background preloader

Animated interactive of the history of the Atlantic slave trade.

Animated interactive of the history of the Atlantic slave trade.

http://www.slate.com/articles/life/the_history_of_american_slavery/2015/06/animated_interactive_of_the_history_of_the_atlantic_slave_trade.html

Related:  Les traites négrières et l'esclavageHistoire-GéographieQuatrièmeC1/ Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traite néla traite transatlantique

L'esclavage, comprendre son histoire L'esclavage est l'état d'une personne à qui on a oté sa liberté et qui vit sous l'emprise et la dépendance absolue d'une autre personne dont il est la propriété exploitable et négociable. Un esclave ne possède plus de libertés fondamentales et à ce titre est en dehors de la loi commune à tous les citoyens. Selon les pays, des règles existaient qui fixaient les conditions de l'esclavage et leur cessations, les protections légales éventuelles qui pouvaient être conservées. L'esclavage a évolué tout au long de l'histoire : par exemple, il existait déjà au Néolithique et on retrouve des traces d'esclaves dans les tombes qui été tués pour accompagner et servir leur maître dans le monde qu'il rejoignait. Très présent dans l'antiquité, l'esclavage a parcouru les siècles et est aujourd'hui toujours d'actualité.

Brève chronologie de l’esclavage XVe siècle Christophe Colomb découvre l’Amérique alors qu’il cherchait à rejoindre les Indes, en Asie. traité de Tordesillas. Le pape Alexandre VI Borgia divise et répartit le nouveau monde entre les deux grandes puissances catholiques : l’Espagne et le Portugal. XVIIe siècle Colonisation de la Martinique et de la Guadeloupe. Quelle place pour la France dans l'économie maritime? L'actualité de ces derniers jours se concentre sur la loi Travail, les manifestations qu'elle engendre et les mouvements de grèves qui bloquent le pays. Une fois de plus, nous donnons une image négative de notre pays, non seulement au monde, mais aussi à nous-même. Il n'est donc pas étonnant de sentir un certain désenchantement de la part des Français à propos de leur avenir. L'affichage d'une vision à long terme, positive et mobilisatrice, en particulier pour les jeunes, s'impose. Et nous avons tous les atouts pour écrire cet avenir en bleu et non en noir.

La traite négrière transatlantique résumée en une infographie de deux minutes D'habitude, quand nous évoquons «l'esclavage américain» ou «la traite américaine des esclaves», nous faisons référence aux colonies américaines ou, plus tard, aux Etats-Unis. Mais quand on s'intéresse à la traite négrière dans son ensemble, l'Amérique du nord ne joue qu'un rôle secondaire. Depuis le début de la traite, au XVIe siècle, jusqu'à sa fin, au XIXe siècle, les marchands d'esclaves ont transporté la plupart des Africains asservis à deux endroits: dans les Caraïbes et au Brésil.

Sénat Junior - L'esclavage Un esclave est une personne qui n’est pas libre car elle appartient, comme un objet, à une autre personne. Elle doit lui obéir en toutes circonstances et travailler pour elle sans être payée. Apparu dans l’antiquité, l’esclavage est largement répandu dans la Grèce antique ou au sein de l’Empire Romain. On estime par exemple qu’au IVeme siècle avant Jésus-Christ à Athènes, le nombre d'esclaves s'élevait à 250 000, soit près d’un habitant sur deux. L’esclavage a aussi été largement présent dans le monde arabe ou encore en Chine. Traite négrière transatlantique Dans l’histoire universelle de l’esclavage, la traite négrière transatlantique revêt une triple singularité : sa durée : environ quatre siècles la spécificité de ses victimes : l’enfant, la femme, l’homme noirs africains sa légitimation intellectuelle : la construction de l’idéologie anti-Noir et son organisation juridique, le Code noir (1685) Entreprise commerciale et économique, la traite négrière est l’illustration dramatique de la rencontre entre l’histoire et la géographie. Elle a lié plusieurs régions et continents : Europe, Afrique, Océan Indien, Caraïbes, Amérique.

Portraits de deux époux nantais ou les symboles de la réussite marchande au XVIIIème siècle Contexte Malgré son orthographe légèrement complexe, la plupart des Nantais connaissent le terme « Deurbroucq ». Et pour cause, à Nantes, l’un des plus beaux monuments de style néo-classique porte ce nom. Datant de 1769 et imaginé par l'architecte - enfant du pays - Jean-Baptiste Ceineray, l’hôtel particulier de cette célèbre famille d'origine gantoise dominait l’ancien quai de l’île-Gloriette (avant les comblements de la Loire). Il est l’aboutissement logique de la carrière de Dominique Deurbroucq (1715-1782).

La France à la reconquête de ses ports Le souvenir du recul des années 90-2000 reste encore ancré à l'image offerte par les ports français. Ceux-ci avaient lâché plus de 40% de leurs parts de marché sur le trafic européen. Marseille-Fos et Le Havre, jadis leaders, y ont reculé aux quatrième et huitième rangs sur le Vieux continent. Trouver des cartes anciennes en ligne — Enseigner avec le numérique Old Maps Online est une initiative née de la collaboration, entre la société suisse Klokan Technologies GmbH, spécialisée dans la cartographie en ligne, et les responsables du projet The Great Britain Historical GIS lancé par l'Université de Portsmouth. Ce réservoir de près de 400 000 cartes anciennes numérisées est alimenté par les archives et les fonds de nombreuses institutions (plus d'une trentaine) comme l'impressionnante collection David Rumsey Map Collection ou encore celles de la New York Public Library et de la British Library. Le site offre deux accès principaux aux différentes collections indexées: soit via une requête par nom de lieu via le moteur de recherche interne, soit via un simple parcours par navigation sur la carte du monde affichée. Vous disposez d'une fonction zoom et pouvez délimiter une zone précise en dessinant un rectangle sur ladite carte. Des options de filtrage ou d'affinement de la requête sont également accessibles (date de création, titre, auteur).

La traite négrière rochelaise au XVIIIe siècle Plus nombreux sur un navire négrier que sur les navires marchands, l’équipage dont les marins sont plus là par défaut que par choix, n’est pas toujours de qualité. Dans son journal, Claude-Vincent Polony avoue à son capitaine qu’à bord de La Reine de Podor, certains marins lui causent bien du souci : « soyez sans inquiétude à l’égard de nos captifs. Je le regrette, nos Blancs me donnent plus de peine à contenir ». La promiscuité - les plus gros négriers comptaient plus de 100 marins -, les risques, la durée du voyage, le climat, l’eau croupie et la mauvaise nourriture sont le lot quotidien d’un équipage qui n’hésite pas à déserter aux rares escales ou à l’arrivée aux Antilles.

Dossier : L'Histoire de la traite des Noirs et de l'esclavage Histoire du commerce triangulaire : Visitez cette section de la trousse sur l'histoire de la mondialisation Par ailleurs, il est important de savoir qu'à cette époque, les territoires d’Amérique du Nord et du Sud étaient déjà habités depuis longtemps par différents peuples autochtones et ce, avant même l’arrivée des Européens. Ces autochtones avaient construit leur propre société, régie par leurs propres règles. C’est vers eux que les colonisateurs se sont d’abord tournés pour trouver la main-d’œuvre qu'ils cherchaient. Les colons ont alors forcé les autochtones à travailler pour eux.

Fonds de cartes Les fonds de cartes en téléchargement ci-après sont disponibles selon les termes de la licence ouverte Etalab. Il est simplement demandé aux utilisateurs d'apposer la mention IGN 2012 ou 2016 - Licence ouverte.Les fichiers au format pdf sont modifiables avec Adobe Illustrator CS5. - Fonds de cartes de la France métropolitaine - Fonds de cartes des départements d'outre-mer- Fonds de cartes de l'Europe Fonds de cartes de la France métropolitaine(Échelle : 1/5 400 000) Poster « Nouveau découpage des régions »

La mer, trésor français (11/14): les enjeux durables des villes-ports au 21e siècle Des villages côtiers aux hubs maritimes, des villes fortement urbanisées aux métropoles portuaires, du port urbain au port de l'hinterland, mais aussi des villes, des façades maritimes à vocation patrimoniale et touristique aux ports industriels à vocation économique, la ville-port se trouve traversée par de nombreuses particularités. Poids économique et industriel, gouvernance, disposition spatiale, tensions socio-territoriales..., mais aussi, recherche d'une identité urbanistique propre, dans un contexte mondial d'urbanisation galopante qui constitue, en soi, un défi. Basculement asiatique du commerce maritime Les villes-ports du 21e siècle incarnent bien le basculement de l'économie mondiale vers la globalisation, avec une nette augmentation, chaque année, des échanges commerciaux mondiaux. Avec 27 milliards de tonnes de trafic par an, les ports constituent un axe majeur dans le développement économique et socio-territorial.

Related:  HistoireSouth American Cultures