background preloader

Se nourrir dans les poubelles des villes

Facebook Twitter

Au Danemark un restaurant solidaire réutilise la nourriture jetée par les supermarchés. A Copenhague, le restaurant “Rub & Stub”, se mobilise contre le gaspillage en récupérant les aliments encore consommables jetés par l’industrie agroalimentaire.

Au Danemark un restaurant solidaire réutilise la nourriture jetée par les supermarchés

L'industrie alimentaire, strictement réglementée notamment en ce qui concerne les dates de péremption des aliments, produit beaucoup plus que ce qu'elle ne vend. Résultat: des millions de tonnes de denrées alimentaires jetées chaque année. Danemark : un resto récup ! L'ancien président de Trader Joe's crée un restaurant à base de produits périmés. Près de 40% de la nourriture distribuée aux Etats-Unis termine au fond d'une poubelle.

L'ancien président de Trader Joe's crée un restaurant à base de produits périmés

À l'échelle de la planète, nous jetons près de 1,3 milliard de tonnes de nourriture par an. Un gaspillage insensé, d'autant plus qu'aux États-Unis, la pauvreté gagne du terrain. Pour lutter contre ce gâchis alimentaire, Doug Rauch, l'ancien président de la chaîne américaine de supermarchés Trader Joe's, a eu l'idée d'ouvrir un établissement un peu spécial: il ne vendra que des produits dont la date limite de consommation est dépassée depuis peu. Baptisé Daily Table, il s'agit d'un hybride de restaurant et d'épicerie. On pourra y trouver des produits entiers, mais surtout des plats cuisinés à partir de denrées dont la date est expirée. Toutes les forces doivent se mobiliser contre le gaspillage alimentaire. Up conferences - Pouvez-vous nous dire comment est née cette vocation à lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Toutes les forces doivent se mobiliser contre le gaspillage alimentaire

Tristram Stuart : En tant qu’écologiste, j’ai toujours considéré que le gaspillage alimentaire était un des grands défis que notre planète serait amenée à relever à l’avenir. Ce défi s’est imposé à moi car les actions pour endiguer cette catastrophe me semblaient relever du pur bon sens, et s’avéraient finalement assez simples à mettre en oeuvre. Ces actions peuvent même se révéler ludiques lorsque l’on décide de consommer les aliments lors de grands banquets plutôt que de les jeter.

C’est une bataille que nous pouvons gagner ! Quel est le principal message que vous avez souhaité faire passer dans votre ouvrage WASTE ? Récupération : par ici la bonne Disco Soupe. Marché du boulevard de Ménilmontant, à Paris.

Récupération : par ici la bonne Disco Soupe

Sur une dizaine de mètres d’étals, une vingtaine de cagettes débordent de fruits et légumes. Autour - première étrangeté -, une centaine de mains qui s’acharnent à les éplucher. Et - encore plus surprenant - au rythme disco de DJ Funky JV qui assure l’ambiance aujourd’hui. Disco-soupes : la lutte contre le gaspillage alimentaire s'organise. Cet après-midi, à la Marktalle 9 à Kreuzberg, à Berlin, près de 600 personnes se sont réunies autour d’un acte de “résistance culinaire”, une Schnippeldisko, qu’on pourrait traduire par “émincé-discothèque”, et réinventée en France sous le nom de Disco-soupe.

Disco-soupes : la lutte contre le gaspillage alimentaire s'organise

C’est 750 kilos de légumes invendus, parce que trop gros, trop petits, trop moches, ou trop étranges qui sont épluchés, découpés, et émincés par ces bénévoles pour faire une soupe géante, redistribuée gratuitement hier lors de la manifestation “Wir haben es satt” (“Nous en avons assez”) contre le gaspillage alimentaire. Un rapport de la FAO de 2012 estime à plus d’un tiers, soit 1,3 milliards de tonnes, le nombre d’aliments produits et non consommés, qu’ils soient jetés par les producteurs, les distributeurs ou les consommateurs, tandis que 850 millions d’hommes et de femmes sont mal-nourris dans le monde. THE FOOD NOT BOMBS MOVEMENT.

Se nourrir dans les poubelles des villes I Demain la Ville. Une Disco Soupe, « mouvement solidaire et festif s’approprie l’espace public et le rebut alimentaire pour sensibiliser au gaspillage », à Strasbourg.

Se nourrir dans les poubelles des villes I Demain la Ville

Crédits : Disco Soupe Strasbourg « La solution à la faim dans le monde se trouve dans les poubelles de New York. » Tel est le credo de Warren Oaks, le leader américain du mouvement freegan. La formule, provocatrice, est loin d’être dénuée de bon sens. En effet, chaque année, 50 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées aux États-Unis. Se nourrir dans les poubelles avec les Gars'Pilleurs I Demain la Ville. Le mouvement des Gars’pilleurs récupère les restes du marché pour les distribuer gratuitement aux passants, comme ici à Montreuil.

Se nourrir dans les poubelles avec les Gars'Pilleurs I Demain la Ville

Copyright : Les Gars’pilleurs. Gaspillage : j'ai voulu récupérer les pâtisseries non vendues de Paul, ils ont tout jeté. Le gouvernement a lancé ce 14/06/13 un plan pour lutter contre le gaspillage alimentaire (SUPERSTOCK/SIPA) C’est au hasard des rencontres et de la vie que naissent les petites indignations qui alimentent la rage et la révolte.

Gaspillage : j'ai voulu récupérer les pâtisseries non vendues de Paul, ils ont tout jeté

En marchant à l’heure de fermeture dans un centre commercial proche de mon appartement, je me suis décidé à me rendre dans un magasin Paul pour m’offrir un petit dessert nocturne. L’officieux inspecteur des poubelles prépare une révolution. 89,9 kilos par an, c’est la quantité moyenne d’aliments que jette chaque français.

L’officieux inspecteur des poubelles prépare une révolution

Au total 5,9 millions de tonnes de denrées sont jetées tous les ans.