background preloader

Stop aux idées reçues

Facebook Twitter

Faire vivre les langues mortes. Penser la place des langues anciennes c’est ce que nous propose ce livre : De la nécessité du grec et du latin, ouvrage qui a l’immense mérite de lever quelques clichés (sur le vocabulaire et la grammaire latine par exemple) d'une part et d’autre part de nous proposer de réfléchir à ce que nous apporte vraiment la connaissance du grec ancien et du latin.

Faire vivre les langues mortes

Bien entendu, il s'agit de connaître les cultures dont nous sommes les héritiers, cultures que l'Europe a redécouvert de différentes manières époque après époque et qui nourrissent la pensée contemporaine plus que nous ne l'imaginons. Il s'agira également d'expliquer à quel point ces langues et les mots de ces langues nous sont utiles aujourd’hui pour conceptualiser et décrire notre monde en pleine transformation Jules Vallès, Le Bachelier (1881) : "Il y avait quelque chose d'inhumain, dans cette obsession de l'enseignement d'un idiome dans lequel on mettait tant de valeur et qui était si déconnecté de la vie réelle.

" « C'est notre ADN ! » - De la nécessité du grec et du latin - Herodote.net. Génération Y comme upsilon : le latin et le grec contre tous les clichés. Cet article a été posté par Eunostos.

Génération Y comme upsilon : le latin et le grec contre tous les clichés

Cela ressemble au début du sketch de Raymond Devos sur le dernier soupir : « Allô Raymond, comment ça va ? – Très bien, pourquoi ? A quoi servent le latin et le grec? Enseignement du grec et élitisme: idée reçue (J-P. Vernant) Quelques idées reçues à propos des langues anciennes. Quelques idées reçues à propos des langues anciennes ANTIQUITÉ et tout ce qui s'y rapporte — Poncif, embêtant.

Quelques idées reçues à propos des langues anciennes

Gustave Flaubert, Dictionnaire des idées reçues Le passé est, par définition, un donné que rien ne modifiera plus. Mais la connaissance du passé est une chose en progrès, qui sans cesse se transforme et se perfectionne. Marc Bloch, Apologie pour l'histoire, ou Métier d'historien Liste des idées reçues abordées ici :« Mais ce sont des langues mortes ! « Mais ce sont des langues mortes ! « Étudier des langues que plus personne ne parle, ça ne sert à rien. » Une plaisanterie répandue consiste à répondre : « Mais si, on parle encore latin, au Vatican ! 1. 2. . « Depuis tout ce temps, vous devez avoir fini de traduire tous les textes anciens en français, vous n'avez plus rien à faire ! Si seulement c'était vrai... malheureusement (ou heureusement), c'est beaucoup plus compliqué, pour plusieurs raisons. 1. 2. Latin-grec : ce qu’apporte l’étude des « humanités » ? L’humanité, justement !

La cause est (à peu près) entendue : l’apprentissage du latin et du grec « ne sert à rien ».

Latin-grec : ce qu’apporte l’étude des « humanités » ? L’humanité, justement !

Entendons par là qu’il n’a pas, pour un collégien ou un lycéen, d’utilité immédiate, concrète, mesurable et « rentable » à court terme – sauf si l’on envisage une carrière de professeur de lettres. Mais il en va tout autrement dans une perspective de long terme. Cet apprentissage apporte en effet deux éléments clés, pour s’en tenir à l’essentiel : 1. Il contribue de façon majeure, décisive, à l’apprentissage du français. Or tous les pédagogues, tous ceux qui s’intéressent à la montée de l’inégalité des chances pointent le handicap premier, difficilement compensable, dont souffrent les jeunes issus de milieux défavorisés : celui qui concerne le français. Une enquête récente montre d’ailleurs que c’est aux jeunes issus des milieux défavorisés que l’étude des langues anciennes permet les progrès les plus rapides. 2. Why Study Latin? Erras, mi Lucili, si existimas nostri saeculi esse vitium luxuriam et neglegentiam boni moris et alia, quae obiecit suis quisque temporibus; hominum sunt ista, non temporum.

Why Study Latin?

Nulla aetas vacavit a culpa. -- Seneca Epistulae Morales XCVII You probably wouldn't be reading this Ancient/Classical History feature if you thought classical culture should be confined to museums and dusty tomes. But taking the next step, reading the classics in the original, demands commitment and can take years. Latin Grammar is the Best Grounding for Education Unlike their parents, your school-aged children have time to devote to acquiring a skill that will last them a lifetime.

SUISSE: Pourquoi apprendre les langues anciennes ? Australian Schools Brought Back Greek and Latin – and Are Seeing Amazing Results! Why Bother Learning Latin? - Latin Dictionary and Grammar Resources - Latdict. “Who cares?

Why Bother Learning Latin? - Latin Dictionary and Grammar Resources - Latdict

It’s a dead language.” Yes, people still say this to me on occasion. But fear not! Latin is not dead! Ask any language scholar and they will effectively say the same thing when you look at things in the right context. This statistic helps to illustrate Latin’s pervasiveness in other languages, even non-Romance languages: I will say again, English is not a Romance language.

So, how is this all useful? If you learn Latin, you’d have familiarity with many English words that you may not have ever seen before. Latin is a prime gateway to learning other languages in general, mainly because so much of Western grammatical understanding comes through the lens of both Greek and Latin. Aside from that, learning Greek would also be beneficial as well.