background preloader

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves
Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées. Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent Quelques repères pour agir à l'école primaire Aujourd'hui, le périmètre touché est beaucoup plus important. Distinguer les situations S'appuyer sur le collectif

http://eduscol.education.fr/cid85297/liberte-de-conscience-liberte-d-expression-outils-pedagogiques-pour-reflechir-avec-les-eleves.html#lien0

Related:  TICE et EMCLa caricature, le dessin de presse et la liberté d'expressiontd_mana1Actualités - Veille pédagogiqueRessources pour aborder les événements du 13/11/15

Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen ! Si les médias sociaux constituent un nouveau canal de communication pour la puissance publique, leur utilité ne saurait se limiter à cette fonction. Ils présentent aussi pour elle l’opportunité d’associer les citoyens dans une démarche moins descendante et plus participative, notamment en situation de crise. C’est tout l’objet des #MSGU, ou pratique des Médias Sociaux en Gestion d’Urgence. Il s’agit pour l’Etat de s’appuyer, en cas par exemple de catastrophe naturelle, sur des internautes volontaires et mobilisés, à la fois pour diffuser l’information officielle fiable sur la crise, et remonter de l’information de terrain, via tous les moyens offerts par le web social : tweets, photos géolocalisées, cartes interactives, outils contributifs ... Cette collaboration avec les internautes permet à l’Etat de démultiplier sa surface de diffusion et de captation d’information, et d’être d’autant plus efficace pour sa gestion de crise. Avoir le réflexe #MSGU

On fait face ! Donc ce lundi vous ne partirez pas en cours de bonne humeur. Vous aurez sans doute comme une boule au ventre à l’idée qu’il faudra faire face, en parler avec vos élèves. Ils en ont besoin, vous ferrez face. Quelques ressources pour parler des attentats du 13 novembre 2015 en classe : Les informations officielles : Site Institutionnel du goupe Fnac La question de la responsabilité sociale de l’entreprise nous est naturelle, elle fait partie de notre ADN. Découvrez notre politique de responsabilité d’entreprise. Alexandre Bompard, Président-Directeur Général de Groupe Fnac. Les crises économique, sociale et environnementale actuelles font émerger de nouveaux comportements d’achat, en recherche de sens, et notre enseigne a la volonté d’y répondre. Pour cela, nous menons des actions dans tous nos métiers et cherchons à offrir à nos clients des produits et des services dont les impacts sur l’environnement et la société sont favorables.

Rémi Brissiaud : Le nombre dans le nouveau programme maternelle : Quatre concepts clés pour la pratique et la formation Dans cette première partie, Rémi Brissiaud introduit deux concepts clés pour le nouveau programme de maternelle. Dans une deuxième partie, que nous publierons prochainement, il proposera une progression et deux autres concepts clés pour l'apprentissage du nombre en maternelle. Première partie : décomposition et itération de l’unité Un nouveau programme pour l’école maternelle, publié en mars 2015, est entré en application en septembre dernier. Comme les enseignants de maternelle ont pu le remarquer, les nouveautés y sont nombreuses.

Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée ? Que faire lundi quand on est professeur en collège ou au lycée ? Psychologue, psychanalyste et psychiatre de métier, Serge Tisseron est bien connu des enseignants, notamment pour ses travaux sur les écrans et les jeunes. Il présente les points sur lesquels les enseignants doivent mettre l'accent suite aux fusillades. Lundi matin les enseignants seront en classe avec leurs élèves. Quel conseil leur donnez-vous ? Pourquoi ou comment devient-on terroriste?  En mars 2012, à Toulouse et Montauban, Mohammed Merah assassine 7 personnes dont 3 enfants juifs. Né à Toulouse, élevé par un père violent et une mère incapable de faire face, il est placé à l'âge de 6 ans dans une famille d'accueil. Trois ans plus tard il est admis dans une maison d'enfants et il en connaîtra cinq au cours des années qui suivent. Durant sa minorité, il est condamné à quatorze reprises par le tribunal pour enfants pour diverses affaires de dégradations, de manquements à l'autorité ou de vols. Il dit s'être radicalisé seul en prison, en lisant le Coran. Le 24 mai 2014, au Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche assassine 4 personnes.

Séances proposées pour la semaine de la presse Il faudra noter qu'il ne s'agit que de propositions de séances, elles n'ont encore pas été réalisées. Ces séances sont prévues pour être modulables : en demi-groupe par l'enseignant documentaliste ou en classe entière par l'enseignant de discipline (et/ou l'enseignant documentaliste), en 1 à 3h, et adaptables à plusieurs niveaux. Séance : Les croquis de presse après l'évènement Séance basée sur différents croquis de presse réalisés à la suite de l'attentat 1 : Définition d'un dessin de presse

Le groupe BEL - Notre Démarche RSE Bel est un groupe familial qui s'inscrit dans une croissance durable et pérenne. Pour concilier au mieux développement économique, respect des Hommes et protection de l'environnement, le Groupe a mis en place une démarche de Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE). Cette démarche, appelée « Des Sourires pour l'avenir », a été construite en collaboration avec nos principales parties prenantes, qui nous ont aidés à identifier nos enjeux prioritaires. Pour répondre à ces enjeux, Bel a structuré sa démarche RSE autour de 8 priorités, qui reflètent ses engagements et ses principaux axes de progrès. Ces priorités ont été organisées autour des 4 atouts qui font la force et la spécificité du Groupe Bel.

Lecture : Roland Goigoux enterre la querelle des méthodes Peut-on en finir avec la querelle, sans cesse ravivée, de la syllabique et de la globale ? Apparemment oui, si on suit la vaste enquête dirigée par Roland Goigoux, professeur à l’Université de Clermont Ferrand pour l’IFé. Au lieu de s’intéresser aux méthodes, un concept jugé trop vague, l’enquête suit les pratiques enseignantes de très près.

La chronique de V. Soulé : Comment en parler ? Le questionnement d’une prof sur le vif Que dire à des lycéens qui, des heures durant, auront vu défiler des images d’horreur, entendu les témoignages poignants de survivants ou de parents touchés, seront parfois allés sur les lieux des attentats ? Lourde responsabilité que celle des enseignants qui vont se retrouver ce lundi face à eux. Témoignage. Nathalie Chadefaud est professeure d’histoire-géographie au lycée général et technologique Champlain de Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne), adossé à un lycée professionnel du même nom. Samedi après-midi, encore sonnée, comme beaucoup (1) elle s’interrogeait sur l’attitude à adopter face à ses élèves. Si la tâche paraît a priori plus aisée au lycée qu’en primaire, ce n’est pas si évident.

Comme par hasard... - Les élucubrations de @lvighier Dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) et à l'occasion de la Semaine de la Presse et des Médias dans les Ecoles, les 3èmes médias ont été amenés à analyser la rhétorique et la mise en scène propres aux théories du complot. Entre observation et production, comment aiguiser l'esprit critique des élèves face aux flux contradictoires d'informations ? Cette séquence propose un élément de réponse, parmi tant d'autres. Le projet "classe médias" au collège Pablo Picasso a vu le jour à la rentrée 2014. L'objectif de ce projet est de rassembler les élèves et l'équipe pédagogique de la classe autour d'un fil conducteur : la veille et le décryptage médiatiques.

Related:  leaaaa