background preloader

Patrimoine religieux québécois

Facebook Twitter

Alléluia ! Les églises se transforment. Jadis surnommée «?

Alléluia ! Les églises se transforment

La ville aux cent clochers?» , Montréal est aujourd’hui chef de file de la désertion des églises au Québec. Les quelques fidèles qui s’y recueillent encore ne suffisent plus à justifier l’entretien des édifices, et le clergé doit donc se défaire de plusieurs d’entre eux. Loin d’être simple, la fermeture des lieux de culte est un casse-tête pour les évêques et autres membres influents du clergé, qui doivent redéfinir les paroisses et trouver des acquéreurs. Depuis 2003, 102 églises dans l’île de Montréal ont été converties ou démolies, selon une étude menée en 2009-2010 par la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain. «?

Montréal n’est pas un cas unique au Québec, mais le phénomène est accentué en raison de la multiethnicité de sa popu­lation. Les Églises protestantes – Églises unie, presbytérienne, anglicane – sont aussi touchées. La bibliothèque du Mile End, sur l’avenue du Parc, à Mont­réal, occupe depuis 1993 l’ancienne église Church of the Ascension. Conseil du patrimoine religieux du Québec. 053m robert cadotte. Version en ligne finale. Patrimoine religieux final web. Conseil du patrimoine religieux du Québec. Conseil du patrimoine religieux du Québec. Basilique Notre-Dame de Montréal. Par Lauzon, Gilles L'église Notre-Dame à Montréal, 1964 Construite entre 1824 et 1829 puis modifiée à l’intérieur dans les années 1870, l’église Notre-Dame de Montréal, élevée au rang de basilique en 1982, occupe une place particulière dans l’histoire de la ville et dans l’imaginaire des Montréalais, voire des Québécois.

Basilique Notre-Dame de Montréal

L’architecture de l’édifice, son décor intérieur et ses œuvres d’art suscitent de fortes impressions et sont également porteurs de messages savants, une dualité qui n’est pas étrangère à la présence sulpicienne dans son histoire. Par le contexte culturel de sa création, par ses dimensions imposantes, par son style néogothique qui évoque le monde médiéval, par l’émerveillement que son décor architectural suscite et les mystères de la foi catholique auxquels elle fait référence, Notre-Dame de Montréal est sans conteste une grande église romantique.

Article available in English : COMING SOON. Saint-Jean-Port-Joli et son patrimoine religieux. Par Bourgault, Nicole et Simard, Jean La Province de Québec.

Saint-Jean-Port-Joli et son patrimoine religieux

Affiche publicitaire montrant Médard Bourgault qui sculpte une statuette devant un paysage où navigue une goélette du Saint-Laurent, vers 1950. Saint-Jean-Port-Joli est situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent à quelque 120 kilomètres à l’est de Québec. Comme tous les villages de la Côte-du-Sud, ses origines remontent au XVIIe siècle et son patrimoine religieux au XVIIIe siècle. Plus récemment, Saint-Jean-Port-Joli s’est taillé une réputation nationale dans le champ de l’art religieux populaire que symbolise la figure emblématique de Médard Bourgault, sculpteur sur bois, dont les œuvres ornent le temple paroissial et maints endroits du territoire. Article available in English : COMING SOON Un paysage typique du Québec religieux traditionnel. Paroisse de Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald. Depuis les débuts des paroisses de Saint-Jean et de Saint-Romuald, des biens précieux ont été transmis de génération en génération.

Paroisse de Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald

C’est le patrimoine. Il est comme une tradition parlante et une leçon de vie pour les fidèles. Ce patrimoine religieux constitue une richesse culturelle et historique unique. Il reflète à la fois nos croyances, notre culture et notre goût artistique. Il s’offre à nous comme un chemin pour colorer et inspirer nos vies. Chaque lieu de culte a sa personnalité. Visite de l’Église Saint-Jean-Chrysostome C’est en 1848 que fut commencée la construction de l’église actuelle. Son modèle d’église a la forme d’une croix, avec ses deux bras appelés transepts. Histoire du clocher Le clocher d’origine était plus élevé. Des cloches qui nous parlent Les cloches d’origine furent remplacées le 21 novembre 1926. À Saint-Jean, le plus grosse cloche pèse 1800 livres. La cloche moyenne pèse 1300 livres et sonne le Sol dièse. Église Notre-Dame-des-Victoires à Québec. Par Couvrette, Sébastien Église Notre-Dame-des-Victoires, vers 1870 L’église Notre-Dame-des-Victoires, dont la construction a débuté en 1688, s’élève à l’endroit considéré comme étant le berceau de l’Amérique française.

Église Notre-Dame-des-Victoires à Québec

En effet, sur ce même emplacement, Samuel de Champlain érigeait son Habitation en 1608, acte fondateur de l’histoire de la ville de Québec et du Canada. Le nom de l’église rappelle deux victoires remportées contre les Anglais, lors de tentatives infructueuses de prendre Québec, en 1690 et 1711. Les bombardements qui précédèrent la prise de Québec par les troupes de Wolfe en 1759 laissèrent en ruines de nombreux bâtiments de la Place-Royale, dont cette église.

Article available in English : COMING SOON Un site historique unique. Les Voies du Sacré. De la Saint-Jean-Baptiste à la fête du Travail Depuis plusieurs années, les routes de la MRC de Portneuf livrent les secrets de leurs richesses patrimoniales.

Les Voies du Sacré

Les Voies du Sacré vous proposent d’accéder à un grand musée régional et de découvrir l’âme de temples érigés dans des paysages uniques ainsi que le patrimoine artistique de toute une collectivité. La saison estivale 2014 s’annonce exceptionnelle. Huit églises sont à votre portée, dont les quatre églises classées du chemin du Roy. 2012-01-24_Continuite_Patrimoine-a-convertir2.pdf. Patrimoine2_relig.pdf.