background preloader

B- Idées reçues

Facebook Twitter

Sont abordées sans angélisme les idées reçues sur le jeu vidéo: violence,addition,obésité,isolement...

Sociologie du jeu vidéo. Le nombre de joueurs de jeux vidéo en France est en constante augmentation, et aujourd’hui 80% des français jouent, dont une majorité de femmes. Les femmes de 30 à 50 ans sont d’ailleurs la tranche de la population la plus représentée parmi les joueurs. Cette augmentation du nombre de joueurs peut être mise en rapport avec l’augmentation du taux d’équipement de la population française : 6 millions de français ont aujourd’hui un smartphone, soit une progression de 65% en quelques années, et on prévoit qu’en 2015, 500 millions d’équipements dédiés aux jeux vidéo seront vendus. On notera aussi que l’âge moyen du joueur français est en constante hausse, et est aujourd’hui de 41 ans, ce qui se ressent sur les ventes de jeux vidéo, puisque les jeux 18+ sont aujourd’hui les plus consommés, représentant 29,9% des ventes de jeux vidéo (contre seulement 14,6% pour les jeux 16+).

Syndicat National du Jeu Vidéo - syndicat national du jeu vidéo. Pourquoi ce site ? - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction. Avec le développement d’Internet, l’augmentation des capacités des PC, des consoles et des jeux vidéo toujours aussi nombreux, on entend parler de plus en plus de l’addiction au jeu. C’est pourquoi, le clan GIM (groupement de joueurs de 15 à 45 ans depuis 2004) a eu cette idée : créer un site, une plateforme d’information sur ce phénomène. Sans oublier que nous sommes également des joueurs et que nous ne cherchons absolument pas à montrer du doigt les développeurs de ces jeux, nous voulons simplement créer un site où joueurs, amis de joueurs, parents, médecins pourraient échanger leurs avis sur cette nouvelle addiction et les jeux vidéo en général. Tout le monde pourrait ainsi venir s’informer et se renseigner de manière simple, compréhensible par un maximum de personnes.

C'est pourquoi vous pourrez trouver un maximum de vidéos et de textes simplifiés accompagnés d'un lexique pour les mots les plus techniques ou utilisés par les joueurs. Quand le jeu vidéo fait du bien. Alors que certains hôpitaux ouvrent des structures pour soigner des joueurs compulsifs, des psychologues et des psychanalystes ont choisi d'utiliser le jeu vidéo dans leurs thérapies. Pourtant, certains psychologues et psychanalystes estiment que les jeux vidéo ont des effets thérapeutiques bénéfiques pour leurs patients, enfants ou adultes. Tisser une relation de confiance entre le thérapeute et le patient, recréer de l'estime de soi, faire parler l'enfant renfermé, ou bien accéder à une partie de l'inconscient… Alors que certaines structures hospitalières, comme l'hôpital Marmottan à Paris, ouvrent des consultations pour soigner les "drogués du jeu vidéo", ces professionnels ont fait le pari inverse : celui du jeu vidéo qui fait du bien.

François Lespinasse, aujourd'hui à la retraite, a été le premier psychologue en France à utiliser les jeux vidéo en thérapie, en partenariat avec l'infirmier José Perez, et ce dès 1995 à l'hôpital de jour de Bordeaux. Pour en savoir plus : Jeux vidéo : les mamies s'éclatent aux manettes. Dossier - Jeu vidéo et santé sur JeuxVideo.