background preloader

Leger_groupe2_psy

Facebook Twitter

Rafaele Leger

Definition - La Dépendance Numérique. Il faut différencier deux types de dépendances : celle liée à l’outil lui-même, qui est la cause de l’addiction à travers les chats, les blogs, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…), les jeux vidéos en ligne, les jeux de rôle, et la recherche d’information.

Et celle qui est liée aux opportunités offertes par internet, le support de la dépendance: sites sexuels et pornographiques, sites d’achats et d’enchères, et sites de jeux de hasard et d’argent (casinos en ligne, Française des jeux…). Décomposons cette expression en deux: Dépendance : qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s'y soustraire. Numérique : Se dit des systèmes, dispositifs ou procédés employant ce mode de représentation discrète, par opposition à analogique. On peut donc résumer la dépendance numérique en une addiction pour tout système utilisant le système numérique, en particulier l'ordinateur. "définitions autour de la cyberdépendance".

Ecrans : les effets pervers d’une fascination. L’affirmation est surprenante : Steve Jobs (1955-2011) limitait le temps passé devant les écrans pour ses enfants, révèle un article paru dans le New York Times le 10 septembre. Le journaliste Nick Bilton, qui avait recueilli en 2010 cette confidence du patron d’Apple, a voulu en savoir plus. Il a donc interrogé d’autres dirigeants de la Silicon Valley, et appris qu’ils font de même. Tous disent être attentifs, ne pas autoriser les écrans dans la chambre de leurs rejetons et, pour certains, ne pas leur donner de smartphone avant l’âge de 14 ans. L’information a de quoi étonner, tant les écrans font désormais partie de l’environnement. Aux Etats-Unis, les 8-18 ans passent en moyenne 7 heures 40 par jour devant un écran, soit plus que le temps scolaire.

Depuis la généralisation du petit écran, la question de son impact sur la santé ­physique et mentale des enfants et adolescents est posée. Trouble de dépendance à internet. Quand l'utilisation d'Internet devient un problème. Les addictions comportementales. Depuis 20 ans, l'approche des addictions avec ou sans drogues se fait de façon globale.Il existe des similitudes neurobiologiques et psychopathologiques et surtout comportementales entre les addictions avec produit et les addictions comportementales : addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologique, addiction aux jeux vidéo, achats compulsifs, addictions alimentaires, dépendance à l'activité physique, dépendances sexuelles et affectives, dépendances sectaires...

La définition Dans un article paru en 1990, le psychiatre Aviel Goodman proposait comme définition de l'addiction : « un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la foi pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l'échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ».

Les critères des addictions comportementales On peut y ajouter 9 critères secondaires : Addiction Numérique. Selon de récente études , l’addiction numérique ou la Toxicomanie numérique constitut ,un véritable danger pour la santé ,pour Le Professeur Guy Almes celle-ci créer chez le Toxicomane numérique trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau » . En outre il faut notez qu’elle est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d’entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux en ligne sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si pour les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d’effet addictogène, l’addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l’objet en cause, liée à d’autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social…), la cyberdépendance semble prendre de l’importance.car 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l’usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Source : AFP. Fondements et perspectives. @ddict : le premier MOOC sur l'addiction au numérique. L’université de Nantes, en collaboration avec le CHU de la ville, a lancé le 22 décembre 2014 le premier MOOC sur l’addiction au numérique. Explications avec Didier Acier, professeur de psychologie clinique et coordinateur du MOOC. Didier Acier Comment est née l’idée de lancer un MOOC sur l’addiction au numérique ? Il s’agit d’un travail commun du Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire et du CHU de Nantes, initié il y a deux ans, avec la participation de plusieurs chercheurs de sociologie, de psychiatrie, d’informatique et de psychologie. Au départ, le Pr Jean-Luc Vénisse, psychiatre et addictologue au CHU de Nantes avait invité le philosophe Bernard Stiegler, spécialiste du numérique, dans le cadre d’un cycle de conférences.

A la suite de cela, un groupe de recherche a été mis en place sur le numérique et les addictions. Quel est son objectif ? Il ne s’agit pas d’un MOOC traditionnel, dans le sens où ce n’est pas un cours donné par un professeur à des étudiants. Quand Internet prend les commandes. La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes Lundi, 16 h 30 : Mathieu est devant son ordinateur. Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré. Il n’a ni déjeuné ni dîné et il est en train de manquer son cours.

Ses notes ont beaucoup diminué dernièrement et ses colocataires ont remarqué qu’il ne sort presque plus de sa chambre. Lorsqu’il le fait, il est maussade, irritable, fait ce qu’il a à faire et se hâte d’y retourner. Hier soir, sa copine Sophie l’a invité à une fête, mais il a décliné l’invitation en prétextant qu’il avait un travail important à remettre aujourd’hui. Nathalie habite avec son copain Frédéric depuis 1 an environ, mais elle est insatisfaite de leur relation.

Les vignettes ci-dessus illustrent comment l’utilisation problématique d’Internet et des nouvelles technologies peut être la cause de difficultés pour plusieurs, que ce soit au plan personnel ou au plan interpersonnel. Introduction Qu’est-ce que la cyberdépendance? Introduction Conclusion. Quand l'utilisation d'Internet devient un problème. VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène... Propos recueillis par Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Un phénomène de société qui est devenu un sujet d’étude. C’est ce lundi que l’université de Nantes lance un Mooc sur l’addiction au numérique. Qu’entend-on par addiction au numérique? Beaucoup de Français ont un usage excessif des nouvelles technologies et peuvent passer une trentaine d’heures sur les écrans.

Quelle est l’ampleur du phénomène en France? Il reste rare, puisqu’il concerne 2% de la population française, mais il risque fort de progresser dans les années à venir avec la multiplication des objets connectés. Qui en sont les principales victimes? Les «digital natives». Quelles sont les conséquences de cette addiction au numérique? Comment savoir si l’on est cyberdépendant? *Avis de l'Académie des Sciences de Jean-François Bach Mots-clés : Santé. Test de dépendance à Internet. Testez-vous - Stop-jeu.ch. Cyberaddiction : Etes-vous cyberaddict. Les règles du jeu… Information et Prévention sur l'usage des jeux vidéo à la maison by IFAC CRJE. Cyberdependance.ca - Quand l'utilisation d'Internet devient un problème. Dépendance ? Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo.

Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...] «Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin. Ce sont plutôt les conséquences qu'il faut regarder: «Lorsque l'enfant décroche de la vie familiale ou scolaire, qu'il ne veut plus se lever le matin, qu'il abandonne ses activités sportives… Ce sont autant de signes d'alerte», explique le médecin. » Figaro.fr, 22/01/

26 recommandations pour un usage raisonné des écrans par les enfants et adolescents (Académie des Sciences) Le 22 janvier 2013, l’Académie des Sciences a publié un Avis sur L’Enfant et les écrans, un travail de plusieurs mois menés par des chercheurs qui se sont interrogés sur la construction des fonctions cérébrales au regard des sollicitations extérieures sensorielles, affectives et culturelles… dont l’exposition aux écrans numériques. Les scientifiques qui ont coordonné cet avis (Jean-François Bach, Olivier Houdé, Pierre Léna et Serge Tisseron) tentent de répondre à ces questions que bien des adultes, parents, enseignants, animateurs multimédia, médecins et personnels de santé, associations, institutions se posent : « Quels sont les risques de dépendance ou de phénomènes régressifs chez un enfant face aux écrans ? Quelle est la place des tablettes interactives et autres nouveaux supports dans l’apprentissage et la transmission des savoirs ?

Avec quel impact sur les relations enfant-adulte ? Culture des écrans : analyses et conseils 26 recommandations I. 1. 2. 3. 4. II. 5. 6. III. 7. 8. 9. V. Le Cap : Association pour la prévention et les soins aux addictions. Cannabis | Tabac | Alcool | Héroïne | Autres dépendances Présentation : La dépendance non liée à des substances psychotropes se rencontre de plus en plus fréquemment dans notre type de société, dite de consommation.

La fureur de consommer, la kleptomanie, la passion du jeu, l’obsession sexuelle, les troubles alimentaires comme, entre autre, l’anorexie et la boulimie, l’aliénation au travail, l’addiction au sport, la folie des moyens de communication - télé, sms, Internet, ordinateurs - la sujétion à un groupe religieux…. Autant de dépendances plus ou moins connues dont la reconnaissance est très difficile, car elles sont toutes plus ou moins cachées - du moins au début (il en est souvent de même pour les autres addictions où une ou plusieurs drogues sont présentes).

D’abord, la définition de la dépendance non liée à des substances comme la drogue, l’alcool ou les médicaments est très difficile à établir. L’addiction ne peut être isolée de toute influence extérieure. Présentation : Etats-Unis : un hôpital propose une cure de désintox pour les accros à intern... Addictions sans drogue | Hôpital Marmottan. Au Centre Médical Marmottan nous avons développé depuis le début des années 2000 un accueil spécifique pour des personnes en butte à certaines addictions sans drogue. Dans le cadre de cette consultation nous recevons principalement des joueurs de jeux vidéo, des joueurs d’argent et de hasard et des usagers de sites pornographiques. Qu’est-ce qu’une addiction sans drogue ? Une addiction commence quand une personne veut arrêter une conduite et qu’elle n’y arrive pas. L’addiction, c’est la « perte de la liberté de s’abstenir » (P.

La prise en charge à Marmottan Nos consultations sont proposées avec ou sans rendez-vous. Par exemple, les médecins psychiatres peuvent éventuellement vous prescrire des médicaments et des hospitalisations peuvent vous être proposées au cours de votre prise en charge : cas de dépression, comorbidités psychiatriques, problèmes familiaux… Le service social peut également vous aider à aborder des dossiers difficiles (situation de surendettement par exemple). La cyberdépendance : informations et services - Clinique de psychologues à Montréal. La cyberdépendance, également connue sous les noms de dépendance à Internet, cyberaddiction, usage problématique d’Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI), se caractérise par un usage pathologique, souvent abusif et excessif, d’Internet et des nouvelles technologies. La cyberdépendance se reconnaît au besoin irrésistible et obsessionnel d’utiliser Internet.

Parmi les critères reconnus, on observe le temps passé sur Internet; la frustration lorsqu’Internet n’est pas disponible; les plaintes de l’entourage quant au temps passé sur Internet; les conséquences sur les activités habituelles (travail, loisirs, etc.); l’incapacité à diminuer le temps passé sur Internet; la baisse significative, voire l’absence, d’activités satisfaisantes à l’extérieur d’Internet, etc. La cyberdépendance semble partager des caractéristiques communes avec d’autres dépendances. La cyberdépendance a des répercussions sur plusieurs sphères. Psychologues Olivia Beaulieu-Denault, D. Psy Psychologue. Les remèdes pour les addicts du numérique se développent. Les thérapies contre l'addiction aux nouvelles technologies se développent, du papier peint anti-Wifi aux vacances 100% offline, en passant par les cures de désintoxication. « Les gens se connectent sans arrêt, partout, dans toutes les positions - au lit, au restaurant, dans les salles d'attente », constate Remy Oudghiri, directeur de l'institut de sondage français Ipsos et auteur d'un livre sur la « e-dépendance ».

Les écrans ont colonisé les années 2010. Aux États-Unis, près de la moitié des adultes disposent d'un smartphone, et plus d'un tiers arborent une tablette numérique. « Ce surgissement soudain des possibilités infinies de connexion, après une période initiale d'enthousiasme, conduit chaque utilisateur à réfléchir sur la façon de savourer l'existence tout en profitant de leur connexion. La question se pose de savoir comment éviter la dépendance », ajoute M. Oudghiri. Des chercheurs français ont créé un papier peint spécial qui bloque la transmission des ondes wi-fi. Hôpitaux - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction. Des cures de désintox pour les accros d'Internet.

En Californie, un camp propose à tous les cyberdépendants des séjours pour revenir aux joies de l'enfance, loin des connexions et des réseaux. New York À chaque addiction son remède. En Californie, un camp de «digital detox» propose aux cyberdépendants de smartphones, tablettes et ordinateurs de retrouver un peu d'«humanité» pendant quatre jours, en se déconnectant. Aucun gadget, ni Internet, donc, mais des activités censées les replonger en enfance. Les adultes sont invités à se livrer, par exemple, à des batailles de polochons, à des concours de rire, ou encore à participer à des ateliers de cuisine pieds nus. «Redevenir humain» Camp Grounded propose déjà des soirées «déconnectées» (sans smartphone) qui font un tabac en Californie. La charte du camp ne fait pas mention de punitions pour ceux qui seraient pris en flagrant délit de tweeter, mais les organisateurs mettent en garde les rabat-joie.

Rapport : La cyberdépendance : état des lieux et propositions. I - Qu'est-ce que la cyberdépendance ? L'arrivée de l'Internet dans les foyers français a ouvert, il y a une dizaine d'années, une nouvelle dimension de l'outil informatique et, avec l'accélération progressive du débit des échanges, un espace de liberté sans limites.

Aujourd'hui, la pratique du jeu électronique via l'informatique s'est considérablement accrue et a fait naître, avec elle, de nouvelles interrogations. Parmi celles-ci, celle des conséquences éventuelles sur la santé des joueurs apparaît, aux yeux de la représentation nationale, comme primordiale. L'objectif que se sont fixés les députés GROSSKOST et JEANNETEAU est donc d'étudier les mécanismes qui peuvent engendrer une dépendance, à certains types de jeux, affectant la santé des joueurs.

En réalité, ces jeux MMORPG proposent au joueur d'évoluer dans un univers virtuel persistant. II - L’addiction sans substance : un phénomène naissant mais déjà très préoccupant Ages et Nature du jeu Voir la description de la signalétique PEGI. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Les cyber drogués. Dépendance à Internet. Comment devient-on accro au numérique ? L'isolement - Pouvoir et société.

La cyberdépendance qu'est-ce que c'est ? - Les Addictions. Questions à Jean-Charles Nayebi. Vanessa Lalo | Psychologue des médias numériques et des addictions. Comment s’en sortir ? - cyber dépendance et isolement, la grande inquiètude. Dépendance à Internet ou e-addiction - marseille-psychologie. Cyberdépendance. La cyberdépendance - Paroles de femmes. Forum Cyberdépendance.

Comment se sortir d'un monde virtuel !! [Aide!] - Cyberdépendance. Une Addiction Qui Ma Fait Oublié Le Plus Important ! Addictions. BENGUIGUI J. Addiction à Internet. Une meilleure appréhension du concept de cyberaddiction. Histoire de la psychiatrie en France. Place et rôle des usages des jeux vidéo et d'internet dans la souffrance psychologique. Differential Psychological Impact of Internet Exposure on Internet Addicts.

Development and Validation of a Smartphone Addiction Scale (SAS) Imbalanced functional link between executive control network and reward network explain the online-game seeking behaviors in Internet gaming disorder : Scientific Reports. Should DSM-V Designate “Internet Addiction” a Mental Disorder? Internet Addiction: A Brief Summary of Research and Practice. Abnormal White Matter Integrity in Adolescents with Internet Addiction Disorder: A Tract-Based Spatial Statistics Study. Addictive Internet Use among Korean Adolescents: A National Survey. Pathological Video Game Use Among Youths: A Two-Year Longitudinal Study. Development of Korean Smartphone Addiction Proneness Scale for Youth. Mark D Griffiths - Publications.

JMIR-Internet Addiction Test (IAT): Which is the Best Factorial Solution? | Faraci. Dysfunction of the prefrontal cortex in addiction: neuroimaging findings and clinical implications : Article : Nature Reviews Neuroscience. Impaired Frontal-Basal Ganglia Connectivity in Adolescents with Internet Addiction : Scientific Reports. Microstructure Abnormalities in Adolescents with Internet Addiction Disorder. Decreased Functional Brain Connectivity in Adolescents with Internet Addiction.

Comportement addictifs liés à l'usage du numérique. Magnaval_groupe4_psy. : e-addiction, sources et réferences anglophones. Les Comportements Addictifs Liés à L'usage Du Numérique .