background preloader

Fiche Dysphasie

Fiche Dysphasie
Qu'est-ce que la dysphasie? La dysphasie est un trouble spécifique du développement de la parole et du langage entrainant l’échec d’une acquisition normale du langage réceptif et/ou expressif et ne résultant pas d’une déficience intellectuelle, ni d’un déficit sensoriel, ni d’un trouble autistique de la communication et de la relation. La sévérité, attestée par des échelles étalonnées, et la durabilité sur des années, bien après l’âge de six ans, en dépit de stimulations adéquates et d’une prise en charge orthophonique adaptée, différencient classiquement la dysphasie du retard de langage «simple», plus fréquent. La dysphasie de développement se différencie des troubles du langage acquis à l’occasion d’un événement aigu, comme un traumatisme crânien, ou une autre atteinte cérébrale chez un enfant dont le langage oral était préalablement normalement développé pour son âge. Pourquoi ? Quels symptômes et quelles conséquences ? L’enfant dysphasique parle tard et mal. Quelques chiffres Traitement Related:  Troubles DYS

Comment se déroule le bac pour les « dys » ? Cette année, le baccalauréat compte environ 700 000 candidats. Parmi eux, de nombreux élèves le passent dans des conditions un peu particulières. Ces élèves, atteints de dyslexie, dysgraphie, dyscalculie, dysphasie ou d’autres maladies les empêchant de travailler de façon optimale, bénéficient d’aménagements lors des examens et concours du second degré et de l’enseignement supérieur. Quels sont les élèves qui en bénéficient ? Tous les élèves qui se trouvent dans une situation handicapante définie par le code de l’action sociale et des familles le jour de l’épreuve. Ainsi, les élèves dyslexiques (troubles de la lecture), dysgraphiques (troubles de l’écriture), dysphasiques (troubles de la parole) ou souffrant de dyscalculie (troubles des activités numériques) sont concernés. Quelles sont les aides ? Différentes aides sont alors mises en place dans ce type de situations. - Une majoration du temps des épreuves, qui est, en général, d’1/3 du temps prévu initialement.

FicheBilan neuropsychologique[aspects médicaux] Qu'est-ce que la neuropsychologie ? La neuropsychologie est l’étude des troubles des fonctions supérieures et du comportement en lien avec des lésions ou dysfonctionnements du cerveau. Cette discipline a été fondée il y a plus de 100 ans essentiellement à partir de l’observation d’adultes présentant des lésions cérébrales. Elle est actuellement en plein essor chez l’enfant. Sur quelles données se fonde la neuropsychologie ? Qu'entend-on par le terme de fonctions cognitives ? Le terme de fonctions cognitives remplace aujourd’hui celui de fonctions cérébrales supérieures. Quelles sont les conséquences des troubles cognitifs ? Comment analyser les fonctions cognitives ? Les fonctions cognitives ont un support dans le cerveau Les fonctions cognitives sont organisées en modules et sous-modules sous-tendus par différents réseaux de neurones. Comment le cerveau traite-t-il les informations ? Comment se construisent les fonctions cognitives chez l'enfant Quelques exemples pratiques

DYSPHASIE - Idées ASH La dysphasie de développement est un trouble de l’élaboration du langage oral qui touche le langage expressif (production du langage) et/ou le langage réceptif (compréhension du langage). La dysphasie est un désordre langagier durable en lien avec un dysfonctionnement des structures cérébrales spécifiquement mises en jeu lors du traitement de l’information langagière. Différentes formes de dysphasie : L’enfant ne développe pas son langage de façon distincte. Difficulté de compréhension verbale, essentiellement en l’absence de contexte ou de support concret. Les deux versants du langage oral sont touchés (expressif et réceptif). Caractéristiques de l’enfant dysphasique : Son retard de parole ou de langage est durable et difficilement rééducable. Conséquences pour les apprentissages : Les troubles dysphasiques ont un retentissement constant sur les apprentissages, puisque le langage est l’outil privilégié de la transmission du savoir à l’école. Il peut exister des troubles associés :

Dyslexique : les aménagements possibles ! - Troubles DYS La dyslexie est un trouble du langage écrit caractérisé par une difficulté persistante et durable de l’apprentissage, l’acquisition et l’automatisme de la lecture. Plus simplement, elle se définit comme l’incapacité de l’enfant à apprendre à lire, à acquérir le mécanisme de la lecture et finalement, à lire de manière spontanée et automatique. Trouble d’apprentissage touchant au moins un enfant par classe chaque année, suivant le degré de sévérité de ses symptômes, la dyslexie peut constituer un sérieux handicap. Sans une prise en charge de qualité en effet, elle peut détériorer l’avenir scolaire de celui qui en souffre. Les aménagements jouent un rôle essentiel dans la vie scolaire du dyslexique. Nous vous proposons donc aujourd’hui de découvrir les aménagements possibles pour aider un enfant dyslexique en classe ! Les aménagements nécessaires en classe Pour la plupart des enfants dyslexiques, la classe est un environnement hostile. Les adaptations concernant son environnement scolaire

FicheDyslexie et dysorthographie[aspects médicaux] Qu'est-ce que c'est Les dyslexies et dysorthographies sont un ensemble de troubles durables d'apprentissage de la lecture et de l'orthographe malgré une intelligence normale, une bonne acuité visuelle et auditive, l'absence de troubles psychologiques, psychiatriques ou neurologiques avérés, chez un enfant évoluant dans un milieu socio-culturel normalement stimulant et suivant une scolarisation normale et régulière. Ce trouble de l'apprentissage de l'écrit se caractérise par une diminution significative des performances en lecture ou orthographe par rapport à la norme d'âge (un retard de lecture d'au moins 18 mois par rapport à l'âge réel étant classiquement nécessaire au diagnostic). Pourquoi ? Plusieurs hypothèses explicatives ont été évoquées avec de multiples recherches scientifiques, actuellement les deux hypothèses le plus souvent retenues sont : Quels symptômes et quelles conséquences ? Les dyslexies sont toujours associées à des difficultés de transcription (dysorthographies).

E.Nuyts - Memoire, Concentration, Dyslexie, Dyscalculie TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages Aller au contenu principal TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages Vous êtes ici INS HEA / Ressources avec Navigation / TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages Bienvenue sur le site pôle TSLA consacré aux troubles spécifiques du langage, des praxies, de l'attention et des apprentissages. L’objectif de ce site est de fournir des aides techniques et à la réflexion afin de lutter contre les difficultés d’apprentissage. Sur ce site nous proposons des ressources, notamment pour les professionnels qui s'occupent des enfants présentant des troubles spécifiques du langage, des praxies, de l'attention et des apprentissages, les troubles dits "DYS". Les DYS Nos lectures Des outils pour repérer Des outils pour des activités Documents aménagés Situations pédagogiques Nos recherches en cours Des liens utiles Nos formations Nous contacter Mises en ligne récentes Pourquoi les enfants n'aiment pas lire ? Résumé : D.T. Tout public Edité par : La librairie des écoles S.

FicheDysgraphies (Les)[aspects médicaux] Qu'est-ce que la dysgraphie? La dysgraphie est un trouble qui affecte l'écriture et son tracé (du grec dus- difficulté et graphein – écriture). L'écriture manuelle est soit trop lente, soit illisible, soit fatigante, demandant dans tous les cas un effort cognitif majeur. Le plus souvent la dysgraphie est isolée, sans déficit ni neurologique ni intellectuel, en l'absence de troubles psychologiques, chez un enfant évoluant dans un milieu socio-culturel normalement stimulant et suivant une scolarisation ordinaire. La dysgraphie peut parfois être secondaire à une pathologie neurologique présente dès la naissance ou évolutive. Elle s'intègre aux autres pathologies dys- auxquelles elle est fréquemment associée (dyslexie, dyspraxie, dysorthographie). Pourquoi ? L'écriture est une activité motrice fine complexe, de construction longue et difficile, dont la maîtrise demande plusieurs années pour tout enfant. Quels symptômes et quelles conséquences ? Quelques chiffres Traitement L'avenir

Site de matériel de rééducation orthoph Dyslexia in the Classroom Dyslexia affects somewhere between 5 and 17 percent of the total United States population and as many as 80 percent of students with reading disabilities, according to the University of Michigan’s Dyslexia Help. While dyslexia can affect people of all ages, it’s particularly impactful to young students. High school students with dyslexia and related learning disabilities are more likely to fail or earn lower grades in courses than their peers, the National Center for Learning Disabilities (NCLD) reported in 2014. Students of all ages with dyslexia and other learning disabilities are also more likely to be held back a year, experience heightened disciplinary actions, or even struggle to graduate. By addressing dyslexia and similar learning disabilities early on, parents and educators can help students avoid academic frustrations, find success in the classroom, and, ultimately, avoid the employment issues that many adults with learning disabilities face. What is Dyslexia? After K12

FicheTraumatisme crânien[aspects médicaux] Qu'est-ce qu'un traumatisme crânien? Le terme de traumatisme crânien désigne toute lésion d’origine traumatique qui implique le crâne et/ou les structures intracrâniennes (cerveau, nerfs crâniens, méninges...) et entraine un dysfonctionnement neurologique transitoire ou définitif. Les troubles qui en résultent peuvent concerner toutes les fonctions cérébrales -la conscience, la motricité, le langage, le comportement, le caractère et les fonctions cognitives- et, chez l’enfant, altérer les capacités d’apprentissage ultérieures. En fonction de l’importance des troubles de la conscience à la phase initiale, on distingue les traumatismes crâniens légers, les plus fréquentes, des traumatismes crâniens plus graves, beaucoup plus rares mais qui peuvent laisser des séquelles notables. Pourquoi ? Quels symptômes et quelles conséquences ? Ils sont très variables d’un enfant à un autre, en fonction de la nature et de la localisation des lésions cérébrales. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. Quelques chiffres b.

Excellente présentation sur la Dyspraxie – Dr Michèle Mazeau Dans cet excellent exposé, Dr Michèle Mazeau, explique pourquoi l’ignorance en matière de Dyspraxie peut amener à l’échec un enfant intelligent et verbalement excellent ! Dr Michèle Mazeau, revient sur la définition de la Dyspraxie : un trouble de l’apprentissage gestuel qui se manifeste chez l’enfant par des signes, qu’elle classe en signes positifs et signes négatifs. Cette distinction permet en particulier de se rendre compte des point forts sur lesquels il faut que parents et enseignants bâtissent l’avenir de l’enfant. Selon Dr Michèle Mazeau, la Dyspraxie est un trouble de l’apprentissage gestuel qui se manifeste chez l’enfant par des signes positifs ou négatifs. Après avoir expliqué les principales étapes du diagnostic, Dr Michèle Mazeau revient sur les conséquence de la Dyspraxie dans la vie scolaire (dysgraphie, écriture, lecture, numérisation, géométrie,..) et la vie quotidienne. Commentaires commentaires

FicheInfirmité motrice cérébrale (IMC) ou l'enfant atteint de paralysie cérébrale[aspects médicaux] Qu'est-ce que l'IMC ou la paralysie cérébrale ? L’infirmité motrice cérébrale (IMC) est appelée maintenant paralysie cérébrale. Elle est la séquelle d’une atteinte cérébrale précoce, avant la naissance (ante natale), pendant (périnatale) ou dans les deux premières années. Les troubles moteurs et/ou cognitifs, l’évolution probable de l’enfant et le parcours scolaire dépendent de la nature et de l’extension des lésions initiales, mais aussi de la précocité et de la pertinence des actions mise en œuvre. Pourquoi ? Les causes sont variées, et peuvent intervenir : - dès la conception (malformations cérébrales), - lors de la gestation, « embryo-foetopathies », (secondaires à des maladies métaboliques, infectieuses, virales, etc.) touchant la mère et/ou l’enfant, - lors de l’accouchement (prématurité, anoxie, etc La paralysie cérébrale touche 6 à 8 % des enfants dont le poids de naissance est de moins de 1500 grammes ou qui sont nés avant 30 semaines de grossesse. 1. 2. 3. Quelques chiffres 1.

Troubles des apprentissages : les troubles "dys" Dossier réalisé en collaboration avec le Dr Caroline Huron, laboratoire de Neuroimagerie cognitive U992 Inserm-CEA, avec le Dr Johannes Ziegler, laboratoire de Psychologie Cognitive, UMR7290 CNRS et avec le Pr Michel Habib, neurologue à l’hôpital La Timone à Marseille, centre de référence des troubles de l’apprentissage Résodys - Octobre 2014 © Fotolia Différents troubles de l’apprentissage se manifestent chez des enfants qui ont une intelligence et un comportement social normaux et qui ne présentent pas de problèmes sensoriels (vue, ouïe). Ces enfants éprouvent des difficultés à apprendre à lire, à écrire, à orthographier, à s’exprimer ou encore à se concentrer. Les troubles de l’apprentissage comprennent : Les troubles de la lecture (acquisition du langage écrit) : on parle de dyslexie Les troubles du développement moteur et de l’écriture : on parle de dyspraxie Les troubles des activités numériques : on parle de dyscalculie. Les troubles de la lecture : la dyslexie Articles Multimédia

Related: