background preloader

Nourrir les hommes Laura et Lucie

Facebook Twitter

Agriculture Intensive. Culture intensive : les conséquences. La culture intensive est un système de production agricole fondé sur l’optimisation de la production par rapport à la surface cultivée. Cette méthode repose sur une mécanisation poussée ainsi que de l’usage d’engrais chimiques, de pesticides, de fongicides et d’herbicides afin de maximiser la production. Ce mode de production assure un rendement des cultures important, ce qui permet de nourrir une population mondiale toujours plus nombreuse ; mais il met en péril la biodiversité et la santé humaine, en étant responsable de la pollution des sols, des nappes phréatiques et des cours d’eau souterrains.

À travers une telle culture, les agriculteurs utilisent des pesticides pour protéger les cultures contre les insectes et autres nuisibles. C’est en partie ce qui explique que la France soit le premier utilisateur européen de produits phytosanitaires et le troisième à l’échelon mondial, derrière les Etats-Unis et le Brésil. 1. Intrants chimiques : 2.

Coût énergétiquePerte de biodiversité 3. 4. Agriculture productiviste - World Bank Search. CNRS/sagascience - Agriculture productiviste : et la biodiversité dans tout ça ? Après la dernière guerre mondiale, l'agriculture s'est orientée vers la productivité, par sélection et amélioration des variétés végétales et animales, usage d'engrais et de produits phyto et zoo-sanitaires, mécanisation et changement d'usages des sols : déforestation, démembrement des bocages, urbanisation, infrastructures de transports... Rappelons qu'en ce moment même, sévissent encore famines et disettes dans les pays les moins favorisés ; que celles-ci touchent plus de 850 millions d'êtres humains et que l'agriculture manuelle, sans tracteurs ni machines... et sans animaux de trait, reste dominante aujourd'hui dans le monde.

De nombreux problèmes environnementaux Une perte de biodiversité constatée L'agriculture, dont la pression augmente avec l'accroissement de la population et l'urbanisation, devient un des facteurs majeurs des dégâts subis par la biosphère. Ces zones d'agriculture intensive sont souvent dites de « biodiversité ordinaire ». Prise de conscience Rédaction : L'agriculture productiviste, quelles sont ses limites et comment y remédier ?

L'agriculture productiviste est un système de production agricole axé sur l'accroissement de la production. Bien que cette nouvelle agriculture soit moderne et très productrice, celle-ci est souvent pratiquée aux dépens des considérations environnementales et sociales. En effet, on peut observer que l'une des conséquences qui découle de cette agriculture productiviste est un impact néfaste sur la nature. Par exemple, de nombreux éleveurs productivistes sont accusés d'avoir leur part de responsabilité sur la déforestation de la forêt amazonienne, à raison d'un hectare de forêt toutes les 18 secondes. [...] L'agriculture productiviste, quelles sont ses limites et comment y remédier ? L'agriculture productiviste est un système de production agricole axé sur l'accroissement de la production. . [...] Agriculture intensive. L'agriculture intensive est caractérisée par l'utilisation massive d'intrants (produits, matériels).

Elle repose sur une mécanisation poussée et l'usage d'engrais chimiques, de pesticides, fongicides, herbicides…afin de maximiser la production. Ce mode de production assure un rendement des cultures important, ce qui permet de nourrir une population mondiale toujours plus nombreuse ; mais il met en péril la biodiversité et la santé humaine, en étant responsable de la pollution des sols, des nappes phréatiques et cours d'eau souterrains. Les eaux polluées par les substances chimiques et organiques utilisées dans l'agriculture intensive s'infiltrent dans le sol, ruissellent, pour atteindre les nappes phréatiques, les cours d'eau souterrains et les rivières avoisinantes. Le traitement des eaux polluées par les nitrates et les produits phytosanitaires notamment est très coûteux, et son efficacité est limitée.

L'agriculture intensive contribue à la désertification des sols. Agriculture productiviste - Comptes Rendus - Illidan. Introduction L'agriculture productiviste est un système de production agricole cherchant à maximiser la production par rapport aux facteurs de production, qu'il s'agisse de la main d'œuvre, du solou des autres moyens de production, tel que le matériel agricole. Elle repose sur l'usage optimum d'engrais chimiques, de traitements herbicides, de fongicides, d'insecticides, de régulateurs decroissance...Elle fait appel aux moyens fournis par la technique moderne, machinisme agricole, sélection génétique, irrigation et drainage des sols, culture sous serre et culture hors-sol, etc. encherchant à profiter des progrès techniques permis par l'avancée des connaissances agronomiques et scientifiques.

I Aspect Pour accroitre les rendements, on irrigue presque constamment les vergers avecdes arroseurs ce qui entraine un gaspillage d’eau. Défis écologique, La production agricole On ne distingue dans certains paysages transformé par l’agriculture productiviste qu’une multitude deserres. Agriculture intensive - Définition. Productivisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Apparu au début du XXe siècle, le productivisme se définit selon le Dictionnaire historique de la langue française comme « un système d'organisation de la vie économique dans lequel la production est donnée comme objectif premier ». Il ne doit pas être confondu avec la recherche de la productivité. Le développement technique industriel tend à accroître la production de façon considérable depuis la révolution industrielle. Le productivisme a été longtemps accepté par l'ensemble des acteurs politiques, aussi bien dans les pays soviétiques que les pays occidentaux.

Dans ces deux options économiques et politiques, la personne productiviste perçoit l'accroissement de la production humaine comme la voie naturelle de l'Humanité au sens où elle est complètement liée à la notion de « progrès » (Max Weber donne des éléments sur les origines de cette manière de concevoir la société humaine). Néanmoins, celui-ci reste très prégnant dans les esprits.