2 Emissions from fuel combustion », Agence internationale de l’énergie,‎ 2009 (consulté en 26-11-2009) Classement par émissions totales en équivalents de CO2 en 2002[modifier | modifier le code] Carte mondiale d'émissions de CO2 par pays Émissions de CO2 pour les 15 pays principaux en 2006 Certaines entités sont également mentionnées à titre de comparaison. a1.

MONTENEGRO Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Monténégro Crna Gora (sr) Црна Гора (sr) Le Monténégro (en monténégrin Crna Gora, en cyrillique Црна Гора, prononcé [ˈt͡sr̩̂ːnaː ˈɡɔ̌ra] Écouter) est un pays des Balkans, en Europe du Sud, bordé par la mer Adriatique et frontalier de la Croatie, de la Bosnie-Herzégovine, de la Serbie, du Kosovo[3] et de l'Albanie. Nom du pays[modifier | modifier le code] Le nom monténégrin ou serbo-croate du Monténégro, Crna Gora, peut se traduire littéralement par « Montagne Noire » ou « Mont-Noir », en référence aux forêts sombres qui recouvraient autrefois les Alpes dinariques. Le nom du pays, dans la plupart des langues d'Europe occidentale, dont en français, en italien, en allemand, en roumain (Muntenegru) et en anglais, est tiré du terme vénitien monte negro, qui a la même signification et remonte probablement à l'époque de la domination de Venise sur la région, au Moyen Âge. Les langues chinoises utilisent la traduction ou la translittération. Par langue :

KOSOVO Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Kosovo République du Kosovo Kosovë ; Republika e Kosovës (sq) Косово ; Република Косово (sr) Le Kosovo (en albanais : Kosova ou Kosovë, en serbe Kosovo, Косово), parfois Kossovo, en forme longue la République du Kosovo (en albanais : Republika e Kosovës, en serbe : Republika Kosovo, Република Косово), également appelé officiellement par les autorités serbes Kosovo-et-Métochie (en serbe, Kosovo i Metohija, Косово и Метохија)[8], est une république, reconnue par une partie de la communauté internationale, située en Europe du Sud-Est, plus particulièrement dans les Balkans (ou péninsule balkanique). Dénomination[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] De la Préhistoire à l’Empire romain[modifier | modifier le code] De l’Empire serbe médiéval à l’Empire byzantin[modifier | modifier le code] En 1371, la bataille de la Maritsa ouvre aux Ottomans la porte des Balkans. La conquête ottomane[modifier | modifier le code]

SLOVENIE Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République de Slovénie Republika Slovenija (sl) La Slovénie, en forme longue la République de Slovénie, en slovène Slovenija et Republika Slovenija, est un pays d’Europe du sud. Elle est bordée par la mer Adriatique, l’Italie, l’Autriche, la Hongrie et la Croatie. Au XXe siècle, elle fait partie de la Yougoslavie avant d'obtenir son indépendance le . Toponymie[modifier | modifier le code] On retrouve la racine du nom de la Slovénie dans la contraction du mot slave (slovanska) et celui de vénète. La Slovénie et la Slovaquie sont souvent confondues, car les noms Slovenská Republika (qui signifie République slovaque en slovaque) et Republika Slovenija peuvent prêter à confusion dans de nombreuses langues. Histoire[modifier | modifier le code] La région subit successivement l'influence de la Réforme au XVIe siècle, puis de la Contre-Réforme sous le règne de l'Archiduc Ferdinand d'Autriche au début du XVIIe siècle. Les régions historiques de Slovénie.

BOSNIE Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bosnie. Bosnie-Herzégovine Bosna i Hercegovina (bs) Босна и Херцеговина (sr) La Bosnie-et-Herzégovine[7], ou Bosnie-Herzégovine ou République de Bosnie-Herzégovine, en bosnien, serbe, croate, serbo-croate Bosna i Hercegovina, dans l'alphabet cyrillique serbe Босна и Херцеговина, est un État d'Europe du Sud situé dans la péninsule des Balkans. Dénominations[modifier | modifier le code] Les habitants de la Bosnie sont les Bosniens. Depuis les accords de Dayton-Paris du , elle est scindée en trois entités territoriales non-indépendantes (entitet), dont la dénomination peut s'avérer trompeuse : Carte de la Bosnie-Herzégovine avec la délimitation des entités constitutives. La non-concordance entre dénominations et territoires de facto d'une part et statuts de jure d'autre part crée un imbroglio juridique complexe. Histoire[modifier | modifier le code] Le vieux pont de Mostar.

Révélations sur la Guerre de Bosnie – Le trucage des Camps de la Mort mis au jour BHL et toute la clique néo-mondialistes s’étaient précipités pour crier au retour du nazisme et des heures sooombres de l’Histoire : En fait d’heure sombres, tout comme pour le fameux charnier de Timisoara en Roumanie quelques années auparavant, tout comme les bébés du koweit prétendument égorgés dans les couveuses avant la première guerre du Golfe, et peut-être bien comme les attentats du 11 Septembre près de 20 ans plus tard (et sans doute bien d’autres événements encore), l’affaire des réfugiés bosniaques n’était qu’une immense opération de propagande, une supercherie tragique montée au plus haut de la pyramide par les Illuminatis et leurs relais pour duper le monde entier et faire avance l’angenda secret du Nouvel Ordre Mondial. Edifiant non ? Après avoir vu ce reportage de la télévision serbe, vous ne verrez peut-être plus l’Histoire officielle comme avant !

Related: