background preloader

La cyberdépendance - Paroles de femmes

La cyberdépendance - Paroles de femmes
................"Le portrait type de la personne cyberdépendante a évolué depuis quelques années. Autrefois on pouvait reconnaître majoritairement des hommes âgés de 25 à 35 ans, scolarisés, financièrement capables de se doter d'un ordinateur assez dispendieux et qui passaient un nombre incalculable d'heures devant l'écran de leur appareil. Maintenant, il semble y avoir une certaine parité entre les hommes et les femmes. La démarche des deux sexes, vis-à-vis d'Internet et de son utilisation, est cependant très différente. Les hommes cyberdépendants recherchent beaucoup de site reliés à la pornographie, à l'érotisme, aux rencontres affectives avec un aboutissement dans la sexualité. La dépendance affective et la compulsion dans le sexe semblent être les deux principaux moteurs qui nourrissent la cyberdépendance. Le phénomène du day trading est aussi en recrudescence. Mais si Internet était, principalement, une grosse agence de rencontre ? M. par Jean-Pierre Rochon M.

http://forum.psychologies.com/psychologiescom/Paroles-de-femmes/cyberdependance-sujet_826_1.htm

Related:  Les comportements addictifs liés à l’usage du numériqueakarramou_groupea_psyLes comportements addictifs liés à l’usage du numériqueles comportements addictifs liés à l'usage numériquelefkih_groupec_psy

La cyberdépendance bientôt reconnue comme maladie Sciences - Santé Lorsque le service de psychiatrie des cliniques universitaires Saint-Luc a ouvert, il y a un an, en collaboration avec la faculté de psychologie de l’UCL, une clinique des troubles liés à Internet et au jeu, il savait très probablement que la consultation n’aurait pas trop de peine à se remplir. Si déjà rares parmi nous sont encore celles et ceux qui peuvent se targuer d’avoir une utilisation raisonnable en la matière, dans des cas extrêmes, l’usage qu’il est fait des réseaux sociaux, chat, Internet, jeux et paris en ligne peut relever de la pathologie. A tel point que l’Organisation mondiale de la santé est en passe de reconnaître officiellement cette dépendance comme faisant partie du registre des maladies psychiatriques.

L’équipe de l’IFAC L'institut fédératif des addictions comportementales est animé par une équipe pluridisciplinaire associant des médecins psychiatres et addictologues, des chercheurs et ingénieurs d'études, des formateurs et acteurs de prévention. Dr Marie GRALL-BRONNEC Psychiatre, spécialisée en addictologie - Ph D - Responsable médicale de l'IFAC Elle est psychiatre au sein du service d'Addictologie du CHU de Nantes. Cyberdépendance(s) - Tous addicts ? Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog. C'est en lisant une news en une de Gameblog intitulée "Accro à Internet ? Vous pouvez désormais vous faire soigner" (03/09/13) que je me suis souvenu avoir écrit un article traitant de la cyberdépendance. Hors du champ strict des JV, je me permets malgré tout de le publier ici. Bonne lecture ! Selon une évaluation datant du mois d'août 2012, plus de 2,5 milliards de personnes à travers le monde sont connectées à Internet.

L'addiction à internet, un mal moderne La dépendance à internet touche de plus en plus de monde. C'est ce que révèle une étude allemande. Mais cette dépendance est-elle, comme certains l'entendent, une maladie mentale ? Cyberdépendance, perte de temps, culpabilise.. - Forum libre Psychologie Bonjour. J’ai 16 ans et je suis en 1ère S. Je viens ici pour vous demander de l’aide, car je suis vraiment désespéré.Tout a commencé quand j’étais au collège. Mes parents avaient un ordinateur assez puissant, et j’avais découvert minecraft. J’y ai donc un peu joué, puis mon cousin a voulu joué en ligne avec moi. J’ai accepté. Peur de louper quelque chose sur Facebook ou Twitter ? La Fomo, une pathologie bien réelle Une femme utilise une tablette électronique dans son lit. Image d'illustration (Sprayable Sleep/REX/REX/SIPA) La fomo n’est pas une pathologie officiellement reconnue.

@ddict : le premier MOOC sur l'addiction au numérique L’université de Nantes, en collaboration avec le CHU de la ville, a lancé le 22 décembre 2014 le premier MOOC sur l’addiction au numérique. Explications avec Didier Acier, professeur de psychologie clinique et coordinateur du MOOC. Didier Acier Comment est née l’idée de lancer un MOOC sur l’addiction au numérique ? Simple gourmandise ou dépendance à Internet ? Un certain nombre de parents comptabilisent avec inquiétude le temps que leur fils ou leur fille passe devant l’écran de l’ordinateur ou celui d’une console de jeu [1][1] Pour simplifier, je parlerai indifféremment du rapport..., parfois depuis un âge très tendre (10, 11 ans). Une petite partie de ces parents s’alarme bien trop vite et trop fort, dans un contexte d’angoisse, d’ignorance des vrais risques, de volonté de contrôle ou de résistance au changement des habitudes sociales et récréatives contemporaines : je ne les prendrai pas en considération dans la suite de l’article. Mais la majorité constate plus objectivement que leur adolescent [2][2] Dans ce texte, “adolescent” sans autre spécification... est “collé à son écran”. Prenons comme frontière de dépassement préoccupant plus de trois heures par jour en semaine scolaire, et plus de cinq, six heures les jours de weekends ou de vacances.

article très intéressant. Il nous éclaire sur les comportements des personnes sous l'emprise d'internet, ainsi que les moteurs de la cyberdépendance comme la dépendance affective et la compulsion dans le sexe. Cordialement. by aurelie_groupef_psy Mar 14

Related: