background preloader

Les 5 meilleurs restaurants japonais de Paris

Les 5 meilleurs restaurants japonais de Paris
SÉLECTION - À l'occasion de la deuxième édition de Japan Eat Good, zoom sur nos adresses du moment pour déguster sushi, donburi, gyoza, udon et izakaya. Jusqu'à fin mars, la deuxième édition de Japan Eat Good, initiative soutenue par le ministère de l'Agriculture, des forêts et de la pêche japonais, bat son plein dans la capitale. À travers des cours de cuisine, des circuits shopping et des dégustations, l'objectif est de faire connaître au grand public la diversité des produits culinaires japonais (dashi, yuzu, miso, saké ou sauce soja). A ne pas manquer, un parcours auquel participent sept lieux de bouche parisiens renommés. West Country Girl, Pierre-Sang Boyer, Blend, Gontran Cherrier, Popelini, Pink Flamingo et le Galopin de Romain Tischenko, revisiteront leurs recettes à la sauce japonaise. Parcours Japan Eat Good, du 17 février au 23 mars à Paris. Pour des sushi: Isami Isami. 4, quai d'Orléans, IVe. Pour un donburi: Peco Peco Peco Peco. 47, rue Jean-Baptiste Pigalle, IXe.

http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2014/02/27/30004-20140227ARTFIG00388-les-5-meilleurs-restaurants-japonais-de-paris.php

Related:  Vivre pour mangerrestauJaponPlaces

22 rue des Vinaigriers 10e L’avis de Time Out Publié le: Lun août 26 2013 Rendez-vous dans cette petite cantine coréenne au bord du canal Saint-Martin pour déguster un traditionnel bibimbap, mélange de riz au sésame, de viande et de légumes croquants. Tous les jours, Jules et Shim – les propriétaires – proposent ce plat dans différentes versions : porc épicé, bœuf mariné, poulet, gambas au curry rouge ou encore végétarien. A la commande, on choisit également sa sauce : sésame soja, piquante ou très piquante. HISTOIRE DU JAPON 1926 : Hirohito Empereur. 1933 : le Japon quitte la SDN. Est créé (1932-1934) sous l'instigation des japonais en Mandchourie un nouvelle état le Mandchukuo vassal du Japon. 1934 : le Japon envahit la chine du nord. 1937 : le japon déclare la guerre à la chine. De 1937 à 1939 le Japon va connaître une valse ministérielle et se montrer indécis quant à son alliance avec les alliés ou les membres de l'axe. 1940 : signature d'un pacte tripartite avec les membres de l'Axe. 1941 : signature d'un pacte de non-agression avec la Russie 1941 : le 7 décembre la flotte américaine de Pearl Harbor est quasiment anéanti.

La Petite Table Lorenza et Gianpaolo vous invitent dans leur nouveau restaurant plein d’allure, tout juste inauguré rue de Saintonge. Entre découvertes gustatives, cuisine italienne novatrice et desserts magnifiques, c’est sûr, La Petite Table deviendra grande. Oubliez tous les clichés que vous connaissez sur la cuisine italienne, La Petite Table de Paris vous fera redécouvrir ce qu’est la gastronomie napolitaine. Après des années d’expérience comme traiteurs pour les défilés de maisons de couture, Lorenza Lenzi et Gianpaolo Polverino ouvrent le restaurant dont on rêvera tous secrètement de devenir l’habitué.

Restaurant Le Sot-l'y-laisse à Paris Le Sot-l’y-laisse, modèle de rade anonyme, nourrissait aimablement son quartier Sainte-Marguerite, jusqu’à ce qu’un samouraï s’empara des lieux. Restaurant Le Sot-l'y-laisse 70, rue Alexandre Dumas Paris France Haï Kaï De loin on pourrait se dire encore un énienne restau concept sur le canal, c'est bon déjà vu, déjà fait. Sauf que ce n'est pas ça du tout. De dehors d'ailleurs cela ne paye pas de mine avec sa devanture tagguée et son enseigne au masking tape. Denis Rouvre . Low Tide Texte de Christian Caujolle Après chaque photographie, il y a un silence. Un autre temps s’installe, dont on connaît mal la nature, qui peut sembler verser l’instant à l’éternité, qui peut nous donner l’illusion du prélèvement de l’infime dans le flux qui s’écoule. Un temps qui nous dit simplement qu’il y eut un avant et que nous sommes après. Que l’avant, définitivement, a disparu. Que nous n’y aurons plus accès.

Les burgers parisiens et son top 5 Ceux qui me connaissent (et même si vous me lisez ici depuis quelques temps) savent que j’ai une véritable addiction pour les burgers. Ca en est assez effrayant puisqu’on peut facilement dire qu’il ne se passe pas au moins un mois sans que je ne mange un hamburger, voire un par semaine. On s’éloigne un peu des recettes mais je vais donc vous livrer (et c’est purement subjectif) mon top 5 des meilleurs burgers parisiens et une revue des autres que j’ai pu tester. Il me manque à tester le Réfectoire et le Schwartz’s (il parait que le Razowski et très surestimé). Vous n’irez plus jamais au McDo !

Les japonais - rue Sainte-Anne 75001 Note :Cet article commence à dater, mars 2008!, je le laisse tel quel car il raconte le parcours classique de qquun qui s'aventure dans les japonais de la rue Sainte Anne et de plus il est l'un des plus lus du blog c'est donc qu'il suscite un intérêt.Sachez que depuis j'ai viré de 716 des restos dont la qualité a baissé comme Higuma ou d'autres qui ne m'intéressent finalement pas comme Kinutoraya. Je fréquente les restos de la rue Sainte Anne depuis un bon moment maintenant. Quand on pense que la rue homosexuelle de Paris a laissé la place à des japonais, ça fait partie des curiosités parisiennes, une communauté remplace une autre même si le mélange se fait parfois, ainsi un sauna gay coincé entre deux restos jap'. Bref, mon parcours initiatique se fit en plusieurs étapes.

Ces jeunes chefs japonais qui choisissent la France Publié le : 25.02.2013 C’est l’un des phénomènes marquants de ces années 2010, un phénomène qui apporte à la France une véritable moisson de talents ; les jeunes chefs japonais sont de plus en plus nombreux à s’installer dans l’Hexagone… rendant un fort bel hommage à cette gastronomie française qui les passionne. Hiroki Yoshitake, chef de Sola dans le 5e arrondissement à Paris © Sola Parcours de passionnés La gastronomie, Kei Kobayashi est tombé dedans quand il était petit.

Les Pinces : homard et cocktails dans le Marais Il court, il court, le homard, il est passé par ici et il repassera par... Le Marais ! Le homard revient en force et cette fois c'est au 29 de la rue Bourg Tibourg dans le 4ème que nous l'avons rencontré. Restaurant Düo à Paris « Düo ». Non, ce n’est pas le dernier canapé Ikea, mais un espace hybride, baigné de lumière, où cohabitent une galerie d’art (qui a crânement titré sa première expo « Foutre »), un coin librairie et une cantine de quartier. Derrière le comptoir carrelé métro de sa cuisine ouverte, la Franco-Japonaise Maori Murota (qui épatait la galerie avec ses bento à La Conserverie), mouille son riz dans un bouillon de volaille, marine ses viandes et signe ses plats de graphiques racines de lotus.

Expo virtuelle Ido Masao at Akikaze (Akikaze, la Brise d’automne…) Automne à Kheishun Ido Masao, né en 1945, en Chine du NE arriva au Japon en 1946. Les meilleurs restaurants de l'année sont... Consacrant les meilleurs restaurants de l’année, les prix Fooding Guide 2015 ont été remis hier soir (24 novembre 2014) par Nora Hamzawi en présence d’Edouard Baer, Romain Duris, les Daft Punk, Keren Ann, Phoenix, Kitsune, Ruppert & Mulot, Louis Bertignac… Fooding de la meilleure table Guide 2015Porte 12, ParisMiles, Bordeaux Fooding du meilleur bistrot Guide 2015Café Sillon, LyonClown Bar, ParisLe Saint-Eutrope, Clermont-FerrandLe Servan, Paris Fooding d’amour Guide 2015Percherons, Céret Les Déserteurs, Paris Fooding de la meilleure table d’hôte Guide 2015Villa Marie-Jeanne, Marseille Prix adidas street food Guide 2015Bob’s Bake Shop, Paris

Related: