background preloader

Dépendance à Internet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction usage problématique d'Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI)) désigne un trouble psychologique entraînant un besoin excessif et obsessionnel d'utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne. Des activités en ligne, telles que l'achat en ligne, si faite en personne, peuvent être considérées comme problématiques si celles-ci sont compulsives. Signes et symptômes[modifier | modifier le code] D'après le spécialiste français Romain Cally « sur le web, la compulsion apparaît lorsque l'internaute ne juge plus son comportement normal, mais ne peut pour autant éviter de se connecter. Symptômes psychologiques allégués[9] : Symptômes physiques allégués[10] : yeux secs ;maux de tête migraineux ;maux de dos ;syndrome du tunnel carpien ;repas irréguliers ou sautés ;mauvaise hygiène personnelle ;insomnies ou changements dans le cycle du sommeil. D. Psychologie :

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9pendance_%C3%A0_Internet

Related:  Qu'est-ce que la cyberdépendance? Définitions et explications."définitions autour de la cyberdépendance"qu'est ce que l'addiction au numeriqueL'addiction numérique ou la cyberdépendanceLes comportements additifs liés à l'usage du numérique

Tribune : la cyberdépendance chez les jeunes Ci-dessous, un communiqué qui nous a été transmis cette semaine. Une enquête réalisée sur 100 000 adolescents japonais révèle qu'utiliser Internet peut engendrer une dépendance au même titre qu'une drogue. Nicolas Oliveri, enseignant-chercheur en communication à l'IDRAC et auteur de « Cyberdépendances. Une étude comparative France-Japon » et « Les jeux vidéo : quand jouer c'est communiquer », revient sur le phénomène de l'otakisme japonais, phénomène de relation fusionnelle aux nouvelles technologies et donne sa vision de cette cyberdépendance en France chez nos jeunes et ses risques. 1. Nomadisme numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nomadisme numérique ou la mobilité connectée (qui intègre éventuellement la mobilité virtuelle réputée offrir tout ou partie des avantages que la mobilité dans l'espace, sans certains de ses inconvénients, dont la nécessité de se déplacer physiquement) désigne les usages et usagers des technologies électroniques et informatiques sans-fil permettant d'accéder aux médias numériques et à des informations numériques, les modifier ou de communiquer par la téléphonie mobile ou par Internet et travailler En ligne et hors-ligne quel que soit l'endroit où l'on se trouve. Si le réseau des points d'accès continue à se développer, l'utilisateur sera potentiellement relié à l'info-sphère quand il voudra et où il voudra (et éventuellement même quand il ne voudra pas craignent certains prospectivistes). §Innovations, tendances[modifier | modifier le code] §Téléphonie et informatique nomade[modifier | modifier le code] §Limites[modifier | modifier le code]

Dépendance au jeu vidéo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance au jeu vidéo désigne un trouble psychologique caractérisant un besoin irrésistible et obsessionnel de jouer à un jeu vidéo. L'addiction aux jeux vidéo entraînerait chez le joueur des comportements au caractère répétitif et compulsif, comme chez les joueurs pathologiques ou les consommateurs de substances psychoactives. Controverse[modifier | modifier le code] Le 6 mars 2012 l'Académie nationale de Médecine précise qu'il est préférable de parler de « pratique excessive » que d'addiction aux jeux-vidéo et cela pour deux raisons[1] :

L'addiction au smartphone... tous en risques ? Dans les années 70, les comportements à risques ont été associés aux conséquences d’un usage exagéré de sexe et de drogues. Aujourd’hui il semble que les comportements à risques deviennent la norme : l’accès facile à la technologie numérique a généré une addiction généralisée à une nouvelle prothèse indolore , connue sous le terme générique de smartphone, vade- mecum incontournable d’une identité désirable car augmentée et donc connectée. Ainsi l’addiction à l’écran du smartphone en toutes circonstances est devenue la norme d’une société de l’hyper communication et de l’immédiateté : le téléphone mobile n’est plus tant un appareil de communication facilitateur qu’un donneur d’ordres qui génère une dépendance sournoise et surtout, une distraction permanente qui nous met constamment en danger. “D’un point de vue scientifique et médical, les addictions sont des pathologies cérébrales définies par une dépendance à une substance ou une activité, avec des conséquences délétères.”

Stress numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [1] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1]. Du stress au burnout ou syndrome d'épuisement professionnel (état d’une personne soumise à des facteurs de stress organisationnels permanents et répétitifs qui altèrent son bien-être et épuisent ses ressources)[2] et d'usages libres aux dépendances numériques (voire à l'association des deux), les enjeux sont multiples.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Dépendance au smartphone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance ou l'addiction au smartphone est un phénomène qui apparaît entre 2000 et 2010 avec la large diffusion de l'IPhone puis d'autres types de smartphones. Il relève, au moins en partie, de la cyberaddiction (dépendance à Internet) qui peut se développer, notamment dans le cadre du nomadisme numérique, ou révèle souvent d'autres addictions[1]. Il peut ajouter à la dépendance au téléphone et à l'information disponible sur l'Internet une autre dépendance, à certains des réseaux sociaux qui se sont développés grâce à l'internet. Cette nouvelle addiction semble tendre, pour partie au moins, à se substituer à l'addiction à la télévision.

La cyberdépendance traquée dans les lycées L'association mulhousienne Le Cap, spécialisée dans les addictions, a lancé ce lundi une opération inédite de sensibilisation à la "cyberdépendance", un phénomène généré par l'usage compulsif d'internet, des consoles et autres téléphones portables. L'opération, baptisée "Deux jours sans écrans", sera menée du 12 au 16 novembre dans quatre lycées haut-rhinois, à raison de deux jours par établissement. A cette occasion, les quelque 6000 élèves concernés seront invités à se passer de tout écran pendant deux jours. Lycéens, parents et enseignants pourront également se renseigner sur les dangers d'une "cyberconsommation" excessive auprès des professionnels de l'association (médecins, psychologues, éducateurs...). Les symptômes sont doubles, à la fois somatiques (troubles du sommeil, maux de têtes, altération de l'appétit) et psychiques (désintérêt général, désinvestissement relationnel).

La cyberdépendance : informations et services - Clinique de psychologues à Montréal La cyberdépendance, également connue sous les noms de dépendance à Internet, cyberaddiction, usage problématique d’Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI), se caractérise par un usage pathologique, souvent abusif et excessif, d’Internet et des nouvelles technologies. La cyberdépendance se reconnaît au besoin irrésistible et obsessionnel d’utiliser Internet. Parmi les critères reconnus, on observe le temps passé sur Internet; la frustration lorsqu’Internet n’est pas disponible; les plaintes de l’entourage quant au temps passé sur Internet; les conséquences sur les activités habituelles (travail, loisirs, etc.); l’incapacité à diminuer le temps passé sur Internet; la baisse significative, voire l’absence, d’activités satisfaisantes à l’extérieur d’Internet, etc. La cyberdépendance semble partager des caractéristiques communes avec d’autres dépendances.

Jeux vidéos : comment prévenir les comportements addictifs sans les stigmatiser ? Les jeux vidéos sont partout : consoles, ordinateurs, téléphones. Pour les joueurs, les heures défilent parfois sans s’en rendre compte. Pour les parents, les inquiétudes sont fortes de voir leurs adolescents passer autant de temps “fixés” à un écran. Définition cyberaddiction/cyberdépendance - Stop-jeu.ch Actuellement, les qualificatifs les plus souvent utilisés pour définir un usage problématique des jeux vidéo ou d’Internet sont ceux de « cyberaddiction » ou de « cyberdépendance ». Le « cyber » de cyberaddiction et cyberdépendance fait référence aux différents usages possibles d’Internet (voir FAQ relative). Quant aux concepts d’addiction et de dépendance, qui sont souvent utilisés comme des synonymes, ils définissent en fait des caractéristiques cliniques quelque peu différentes.

Michel Guillemin – Psychanalyste Envoyé le : 29 novembre 2010 L’addiction est une caractéristique comportementale qui se reconnaît à une envie constante et irrépressible en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour y échapper. Le sujet se livre à des conduites dites « addictives » et ceci souvent malgré la conscience aiguë des risques d’abus et de dépendance. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents.

Une définition simple et accessibles à tous, permettant de se faire une idée des conséquences de la cyberdépendance. by hermassi_grouped_psy Mar 13

Bonjour et merci pour tout ce que tu partage avec nous. Cette définition est très interressante. Elle est simple, facile à comprendre. by roxaneauroremaillot_groupee_psy Mar 11

Bergmann_grouped_psy Bonne base de définition dans une acception générale et non scientifique de la dépendance à internet. by bergmann_grouped_psy Feb 27

Cette définition de la dépendance à internet sur wikipedia peut permettre d'introduire le sujet sur les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Définition qui met en exergue les différentes activités qui peuvent se faire en ligne et reflète les signes-symptômes-troubles et la mise en garde de la dépendance. by laurie_grouped_psy Feb 26

Voici une définition générale de la dépendance à internet. On y trouve ses signes et symptômes, les troubles possibles rencontrés, les dangers et enfin les préventions et traitements. Informations à utiliser avec prudence (car Wikipédia) mais permet une bonne approche de cette définiton. by martinez_groupe1_psy Mar 6

Ces « articles » de Wikipédia permettent d’élargir les recherches avec d’autres mots clefs et de prendre note de quelques références bibliographiques. Certains sont à prendre avec « des pincettes » c’est pourquoi sans vraiment s’y appuyer pour la rédaction, cela permet de trouver d’autres mots clefs ou d’autres sources. Par exemple, dans l’article consacré à la dépendance au smartphone, nous découvrirons un néologisme « mobinaute » ou « netAholiques », dans celui sur la dépendance au jeu vidéo, on découvre dans les références citées un article du Dr Bruno Rocher, psychiatre, intitulé « L’addiction au jeu vidéo existe » et l’Institut fédératif des addictions comportementales by roux_groupea_psy Feb 9

oui bien sûr que wikipedia n'est pas parfait mais ça permet de s'interroger et d'aller plus loin dans sa recherche. ravie que ça suscite autant de réactions et de recherches de chacun sur ce sujet. bonne continuation. by frappier_groupe2_psy Apr 17

Bonjour et merci pour ton partage. Une page Wikipédia est toujours intéressante car collaborative, cependant attention aux erreurs. Bonne continuation. by swiadek_groupe2_psy Apr 8

Bonjour, article intéressant, mais Wikipédia étant une encyclopédie collaborative, il est utile de ne pas s'en contenter. by pastel_groupe4_psy Apr 5

Wikipédia est source d'information alimentée par des internautes, on y touve donc parfois des erreurs, à utiliser avec prudence donc, et s'assurer que les information collectées soient justes. by amsili_groupe5_psy Apr 3

bonjour, malgré que Wikipédia est une source riche d'informations, il vaut mieux l'éviter parce qu’on ne connait pas la source des ses informations. et par conséquence, on n'est pas sur de la fiabilité de l'information. bon courage by mourou_groupe2_psy Apr 1

Wikipédia est souvent un bon point de départ pour les recherches. Concernant le thème des comportements addictifs à l'utilisation du numérique, c'est un éclaircissement nécessaire pour avoir une vision globale du sujet, pour ensuite approfondir et vérifier les éléments cités et importants. by tess_groupe1_psy Mar 23

Il s’agit d’une encyclopédie dont le contenu est collaboratif . Cette source n’est donc pas « validée » par une autorité by mariebel_groupe5_psy Mar 21

article d’information sur la cyberdépendance dans l’encyclopédie en ligne wikipédia. by grondin_groupe3_psy Mar 20

Bonsoir à tous, pour ma part je trouve que le wikipédia anglais nous donne des informations complèmentaires à la versions française. by noel_groupe1_psy Apr 9

Cette définition me paraît tout à fait riche et pertinente.Je vous propse un autre point de vu au travers du blog du psychologue "gamer" Yann Leroux : by curial_groupe4_psy Apr 8

Wikipédia est une encyclopédie dont les contributeurs sont des internautes. Le contenu de ce site est donc évolutif, puisque chacun peut contribuer. Le processus de validation wikipédia n'est pas aussi strict qu'il peut l'étre dans le rapport du Sénat relatif au même thême puisque les contributeurs n'ont pas degré de technicitié et ne sont pas reconnus par leurs pairs en tant que tels. by vlisa Apr 8

Wikipédia permet d'avoir une vue d'ensemble sur le thème. Cependant, il faut faire attention car c'est une encyclopédie évolutive par les internautes et peut donner des mauvaises informations. Ceci étant dit, cela reste trés bien. by mathilde06 Apr 7

Pour une première approche du domaine, l’encyclopédie participative en ligne Wikipedia propose un article pertinent. Sa fiabilité est à vérifier lors de l’approfondissement de la recherche sur des sites plus spécialisés. by leroux_groupe1_psy Apr 6

Merci Delfe2068 pour cette information. by garnier_groupe4_psy Apr 4

Related: