background preloader

Adapter une évaluation pour les élèves "Dys"

Adapter une évaluation pour les élèves "Dys"
Un élève "Dys" ne souffre pas de déficience intellectuelle. Les objectifs de l’évaluation doivent donc être les mêmes que pour les autres élèves de la classe mais la manière de les atteindre sera différente. A noter que les adaptations pour les élèves "Dys" peuvent être aussi utiles pour des élèves en difficulté scolaire. Pour aider l’élève à se repérer sur la fiche de consigne : Utiliser la même mise en page pour chaque évaluation Eviter tout ce qui peut sembler superflu Pour faciliter la compréhension de la consigne : Eviter tout ce qui est implicite Décomposer une consigne générale en plusieurs étapes Pour guider l’élève dans la rédaction de ses réponses : Laisser des lignes après chaque partie de la consigne décomposée Ajouter un interligne double. NB : Les élèves "Dys" peuvent bénéficier d’un tiers-temps au DNB et au Bac mais les sujets restent identiques à ceux des autres candidats.

http://hist-geo.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article5729

Related:  Troubles DYSoutils pour les dysCAFFADifférenciationscenarii pédagogiques

Mobidys, vers des ebooks nativement accessibles aux dyslexiques Petite nouvelle dans le monde du livre numérique, Mobidys se lance dans l’aventure des ebooks au service du handicap. Née de la collaboration de trois professionnels de la santé, du numérique et de l’édition, cette start-up nantaise souhaite dans un premier temps éditer des livres numériques accessibles pour le public dyslexique. À terme, elle entend bien rendre tous les livres numériques 100 % accessible à ce public empêché de lire. « Les livres que l’on souhaite créer sont enrichis avec des aides aux déchiffrages, à la compréhension, et ils vont permettre de lire en toute autonomie », explique Mobidys à ActuaLitté.

Groupe de Recherche des Adaptations Pédagogiques Ruban Word est une barre d'outils disponible gratuitement sur site du cartable fantastique. Il existe différentes versions pour adaptateur (enseignant, rééducateur, parent) ou pour élève, niveau collège ou primaire (peu de différence), avec ou sans synthèse vocale et selon la version de Word 2007, 2010 ou 2013. Il ne fonctionne donc pas sur des versions antérieures, notamment Word 2003. Dyslexie et apprentissage de l'anglais- Anglais Natacha Gousserey-Bénard enseigne l’anglais au collège Robert Cellerier de Saint-Savinien (17). Titulaire du certificat 2CA-SH et du master IPHD (intégration des personnes handicapées et en difficulté), elle effectue une partie de son service en ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire) regroupant des élèves présentant des TSLE (troubles spécifiques du langage écrit). Elle intervient par ailleurs depuis plusieurs années dans la formation continue des enseignants d’anglais mais aussi en transversal, pour accompagner les professeurs du second degré dans la prise en compte des dyslexiques et autres élèves à besoins particuliers dans leurs pratiques de classe. L’article qu’elle nous propose ici était initialement destiné à une publication du CRDP de Rennes. On y trouvera des informations, des éléments de réflexion et des pistes de travail concrètes qui devraient s’avérer précieux pour tout enseignant soucieux de répondre aux besoins divers des élèves confiés.

numérique et enseignement - différenciation, remédiation, individualisation, soutien, individuation … et le numérique dans tout ça ? Quand on parle de la différenciation en classe, nous sommes confrontés à une multitude de définitions, de représentations et d’amalgames avec d’autres notions ou situations d’apprentissage. Plusieurs modalités de travail sont évoquées. Elles contribuent alors à brouiller la notion de différenciation bien qu’elles aient toutes pour ambition de vouloir répondre à la multiplicité des rythmes, des intelligences cognitives, des compétences des élèves.

Remontez le temps grâce aux cartes interactives de l'IGN - Vu sur le net Ici, comment c'était avant ? Et ma maison, qu'y avait-il à la place ? Et cette ville, elle était grande comment il y a deux cents ans ? Bonne nouvelle, si vous êtes amateur de vieilles cartes, voici le joujou ultime pour s'amuser à « avant/après » avec la topographie de la France. Dyscussions - Organiser les devoirs Voici une carte mentale concernant l'organisation idéale pour les devoirs. Avec nos dys, il est souvent difficile de tout faire tellement ils ont besoin de temps pour assimiler, il faut donc aller à l'essentiel. Mais il est important de savoir ce qui doit être fait dans l'idéal afin de faire les bons choix. N'oubliez pas, vos enfants ont besoin de pauses pour pouvoir rester attentif. Les devoirs ne doivent pas prendre la totalité du temps disponible, il faut laisser du temps pour la détente et les loisirs. Ce n'est pas toujours facile à faire, n'hésitez pas à demander dans ces cas là à ce que les devoirs soient allégés afin d'éviter l'épuisement et le découragement.

L'imagerie du cerveau dévoile les secrets de la dyslexie Quand tout va bien, à chaque fois que l'on voit ou que l'on entend quelque chose, un signal est envoyé au cerveau qui doit comprendre ce dont il s'agit et lui donner du sens. Mais il peut exister des petits dysfonctionnements de ce système qui permet de comprendre, d'analyser et de traiter les informations captées par nos cinq sens, ce qui aboutit à différentes perturbations. La dyslexie est la plus connue d'entre elles et l'on compte environ 5 % d'élèves dyslexiques, à des degrés divers. «Il s'agit d'un trouble spécifique de l'acquisition de la lecture et de l'orthographe qui va au-delà de simples difficultés ou de l'illettrisme. Elle s'explique par une difficulté toute particulière pour conceptualiser les sons de la parole, les associer aux lettres correspondantes et les mémoriser.

Les fonctions cognitives, cest quoi ? Le cortex cérébral Il est de plus en plus courant de lire l’expression « fonctions cognitives » dans des articles ou des livres car les avancées en termes de neurosciences ont participé à vulgariser des notions comme « fonctions cognitives », « fonctions exécutives », « fonctions supérieures du cerveau » ou encore « métacognition ». La notion de « fonctions cognitives » reste assez floue et j’avais envie de l’éclaircir un peu car je l’utilise souvent sur le blog sans avoir pris le temps d’expliquer ce que ces fonctions cognitives recouvrent. Je m’appuie sur une conférence du Dr Guy Lacombe.

Related: